Chercher

__________________________________________________________

Avalon
                  logo En Hommage :
Ron Bonds

 Cette page est la traduction, par The Avalon Translation Project,
d'une publication du site originel de Project Camelot.



Ron BondsRon Bonds vivait à Atlanta, en Géorgie, et publiait des livres sur les mystères non-résolus et les phénomènes inexpliqués, de l’assassinat de Kennedy aux sinistres hélicoptères noirs du Nouvel Ordre Mondial. Sa réputation était telle dans la subculture du paranormal que certains scénaristes des « X-Files » s’adressaient à lui pour avoir des idées.

En avril 2001, quinze heures après avoir ingéré un plat comportant du bœuf chaud dans un restaurant mexicain d’Atlanta, et une soirée chez lui passée à souffrir atrocement de vomissements et de diarrhée, Bonds fut transporté au Grady Memorial Hospital. Le médecin légiste trouva au cours de l’autopsie une forte quantité de sang dans les intestins, et expédia donc un échantillon des selles au Georgia Public Health Laboratory de Decatur. Le laboratoire découvrit un niveau élevé de clostridium perfringens type A, une bactérie que l’on trouve souvent en petite quantité dans le bœuf et la volaille. Lorsqu’elle est présente en grande quantité – à partir de 100 000 micro-organismes par gramme il y a danger – elle peut émettre des toxines causant des diarrhées, des vomissements et – rarement – des hémorragies. La bactérie est présente chaque année dans 250 000 cas d’empoisonnements alimentaires, estime le CDC (le centre américain de contrôle des maladies), dont seulement sept ont une issue fatale.

Quatre jours après le repas de Ron Bonds à El Azteca, des épidémiologistes s’y rendirent pour prélever des échantillons de bœuf haché de la table à vapeur. Lorsque le clostridium perfringens se révèle dangereux, c’est généralement parce que la viande cuite a été conservée à une température trop basse. Le laboratoire trouva 6 000 000 de micro-organismes par gramme – 60 fois le seuil de sécurité.

Mais la grande question demeure : pourquoi aucun autre client de ce restaurant n’a-t-il été malade ?










Soutenez Project Avalon - faites un don :

Donate

Merci de votre aide.
Votre générosité nous permet de poursuivre notre tâche

Bill Ryan

bill@projectavalon.net


unique visits

Google+