Chercher

__________________________________________________________

2009 : Une année dans la vie de Project Camelot

Cette traduction a été publiée à l'origine sur Project Camelot.

2009 a été pour nous plein d'imprévus. Ce que la nouvelle année nous garde en réserve, nous l'ignorons. Mais alors que nous co-créons tous ensemble l'avenir, c'est grâce au passé que nous sommes avertis. Voici ma vision personnelle – à moi, Bill – du chemin que nous avons parcouru au cours des douze derniers mois.

Janvier

Nous avons débuté l'année par un voyage à Vilcabamba, en Equateur, pour prendre la parole au cours d'un week-end dans la magnifique propriété du Dr Brian O'Leary, Montesueños : il avait généreusement appelé cette rencontre the Camelot Conference (le Colloque Camelot). Beaucoup sont venus du monde entier et nous nous sommes émerveillés à la vue de cet environnement esthétique et propice à l'inspiration que Brian a créé. Nous nous sommes fait de nouveaux amis, avons pénétré à cheval dans la forêt de haute altitude et avons visité la maison extraordinaire où vécut un temps Carol Roslin. Nous avons rencontré et interviewé Ricardo Silva et par la même occasion avons publié notre reportage sur Jake Simpson, que nous avions rencontré en octobre 2008, en passant par la Thaïlande.

Février

Rentrés chacun chez soi, nous nous sommes ensuite retrouvés à la Conscious Life Expo (l'Expo de la Vie Consciente) à Los Angeles où, par hasard assis à la cafétéria, nous avons été approchés pour la première fois par Dane Tops et Alex Collier : deux rencontres mémorables. De là nous sommes partis en voiture pour Laughlin, avons interviewé Jim Marrs et Joe Farrell et enregistré une étonnante conversation sans chichis avec notre grand ami Bob Dean. Nous sommes retournés à Sedona, où Kerry habitait encore à ce moment-là, pour y enregistrer notre interview de David Icke, déjà regardée 380 000 fois, et dont à l'époque David pensait qu'elle était celle qui représentait jusqu'alors le mieux sa vie et son œuvre.

Mars

Nous avons interviewé Wade Frazier, ami de Brian O'Leary, avocat et historien respecté du mouvement qui cherche à sensibiliser le public à la réalité de l'Energie Libre.

Avril

Nous avons mis en ligne l'interview d'Elizabeth Nelson, témoin de première main, le 11 septembre 2001, de la décision d'abattre au-dessus de la Pennsylvanie l'avion du vol 93. Sans m'en excuser, j'ai retiré de notre site les documents sur Michael St.Clair à la suite d'un manquement impardonnable à l'intégrité. La "grippe porcine" s'est déclarée au Mexique, et le Dr Bill Deagle a prononcé ses célèbres paroles : "le marteau a peut-être frappé". L'éruption n'a accouché de rien si ce n'est d'un mouvement international visant à faire connaître les dangers du vaccin et les plans établis depuis longtemps par les Illuminati dans le but de réduire la population mondiale. Jane Bürgermeister, parmi d'autres, a tiré la sonnette d'alarme concernant l'incident Baxter lié au H5N1, en République Tchèque, un incident hâtivement étouffé. Au même moment "Mary" nous avertissait d'un scénario crédible et très alarmant, qui a fait croire à beaucoup que les Etats-Unis pourraient se retrouver en pleine crise en quelques mois.

Mai

J'ai eu le privilège de rencontrer Erich von Däniken et de pouvoir enregistrer une courte et charmante interview de lui. Un groupe à Zurich a commencé à organiser un colloque avec pour invités David Wilcock, Brian O'Leary, Dan Burisch et Marci McDowell. Quelques-uns des organisateurs se sont fait sérieusement agresser et toute une série d'événements très étranges se sont produits. Pendant ce temps, Kerry et une équipe basée en Californie mettaient sur pied à Los Angeles le colloque Awake & Aware (Eveillé & Conscient).

Juin

Nous avons commencé nos émissions sur American Freedom Radio, une expérience intéressante. Certaines conversations avec nos invités étaient de très grande qualité, mais nous avons eu aussi notre dose de comique involontaire en nous confrontant avec un succès mitigé à ce nouveau média. Kerry a dû reporter le Colloque de Los Angeles lorsque Dan Burisch et Alex Collier ont annoncé qu'ils ne pouvaient plus y participer. Kerry a interviewé le Dr Len Horowitz, et nous avons collaboré avec David Wilcock pour enfin rencontrer et interviewer le Dr Pete Peterson. C'était la première fois à Camelot que nous interrogions ainsi un nouveau témoin tous les troisr.

