Chercher

__________________________________________________________

Dr. Alfred Webre

au Colloque "Awake and Aware"

de Project Camelot, à Los Angeles

Traduction et sous-titrage, par The Avalon Translation Project,
d'une page du site originel de Project Camelot.


Los Angeles, le 19 septembre 2009

 


KERRY CASSIDY (KC) : Pour ceux parmi vous qui l’ignorent, Alfred Webre est à l’origine du terme Exopolitique, et il est en réalité futurologue, et un étonnant penseur. Il œuvrait et réfléchissait déjà dans ce domaine avant même que la plupart des gens, même chez les ufologues, envisagent ce concept du Nous-ne-sommes-pas-seuls-dans-l’univers. Je tiens donc à le féliciter et à l’honorer pour cela.

Il a également été... comment dire ? Il est étroitement surveillé et subit d’autres choses encore. Bien que Canadien, il figure de toute évidence depuis longtemps sur la liste noire des Pouvoirs en Place et, de fait, il a dû supporter toutes sortes de choses dont il ne parle même pas. Je le sais grâce à mes capacités d’intuition, mais aussi parce que j’ai suivi ses travaux, bien avant Camelot. Je tiens donc à l’honorer pour cela.

Ceci dit, je crois que nous pouvons maintenant lui confier le micro et le laisser prendre la parole... parce qu’il sait tant de choses !

(À Alfred) Êtes-vous branché ?

ALFRED WEBRE (AW) : Oui, le suis-je ? (Applaudissements) Oh, impeccable. OK ! (Applaudissements)

Merci infiniment, Kerry, et je veux remercier Project Camelot, qui offre, à mon humble avis, une excellente, et peut-être même LA meilleure tribune permettant aux lanceurs d’alerte de venir s’exprimer sur les questions qui nous permettront de créer un avenir positif.

C’est ce que je vais partager avec vous grâce à un Power Point sur le cycle solaire 24. Le cycle solaire 24 est celui qui commence en ce moment – de 2009 à 2020, et dès 2020 nous serons grosso modo au début d’un Âge d’Or. Bon, je sais qu’il est très difficile de passer de la « formulation du problème » à un Âge d’Or, mais c’est en gros le processus que nous vivons actuellement.

Si nous regardons le cycle solaire 24, dont nous allons voir toutes les photos et tous les graphiques, le maximum solaire se situe en 2012-2013, particulièrement en mai 2013, disent certains. Cela signifie – nous allons voir cela ensemble – qu’il existe un Indice d’Excitabilité Humaine, tracé point par point par un scientifique russe en partant de 500 av. JC. Il a déterminé qu’environ 80 % des révolutions, des guerres et des percées collectives de la société humaine, se produisaient lors d’un maximum solaire.

(Kerry et Alfred testent pendant quelques minutes le Power Point.) Merci, Kerry. (Applaudissements) Merci.

(Diapo intitulée : Exopolitique : 2009-2020, Cycle Solaire & un Âge d’Or, Alfred Lambremont Webre, JD (NdT - Docteur en droit), Med (NdT - titulaire d’un Master en éducation). www.exopolitics.com montrant les sujets dont la liste figure ci-dessous.)

Bon, comme nous le disions, cet exposé... et il y a environ 60 diapos ici, je vais donc les passer en revue relativement rapidement, en suivant la tendance de 2009 à 2020, et nous allons utiliser la plupart du temps une échelle plutôt macrocosmique.

C’est une photo de notre galaxie, la Voie Lactée, et nous allons aussi nous positionner sur l’axe où se trouve un trou noir au centre de notre galaxie. Et il se trouve que la science est en train de découvrir, comme on aurait pu le soupçonner, un axe universel... non seulement un axe galactique, mais un axe universel. (Diapo représentant la Voie Lactée)

La synchronie que nous vivons actuellement se produit non seulement aux niveaux individuel, planétaire, solaire, galactique, mais aussi au niveau universel.

Il ne s’agit donc pas seulement de nous, ici - c’est IMMENSE ! Et l’univers est réellement la source de nos pensées. Nous pensons que nos pensées sont privées, mais tout provient des niveaux galactique et universel. Donc le message à ce propos, c’est : DÉCONTRACTEZ-VOUS et AMUSEZ-VOUS BIEN ! (Il rit avec le public.)

Nous allons couvrir : I. Le cycle solaire 24, qui est une tempête parfaite. II. L’alignement galactique. III. L’Exopolitique et la matrice d’accélération du temps.

Pendant que nous parlons, assis ici, le temps s’accélère en fait, parce que le temps n’est pas une constante. Et l’Exopolitique est la nouvelle science politique de l’espace. C’est la science de la relation existant entre notre civilisation humaine et d’autres civilisations situées dans le multivers.

Nous parlerons de : IV. Conséquences positives du cycle solaire 24, et V. Stratégies et solutions.

Eh bien, bienvenue au cycle solaire 24, 2009-2020. (Diapo montrant des données de la NASA) Il existe beaucoup de prédictions concernant les futures amplitudes du cycle solaire 24, comme vous le voyez sur ce graphique de la NASA. Certains pensent que l’amplitude sera très faible et d’autres qu’elle sera très forte – l’incertitude est donc actuellement à son maximum.

