Chercher

__________________________________________________________

Avalon
                  logo En Hommage :
Tony Dodd

Cette page est la traduction, par The Avalon Translation Project,
d'une publication du site originel de Project Camelot.




Tony Dodd, chercheur en ufologie, est décédé le 24 mars 2009 à l’âge de 74 ans, des suites d’une tumeur au cerveau inopérable, détectée en août 2008.

Né le 2 janvier 1935 à Londres, dans le quartier de Crystal Palace, Anthony (Tony) Dodd a intégré en 1962, après son service militaire et plusieurs situations provisoires, la West Riding Constabulary (devenue ultérieurement la West and North Yorkshire Constabulary) –- la Police du Yorkshire de l’Ouest, au Royaume Uni. Au fil de ses 25 années de service et d’une carrière parfois dangereuse, il s’est acquis la réputation d’être un sergent de police tenace et compétent.

Son implication dans l’ufologie date de sa propre observation, en janvier 1978, d’un disque incandescent surmonté d’un dôme et comportant sur sa face inférieure trois protubérances hémisphériques. Par la suite il observa dans la région de Skipton ce qui semblait être de nombreux autres ovnis, soit incidemment, soit lors de nuits de surveillance du ciel. Son observation la plus remarquable fut celle d’une forme incandescente le 7 novembre 1983 près de Bolton Abbey, dans le Yorkshire du Nord. La Ground Saucer Watch a ultérieurement dit des photos prises par Dodd qu’elles étaient « une des rares [séries de] photographies authentiques prises au Royaume-Uni. »

Dodd adhéra en 1982 à la Yorkshire UFO Society (YUFOS) – qui deviendra Quest International et publiera « UFO Magazine ». Il assuma par intermittence différents rôles dans l’organisation – particulièrement celui de Directeur des Enquêtes – qu’il abandonna pour poursuivre ses propres recherches dans le domaine ufologique. Parmi ses projets postérieurs à Quest figura  en 1999 la publication d’un ouvrage semi-autobiographique : Alien Investigator: the case files of Britain’s leading UFO Detective (Enquêteur sur les Aliens - les dossiers du plus grand détective-ufologue de Grande-Bretagne). Un manuscrit qui fait suite à ce livre n’est toujours pas publié.

Tony Dodd était totalement convaincu que les « vrais OVNI » étaient d’origine extraterrestre ; et il croyait qu’on en supprimait les preuves, par une dissimulation officielle au niveau mondial. Dodd citait de nombreux cas où il avait été espionné et parfois menacé par des individus qu’il identifiait comme des agents du gouvernement. Plus important encore, il pensait que la présence aliène sur notre planète se manifestait sous la forme de différentes bases d’ovnis côtières, les plus remarquables étant situées juste au large de l’Amérique du Sud et de l’Islande. Tony Dodd a aussi décrit un certain nombre de cas de mutilation d’animaux ou d’humains qu’il attribuait aux agissements des extraterrestres.

Ses contacts avec la police et d’autres organismes gouvernementaux impliquent qu’il disposait de renseignements et d’informations auxquels peu d’autres gens avaient accès. Fin 2007 il a contacté Project Camelot avec des informations qui lui paraissaient si « brûlantes » qu’il nous a affirmé ne pas pouvoir se permettre d’y associer son nom. Moins d’un an plus tard, lorsqu’on a diagnostiqué sa tumeur, il nous a confié avoir le sentiment qu’elle pouvait avoir été provoquée, en représailles pour les informations qu’il avait révélées.

Un ami proche, Ellis Taylor, a simplement écrit : « Un géant est passé par ici. »


Cliquez ici pour lire (en anglais) la notice nécrologique élogieuse et émouvante rédigée par Ellis Taylor.
Cliquez ici pour prendre connaissance des informations communiquées à Project Camelot sous le pseudonyme [choisi par nous] de John Robie.








Soutenez Project Avalon - faites un don :

Donate

Merci de votre aide.
Votre générosité nous permet de poursuivre notre tâche

Bill Ryan

bill@projectavalon.net


unique visits

Google+