Juillet

Le premier de trois mois d'été riches en événements. Le Colloque de Zurich s'est révélé un grand succès et a lancé à bien des égards le mouvement Groundcrew [littéralement "l'Equipage au Sol", NdT]. Au cours de l'intervention des orateurs, Dan Burisch a été chahuté depuis le fond de la salle après qu'il a paru admettre sans discussion la méthodologie de la vaccination. Henry Deacon, présent en tant que délégué, sans que le public le sache, est spontanément monté sur l'estrade au cours de la pause de la conférence du Dr Brian O'Leary sur l'Energie Libre, pour confirmer qu'il avait vu un appareil Casimir surunitaire fonctionner à la Naval Postgraduate School de Monterey. Il a révélé sa véritable identité, a montré son passeport et a été applaudi à tout rompre. Cette apparition publique est entièrement due à l'admirable initiative personnelle de Henry. J'avais en fait essayé de le dissuader de venir, lui recommandant d'assister plutôt au colloque de Camelot à Los Angeles (dorénavant reporté à septembre), parce que j'avais certaines craintes qui semblent a posteriori avoir été justifiées.

Peu après, Kerry s'est envolée pour l'Europe, afin de se rendre au Congrès d'Exopolitique de Barcelone où on nous avait demandé de "modérer" une discussion réunissant tous les délégués. Tous, sauf Stephen Greer, ont accepté l'invitation des organisateurs à y participer. Henry Deacon (invité au congrès par les organisateurs de Barcelone après son apparition inopinée à Zurich) est monté sur scène avec Kerry à la fin de l'exposé de Bob Dean pour confirmer qu'il était bien allé sur Mars dans le cadre d'un programme hautement secret, toujours existant. Nous avons été en mesure d'enregistrer un Futuretalk (une discussion sur l'avenir) avec Alfred Webre, Bob Dean et Henry, au beau milieu duquel le chargé de communication de Steven Greer est venu annoncer que le Dr Greer souhait être interviewé sur le champ. Nous étions pris au dépourvu, et la conversation qui en a résulté a été sujette à beaucoup de controverse. Nous aimerions la refaire, tout en étant certains que l'occasion ne se représentera jamais, mais nous assumons la pertinence et l'importance des défis que nous avons lancés au Dr Greer face à la caméra.

Août

Nous avons interviewé le Dr Paul LaViolette, puis assisté au Colloque d'Amsterdam, rapidement mis sur pied : un autre grand succès. George Green s'est exprimé via Skype, Désirée Röver a parlé des vaccinations et Andreas Kalcker, arrivé par avion de Barcelone avec un moteur de moto modifié dans ses bagages, a fait la démonstration de sa technologie GEET devant la caméra, tandis que Henry Deacon évoquait en public les moyens personnels de lutter contre la grippe porcine. Le colloque a été intégralement diffusé en direct sur Ustream grâce aux efforts de Dan Bender. C'est là que nous avons vu Henry pour la dernière fois, et nous ne sommes pas du tout sûrs de le revoir un jour, ni d'entendre à nouveau parler de lui. Il a laissé supposer qu'on l'avait menacé et nous avons par la suite appris de source bien informée qu'on l'avait déplacé et lui avait interdit d'apparaître en public, après sa déclaration liée à Mars, en présence d'un auditoire. Henry est un homme brave et à principes, très vulnérable pour différentes raisons, et nous regrettons profondément le résultat de cette série d'incidents. Ceci nous rappelle que de nombreux "joueurs" sortent blessés de ce "jeu" souvent brutal.

 

A l'issue du colloque d'Amsterdam, nous avons interviewé Patrick Geryl, et décidé entre nous que cette interview serait la première que nous publierions avec un avertissement indiquant que nous n'adhérons pas aux conclusions apocalyptiques de Geryl. Par la suite Clif High a soutenu publiquement Geryl. Mais Kerry et moi maintenons que causer la peur de manière aussi dramatique est irresponsable, n'a que peu ou pas de valeur, et repose sur des bases fausses et non-scientifiques.

 

Pendant notre séjour à Amsterdam nous avons appris que Eagles Disobey ["Les Aigles Désobéissent", le site de Dan Burisch et de Marcia McDowell, NdT] avait décrit de manière incorrecte un certain nombre d'événements qui s'étaient déroulés le mois précédent, mais nous n'avons pas pu prendre contact avec Marci McDowell et éliminer ce qui nous semblait à l'époque être sans nul doute des malentendus. Quand il s'est révélé évident qu'aucune mise au point ou clarification de notre part ne serait entendue, nous avons accepté à regret l'idée que nous perdions encore deux amis. Nous conservons sur notre site le témoignage de Dan Burisch, car nous restons certains que ce qu'il nous avait confié hors micro ou dans les vidéos l'avait été loyalement. Nous le considérons comme un homme de grande intégrité qui ne nous a jamais menti sciemment et, tout comme Henry, nous continuons à voir en lui un ami.