Bien que des informations sur le cycle 25 nous parviennent, la plupart des prédictions ne concernent que ce cycle-ci, celui qui va de 2009 à 2020, et je préfère donc me concentrer, parmi d’autres raisons, sur le cycle solaire 24 (2009-2020), parce qu’il nous sort du mème de 2012 et qu’il nous dit : Hé, c’est un cycle ! (Il rit)

OK. Nous nous trouvons pour l’instant dans un minimum solaire profond et à un plus bas d’à peu près 50 ans dans la pression des vents solaires. Cela signifie qu’il existera théoriquement moins de tempêtes géomagnétiques susceptibles d’affecter tous les équipements informatiques, les satellites et d’autres choses que nous avons ici sur Terre.

Nous continuons d’être dans un minimum solaire profond et la brillance du soleil est en baisse. Nous nous trouvons dans le minimum solaire le plus profond en presque un siècle.

Le magnétisme des taches solaires, qu’on voit tracé sur le graphique, est en baisse. Notre incertitude est telle à ce sujet que le nombre de taches solaires peut très bien augmenter. Vous vous rappelez peut-être que dans le graphique du début, les cycles des taches solaires peuvent augmenter avant la fin 2009, pour être suivis en 2012 ou 2013 par un maximum solaire d’intensité inférieure à la moyenne.

Il existe néanmoins un autre point de vue : si le Soleil continue à se calmer, nous allons atteindre un minimum historique et un Soleil placide fera chuter les températures mondiales. C’est contraire à l’argument du réchauffement climatique. (Il rit.) Nous nous trouvons donc dans une période d’incertitude maximale.

Si cette version des choses se produit, et elle n’est pas sans fondements... les températures chutent actuellement dans le monde entier, au lieu d’augmenter, et nous savons déjà que depuis 1998 les températures de la basse troposphère ont baissé mondialement d’un demi-degré Celsius, du fait du calme solaire. Il est donc nécessaire d’aller au-delà des gros titres de « réchauffement climatique » si on veut en comprendre la dynamique.

Cependant, si nous sommes confrontés à un minimum de Dalton ou à un minimum de Maunder, historiquement signalés – des minima solaires bas – l’effet principal en sera la disette et la famine au niveau mondial, dues à des saisons de culture plus courtes et à un temps plus rude.

Nous pourrions donc nous diriger vers une mini ère glaciaire – nous l’ignorons – et nous sommes en 2009. Voilà le degré d’incertitude. Le principe est : Plus vous en savez, moins vous en savez. (Il rit.)

Certains éléments semblent donc prouver que ce cycle solaire 25, qui sera à son maximum autour de 2022 (il débutera en 2020), pourrait se révéler un des cycles solaires les plus faibles depuis des siècles, et être lié à une possible mini ère glaciaire. Cela parce que le système de « tapis roulant » du Soleil commence à faiblir.

Au milieu de tout cela, nous avons un rapport de la National Academy of Sciences, de janvier 2009, indiquant qu’en 2012-2013, le maximum solaire pourrait apporter la tempête parfaite... autrement dit, des éruptions solaires et l’effondrement des systèmes de notre infrastructure énergétique actuelle sur toute la planète.

(Diapo) Le rapport de l’Académie Nationale des Sciences envisage l’éventualité d’une répétition des 8 jours de l’Événement de Carrington, en 1859 – une énorme éruption solaire qui a en gros détruit au niveau mondial le système télégraphique, qui était le système électrique de l’époque. Aux États-Unis les dégâts pourraient s’élever à 2 000 milliards de dollars, avec des millions de morts (c’est ce que dit le rapport) et on peut se demander si les USA s’en relèveraient. Revenons maintenant à 2012-2013.

Qui plus est, la NASA a découvert un trou dans le champ magnétique de la Terre, dix fois plus grand qu’évalué auparavant. La magnétosphère est ce qui protège la Terre de l’impact des éruptions solaires, et il se pourrait que 20 fois plus de plasma solaire qu’estimé auparavant puisse arriver sur Terre. Ce trou dans la magnétosphère agit donc comme un multiplicateur de la force des éruptions solaires... si on envisage le scénario du pire.

Nous envisageons un maximum solaire autour de mai 2013, (Diapo) et un scientifique annonce : Si une éruption solaire charge de plasma la magnétosphère juste avant l’arrivée d’une tempête solaire, nous avons alors le processus idéal pour causer un événement très important.

Nous devons nous souvenir que nous vivons un minimum solaire profond, qui tend à affaiblir les tempêtes solaires, donc toutes ces variables se produisent simultanément.

(Diapo) Voici une carte de l’étude de l’Académie Nationale des Sciences montrant l’effondrement total. Les zones orangées des deux côtes montrent l’effondrement total du réseau électrique et les zones rouges les transformateurs vulnérables. C’est de là que vient l’estimation de « millions de morts » - la mise hors-circuit de 300 transformateurs-clés, coupant l’électricité de 130 millions de personnes.

De plus, lors de l’événement de Carrington en 1859, l’éjection de masse coronale est arrivée sur Terre plus vite que [ne pourrait le détecter] notre système actuel d’alerte anticipée.

La Chine et l’Europe sont tout aussi vulnérables. La Chine est en train d’installer un réseau haute tension plus vulnérable que celui des USA, et l’impact sera le même pour l’Europe et les autres nations développées. Ce qui est important, c’est que le responsable de l’Agence Spatiale Européenne pour la Météorologie de l’Espace, confirme : Ce rapport est honnête et équilibré. Voilà donc quelques-unes des éventualités.

