Chercher

__________________________________________________________

Jordan Maxwell :

Mainmise sur la planète Terre

Cette page est la traduction d'une publication originale de Project Camelot
Pour la version PDF (22 pages) de cette interview en français, cliquez ici


Los Angeles, Californie, septembre 2008

 

INTRODUCTION

Ce qu’il faut faire, c’est tout simplement : aller travailler, sortir, s’amuser, suivre votre football et ne pas s’approcher des adultes qui mènent ce monde. Je n’ai jamais accepté ça.

Rien dans ce monde, rien, ne fonctionne comme vous le pensez. Il y a toujours autre chose.

La raison pour laquelle je suis ici, en train de faire ça, est cette mutation imposée à la race humaine. Ce changement que les maitres de l’univers ont en tête pour la race humaine, nous est imposé.

Et je crois, là c’est mon opinion, que ma part dans ce plan cosmique, ou cette pièce cosmique, est d’inciter les gens à retrouver leur humanité, et de leur dire: Vous êtes guidés sur un chemin dont vous n’avez aucune idée de ce que peut être l’issue.

Vous savez, cela m’agace quand les gens disent que tout ça est de la technologie de pointe de notre gouvernement. Non. Je ne crois pas ça une seule minute. Ce que j’ai vu de mes propres yeux, je n’y crois pas une seule seconde. Si notre gouvernement y est mêlé, alors, ce que j’ai vu, si le gouvernement US est impliqué, alors cela signifie que le gouvernement américain est de mèche avec les extraterrestres parce que ce que j’ai vu est d’origine extraterrestre.

Mais je suis tout à fait convaincu qu’il y a en ce moment sur Terre, à défaut d’un autre terme, une présence aliène ennemie de la race humaine et donc, qui est l’ennemie de ceux qui nous ont créés. Je dis cela à cause de ce que l’on m’a dit. Que les gens, ou les entités ou les dieux qui nous ont créé ont des ennemis là-bas dans l'univers.

Je veux dire quelque chose au sujet de Spielberg…j’ai beaucoup, beaucoup, beaucoup d’amis dans le business, et je sais car on me l’a dit que les grands noms d’Hollywood savent qui je suis. Ils le devraient! Ça fait 48 ans que je parle et ils utilisent mon matériel, ils devraient donc me connaitre.

Je dis que je suis totalement convaincu et c’est sans l’ombre d’un doute qu’il existe des aliens reptiliens, quoique je n’en ai jamais vu, Dieu merci. Mais je pense tout à fait qu’ils sont là. Pas à cause de David Icke, ni de Credo Mutwa que j’adore écouter, un homme fascinant et merveilleux. David Icke a fait de grandes choses. Mais je pense qu’il y a des aliens reptiliens ici à cause de mes propres recherches.

Soyez conscient qu’il y a une guerre dont votre âme est l’enjeu.

 

DEBUT DE L'INTERVIEW

Kerry Cassidy (KC) : Jordan Maxwell, je suis heureuse d’être ici avec vous. Bill Ryan et moi-même sommes enchantés d’avoir l’honneur de vous interviewer.

Vous êtes un chercheur éminent, vous êtes dans ce milieu depuis plus de 40 ans, je pense que vous êtes “responsable” de David Icke et de Zécharia Sitchin ainsi que de beaucoup d’autres qui se rejoignent pour parler des sociétés secrètes, des Illuminati, et en fait des pouvoirs qui sont derrière la scène.

Il est certain que de nombreux chercheurs, parmi lesquels Hoagland, Wilcock même, vous sont redevables et peuvent vous remercier pour avoir mis en avant ce sujet ainsi que vos recherches appliquées.

Votre esprit est étonnant, et vous êtes un trésor national ici en Amérique et je sais que vous êtes remarqué en Europe également. Donc, qu’allez-vous nous dire? Pouvez-vous nous donner une meilleure introduction?

Jordan Maxwell (JM) : Je dirais que vous faites preuve de générosité et de gentillesse, je l’apprécie mais je me considère comme une personne ordinaire qui fait ce qu’elle aime, c’est à dire regarder dans les coulisses des évènements mondiaux, voir le fonctionnement des choses. Et j’ai commencé à faire ce genre de recherches avec beaucoup d’application.

Enfant, je passais la plupart de mon temps à la bibliothèque. Pendant que les autres enfants sortaient jouer, je restais à la bibliothèque. Je me suis toujours intéressé à connaitre des choses dont l’existence même est insoupçonnée des autres. J’ai toujours été intéressé par le coté secret de la vie, par toutes les choses cachées dans le monde, dont les gens ne soupçonnent pas l’existence. Je suis fasciné par tout ce qu’il y a à savoir, que la plupart des gens ne cherchent pas à connaitre.

J’ai donc grandi ainsi, en passant mon temps dans les salles de lecture et à l’âge de 19 ans, je me suis retrouvé à Los Angeles et j’ai décidé de consacrer ma vie à étudier ce que j’appellerais le monde de l’occulte. Le thème occulte signifie simplement caché.