 

Nous avons passé une agréable matinée le jour où nous avons été interviewés par Arjan Bos, et c'était la première fois que Kerry et moi racontions un passage de notre histoire personnelle. Mais le mois n'était pas encore écoulé. Quelle n'a pas été notre surprise lorsque Jeff Rense a publié un article diffamatoire contre Camelot, auquel j'ai répondu ici ! Ma réponse a engendré une énorme quantité de messages généreux et de ferme soutien, et nous aimerions saisir cette occasion pour exprimer nos remerciements. Plus grande encore a été notre surprise lorsque nous avons découvert que l'article de Rense avait été écrit par le Dr Richard Sauder.

 

Pendant ce temps, Jessica Schab avait réalisé une interview d'Andrew Basagio, mise en ligne sous forme de vidéo-marathon en 39 parties, sur YouTube. Nous avions auparavant conversé avec Andy, longuement et hors micro début 2008, et nous appuyons son extraordinaire histoire, comme nous le faisons avec celle de Henry Deacon. (Le témoignage détaillé de Henry sur notre site a d'ailleurs mené Andy à nous contacter initialement). Nous attendons avec impatience l'occasion de pouvoir réaliser une interview complète d'Andy –prévue depuis longtemps –au cours de 2010.

Septembre

J'ai été invité en Pologne, et au retour je suis passé par Vienne où j'ai présenté Jane Bürgermeister au monde pour la première fois telle qu'elle est : une personne humaine et authentiquement motivée. Puis est arrivé le Colloque Camelot Awake & Aware à Los Angeles, un autre succès très significatif auquel participait un panel bien fourni d'orateurs exceptionnels. Jordan Maxwell est monté sur scène pour remplacer au pied levé le Dr Pete Peterson, au dernier moment dans l'incapacité de venir pour raisons de santé. Cette brève interview de nous par Rebecca Jernigan, à la clôture du colloque, vaut la peine d'être écoutée. Une semaine plus tard, nous avons pu longuement rencontrer Jordan, et cette extraordinaire interview, réalisée avec le concours de David Wilcock, en plus de permettre à Jordan de donner son témoignage de manière très efficace, a révélé une Kerry particulièrement inspirée et brillante. Nous exprimons ici nos meilleurs souhaits à Jordan et espérons enregistrer un nouvel entretien avec lui en 2010. Sur mon insistance, mais avec le plein accord de Kerry au final, nous avons interrompu notre émission radio et, last but not least, nous avons enregistré une interview audio – mise en ligne sous forme écrite pour le protéger -- de Dane Tops (c'est un pseudonyme), qui avait joué un rôle-clé dans le démembrement de l'Eglise de Scientologie au début des années 1980.

Octobre

Nous avons été invités à parler au colloque du Groundcrew de Bruxelles organisé par David Turley, un événement innovateur en ce qu'il comprenait un certain nombre d'interviews (dont quelques-unes approfondies), animées sur scène par Kerry et moi, les invités étant interrogés par le truchement d'un lien vidéo Skype. Nous avons eu ainsi le privilège de parler avec Edgar Mitchell, Gerald Celente, Stan Deyo, Lloyd Pye, et Matthew Stein, et j'ai réalisé une interview de Gabriele Stähler, présente physiquement sur la scène, sur la vitamine D3, et qui semble avoir paru utile à beaucoup. Le scénario de la grippe porcine et de la vaccination avait continué à se dérouler au cours de tous ces mois de manière inquiétante, entretenu par l'extraordinaire incident Joseph Moshe à Los Angeles qui a engendré un énorme débat sur la possibilité d'un complot (oui, il est encore en prison à LA, non, il ne s'agit pas du microbiologiste israélien du même nom). Pendant notre séjour à Bruxelles Kerry et moi avons donné une excellente interview vidéo, avec Mel et Richard, de Freedom Central, mais deux jours plus tard, on en dérobait les bandes au cours d'un cambriolage exécuté dans des circonstances particulièrement étranges, et l'entretien était perdu. Un mois plus tard, Mel réenregistrait l'interview avec moi seulement (Kerry étant rentrée entre-temps aux Etats-Unis) : à regarder comme une vision personnelle du monde et un bon résumé du travail de Camelot. Nous sommes ensuite allés ensemble en Pologne pour parler à un colloque et avons interviewé Igor Witkowski (historien et auteur de recherches sur la "Cloche Nazie") et Klaus Dona, qui a travaillé sur des artefacts. Ces deux interviews sont toujours en cours d'édition et nous pensons les mettre en ligne ce mois-ci.