(Diapo) Voici le G20 et la Reine. Si nous examinons ce que dit Obama sur le site de la Maison Blanche et que nous cherchons 2012, 2013, la seule chose concernant la politique énergétique est que les États-Unis veulent s’assurer que 10 % de notre électricité proviennent bien dès 2012 de sources renouvelables. Il s’agit donc d’une déclaration de politique et c’est complètement hors de propos.

Voici donc une question-clé. De toute évidence, si nous avions des leaders malins aux commandes de la planète, nous ne serions plus reliés au réseau et nous utiliserions des sources d’énergie non polluantes du point zéro, telles que la technologie antigravitation et l’importante technologie de la téléportation, qui révolutionneraient le transport sur cette planète et qui sont déjà disponibles et opérationnelles dans l’économie des budgets clandestins.

La question devient donc : Sommes-nous condamnés à l’échec et à souffrir un réel effondrement du réseau si les éruptions solaires de 2012-2013 se concrétisent ? Il y a aussi d’autres conséquences : les effets du cycle solaire 24 sur le comportement humain (Diapo), liés au fait que les taches causent des éruptions solaires qui accroissent l’ionisation négative de la Terre, ce qui, au cours des périodes de maximum de taches solaires augmente l’excitabilité et l’activité humaines (Diapo). Une des constantes révélées par l’étude des cycles passés, c’est la tendance indéniable à l’apparition de pandémies au cours des maxima solaires.

Bon, il se peut que le virus H1N1 soit manipulé, et alors il l’est à un moment où, en se référant aux siècles passés, nous savons qu’il existe une tendance à l’apparition de pandémies. Et ce depuis le début du XVIIIe siècle.

Si donc il y a une volonté derrière le virus H1N1 et le projet de vaccination obligatoire, alors cela devient franchement diabolique, parce que ces gens utilisent des données historiques révélant la tendance à l’apparition de pandémies.

Des recherches montrent que les tempêtes géomagnétiques provoquent d’autres réactions, essentiellement chez les hommes. Les femmes semblent moins sensibles au comportement du Soleil. Cela peut rendre les hommes de plus en plus irritables et agressifs (Diapo) – ou bien ils deviennent plus créatifs. (Il rit.) Il faut donc absolument faire un choix ici (Rires).

Cela nous amène à l’indice d’excitabilité humaine, mis au point par un professeur soviétique. Il a retracé l’incidence des guerres, des poussées révolutionnaires, des expéditions et des migrations, de 500 av. JC à 1922.

Il les a divisées en quatre périodes et a montré que pendant les périodes 2 et 3 - correspondant à 2010-2011, donc dès l’année prochaine ; et 2012 à 2014 – il y a, si nous prenons le maximum... 2012-2014 : c’est l’excitabilité maximale, avec l’élection de libéraux ou de radicaux, des manifestations de masse, des émeutes, des révolutions, la guerre, et la résolution des exigences les plus pressantes. Voilà donc ce qui s’est produit historiquement lors de maxima solaires.

Nous n’aurons pas le temps de le traiter aujourd’hui, mais nous avons un autre Power Point (Diapo) montrant les effets d’une arme de destruction massive basée dans l’espace, connue sous le nom de HAARP, dont vous avez peut-être entendu parler, et sa capacité prouvée de contrôle des humeurs et des esprits. Donc, nous ne savons pas.

HAARP est une autre variable qui peut déstabiliser les effets de l’indice d’excitabilité de la masse humaine et ceux du maximum solaire lié aux taches, dans la mesure où HAARP peut rendre les populations extrêmement apathiques et désorientées. Il existe de réelles preuves que c’est le cas. Nous pouvons avoir ici des intersections de variables. Une des raisons de la grande apathie de nos politiques provient du contrôle mental systématique exercé au moyen de technologies du genre de HAARP.

Mais c’est également lié aux cycles des taches solaires, dans la mesure où nous vivons actuellement un minimum solaire profond. Il se produit toutes ces atrocités et la population humaine reste relativement indifférente, trop pour commencer à agir. Mais ces données apportent beaucoup d’espoir car, si l’activité des taches solaires change brutalement au cours des prochaines années, avec un peu de chance, ce ne sera pas le temps des guerres, mais celui des percées sociales.

Ceci nous amène à plusieurs visions possibles du cycle solaire 24, entre 2009 et 2020.

La vision de la désintégration concerne les guerres régionales et mondiales – le mème de l’Armageddon. Celui qui est employé par l’Économie de la Guerre Permanente, qui se consacre à promouvoir la guerre comme activité industrielle et à nous garder organisés autour de la guerre, avec la dialectique des « ennemis », afin que toutes nos capacités de production, nos capacités mentales et nos capacités émotionnelles (nos peurs) soient tournées vers la guerre... qui est une activité industrielle, tout comme la fabrication des chaussures.
  • L’effondrement du réseau énergétique mondial, dont nous avons parlé, causé par les éruptions solaires.
  • L’effondrement du système financier mondial, dont George [Green] vous a parlé tout à l’heure.
  • L’effondrement des États-nations. Un exemple significatif est celui des États-Unis, et il existe un mème de leur destruction en tant que nation.