La vraie connaissance et la sagesse sont en partie cachées parce que les gens qui dirigent cette planète estiment que la véritable connaissance du fonctionnement du monde est un savoir que vous n’avez pas besoin de connaitre. Tout ce que vous avez à faire c’est d’aller travailler, de vous amuser, de suivre votre football et de rester en dehors des adultes qui mènent le monde. Je n’ai jamais accepté ça.

Enfant j’étais heureux quand ma famille invitait d’autres familles à venir nous voir parce qu’ils venaient avec leurs enfants et j’avais des camarades pour jouer. Mais après le dîner, les femmes se retrouvaient toujours ensemble à discuter des histoires de femmes et mon père, ses frères et les autres hommes présents passaient au salon pour fumer des cigares, boire du vin et tenir des discussions d’hommes.

Et mon père, et mes oncles en particulier, disaient toujours: Allez les enfants, sortez jouer au ballon dehors, et je disais à mon oncle – mes oncles étaient tous merveilleux, je les adore-, alors je disais à mes oncles: Je ne veux pas aller dehors jouer au ballon, je veux entendre ce que vous dites et de quoi vous parlez parce que je présume que si vous voulez que je sorte jouer dehors, vous allez parler de choses que vous ne voulez pas que j’entende, Je suis vraiment curieux de savoir ce que vous ne voulez pas que j’entende.

KC :  Vous le leur disiez?

JM : Oui.

KC :  Oui. Vous étiez incroyablement précoce.

JM : Alors mon oncle et mon père disaient: Bon, nous sortirons et nous jouerons aussi, en voulant dire: ok, on n’a pas besoin de parler de quoi que ce soit.

Et là, tous les enfants voulaient maintenant sortir parce que mon père et mes oncles allaient jouer avec nous. Nous sortions tous jouer au ballon parce que les adultes jouaient avec nous. Et bien sûr, au bout de 10 minutes de jeu, mon père était fatigué parce qu’il avait travaillé toute la journée, alors il rentrait, suivi de mes oncles quelques minutes après, mais maintenant les enfants jouaient tous au ballon dehors, donc tout le monde était heureux.

J’observe ça aujourd’hui. Le Président des États-Unis se rend à l’ouverture du bal, il lance la première danse. C’est mon père qui lance le premier coup de ballon pour que tous les enfants soient là, et tous les enfants regardent leurs jeux de ballon idiots. Et puis bien sûr, ils filment parmi l’audience et vous voyez les acteurs de cinéma et les politiciens connus qui regardent le jeu.

Et je me dis: Je vois ce que c’est. C’est tout simplement que les types qui dirigent la planète veulent que tous les pauvres, -tous les enfants- voient que nous les adultes qui dirigeons le monde, nous sommes humains comme vous, nous aimons venir au stade pour voir le match de foot.

Ça rend tout le monde heureux que nos dirigeants et nos acteurs de cinéma soient comme nous, ils aiment le foot eux aussi. Je n’ai jamais cru ça. Je sais ce qui se passe. Ces types n’en ont rien à faire, c’est de la politique. C’est juste pour sortir et montrer aux gens que vous êtes humains comme tout le monde. Je n’ai jamais avalé ça.

 Je voulais savoir de quoi ces types parlaient, à deux heures du matin, quand tout le monde dort. C’est à ce moment là, que ces gens parlent.

KC : Absolument. Vous sentez-vous assez à l’aise pour dire ce que vous nous avez dit hier soir, sur la rencontre avec cette personne très spéciale ?... Celle qui…

JM : Je vois. Je me demande juste: Ai-je envie d’en parler ?

KC : Je comprends.

JM : Bien, laissez-moi continuer, pour établir une bonne base de départ.

KC :  D’accord.

JM : Donc, il ne m’a pas fallu longtemps pour comprendre qu’une grande part de ce qui se passe nous est cachée. On ne nous dit pas la vérité réelle.

Je voudrais que vous sachiez Une chose, et que vous vous en souveniez. Rien dans ce monde – rien – ne fonctionne comme vous le croyez. Il y a toujours autre chose à prendre en compte.

Vous entendez parler d’un mariage foutu, le mari a fait ceci, l’épouse a fait cela, et ce qui s’est passé est évident. Non, ce qui s’est passé n’est pas évident. Leur histoire est pleine de ce que vous ne savez pas. Vous ne connaissez pas leurs origines ni leur passé. Vous ne savez pas ce qui se passait dans la famille, vous n’avez aucune idée. Donc, rien n’est simple. C’est pourquoi il existe des cours de justice.

J’avais donc découvert que rien dans ce monde ne marche comme on le pense. Les banques ne vous prêtent pas d’argent. Les gouvernements ne sont pas investis du pouvoir pour vous protéger. La police n’est pas là pour vous servir. Les institutions du savoir – les universités - ne sont pas là pour vous instruire.

La superstructure entière de la civilisation du monde occidental est une combinaison de procédés assemblés et planifiés avec soin pour conduire l’esprit des gens à ce qu’ils servent leurs maitres. Je sais cela depuis longtemps.

