Chercher

__________________________________________________________



Un message de Bill


Traduction par The Avalon Translation Project,
d'une page du site originel de Project Camelot.



Un message personnel de Bill Ryan

De tout ce que nous avons publié, qu’il s’agisse de vidéo ou de texte, c’est notre page de synthèse 2008 : le Futur, c’est Maintenant qui s’est révélée la plus difficile et la plus stimulante à assembler et à établir d’un commun accord. Kerry et moi l’avons épluchée, phrase par phrase, référence par référence, ligne par ligne, pendant des heures et des heures. Pourquoi était-ce donc si dur ?

Parce qu’il s’agit des questions les plus importantes de notre époque. Nous avons la responsabilité de rétablir la vérité – si nous pouvons le faire – et d’exprimer les choses de manière mesurée. Mais comment dire avec mesure que notre planète et la race humaine pourraient bien se trouver en grande difficulté ?

Spirituellement parlant, nous sommes bien sûr tous de magnifiques immortels – même si certains d’entre nous l’ont oublié, et qu’il leur reste à prendre conscience de leur véritables nature et héritage. OUI, nous passons ici notre temps à apprendre. OUI, nous provoquons des situations intéressantes qui vont enrichir notre expérience. OUI, nous avons tendance à ré-expérimenter des choses que nous avons déjà rencontrées auparavant – et que nous n’avons pas su gérer.

Voici la véritable nature du « karma » : il ne s’agit pas d’une punition. Seulement d’une nouvelle occasion d’apprendre, si nous n’avons pas compris la leçon la première fois. C’est nous qui provoquons ces situations. Nous sommes tous les metteurs en scène et les producteurs de notre film personnel – tout comme nous en sommes le héros ou l’héroïne. Personne n’est à blâmer en fin de compte : blâmer, c’est refuser d’assumer notre part de responsabilité dans la réalité que nous avons co-créée.

Où se trouve donc le problème ici ? En fin de compte, tout ce qui peut arriver à notre « terrain de jeu » est certainement sans conséquences. Nous en créerons un nouveau ! (Qu’allons-nous faire d’autre avec tout le temps dont nous disposons ?!)

Mais voici le fin mot de l’histoire : une guerre entre le bien et le mal fait rage, depuis des millénaires, ou plus. Notre planète n’est en fait que le lieu où se situe actuellement le « front » de cette guerre. Il ne s’agit pas d’une ultime bataille, même si elle paraît importante. Des dizaines de milliers de gens se sont incarnés ici, précisément pour nous aider à nous en sortir, et faire ce qu’il y a à faire. Vous qui lisez ceci en faites probablement partie.

Les enfants Indigo et les enfants de Cristal n’en sont que la dernière vague. Beaucoup d’entre nous sont depuis longtemps dans le secteur. Nous venons de diverses planètes, de différents plans, et même de différentes époques.

Il existe sans aucun doute des « entités démoniaques hyperdimensionnelles », comme les appelle Bill Deagle. Elles sont capables de jouer un rôle aussi important qu’invisible. Mais ce dont il faut se souvenir, c’est que de plus en plus de forces positives sont libérées et se consacrent totalement à la situation actuelle. On ne peut pas non plus les voir, mais elles sont de notre côté.

Il se peut que nous ayons devant nous de sales périodes, physiquement parlant (comme on l’a dit récemment à une amie médium : « attendez-vous à des perturbations »), mais le spectacle ne va pas s’arrêter. Comme dans le cas d’un voilier naviguant dans les mers du Sud sous un vent de force 8, il s’agit non seulement de survivre, mais aussi pour l’équipage d’apprendre, de collaborer, et de triompher.

Ne pas avoir envie de regarder les prévisions météo peut se comprendre. Mais je tiens à ce que les membres de l’équipage sachent dans quoi nous allons pénétrer, et ce qu’on va attendre d’eux. Parce que je veux que nous nous en sortions.

Il nous faut apprendre à assumer nos responsabilités, à agir, à faire de notre mieux, à accomplir nos objectifs, à cesser de n’être que des observateurs. Chaque fois que la situation s’est gâtée dans les époques précédentes, c’est toujours arrivé parce qu’alors nous avions manqué d’y faire face. Nous en avons ici de nouveau l’occasion.

Voici un clip de 60 seconde pour illustrer cela – Bill Birnes y parle avec George Noory le 19 juin 2007 à Coast to Coast AM (Une émission-débat nord américaine à la radio, programmée tard le soir, qui traite souvent du paranormal et des théories du complot – NdT, d’après Wikipedia) :

[Cliquez ici pour entendre le passage concerné (en anglais)]

 
L’amiral George Hoover, de l’ONI (Office of Naval Intelligence – le bureau du renseignement de la Marine) (...) a affirmé qu’il SAVAIT que ces entités n’étaient pas tant des entités interplanétaires que, littéralement, des voyageurs du temps et - et c’est là le grand secret - qu’ils étaient nous, venant du futur.

Et qu’eux et nous disposions des mêmes pouvoirs, et que c’était là ce que craignait vraiment le gouvernement : que nous ayons les capacités de manipuler la réalité qui nous entoure. Et que ces capacités, nous les avions toujours eues, il nous manquait seulement de savoir comment les utiliser...


Et voilà donc, de bonne source. OUI, nous possédons le pouvoir de façonner notre propre réalité. Refusez seulement... le monde que vous ne voulez pas voir. Cela commence ici, avec vous, avec nous, ensemble. Le futur, c’est maintenant.

Bill RyanBill Ryan
27 janvier 2008

 



Cliquez ici pour un message personnel de Kerry Cassidy (en anglais)

Cliquez ici pour aller au rapport « 2008 : Le Futur, c’est Maintenant » 






Soutenez Project Avalon - faites un don :

Donate

Merci de votre aide.
Votre générosité nous permet de poursuivre notre tâche

Bill Ryan

bill@projectavalon.net


unique visits

Google+