Chercher

__________________________________________________________

Avalon logo En Hommage :
Le Dr. Max Gerson

 Cette page est la traduction, par The Avalon Translation Project,
  d'une publication du site originel de Project Camelot.



Dr. Max gerson Le Dr. Max Gerson était un médecin allemand qui a fui en 1936 l’Europe occupée par les Nazis pour venir à New-York, où il a prêché en faveur d’une agriculture et d’une nourriture pures et biologiques. Il a traité et dans nombre de cas a guéri des cancers, même avancés, en utilisant une approche presque entièrement fondée sur un régime alimentaire. Quand il accepta une interview dans une émission radio populaire, ses confrères de la Société Médicale de l’Etat de New-York le condamnèrent. Son vrai crime était d’être indépendant des principales agences de lutte contre le cancer et d’avoir plusieurs décennies d’avance sur elles en reconnaissant le rôle important d’un régime alimentaire dans cette maladie.

Depuis, la philosophie holistique de Gerson, liée à un régime, s’est répandue dans le monde, bien que son nom ne soit pas toujours associé à ces grandes idées nouvelles, reconnues aujourd’hui par tant de gens. Le Dr Albert Schweitzer, lauréat du Prix Nobel et le plus célèbre patient du Dr Gerson qui l’a guéri du diabète, a écrit : « Je vois dans le docteur Max Gerson un des plus grands génies de l’Histoire de la médecine. » Plus tard, il l’a également décrit comme « un génie de la médecine parmi nous ».

Le docteur Gerson a publié des douzaines d’articles dans la littérature médicale européenne, mais s’est trouvé presque totalement interdit de publication dans son pays d’adoption. Il a fini par publier ses méthodes et ses découvertes en 1958, avec l’historique de cinquante cas de guérison de patients cancéreux en phase terminale, dans un livre intitulé A Cancer Therapy: Results of 50 Cases (Un traitement pour le cancer : résultats de 50 cas), vendu dans le monde à 250 000 exemplaires et en cinq langues.

Dans le
Traitement Gerson, maintenant bien connu, il s’agit d’inonder le corps de micronutriments provenant d’aliments végétariens, biologiques, sans sel ni graisse, y compris 13 jus de fruits et de légumes, fraîchement pressés, par jour. Gerson a aussi prescrit de la solution de Lugol, de la glande thyroïde desséchée, des injections quotidiennes de vitamine B12, et d’autres substances appropriées au patient.

Ceux qui pratiquent habituellement ses techniques expliquent qu’un des points importants du traitement est de permettre au foie d’éliminer les toxines présentes dans le sang, au moyen de plusieurs lavements quotidiens à base de café. Gerson ne les a en fait ajoutés à son régime que longtemps après avoir obtenu de multiples succès avec la migraine, le lupus, la tuberculose et autres. Les lavements au café sont réputés stimuler l’activité de désintoxication du foie, spécialement la production de bile, faisant affluer dans le duodénum les toxines accumulées, pour les éliminer. Les partisans de cette thérapie déclarent que nombre de ses cancéreux en phase terminale, qui lui ont survécu, sont encore vivants aujourd’hui.

Le Dr. Gerson est brutalement décédé le 8 mars 1959. Charlotte (Lotte) Gerson, sa fille et fondatrice du Gerson Institute, a déclaré : « Mon père, alors âgé de 78 ans, était en parfaite santé lorsque, du jour au lendemain, il s’est senti très mal. On a trouvé dans son sang une quantité élevée d’arsenic. » Quand on lui a demandé si elle avait appelé la police, elle a répondu : « Non, nous avions des soupçons, mais nous savions par expérience que justice ne serait pas faite. »









Soutenez Project Avalon - faites un don :

Donate

Merci de votre aide.
Votre générosité nous permet de poursuivre notre tâche

Bill Ryan

bill@projectavalon.net


unique visits

Google+