L’instrument le plus grand qui soit dans les mains des maitres qui dirigent le monde, c’est Hollywood. Une histoire incroyable.

Je l’ai dit et peut-être beaucoup qui m’entendent maintenant l’ont déjà entendu, mais je le répète. Les classes dirigeantes de l’homme blanc viennent d’Europe. Et au nord, au sud…en fait, les quatre: l'Europe du nord, du sud, de l’est et de l’ouest, même au temps de l’empire romain et avant, toute la section de l’Europe que nous appelons le centre de la présence de l’homme blanc sur la planète, a été sous le règne d’une prêtrise appelée les Druides.

Les Druides étaient les ministres, les prêtres, les juges, les avocats; ils étaient les leaders religieux.

C’était donc une prêtrise qui dominait l’Europe. C’est toujours le cas. L’Europe est toujours un pays druidique et l’Amérique est un pays druidique. A moins de connaitre le système druidique, vous ne pouvez pas comprendre ce qui se passe en Angleterre et aux États-Unis.

L’un des symboles le plus important dans le système Druide était le sceptre magique, comme Merlin le magicien avec sa baguette magique. Et comme les chefs d’orchestre également qui ont toujours une baguette, et vous avez intérêt à jouer selon les instructions du maitre. Il vous dirige, vous commande d’arrêter avec une baguette magique, et vous dansez sur sa musique. Ok?

Les baguettes magiques étaient toujours faites du bois de l’arbuste nommé le Houx. [holly] C’est fait du Holly wood. Hollywood est un ordre établi druidique et les symboles, les mots, les termes, les histoires, font partie d’un dessein.

Pensez-y. Pensez comment Hollywood fait ce qu’il fait. Je ne dis pas que c’est maléfique, j’explique comment Hollywood fonctionne.

Tout d’abord, vous avez une histoire. Quelqu’un doit écrire une histoire, d’accord? On a donc une histoire, il faut la donner à un scénariste qui va adapter l’histoire, en faire un scénario. On ne peut pas juste raconter une histoire comme ça, il faut la concevoir en film.

Une fois que vous avez ça, vous allez sélectionner des acteurs. Très important: Acteurs. Vous avez besoin de gens qui vont jouer le rôle. Ça ne veut pas dire qu’ils ont vraiment des sentiments humains. Non, non, ils sont payés pour agir comme s’ils éprouvaient réellement, comme s’ils aimaient quelqu’un. C’est un jeu de rôle.

Vous payez donc des acteurs pour jouer le rôle écrit par le scénariste et vous voulez vous assurer que les acteurs le font correctement, alors vous engagez un metteur en scène et il va vous diriger pour tout ce que vous allez faire et tout ce que vous allez dire pour que ce soit fait et dit comme il l’entend.

Puis, vous avez un producteur et il doit répondre à un Directeur de Production qui produit l’argent. Tout cela est un système qui assemble le système d’une histoire qui vous raconte une histoire. Cela vous amène á penser en termes, ceux que vous venez de voir si bien qu’en sortant du cinéma les gens pensent: C’est la façon de réagir normalement à cette situation, la façon dont le type l’a fait dans le film.

C’est pourquoi aujourd’hui dans la civilisation occidentale notre capacité à travailler et à vivre ensemble en tant qu’humains est tellement faussée. C’est parce que nous avons vu tellement de télévision, tellement de films et tellement d’âneries qui sortaient d’Hollywood, tellement de violence, de sexe, de drogues, et tout le reste que les gens n’ont aucune idée de comment vivre. Ils ont perdu leur humanité.

KC : Vous dites donc que, de plusieurs façons les films d’Hollywood et la télévision agissent comme des modificateurs de comportement, en sorte…

JM : Précisément.

KC : …pour influencer leurs comportements, et leur faire penser qu’il est socialement acceptable d’agir ainsi, alors les gens agissent de la façon dont ils sont “supposés” agir, plutôt que d’agir comme ils le sentent réellement dans toute situation humaine.

JM : C’est très précisément cela. Exactement.

KC : C’est ce qui cimente la structure sociale.

JM : C’est cela.

KC : Je comprends cela. Pouvez-vous nous explique comment le cinéma dévoile l’agenda Illuminati ?

JM : Ah que oui ! Quelle histoire! Tout à fait. Plus que tout ce que vous savez, et plus que ce que vous soupçonnez. Je m’intéresse à un sujet depuis…oh, depuis 1967. Laissez-moi préfacer.

A Glendale en Californie, en 1967 j’effectuais une recherche sur le communisme pour une conférence que j’allais donner et j’ai consulté une encyclopédie mondiale qui montrait la photo des armoiries nationales de l’Union Soviétique. C’était en 67.

J’avais commencé à parler à des petits groupes en 1960, donc pendant 7 ans je parlais dans des petites salles de bibliothèques, de librairies et tout ça. Mais c’est en 67 que je suis tombé sur un symbole qui servait d’armoiries à l’Union Soviétique.