Je devrais ajouter qu’au milieu des années 70, quand j’étais futurologue au Standford Research Institute, on étudiait activement là-bas la dislocation des USA en 5 ou 6 régions-nations. Et je me demande s’il ne s’agit pas là d’une tentative de conception sociale, de déconstruire ce qui est une des démocraties avancées, et qui pouvait être une force positive.

  • L’effondrement écologique – nous avons entendu parler des océans, de la couche d’ozone, etc.
  • Les pandémies – celles qui sont fabriquées et celles qui se produisent normalement, à cause de notre relation avec l’activité solaire, qui peut provoquer des interventions extra-planétaires pour les empêcher.
  • Les bouleversements terrestres – de grands bouleversements en termes de tremblements de terre, de migration de planètes, de déplacement des plaques tectoniques.

Est-ce là le résultat du cycle solaire 24 ?

Eh bien, il existe une vision alternative. Du genre : Le verre est-il à moitié vide ou à moitié plein ? Ou de voir la vie en rose – et cela c’est la résolution pacifique des conflits.

  • Et s’il se produit un changement dans la conscience humaine au cours de cette période tel que l’Économie de la Guerre Permanente se révèle incapable de nous pousser à la guerre ? Et qu’au lieu de cela, nos systèmes politiques évoluent vers la modalité de la résolution pacifique des conflits ; l’émergence de nouvelles formes – positives – de l’ordre public mondial, et non du type Nouvel Ordre Mondial, ni Troisième ou Quatrième Reich ?
  • L’émergence de l’argent comme élément d’utilité publique.

L’argent est en réalité la propriété privée d’un très petit nombre. Jusqu’à présent le dollar US a été la devise de réserve du monde, mais les billets en dollars que vous avez en poche sont en fait la propriété de la Banque de la Réserve Fédérale – vous n’êtes que provisoirement autorisés à les utiliser.

Selon une étude datant de 1976, du sous-comité du Sénat US (qui est en ligne ; tapez sur Google : 911 War Crimes Tribunal – c.-à-d. « Tribunal des crimes de guerre liés au 11-Septembre »)... La Banque de la Réserve Fédérale, à but lucratif, appartient en fait à une famille – la famille Rothschild, dont le QG est à Londres et en France.

Il s’agit d’une étude bien étayée réalisée sur les propriétaires des banques qui, à leur tour, possèdent le Système de la Réserve Fédérale. Nous avons donc là une famille qui possède tout l’argent existant dans le monde, et l’argent lui-même est propriété privée de cette famille.

Eh bien en fait, l’argent devrait être un service public, tout comme l’électricité ou l’eau. Avec des banques centrales publiques, et si vous vouliez lancer une entreprise, la banque vous fournirait l’argent tout comme elle fournirait l’électricité à votre atelier, l’eau et le transport public. Donc il peut se produire toute une transformation à l’égard de l’argent.

  • L’énergie écologique. En ce moment même l’économie des budgets clandestins fonctionne sur la base de la téléportation, un mécanisme de transport très efficace.
Nous avons construit ces routes en béton qui enlèvent tout l’espace vert, les villes sont conçues autour de l’automobile, nous utilisons les explosions et du carburant fossile polluant pour remuer ces lourds tas d’acier et déplacer peut-être une ou deux personnes.

Eh bien, la téléportation est maintenant un mécanisme réel. Si vous allez sur www.examiner.com, j’y ai une rubrique – entrez juste mon nom, Alfred Webre, dans la recherche – et la semaine dernière nous avons publié un article qui est devenu aux USA l’article politique n°1 de l’Examiner. Il est le premier. Il a été plus lu que n’importe quel autre article politique de l’Examiner aux USA, et ce parce que deux lanceurs d’alerte sont venus confirmer qu’ils avaient été téléporté de la Terre à Mars et y avaient rencontré des extraterrestres martiens.

Ces deux témoins sont en rapport avec Project Camelot – Arthur Neumann, qui utilisait jusqu’à présent un pseudonyme (Henry Deacon) pour se protéger, et Andrew Basiago, qui est un de mes collègues de la Société de Recherche des Anomalies sur Mars (Mars Anomaly Research Society).

Nous avons donc maintenant des confirmations précises et des témoins – un niveau très élevé de preuves – indiquant que la téléportation est utilisée dans l’État-Sécurité Nationale, que cela pourrait révolutionner toute notre société, et qu’en fait cela la révolutionnera !

Je pense pouvoir en parler puisque mon collègue Andrew l’a déjà communiqué... Enfant, il a été enrôlé dans un programme de voyage temporel de la DARPA, par les États-Unis qui, nous le savons maintenant, possèdent la capacité de se déplacer dans le temps, soit par Chronovisor – sorte de télévision ou hologramme en 3 dimensions qui voit des scènes du passé ou de l’avenir ; soit au moyen de dispositifs réels de téléportation.

Andrew est allé en 2045 et la Terre y était belle. Beaucoup de verdure et les villes sont écologiques et regroupées.

Notre avenir, disons dans 30 ou 40 ans, sera donc paisible, et c’est cette transition que nous vivons en ce moment.

Des gens se sont donc rendus physiquement dans l’avenir pour le gouvernement des États-Unis, et ils ont ramené dans le passé des informations du futur afin d’aider l’humanité à planifier l’avenir. Et cet avenir est tout à fait positif.

Il est donc important de rester concentré sur le fait que nous allons vers un avenir positif, car ainsi nous le créons.

