Chercher

__________________________________________________________

Avalon logo En Hommage:
Phil Schneider


Cette page est la traduction, par The Avalon translation Project, d'une publication du site originel de Project Camelot




Phil Schneider est décédé le 17 janvier 1996, apparemment étranglé par un cathéter trouvé enroulé autour de son cou - cette mort étrange étant officiellement considérée comme un suicide. Si les circonstances de son décès paraissent prêter fortement à controverse, elles sont en adéquation avec celle causée par ses déclarations publiques peu de temps auparavant.

Phil Schneider était un géologue et expert en explosifs, autodidacte. Des 129 installations souterraines situées très en profondeur que l'on pense avoir été construites par le gouvernement des États-Unis depuis la Deuxième Guerre mondiale, Phil Schneider affirmait en connaître 13 pour y avoir travaillé. Deux de ces bases étaient d'importance  majeure, dont l'installation de bioingénierie de Dulce, au Nouveau Mexique, qui fait l'objet de nombreuses rumeurs. À Dulce, insistait Schneider, les extraterrestres humanoïdes "gris" travaillaient aux côtés des techniciens américains. En 1979 se développa un malentendu. Dans la tuerie qui s'ensuivit, 66 membres des Services Secrets, du FBI et des Bérets Noirs furent tués ainsi qu'un nombre non précisé de "gris". C'est au cours de cet incident que Phil Schneider reçut une décharge d'arme à rayon dans la poitrine, qui fut à l'origine de son cancer ultérieur ; beaucoup ont confirmé qu'il portait bien une grande cicatrice.

Schneider soutenait qu'on avait déjà attenté à sa vie en de nombreuses occasions, on lui avait notamment retiré les écrous d'une des roues avant de sa voiture. Il a déclaré publiquement être repéré et qu'il ne s'attendait pas à vivre longtemps. "Si un jour je 'me suicide', dit Schneider à un ami proche, c'est qu'on m'aura assassiné."

Certaines des plus graves accusations portées par Schneider méritent notre attention :

1) Le gouvernement américain a conclu un traité avec les aliens "gris" en 1954. Ce pacte de coopération réciproque s'appelle le Traité de la Grenade (the Grenada Treaty).

2) La navette spatiale, en orbite, est le lieu de production d'alliages spéciaux. Le vide est nécessaire à la création de ces métaux particuliers, justifiant par là l'obligation d'avoir une grande station spatiale habitée en permanence.

3) Une grande partie de la technologie étasunienne des avions furtifs a été développée par rétro-conception des vaisseaux aliens qui se sont écrasés.

4) Le SIDA était un virus destiné à réguler la population, inventé par le National Ordinance Laboratory de Chicago, dans l'Illinois.

5) À l'insu de pratiquement tout le monde, le gouvernement des États-Unis possède un dispositif permettant de créer des tremblements de terre. Ni le temblement de terre de Kobe en 1995, ni celui de San Francisco en 1989 ne comportaient d'onde de compression.

6) L'explosion à la bombe du World Trade Center et celle d'Oklahoma City sont le résultat de petites charges nucléaires. La fusion et le piquetage du béton, de même que l'extrusion des fers de renfort le démontrent. (Son point fort, clamait Schneider, c'était les explosifs.)

Pour finir, Phil Schneider se désolait de voir que la démocratie qu'il aimait n'existait plus : nous avions à sa place une technocratie dirigée par un gouvernement de l'ombre, dont l'intention était de nous imposer sa propre vision des choses, que cela nous plaise ou non. Il pensait qu'on avait assassiné 11 de ses amis au cours des 22 dernières années, huit de ces morts ayant été officiellement considérées comme des suicides.

Quoi qu'on puisse penser des affirmations de Phil Schneider, il est clair que le FBI et la CIA s'intéressaient particulièrement à lui. Sa veuve a déclaré que des agents des services secrets ont fouillé les lieux peu de temps après son décès et sont repartis avec au moins un tiers des photos de famille.

Cliquez ici pour la dernière conférence de Phil Schneider, donnée à Denver, Colorado, deux mois avant son assassinat.






Soutenez Project Avalon - faites un don :

Donate

Merci de votre aide.
Votre générosité nous permet de poursuivre notre tâche

Bill Ryan

bill@projectavalon.net


unique visits

Google+