Chercher

__________________________________________________________

Avalon logo En hommage :

10 astronautes de la NASA, 1964-1967

Cette page est une version reformatée d'une publication du site originel de Project Camelot



Le 27 janvier 1967, deux ans avant le premier atterrissage sur la lune, Virgil "Gus" Grissom, Ed White et Roger Chaffee sont morts dans une incendie dévastateur qui a eu lieu sur la base de lancement d'Apollo 1 durant une simulation de lancement. Grissom était très apprécié par ces collègues, il était un personnage clef qui occupait une position centrale dans le programme spatial de la NASA. Nombreux étaient ceux qui prédisaient que ce serait Grisson qui serait le premier homme à marcher sur la lune.

Cependant, Grissom était aussi ouvertement critique concernant le programme. Lors d'une perte de communications entre la capsule et la base, juste avant que le feu ne se déclenche, une de ses dernières phrases prononcées fut : "Comment sommes-nous sensés aller jusqu'à la lune quand nous ne sommes même pas capables de communiquer entre deux bâtiments ?"

Quelques instants après, la capsule s'enflamma avec les astronautes coincés à l'interieur. Ils ont été consumés par les flammes sans espoir de s'en sortir. Sa femme Betty et leur fils Scott continuent de dire que les astronautes ont été tués par un acte de sabotage – et que leurs nombreuses questions sont restées sans réponse adéquate.

Clark McClelland et John Lear insistent sur le fait qu'il se trouvait un quatrième homme à l'interieur de la capsule, une personne appartenant à un programme spatial alternatif... le "Vrai" programme, utilisant des technologies de pointe classées top secret. Selon McClelland et Lear, suite à l'incident l'affaire a été très étouffée, et ca continue encore jusqu'à nos jours. (Pour plus de détails veuillez voir l'entretien avec John Lear. Lear nous dit que le nom du quatrième astronaute est connu.)

Thomas Ronald Baron était inspecteur de sécurité lors de la construction d'Apollo 1. Après les feu, Baron a attesté devant le congrès, que le programme Apollo était dans un tel état qu'on n'arriverait jamais jusqu'à la lune. Il dit que son opinion à fait de lui une cible, le 21 avril 1967 il dit devant camera à la presse que lui et sa femme ont été agressés à leur domicile. Une partie de son témoignage consiste en un rapport de 500 pages qui explique en détail ses trouvailles. Précisément une semaine après ce temoignage, la voiture de Baron a été heurtée par un train le tuant sur le coup, ainsi que sa femme et sa belle-fille. Le rapport de Baron a mystérieusement disparu et n'a toujours pas été retrouvé.

Le programme Apollo ne s'est pas arrêté, et les morts bizarres non plus. Entre 1964 et 1967, 10 astronautes ont perdu la vie dans des accidents divers. Ce qui équivaut à 15% de des astronautes de la NASA.










Soutenez Project Avalon - faites un don :

Donate

Merci de votre aide.
Votre générosité nous permet de poursuivre notre tâche

Bill Ryan

bill@projectavalon.net


unique visits

Google+