A l’époque je connaissais déjà un terme particulier utilisé par les communistes, les nazis, les anglais et les américains, alors quand j‘ai vu ce symbole et son explication dans “The World Book Encyclopedia” j’ai compris soudainement qu’il se passait quelque chose sur une échelle mondiale monumentale.

J’en ai pris conscience la première fois en le voyant sur les armoiries nationales soviétiques parce que c’était les mêmes mots et les mêmes termes qu’Hitler avait utilisés, que les nazis avaient utilisés, que les fascistes avaient utilisé en Italie.

Et en cherchant, je voyais que le symbole était utilisé en Inde, et que les gouvernements du monde entier utilisent le même symbole, je voyais bien que j’étais tombé sur quelque chose de très important. Sans savoir ce que c’était, je savais déjà car j’en avais l’intuition que quelque chose d’énorme est en cours sur la Terre et ce sont les armoiries nationales soviétiques qui ont déclenché cet intérêt.

BILL RYAN (BR) : Quand vous avez parlé des symboles, ça m’a rappelé combien votre travail consiste à les interpréter. Quelqu’un me disait qu’en fait vous aviez été un modèle pour le symboliste joué par Tom Hanks dans le film The Da Vinci Code. Pouvez-vous en parler ? Est-ce vrai que c’était basé sur votre travail, votre personnalité et vos recherches ?

JM : Je ne suis pas en position de l’affirmer et je ne suis pas dans les secrets du making of du film, tout ce que je peux dire et qui est prouvé, c’est qu’en 1991 j’ai tenu une conférence dans une librairie de Pasadena, elle a été enregistrée et la vidéo circule dans le monde entier. Elle s’appelle The Basic Slide Presentation.

Dans cette vidéo, je suis présenté comme un expert sur les sociétés secrètes, les emblèmes occultes et les symboles de la religion et des gouvernements.

Je faisais une présentation de diapositives et en entrant sur la scène j’avais le projecteur allumé et une diapo sur l’écran. Je la laissais avant de commencer pour que les gens aient quelque chose à voir lorsqu’ils entraient. La diapositive représentait le dos d’un billet de un dollar, la pyramide. Quand je suis arrivé sur la scène, j’ai marché devant l’écran si bien que cette image était projetée sur moi-même.

BR : C’était dans le film.

JM : Et j’ai commencé à montrer les symboles sur le billet de un dollar [rires de Kerry] en expliquant les emblèmes ou les mots. Exactement la même scène se trouve dans le film.

BR : Je m’en souviens bien. Très spectaculaire, vous vous souvenez ?

JM : Oui. Si vous vous procurez ma Basic Slide Présentation vous verrez que c’est la même chose.

BR : L’imitation est une forme de flatterie, la plus sincère.

JM : Oui, d’accord. Bien sûr, je n’ai reçu aucun chèque, ou quoi que ce soit. [rires] Et en 1992 ou 93, j’ai fait une vidéo nommée Marix of Power dans laquelle j’expliquais comment le monde était manipulé en coulisse par l’occulte ou par des symboles ou des mots qui trompent la civilisation, qui trompent les gens. Et ensuite, le film Matrix sort. Mais je parlais de ce sujet depuis longtemps déjà vous savez, des années avant.

Ce que beaucoup de gens ne savent pas, c’est que je trainais dans les studios, on peut le dire maintenant, dans les années 70 et 80. Surtout dans les années 70, je trainais dans tous les studios de cinéma le soir. Les gens de la classe moyenne des studios m'invitaient à faire une présentation, il suffisait d'avoir un projecteur, un écran et je parlais des codes bibliques, des Chevaliers, des sociétés secrètes, et ce genre de sujets obscurs.

Je tenais ce genre de mini-conférences bien souvent pour les gens qui travaillaient dans les studios, parfois nous prenions un bureau en location et j'allais m'assoir et discuter avec un groupe de personnes qui travaillaient dans les studios. J'adorais parler des sujets qui me plaisaient. Ils commandaient des bières et des pizzas et nous parlions et je faisais des présentations sur la Bible et ses codes et sur les sociétés secrètes.

Comme je l'ai dit, à la fin des années 66 j'appris ce qu'étaient les Illuminati et j'ai donc commencé à donner des conférences dans les studios sur les Illuminati, sur les Ordres Maçonniques, sur la Grande Loge Britannique et sur la Franc-maçonnerie Américaine et sur les Ordres Allemands et Français. Je les reliais tous aux sociétés secrètes qui opèrent dans le monde entier en incorporant les Illuminati vers les années 70 d'après ce que j'obtenais des archives de Anthony Hilder, publiées en 1966.

Donc aujourd'hui, je vois à la télévision et sur History Channel toutes sortes de films Hollywoodiens qui parlent des Illuminati.

BR : Cela vient en fait de vos recherches. C'est descendu dans la culture populaire.

