Chercher

__________________________________________________________



Forum de Project Avalon

Des chroniques de l'éveil humain
...là où se rencontrent science et spiritualité

C sur le Forum...


DISCUSSIONS GÉNÉRALES

Politique





Discours d'investiture de Trump et levée du secret

Ces pages du Forum de Project Avalon sont, sauf indication contraire, traduites par The Avalon Translation Project.


Message N°1        21 janvier 2017 (Pour l'original, voir ici.)
United States
Membre d'Avalon  mgray's Avatar
Default Discours d'investiture de Trump et levée du secret

Donald Trump s'est-il trahi dans son discours d'investiture et a-t-il parlé de levée du secret ?

Ou bien ne s'agit-il que d'un nouveau commentaire à la Reagan ?

Trump a déclaré : "Nous nous trouvons à l'aube d'un nouveau millénaire, prêts à percer les secrets de l'espace, à libérer la Terre des affres de la maladie, et à maîtriser les énergies, les industries et les technologies de demain."


Cela pourrait n'être qu'un vœu pieux, ou bien pourrait-il s'agir d'un coup de chapeau lié à ce qui se passe en Antarctique ?

Cela semblait un peu déplacé, étant donné le ton de son discours, dont je parle ici.*


(*Traduction de ce document:)


         


L'ÉCONOMIE SELON GRAY

De Wall St. à Washington DC, toutes choses économiques

Le discours de Trump présente une Amérique acceptée par aucun autre politique


21 janvier 2017 - Par Michael Gray

L'allocution d'investiture du président Donald Trump restera dans les annales.

Le discours n'a pas joué de la note patriotique sur la grandeur du pays. Au contraire, le président a raconté à tous les Américains qu'on leur a menti et qu'on a tiré avantage d'eux pendant bien des d'années.

Que depuis trop longtemps ils contribuent à engraisser à leurs frais les gros bonnets, ici et à l'étranger. Que l'Amérique s'est égarée, car "Nous avons enrichi les autres pays, pendant que la richesse, la force et la confiance de notre pays disparaissaient à l'horizon."

Voici la promesse faite à tous les Américains par Trump quand il a brossé le tableau d'un pays au pouvoir incontrôlé, et où des voyous de politiciens appartenant aux deux partis abusent de leur pouvoir aux dépens du peuple :
"Nous sommes en train de transférer le pouvoir venant de Washington DC. Pour vous le rendre, à vous le Peuple" qui, "depuis trop longtemps (...) supportez le coût" du gouvernement tandis que des gens bien placés en récoltaient les bénéfices.

Trump a dépeint une triste Amérique où trop de gens ont été blessés -- dont la plupart, ironiquement, n'ont pas voté pour lui. Comme le montrent ces extraits :
"Les mères et les enfants de nos quartiers sensibles piégés par la pauvreté ; les usines décrépites qui jonchent, telles des pierres tombales, les paysages de notre nation ; un système éducatif plein aux as, mais qui laisse notre jeunesse et nos beaux étudiants sans savoirs ; et le crime, les gangs et la drogue qui ont volé trop de vies et privé notre pays de tant de potentiel jamais réalisé."

Il a ajouté : "Ce carnage subi par l'Amérique va s'arrêter ici et maintenant." Carnage est un mot osé à utiliser quand on partage la scène avec quatre ex-présidents, sous l'œil desquels s'est déroulé ledit carnage.

Dans le droit fil de ce que j'ai écrit il y a un an sur la "Grande Escroquerie" qui a vu se dérouler le plus important transfert de richesses, du peuple américain vers Wall Street, Trump se devait de dire : "Notre classe moyenne a vu sa richesse confisquée, et redistribuée dans le monde entier."

Le président a une recette simple pour redresser les torts des administrations précédentes -- commis par les Républicains comme par les Démocrates -- "Nous suivrons deux règles simples : acheter américain, et embaucher américain."

L'Amérique que le président a présentée dans son discours, est celle dont aucun autre politique ne parlerait jamais, même dans une allocution d'investiture présidentielle. Trump a enfreint toutes les traditions, comme nous pouvions nous y attendre. Néanmoins, conformément à l'usage qui prévaut dans un discours écrit, le président a terminé en beauté :
"Que tous les Américains, d'une ville proche ou éloignée, petite ou grande, d'une montagne à l'autre, et d'un océan à l'autre, entendent ces mots :

"Vous ne serez jamais plus quantité négligeable. Ce sera votre voix, ce seront vos espoirs, et vos rêves, qui façonneront le destin de notre Amérique. Et ce sera votre courage, votre bonté et votre amour qui nous guideront à tout jamais en cours de route."