Nous verrons également que notre ADN même, alors que je vous parle, est en train d’être transformé par des forces cosmiques, par le trou noir du centre de la galaxie qui agit comme une sorte de gigantesque rayon laser (Il rit) pour transformer notre ADN et le rendre capable d’assumer un avenir multidimensionnel dans lequel nous aurons de nouveau des relations avec le reste des sociétés organisées de l’univers, et capable aussi de nous faire entrer dans une ère de conscience non duelle.

Voilà quelques-uns des changements qui se produiront, que nous vivons déjà et qui se prolongeront pendant le cycle solaire 24, intensément, de 2009 à 2020.

Voilà donc les conséquences possibles du cycle solaire 24 – une vision de transformation plutôt qu’une vision de désintégration, et tout dépend où nous voulons placer notre énergie et quelle vision holistique nous souhaitons soutenir.

(Diapo) Il nous faut maintenant parler du fait que nous nous déplaçons dans le plan du trou noir du centre de la galaxie. Si nous regardons notre galaxie, la Voie Lactée, elle ressemble à une crêpe avec au centre un trou noir. Elle mesure environ 10 000 années-lumière de diamètre, et comprend environ 200 à 400 milliards de systèmes stellaires.

Au centre de la galaxie se trouve un immense trou noir, environ 4 millions de fois plus dense que notre Soleil, et ce trou noir tourne sur lui-même en 11 minutes, contrairement à notre Terre qui le fait en 24 heures, et à notre Soleil qui met environ un mois.

Donc le trou noir du centre de notre galaxie... et maintenant la science a confirmé que la plupart des galaxies possèdent en leur centre un trou noir. C’est en quelque sorte le moteur de la galaxie qui, au niveau physique, crée les étoiles et diverses autres matières célestes et qui, à d’autres niveaux dimensionnels, crée la vie et la conscience.

L’ADN est affecté par le trou noir du centre de la galaxie, tout comme notre conscience. Une fois de plus, nous avons tendance à croire que nos pensées nous appartiennent, que ce sont nos pensées. Ces petits récepteurs radio individuels que sont notre esprit et notre cerveau captent un vaste champ, un champ morphogénique, diffusé, à TOUS, immédiatement, par le trou noir du centre de la galaxie, de fait par l’axe universel.

(Diapo) Voici une autre vue de la Voie Lactée. Vous voyez comme cela ressemble à une crêpe avec le trou noir de la galaxie au milieu.

(Montrant la diapo) Maintenant, voici le trou noir du centre de la galaxie. Le plan de notre système solaire traverse maintenant le plan du trou noir du centre de la galaxie. C’est un circuit de 36 ans. Il a commencé en 1980 et se terminera en 2016. Nous traversons donc en ce moment le plan du trou noir du centre de la galaxie.

Cet alignement galactique ne se produit qu’une fois tous les 12 800 ans. (Nouvelle diapo) Voici une autre figure montrant comment le plan traverse. Cela prend 36 ans.

Il peut y avoir pendant ce temps-là des changements sur Terre. Certaines des théories liées aux bouleversements terrestres sont intéressantes. L’une est la théorie de la super-onde galactique, qui consiste à voir la Galaxie comme un énorme volcan, ayant comme centre celui de la galaxie, et des explosions se produisent, sous forme de super-onde, projetant ainsi des débris et du matériau dans toute la galaxie. Une autre source possible de bouleversements terrestres serait les corps célestes pénétrant dans le système solaire ; comme en 9500 av. JC, où des fragments de la fameuse supernova Vela ont pénétré le système solaire et sont apparemment entrés en collision avec Mars – à l’époque une planète active et verdoyante, avec une société humaine commune à celle de notre Terre. Ces fragments ont détruit l’écologie de Mars, maintenant très fragile. Les survivants appartiennent à une civilisation humaine intelligente qui vit sous la surface de Mars.

Ces débris ont aussi touché la Terre, et détruit notre grande civilisation maritime, nommée Atlantide par Platon, et qui était « le monde précédent ». Nous autres humains avons donc subi un très grave traumatisme au cours des 11 500 dernières années, avec la catastrophe de 9500 av. JC liée à notre système solaire.

L’écrivaine Barbara Hand Clow dit que si nous ressentons, incrustée en nous, une telle peur génétique d’une catastrophe imminente, c’est à cause de la catastrophobie liée au souvenir du désastre qui s’est produit dans notre système solaire en 9500 av. JC. Autrement dit, notre avenir va être relativement stable – c’est notre psychisme collectif qui, lui, est instable.

Le trou noir au centre de la galaxie peut émettre des bouffées d’énergie capables de bouleverser, de décaler ou de déstabiliser dangereusement la Terre. En voici les sources possibles, mais là encore, il nous faut tout regarder par la lunette de la catastrophobie. (Diapo) Un chercheur a codifié une matrice de l’accélération du temps liée à l’alignement galactique : le concept en est que le temps s’accélère réellement. Nous sommes dans la dimension de l’espace-temps et la dimension-temps s’accélère : Oh mon Dieu, c’est déjà samedi ! (Rires) Vous savez bien : Comment est-ce possible ?

