Chercher

__________________________________________________________

Avalon logo En Hommage :

Ann Livingston


Cette page est une version reformatée d'une publication du site originel de Project Camelot



Ann Livingston gagnait sa vie comme comptable, mais c'était une "abductée" et elle enquêtait également pour le MUFON. Elle avait publié un article intitulé "Electronic Harassment and Alien Abductions" (Harcèlement électronique et enlèvements par des Aliens) dans le journal du MUFON de novembre 1993. L'article se montrait très critique envers Julianne McKinney, directrice du Projet de Surveillance Electronique de l'Association of National Security Alumni ( l'Association des Anciens Etudiants de la Sécurité Nationale). McKinney ne tient pas compte des phénomènes OVNI, persuadée que ce que l'on considère comme tels, n'est la plupart du temps qu'un stratagème  gouvernemental, qu'il s'agisse d'un engin expérimental ou d'une expérience psychologique.

Quelques faits, apparemment liés au cas, résistent. A 7 h 15 du matin le 29 décembre 1992, l'appartement de Livingston, situé près de l'aéroport O'Hare à Chicago dans l'Illinois, fut brillamment illuminé par un éclair argenté. Plus tard dans la journée, elle fut accostée sur le parking de son appartement par 5 hommes en noir (Men In Black/MIBs), qu'elle décrivit comme presque privés de visage et transportant de longs objets noirs ressemblant à des torches. On lui fit perdre conscience. On ne sait pas ce qu'on peut lui avoir fait à ce moment précis, ni pourquoi. Tout comme Mae Brussell, animatrice d'une émission radio d'enquête et l'auteure Karla Turner, Livingston est décédée au début de 1994 d'une forme foudroyante de cancer des ovaires.






Soutenez Project Avalon - faites un don :

Donate

Merci de votre aide.
Votre générosité nous permet de poursuivre notre tâche

Bill Ryan

bill@projectavalon.net


unique visits

Google+