JM : Bien, si vous parlez sans cesser pendant 48 ans, quelqu'un va finir par vous entendre quelque part. [rit]

KC : Il est aussi possible qu'ils vous aient filmé et enregistré dans les studios.

JM : Je sais qu'ils l'ont fait. Ils le faisaient mais c'était des personnes isolées qui apportaient leur caméra et leur magnétophone.

KC : Oui, mais en coulisses ils auraient pu vous enregistrer.

JM : Qui sait ?

KC : Oui, je veux dire qu'il est évident que beaucoup de vos conversations se retrouvent dans les énigmes des scénarios et des films.

JM : Oh oui, tout à fait.

KC :  Nous pourrions revenir où nous étions, vous parliez du croissant soviétique ...

JM : Oui. C'était donc en 1967. Comme je l'ai dit, je suis à Glendale en Californie. je faisais des recherches sur le mouvement communiste, j'ai donc consulté le World Book Encyclopedia et là, se trouvait une photo des armoiries nationales de l'Union Soviétique et du drapeau communiste.

Je comprenais déjà les symboles de celui-ci et mon œil était attiré par les armoiries car je vis dans ce symbole quelque chose que j'avais vu les nazis utiliser ainsi que toutes les grandes nations du monde. Tous les présidents des États-Unis ont utilisé les mêmes mots, les mêmes termes dans leur discours d'investiture. Tous les sénateurs et tous les députés, lorsqu'ils se présentent à des élections, utilisent ce même symbole.

Je savais donc que j'étais tombé sur quelque chose d'extrêmement significatif. Je ne savais pas ce que cela voulait dire mais je savais que c'était important. C'était en 1967.

J'ai donc recherché ce symbole depuis 67 et plus je découvre d'éléments dessus plus mon étonnement grandit au vu de tout ce qu'il y a sur ce symbole secret dont personne n'est conscient et qui se trouve devant nous. C'est une de ces histoires fantastiques de quelque chose d'une telle envergure alors que c'est là en face de vous et vous ne l'avez jamais vu. Ces types sont si intelligents !

KC : De quoi parlez-vous ? Nous allons l'afficher sur la vidéo. Ça représente 2 montagnes et un soleil levant n'est-ce pas ?

JM : Exact.

KC : Alors quels sont les mots et que signifient-ils ?

JM : Être capable de le voir n'est pas suffisant. Il vous fait environ 25 à 30 années de recherches pour comprendre la signification de ce que vous voyez et ce que cela représente. Alors vous serez capable de le montrer et cela aura un intérêt que les gens percevront. Croyez-moi, il y a une histoire beaucoup plus vaste.

Si bien que lorsque vous entendez le terme Illuminati ou bien les concepts des, sociétés secrètes, ou les ordres occultes et ces sortes de choses, c'est beaucoup plus grand que vous le pensez. Quelque chose d'autrement plus vaste est en cours sur la Terre et la plupart des gens n'en sont pas conscients.

KC :  Ok. Le soleil levant. Parle t’on du soleil levant ? Parle t’on de la naissance de l'Ordre du Nouveau Monde ?

JM : C'est cela. Exactement.

KC : Nous parlons aussi d'autre chose, n'est-ce pas?

JM : Oui. C'est exact. Quelque chose de monumental.

KC : Quelque chose d'encore plus occulte que ça?

JM : Quelque chose qui vient d'aussi loin que bien avant le Christ, du temps du monde ancien. Zecharia Sitchin et moi-même en avons parlé. A un moment je travaillais avec lui. J'ai aidé pour faciliter ses déplacements dans d'autres pays, nous devions faire une série télévisée, un mini spécial de 13 semaines.

Zecharia Sitchin est devenu un ami très cher, un homme brillant et il m'impressionnait tant que je l'ai incité à signer un contrat avec moi pour que nous fassions une minisérie de 13 semaines pour la télévision. Malheureusement, c'est au dernier moment, après qu'on ait déjà commencé à filmer 5 pays différents, que les avocats et les gens qui finançaient le projet pour moi ont coupé court ce qui a stoppé le projet entier. Ce n'est pas de la faute de Zach, ce n'est pas de ma faute. Ce sont les gens qui finançaient qui ont failli.

Mais j'ai eu de nombreuses occasions de parler avec Zecharia sur les sujets qui m'intéressent. J'ai beaucoup appris de ces conversations privées avec lui, qui malheureusement doivent rester privées.

KC : Bien, vous ne pouvez rien dévoiler de ce qu'il vous a confié de très important.

JM : Non. Le symbole dont je parle se trouve sur les armoiries nationales de l'Union Soviétique, je dirais donc à qui est intéressé à tout cela, regardez les symboles et étudiez-les]. Ne vous contentez pas de le regarder mais voyez tout ce qu'il implique puis continuez avec les autres dessins que je vais vous donner. Chacun d'entre eux est un pas de plus, chaque pas se rapproche sans discontinuer. Je crois qu'il y a 6 ou 7 dessins.

KC : Il y a un lien avec le Japon, l'utilisation du soleil rouge, et aussi la cérémonie d'inauguration d'Obama a eu lieu sur un fond représentant un soleil.