Il dit que nous entrons dans une période d’éveil de l’humanité, de disparition des frontières nationales, d’anarchie guidée par Dieu, et de montée en puissance de l’Est. Cela fait donc partie des événements actuels. Nous traversons également une ceinture photonique, qui peut se révéler une force dans l’amélioration de notre conscience et, comme déjà indiqué, le taux de changement s’accélère – ce qui signifie qu’il y aura 20 fois plus de changements et de transformations entre février et décembre 2011 que durant toute la période 1999-janvier 2011. Donc 20 fois plus de changements dans cette seule année qu’entre 1999, où Internet a commencé à être pleinement opérationnel, et 2011. Ainsi, nous sommes dans cette matrice d’accélération du temps.

(Diapo) L’Exopolitique est une science et, en tant que science des relations entre notre civilisation humaine et d’autres civilisations intelligentes dans l’univers, elle fournit un cadre et une interface par lesquels notre civilisation, au niveau sociétal, peut commencer à se connecter avec d’autres civilisations extraterrestres et interdimensionnelles.

(Diapo) En énonçant l’avenir, nous pouvons dire que le degré d’interaction et de coopération conscientes dans la société humaine et dans les civilisations extraterrestres avancées et éthiques sera un facteur déterminant pour un avenir humain positif.

En ce moment même, il existe des traces d’une relation stratégique de longue date entre les civilisations martienne et humaine – du moins au niveau de bases US sur Mars, et de Martiens travaillant sans se cacher chez Hughes Aircraft, comme le prouvent des témoignages.

En 1971, à Curtis-Wright Field, dans le New Jersey, mon collègue Andrew Basiago a rencontré, avec son père, contractuel de la CIA, trois astronautes martiens venus en mission de liaison.

Notre tâche consiste donc maintenant à porter tout ce qui se produit dans le monde du secret à la connaissance du public– dans le subconscient pour ainsi dire. Cela fait partie du mécanisme de survie, et l’Exopolitique est la structure conceptuelle qui le rend possible. Nous pouvons en fait affirmer que l’Exopolitique peut jouer le rôle de nouvelle science de survie pour l’humanité.

(Diapo) Nous avons ici par exemple un élément de crop circle (d’agroglyphe) présentant le même dessin en spirale que notre Voie Lactée, suggérant qu’à notre intention on joue sur nombre de ces concepts de manière multidimensionnelle.

(Diapo) Voici la matrice de l’accélération du temps pour l’alignement galactique. Le Dr. Carl Johan Calleman et Barbara Hand Clow ont développé ceci, et cette matrice commence à montrer via différentes ères de l’histoire humaine combien le temps s’accélère. Chaque période comporte 20 fois plus de changements que la période précédente.

Dans la Période Nationale, par exemple, qui s’étend de 3115 av. JC à l’an 1755... eh bien, dans la période suivante, allant de juste avant la Révolution française, la Guerre d’Indépendance, etc., aux débuts d’Internet... il y a 20 fois plus de bouleversements dans la Période Planétaire que dans la Nationale.

Et si l’on va à la Période Galactique, de janvier 1999 à février 2011, c’est l’époque où commencent à venir toutes ces réflexions liées à la Galaxie. L’humanité devient galactique. Nous nous intéressons à Battlestar Gallactica (NdT - une série télévisée anglo-canado-américaine de science-fiction) ; tout le monde commence à s’intéresser aux questions extraterrestres, au niveau planétaire.

Eh bien, tout vient du trou noir du centre de la galaxie et des émanations au niveau universel. Il y a là 20 fois plus de changements que pendant la Période Planétaire pour ce qui est de nous amener à une certaine fréquence, à un certain degré de connaissance et d’information et à une base cognitive nous permettant de participer en tant que citoyens d’un univers multidimensionnel, peuplé et hautement organisé.

Il ne s’agit que d’un prélude à l’Ère Universelle, commençant début 2011 pour ce qui est de l’émission [d’ondes]. Bon, certains peuvent avoir raison pour cette émission. Chacun de nous interprète les choses en fonction des capteurs que nous avons dans le cerveau, dans l’esprit et dans nos corps subtils. Si nous examinons la nature du calendrier maya, il s’agit en fait d’une carte du mental. Pas d’un calendrier servant à repérer le temps, mais d’une carte du mental, parce qu’il établit ce qui va occuper l’esprit de l’humanité à une époque donnée.

Et 2011 et 2012 marquent seulement le début de l’Ère Universelle sur Terre. Ce sont les signaux émis par le trou noir du centre de la galaxie, que les Mayas appelaient Hunab-Ku.

Si maintenant nous considérons par exemple la Période Galactique, qui a débuté en 1999, (Diapo) le moment où le centre de la galaxie a commencé à tout émettre, le... Bon, si on considère l’année 1999, c’est quand le premier livre Exopolitics (L’Exopolique) a été écrit [par l’orateur], voilà donc ce qui se passe. (Il rit.) Voilà le genre de signaux émis par la Galaxie. Ainsi tout ceci arrive plus ou moins sous forme de « matrice ».

Je n’en ai que quelques exemplaires, que j’ai réussi à faire entrer ici au nez et à la barbe des douanes US, pour ceux qui voudraient l’acquérir. Pas au nez et à la barbe. On ne peut pas transporter des livres dans l’avion, mais j’ai raconté que c’étaient des brochures (Rires). Bon...

(Diapo du tableau intitulé « Matrice de l’accélération du temps »)  Ensuite nous avons eu le premier congrès érudit sur l’Exopolitique en 2000 et nous avons fait venir d’autres érudits.