"Tous ensemble, nous rendrons de nouveau l'Amérique forte."
___________________________________________________

Incidemment, j'ai trouvé très curieux un des passages du discours. Je pense ne pas aller trop loin en suggérant qu'il pourrait être en relation avec quelque chose sur lequel j'ai écrit récemment.
"Nous nous trouvons à l'aube d'un nouveau millénaire, prêts à percer les secrets de l'espace, à libérer la Terre des affres de la maladie, et à maîtriser les énergies, les industries et les technologies de demain."
Que signifie donc le passage : "prêts à percer les secrets de l'espace" ? Existe-t-il un rapport quelconque avec les récits venus d'Antarctique, que j'ai cités ici** ?

L'avenir nous le dira.    
(Fin du document traduit)

=====
(**Traduction du deuxième document :)


         


L'ÉCONOMIE SELON GRAY

De Wall St. à Washington DC toutes choses économiques

L'Antarctique pourrait être le résultat d'un déplacement des pôles

15 janvier 2017 - Par Michael Gray

Bien que pour l'instant le présent article ne comporte pas d'aspect économique, toutes ces déclarations liées à l'Antarctique m'intriguent.

Les discussions se concentrent sur la découverte sous la banquise d'une technologie quelconque. Les rumeurs laissent entendre qu'il y aurait derrière cela d'énormes implications pour l'Espèce Humaine.

En temps normal, je n'y trouverais pas beaucoup d'intérêt, mais le grand nombre de visiteurs qui se sont déplacés vers les régions antarctiques m'a mis la puce à l'oreille.

Parmi les dignitaires qui ont récemment visité l'Antarctique figurent :
  • Le secrétaire d'État (= ministre des Affaires Étrangères) US John Kerry, présent sur les lieux le jour des élections, afin de constater les effets du réchauffement climatique.
  • Buzz Aldrin, l'astronaute de la mission lunaire Apollo 11, qui, dans un tweet, s'est dit "prêt à se rendre sur le pas de tir", et qui, par la suite, a dû être évacué du continent pour raisons médicales et mis en quarantaine.
  • Le prince Harry de Grande-Bretagne, en visite lors d'un voyage-éclair "de bienfaisance" destiné à mettre l'accent sur les soldats blessés et les évolutions de carrière difficiles.
  • Le roi d'Espagne Juan Carlos, en visite pour satisfaire un "souhait de toujours".
  • L'ancien président Bill Clinton et le bientôt ex-président Obama se sont rendu tous les deux dans des villes très australes de Nouvelle-Zélande et du Chili, pour des raisons inconnues. 
  • Une expédition du Vatican y a été dépêchée sur la demande expresse du Pape.

Les spéculations liées à ce qu'il y a là-bas couvrent toute la gamme, allant d'une ancienne civilisation enterrée sous la glace, dans des cavernes découvertes dans les années 1930 par des sous-marins allemands, jusqu'à des vaisseaux aliens accidentés.

Je n'ai pas d'avis sur ce qui pourrait se trouver là-bas, mais certaines personnes en parlent comme de quelque chose qui pourrait changer le paradigme énergétique du monde.

Il s'est passé un étrange incident, qui m'a fait me poser des questions.

Alors qu'il était aux antipodes, Buzz Aldrin a également tweeté un message inquiétant, mystérieusement effacé peu après. Son tweet disait : "Nous sommes tous en danger. C'est du mal à l'état pur." Et il y a inclus la photographie d'une pyramide située au Pôle Sud, visible ci-dessous.

buzz-tweet
buzz-tweet

Je ne suis donc pas certain de ce qui se passe là-bas, et il se peut que nous ne le sachions jamais.

Mais je voulais seulement attirer votre attention là-dessus, au cas où ceci réapparaitrait dans un mois ou deux comme "information-bidon".

(Fin du document traduit)







Soutenez Project Avalon - faites un don :

Donate

Merci de votre aide.
Votre générosité nous permet de poursuivre notre tâche

Bill Ryan

bill@projectavalon.net


unique visits

Google+