JM : Exactement.

David Wilcock : Et pour Pittsburg ? le sommet du G-20 ? C'est semblable à un quadrillage.

JM : Je sais.

David : C'est la même chose.

KC : N'y a t-il pas une signification occulte du soleil?

JM : Bien sûr, oui.

KC : Est-ce qu'on parle de quelque chose qui concerne les Anunnaki et leur agenda?

JM : Oui, oui. Absolument. C'est exactement ce dont il s'agit. Il existe un agenda caché qui est en cours sur cette Terre depuis des milliers d'années. Voyez, je ne suis pas à mon avantage parce que j'essaie d'expliquer quelque chose à un auditoire qui n'est pas allé où je suis allé, qui n'a pas vu ce que j'ai vu, j'ai donc quelques difficultés à justifier ce que je dis si vous n'avez pas vu ce que j'ai vu...

KC : Eh bien, cela fait partie du but de l'interview. Je veux dire que nous sommes Projet Camelot, nous avons déjà beaucoup d'informations sur notre site comme vous le savez et les personnes qui regardent cette interview ont déjà été éduquées dans ces sujets. Si ce n'est pas par Camelot, c'est par les autres personnes venues avant vous.

JM : Je comprends.

KC : Je pense que notre conversation ici est très significative et ce dont nous avons parlé est le début d'une révélation qui échappe à la conscience d'une majorité de personnes.

JM : Oui.

KC :  Et il est évident que vous connaissez l'histoire. D'accord?

JM : Je vais vous dire. Quel que soit votre niveau, votre préparation et le nombre d'ouvrages que vous avez lu, je peux vous garantir que vous n'avez pas lu cette histoire.

KC : Okay.

JM : J'ai une histoire que personne n'a entendue et je la considère depuis...depuis 67, on parle donc de ...quoi, 40 ans ?

KC : Oui.

JM : Ouep.

KC : Quand vous êtes tombé sur sa finalité... d'une certaine façon je sens que vous en avez maintenant toute la signification, je vous demande donc depuis quand en êtes-vous arrivé là ? Depuis combien d'années ?

JM : Je pense que c'est depuis le milieu des années 90 que toute la signification s'est levée pour moi.["It began to dawn on me" dawn = aube, aurore, renouveau.]

KC : Oui. Et le mot "dawn" a son importance ici.

JM : Tout juste.

KC : Nous parlons aussi de...

JM : Nous parlons d'une histoire ancienne qui a été...

KC : La Golden Dawn , nous parlons de la Golden Dawn et de l'information qui s'y trouve.

JM : Tout à fait.

KC : Mais que...?

JM : Et beaucoup plus loin en arrière. La Golden Dawn est un pas de plus dans le flux continu d'une idée particulière. Et alors qu'elle s'avance dans les derniers jours du monde dans lequel nous vivons, nous entrons dans une nouvelle distribution de temps dans laquelle ce symbole sera partout.

KC : Okay.

JM : Et [soupir] j'aimerais pouvoir faire une présentation de 2 ou 3 heures uniquement sur ce symbole.

Un producteur de cinéma célèbre et moi-même voulions faire un film. Après que je lui ai donné une partie de l'information, il l'a appelé: Appelons le film Le Symbole, puis nous en parlions en concluant eh bien, peut-être Le Symbole Dissimulé. J'ai le contrat et le film que nous voulons produire. Nous l'appellerons Le Symbole Dissimulé ou bien Le Symbole.

Ça n'a pas été fait pour diverses raisons. Mais maintenant, je vois le nouveau film de Dan Brown qui sort: The Hidden Symbol ?

Et je me dis: Ces types sont trop malins et intelligents, Hollywood est soit au courant pour ce symbole et le dévoile peu à peu mais sûrement, ou bien il y a une sorte de compréhension qui se fait si bien que les gens commencent à voir plus dans les symboles et assemblent les pièces du puzzle comme je l'ai fait pendant 48 ans et maintenant ils perçoivent ce dont je parle. Mais ils n'y sont pas encore.

C'est donc une sorte de jalousie professionnelle. Je voudrais être celui qui présente mon travail à Warner Brothers avant qu'ils l'obtiennent par quelqu'un d'autre.

KC : Oui, voilà votre opportunité. Et tout ce que vous vous retenez de dire maintenant, dans un sens, vous le faites à vos propres risques.

JM : Je comprends.

KC :  Parce que c'est l'occasion et nous approchons d’un moment (je parle de 2012 et après) quand cet agenda s'installe réellement.

JM : Je sais, c'est incroyable à observer.

KC : C'est étonnant que vous ayez observé cela en toute conscience à chaque étape, chaque développement...

JM : Pendant 40 ans j'ai vu ça venir.

KC : Emmenez-nous dans cette voie.