Dès 2003, c’est l’année où le premier État-nation, le Mexique, a commencé à divulguer pour de bon ses dossiers OVNI / extraterrestres.

2004 et 2005, c’est quand le Brésil, le Pérou, et le Chili ont commencé à lever le secret. L’ex-vice premier ministre du Canada, Paul Hellyer, a donné un discours où il déclarait : Oh, les OVNI sont aussi réels que les avions qui passent au-dessus de vos têtes, et le gouvernement étasunien projette d’essayer de déclencher une guerre intergalactique : il faut donc que nous nous en mêlions.

Début 2006, l’Associated Press annonçait qu’Exopolitique (Exopolitics) avait été nominé Mot de l’Année 2005. Nous entrons donc dans cette culture... Ces mèmes commencent à entrer dans la culture – ces mèmes de survie.

En 2007, nous avons eu l’observation de Chicago/O’Hare. La France et le Royaume-Uni ont divulgué leurs dossiers OVNI.

L’ex-gouverneur de l’Arizona a déclaré : Oui, le vaisseau spatial d’1,6 km de côté qui a survolé Phoenix, Arizona, le 13 mai 1997 était un vaisseau extraterrestre, et je suis désolé d’avoir fait ce que j’ai fait et d’avoir essayé de le dissimuler ! (Il rit.) Ça, c’est arrivé en 2006.

Début 2007... nous avons pu étudier l’observation de Chicago/O’Hare. Très intéressant. Brièvement : un OVNI de 20 m est descendu à la porte United C-17 de l’aéroport de Chicago/O’Hare (je me suis rendu à cette porte) vers 16 h. Les témoins sont les passagers de l’avion, l’équipe au sol, la tour [de contrôle] ; la FAA (NdT - L’administration de l’aviation civile aux É-U) s’est impliquée et c’était dans tous les grands médias. Il est descendu là-bas le 7 novembre 2006.

Il existe une théorie à propos de laquelle nous avons écrit il y a environ 20 ans, nommée la Théorie de communication contextuelle des communications extraterrestres, qui dit que tous les OVNI sont comme les rêves – ils sont la communication d’une source intelligente supérieure. Ils sont comme des communications oniriques, de votre subconscient à votre conscient.

Bon, 7 novembre 2006... quel jour était-ce ? Celui des élections étasuniennes de mi-mandat, par lesquelles les Néo-conservateurs ont perdu leur contrôle sur les deux chambres du Congrès. Et j’étais juriste des libertés civiles, savez-vous - je travaillais aussi dans ce domaine - et un État policier était sur le point de prendre le pouvoir aux États-Unis.

De fait, cette observation s’est déroulée le jour des élections de mi-mandat le jour où s’est produit le changement dans les deux assemblées du Congrès, et suivie de l’élection de 2008, qui a apporté l’effondrement de la vieille structure financière au cours de ce qu’on appelle La Cinquième Nuit des Enfers Galactiques.

Autrement dit, tout ceci – l’effondrement de la structure économique – vient de ce que les éléments hiérarchiques, qui sont fondés sur le contrôle, et qui ne sont pas viables, sont en train de s’effondrer parce que  la programmation provenant du trou noir du centre de la galaxie est ainsi faite. Tout se passe donc conformément à un vaste plan.

Nous en sommes apparemment au Sixième Jour, de novembre 2008 à novembre 2009, des Enfers galactiques.

Que s’est-il passé le 12 décembre 2008 ? C’est le jour de la découverte de la vie sur Mars, d’après les photos de Spirit, le rover de la NASA, présent sur la surface de Mars. Il a photographié des humanoïdes, des animaux et des structures sur Mars. Et vous pouvez aller sur www.exopolitics.com et lire des articles scientifiques – plus de 40 documents. Téléchargement gratuit.

Tout ceci se produit donc aux niveaux galactique et universel, grâce aux conducteurs qui sont derrière l’univers. Donc, TOUT VA BIEN ! (Fort, et avec insistance.)

(Applaudissements)

Nous pouvons donc nous attendre à plus de divulgations. Nous attendre à de nouveaux événements positifs, tandis que s’effondrent les vieilles structures. Il ne faut pas s’identifier aux vieilles structures et souffrir pour elles.

Maintenant, quels sont les résultats positifs ?

(Diapo) Eh bien, [James P.] Spottiswoode... et ici je tiens à saluer les recherches et la perspicacité de David Wilcock, qui a fait preuve de beaucoup d’énergie et de discernement en examinant comment ces processus résultent en un avenir positif.

Par exemple Spottiswoode, un psychologue/chercheur de Palo Alto, en Californie... Chaque jour, au moment où nous sommes le plus alignés sur le centre de la galaxie (Diapo) – et vous pouvez voir les pics du graphique ici – nos capacités psychiques augmentent de 400 %. Donc, plus nous sommes alignés sur le trou noir, avec le centre de la galaxie, avec l’axe de la galaxie et celui de l’univers, plus nous avons des capacités psychiques, plus nous sommes dans le changement. J’ai fait des exercices de méditation en me concentrant sur le centre de la galaxie. (Il rit.) C’est de là que cela vient ! (Rires) Comme l’a dit David Wilcock : En élevant le niveau de conscience de l’espèce humaine, l’énergie de la Galaxie est directement liée à son évolution. Aussi vrai que les rivières coulent, c’est en train d’arriver.