Novembre

David Icke est venu en novembre à Zurich, un autre événement organisé par le Swiss Groundcrew. Nous avons réalisé une interview de fond de Clay et Shawn Pickering portant sur leur source de l'US Navy, qui possède une longue expérience officielle et de première main, de contacts avec deux races extraterrestres. Nous avons terminé le mois avec une extraordinaire interview de James Martinez sur son collègue et ami Walter Bowart, auteur du classique Operation Mind Control (Opération Contrôle Mental). Le 27 est arrivé puis est passé, une date communiquée à Kerry, David Wilcock et moi par le Dr Pete Peterson comme le moment peut-être retenu pour des divulgations par le Président Obama. En dépit du congrès d'astrobiologie organisé au Vatican début novembre, le monde attend toujours confirmation de la présence formelle des extraterrestres. Clif High a publié sa Lettre Ouverte à Project Camelot après que je l'ai critiqué sur ses attaques publiques de l'honnêteté du Dr Bill Deagle. Kerry l'a immédiatement invité à participer à sa nouvelle émission radio pour débattre publiquement de ces questions avec elle et moi. Sagement peut-être, Clif a décliné l'invitation.

Décembre

Nous avons de nouveau rendu le Forum de Project Avalon gratuit pour ses membres, une action bien accueillie à la fois par eux et par ses modérateurs, mais qui nous a causé beaucoup de travail dans la mesure où un certain nombre de gens ont sauté sur l'occasion pour créer autant de problèmes qu'ils le pouvaient, sans même avoir à payer pour le privilège. Kerry a lancé Project Light Warrior (le Projet Guerrier de Lumière), j'ai lancé un groupe de discussion sur le forum d'Avalon, visité 94 000 fois, le projet de traduction Camelot a été lancé (John, notre coordinateur pour la traduction, travaille avec une équipe multinationale de près de 100 personnes : nos cordiales pensées à eux tous) – et ils œuvrent maintenant la main dans la main avec notre équipe de transcription, qui est en place depuis longtemps -- un groupe d'authentiques héros --, pour gérer l'arriéré substantiel de transcriptions à éditer et à mettre en ligne.

 

Nous avons tous les deux beaucoup apprécié l'étonnant film AVATAR et nous sommes émerveillés devant l'énigmatique Spirale Norvégienne. Nous émergeons maintenant d'une pause de Noël, après une année qui nous a paru durer passablement plus que douze mois, qui nous a laissés quelque peu meurtris mais sans entamer notre volonté. Elle nous a encouragés à nous demander comment poursuivre notre tâche le plus efficacement possible en 2010, tous les deux bien en phase, tout en agissant chacun avec nos points de vue, nos personnalités, nos centres d'intérêts, nos missions et nos savoir-faire. Il nous reste encore beaucoup à faire, et la Planète Terre n'est pas encore sortie de l'auberge. [Nous constatons qu'aucun désastre ne s'est encore produit, et sommes d'accord qu'il s'agit là sans doute du résultat direct d'actions préventives à de nombreux niveaux. N'oubliez jamais que les sonneurs d'alarme ne sonnent pas l'alarme sans raison.]

 

Nous continuons à vivre une période critique, et Kerry et moi nous serrons les coudes, décidés à faire tout ce qui est en notre pouvoir, au sein d'une immense équipe d'autres gens, visibles et invisibles, pour aider à la transition de la famille humaine vers une Nouvelle Civilisation. Il se peut qu'il faille bien plus longtemps que les trois prochaines années. Il reste à effectuer un énorme nettoyage, celui de notre planète, mais aussi celui des Ecuries d'Augias. L'écosphère est à la limite de changements irréversibles et, à mon avis personnel il ne suffit pas simplement d'espérer que nous allons tous pouvoir nous échapper du gâchis créé tous ensemble grâce à un coup de baguette magique. Il nous faut d'abord assumer ce que nous avons fait. Il se peut qu'aucune solution facile ne soit encore à portée de main.

 

Comme toujours, nous sommes solidaires pour vous encourager tous à faire ce qui est en votre pouvoir (si vous ne savez pas quoi faire, commencez par faire ce pourquoi vous êtes venus ici) ; se dresser ensemble plutôt que de s'effondrer séparément ; être bienveillant et pourtant toujours sincère ; vous impliquer dans un acte en étant certain que les anges vous soutiendront ; être vous-même à l'origine du changement que vous voulez voir se produire dans ce monde – le seul que nous possédions actuellement.

 

Nous vous sommes profondément reconnaissants pour toutes les communications que nous recevons, même s'il nous est souvent impossible d'y répondre. Nous n'aurions pas pu faire ce que nous avons fait, sans vous. Et finalement, dernière chose mais en aucun cas la moindre, je veux remercier Kerry, ma partenaire de Camelot : une des personnes les plus courageuses, une des plus passionnées et une des plus sincèrement engagées que je connaisse.


Bill Ryan
2 janvier 2010





Soutenez Project Avalon - faites un don :

Donate

Merci de votre aide.
Votre générosité nous permet de poursuivre notre tâche

Bill Ryan

bill@projectavalon.net


unique visits