JM : Tous les présidents des Etats-Unis - tous - se sont servi des mêmes termes depuis George Washington. Les termes qu'il utilisait et les choses qu'il disait étaient pris directement de l'ancien monde préhistorique des Anunnaki, les anciens dieux, les anciens Sumériens, les Babyloniens, les phéniciens et Canéens, la Grèce ancienne, et l'ancienne Rome. Ils ont tous utilisé le même mot et le même terme.

KC : D'accord. Quels sont ces termes?

JM : Le terme est: L'Aube d'un Jour Nouveau et le concept de l'aube d'un jour nouveau c'est le Soleil levant entre 2 montagnes.

Cela remonte aux débuts du christianisme au 4ème siècle lorsque Constatin a codifié la religion chrétienne. Le christianisme n'est pas plus que... A mon avis, le christianisme est l'interprétation la plus répandue de l'histoire de l'ancien culte, cette histoire cachée au peuple depuis des milliers d'années mais comprise des maitres du monde, les rois et les dirigeants.

Le christianisme vous raconte la même histoire, mais vous ne la voyez pas, alors les gens s'intéressent à Jésus et son ministère, ils n'ont pas idée que toute cette histoire est la même histoire racontée par tant de cultures anciennes. Elle fait partie du Nouvel Ordre du Monde, Illuminati et Ordres Maçonniques de par le monde.

La superstructure entière de la civilisation occidentale a accepté cette ancienne histoire sans jamais se rendre compte de ce qu'elle faisait.

KC : OK. J'ai quelques idées là-dessus et je dois dire qu'en fait vous parlez de la montée du Fils d'Anu [Anubis]

JM : Exactement.

KC : Je ne sais pas si c'est Marduk, mais c'est Orion, le fils d’Orion. Pouvez-vous nous le dire?

JM : Vous êtes très proche maintenant. C'est ça.

KC : Ok. C'est lui qui revient maintenant pour s'assoir sur le trône et régner sur le monde.

JM : Hm mm.

KC : Et maintenant vous pouvez commencer à nous dresser le tableau. Il vient dans un vaisseau?

JM : Je ne sais pas. Peut-être. Je ne serais pas étonné d'apprendre qu'ils soient déjà là, à attendre.

KC : Ok.

JM : Ils n'ont pas besoin d'arriver. Ils sont déjà là. C'est ce qu'a voulu dire Steven Spielberg avec sa Guerre des Mondes. Ils n'arrivent pas, ils sont déjà là et ils ont surgi de sous les rues. Symboliquement, Holly Wood et Spielberg disent : Ils sont juste sous vos pieds. Ils sont juste sous la surface.

KC : Selon Bob Dean, ils côtoient les couloirs du Pentagone.

JM : Ouep, ça ne m'étonnerait pas plus que ça.

KC :  Nous avons certainement des témoignages de ce coté là.

JM : Je vais faire une présentation là-dessus très bientôt. J'ai déjà 3 heures de préparées pour l'expliquer.

KC : D'accord. Mais ce dirigeant qui vient pour prendre le contrôle, c'est une chose positive d'après vous ou bien une chose négative ?

JM : Négative, je pense.

KC : Ok.

JM : Je pense que c'est très négatif. Mais le monde entier gobe tout, ils adorent ça sans jamais réaliser les implications de ce qui est dit.

C'est comme des enfants qui partent pour Hollywood, vous savez, ils quittent la maison et ils vont à Hollywood. Ils seront dans la capitale mondiale du cinéma sans se rendre compte que les rues d'Hollywood et cette ville ne sont pas l'endroit idéal pour un gosse innocent. Vous vous investissez dans quelque chose et vous n'avez aucune idée du mal que cela représente.

Je pense que tant de gens ont gobé les différents ordres religieux! Les Témoins de Jéhovah, les Christadelphians, l'Eglise Mormone, toutes font partie d'un mouvement mondial plus vaste planifié depuis très longtemps.

Je parle principalement du monde occidental parce que le monde arabe est également impliqué lourdement là dedans, mais c'est un autre sujet. Tout le monde a avalé ça dans la civilisation occidentale, vous le voyez en politique.

KC :
C'est dans le drapeau japonais, il doit donc y avoir une connivence, avec la Chine voyez.   

JM : Oui. Absolument. Ils l'utilisent tous et ils gobent tous tout ce nouvel ordre du monde, sans jamais réaliser ce que cela implique.

Vous savez, le terme Novus Ordo Seclorum sur le coté verso du dollar ? Ça vient du poète romain Virgile Dans la Rome ancienne un poète était assigné par la Cour pour écrire de la poésie pour César et bien sûr, si vous écrivez des poèmes pour César, vous écrivez ce qu'il va aimer.

Alors Virgile, dans un de ses poèmes nommé Aeneid avait écrit sur l'époque où un grand chef viendrait occuper le trône de César et il serait si puissant, plus puissant que puisse l'être n'importe quel autre homme. Au moment où il viendrait, le Soleil se lèverait sur un Novus Ordo Seclurum un Nouvel Ordre du Monde, et quand cela arriverait, ce serait le début d'une toute nouvelle civilisation. Le terme que Virgile a utilisé en latin est : un "Nouvel ordre du Monde".