(Diapo) Un des mécanismes est l’activation de l’ADN, et un scientifique, le Dr. Peter Gariaev, a pu transformer un embryon de grenouille en salamandre en faisant traverser l’embryon de salamandre par un rayon laser et en le redirigeant dans l’embryon de grenouille, et l’ADN de la grenouille s’est transformé en celui d’une salamandre.

C’est ce qui se produit actuellement au niveau galactique. Le trou noir du centre de la galaxie correspond au laser, et notre ADN en est transformé, donc plus nous nous y ouvrons, plus il est facile à la nature d’agir. Les centres galactiques contiennent le moyen de transformer tout l’ADN de la planète et ils fournissent une énergie suffisante pour que la transformation puisse s’opérer. Voilà comment David Wilcock exprime cette réalisation.

(Diapo) Cela se produit même au niveau galactique, et si nous regardons bien, cela ressemble à un ADN à double-brin. D’accord ?

Eh bien, si vous regardez, vous verrez la nébuleuse « ADN », mesurant 80 années-lumière de long et située à 300 années-lumière du trou noir du centre de la galaxie. C’est la première fois que la double-hélice de l’ADN, habituellement vue dans les organismes vivants, est observée dans le cosmos. En d’autres termes, la galaxie est un organisme vivant.

Ces bouleversements se produisent donc au niveau galactique, et nous pouvons prendre ce qu’on appelle le transposition burst pour un mécanisme plausible permettant à cette éruption galactique (galactic burst) d’activer notre ADN, ce qui est prouvé par l’expérience de Gariaev et son laser. Nous en avons maintenant un modèle.

Kelleher appelle le résultat de ce produit un corps de lumière (light body), ce qui a été décrit comme l’existence dimensionnelle des extraterrestres éthiques des dimensions supérieures. Nous passons par des corps énergétiques de plus en plus raffinés.

(Diapo) Où se situe la limite ? 2011, 2013, 2012 ? Ce sont les limites dans lesquelles se déroulent ces mécanismes de transposition bursts en provenance du centre de la galaxie. Et ils se produisent actuellement.

Le Dr. John Jay Harper affirme qu’environ 97 % de notre ADN est pour l’instant considéré comme ADN « inutile » (junk DNA) et c’est cet ADN qui est maintenant activé. Nous recevons donc de l’intérieur une mise à niveau – Humains, version 2.0 ! (Rires) Du DMT (NdT - téréphtalate de diméthyle) endogène produit dans notre cerveau pourrait occasionner ce que certains appellent une expérience collective de mort imminente... Voici quelques-uns des facteurs qui peuvent se manifester. Nous ferons une expérience collective de mort imminente et nous irons tous, en tant qu’espèce, dans nos corps de lumière, nos corps subtils... Ce sera intéressant !

Le DMT endogène peut être considéré comme un pourvoyeur de la conscience transformée.

KC : Je suis terriblement désolée : il est un peu plus de 12h30. Nous n’avons plus le temps d’approfondir ceci.

AW : OK.

KC : Ce que nous pouvons faire, Alfred, c’est que vous pourriez peut-être rendre votre conférence disponible de façon à ce que le public puisse suivre sur les dernières pages.

AW : Pas de problème.

KC : Je ne sais pas trop où nous en sommes.

AW : Nous en sommes presque à la fin. C’est la diapositive 53 sur environ 60, donc la plus grande partie de l’information a été transmise – et des notions. (Applaudissements)

KC : OK. Nous serions heureux d’accorder quelques minutes à Alfred pour qu’il puisse résumer son exposé – (à Alfred Webre) si cela vous convient.

AW : Tout à fait. Eh bien, que nous entrons, et [même] que nous sommes dans une ère qui offre d’extraordinaires opportunités, indépendamment de ce que nous pouvons penser.

Si on est dans le refus, le bon sens c’est de modifier sa pensée et de se mettre à l’écoute de ce qui se produit au niveau galactique et au niveau universel, qui font partie d’un programme de l’univers destiné à nous permettre d’entrer dans l’Âge Universel que nous CONNAISSONS, grâce à ceux qui sont allés dans l’avenir, physiquement, et en sont revenus... Cet Âge Universel va arriver sur notre planète vers 2045 ou 2050, c’est à dire dans seulement 40 ans. C’est un avenir positif qui arrive.

Je serai ici... je serai au fond... j’ai apporté quelques exemplaires du livre Exopolitics qui a été l’élément fondateur de tout ce domaine, et si vous souhaitez plus de renseignements, restez à l’écoute de www.exopolitics.com.

Merci ! (Applaudissements)

KC : Alfred a évoqué des domaines passionnants qui pourront être approfondis ultérieurement, et une partie de ces informations sont disponibles de la part de nos lanceurs d’alerte sur Project Camelot.

Nous avons une autre interview récente qui traite de la super-onde galactique. Paul LaViolette est le scientifique à l’origine de ce concept et il a effectué beaucoup de recherches. Nous lui avons rendu récemment visite en Grèce pour une interview, qu’il nous reste encore à éditer. Nous sommes très occupés, mais je voulais juste vous informer que son sujet est lié à ce à quoi faisait allusion Alfred.


Cliquez ici pour l’interview en anglais







Soutenez Project Avalon - faites un don :

Donate

Merci de votre aide.
Votre générosité nous permet de poursuivre notre tâche

Bill Ryan

bill@projectavalon.net


unique visits

Google+