Quand vous étudiez le sujet, il faut revenir sur l'origine de la religion juive, de l'origine du judaisme, de l'origine du christianisme, de l'origine de l'islam, et remonter en arrière comme Zecharia Sitchin l'a fait pour nous. Il n'est pas le seul. Beaucoup ont écrit sur le sujet du monde ancien et des symboles, des mots, des termes et de la théologie qui nous sont transmis depuis des milliers d'années.

On pourrait tellement en dire, mais sans photos, sans la possibilité de montrer aux lecteurs de quoi je parle, c'est un peu plus difficile. Mais je vais en faire une mini série. C'est déjà en cours pour une bonne partie...

KC : Nous parlons donc du début d'un règne avec ce roi, qui est un Soleil et/ou un Fils [Sun/Son] Et il va prendre le contrôle du monde.

JM : C'est juste. De la Terre entière.

KC : Oui, et...

JM : Et de la destinée de la famille humaine - point.

KC : Savez-vous où se dirige cette destinée ? Autrement dit, qu'y a t-il d'unique sur ce Fils [Ou/et Soleil] et sur son point de vue, qu'y a t-il de différent de là d'où il vient par rapport à ce que nous avions avant ?

JM : Je pense que son agenda est de venir ici pour faire muter la race humaine. Je crois que c'est cela l'agenda, c'est de muter la race humaine. Pas nécessairement une évolution, quoique je pense que l'évolution a sa place dans le monde.

Je pense que certaines choses évoluent. Et je ne dis pas que l’homme descend du singe, il est évident que l’homme n’est pas venu du singe, l’homme évolue vers le singe, [Kerry rit] c’est le problème. L’évolution a sa place mais ce n’est pas ce dont je parle.

L’histoire ancienne qui vient du monde ancien et préhistorique a dominé TOUTES les cultures du monde. Je crois qu’il y aura une sorte de mutation de la race humaine pour emmener celle-ci vers un nouveau style de vie dans l’univers.

Ce qui sera perdu sera votre humanité, votre capacité à démontrer de la bonté et de l’amour aux autres. Il n’y aura pas de place pour ça. Les émotions? Pas de place pour les émotions. Pas de place pour le système américain de liberté, de libre arbitre et de justice pour tous. Terminé. Fini. Plus de liberté, plus d’amour familial, plus d’humanité, plus de réactions les uns envers les autres. Non. Tout cela va disparaitre.

KC : Vous dites aussi pourtant, qu’il y a une race d’êtres humains…en fait, ça ne va pas commencer dans le futur, ça a déjà débuté.

JM : Oh oui, c’est en cours.

KC : La préparation, la modification génétique de l’humain, en cachette.

JM : Oui. Voyez dans le livre de la genèse de la Bible, l’ancien testament, dans Genèse 18, le 18ème chapitre (j’ai fait une vidéo sur le sujet), ça parle d’Abraham et de Sarah, le prophète Abraham. L’histoire raconte que 3 hommes arrivent dans le camp. Abraham est sorti pour accueillir les 3 hommes et leur a demandé de rester à diner, ils ont répondu non, qu’ils étaient en route pour une autre affaire et n’avaient pas le temps de s’arrêter.

L’histoire dit qu’Abraham a insisté pour qu’ils restent au moins pour prendre une collation, puis ils partiraient et ils ont accepté. Ils ont donc dit: D’accord, faisons vite, nous allons rester pour prendre quelque chose.

Donc, la Bible dit dans Genèse 18 que Sarah, sa femme leur a fait à diner, ils se sont assis sous un arbre et ont diné avec Abraham. Puis 2 des hommes se sont levés et sont partis à leur affaire, mais celui qui restait était le Dieu Absolu Créateur, celui qui avait créé l’être humain. Il s’est assis avec Abraham, pour le diner sous l’arbre, et lui a donné des prophéties, s’est levé et est parti. C’est dans Genèse 18.

Alors, attendez une minute… Il y a la mention de 3 hommes, 3 hommes qui arrivent et dinent avec Abraham.

Puis, dans Genèse 19 au chapitre suivant, il est dit que ces 2 hommes qui étaient partis plus tôt étaient les 2 anges qui sont allé à Sodome et Gomorrhe. Il est dit que lorsque ces 2 anges ou hommes entrèrent dans Sodome et Gomorrhe, les homosexuels ont vu ces types, ces 2 hommes, et les ont trouvé absolument superbes, beaux, bien de leur personne… et qu’ils attiraient les homosexuels. Lisez-le dans Genèse 19.

Si ceux-là sont les mêmes deux hommes qui étaient avec Abraham pour le diner, les écritures disent qu’ils étaient absolument sublimes, beaux, des hommes attrayants et Dieu le Créateur était toujours assis avec Abraham pour le diner. Le livre dit DIEU en lettres capitales. Le Créateur de la race humaine était assis avec Abraham.

Je suis sûr qu’il y a des interprétations spirituelles de tout cela mais je pense que lorsque nous lisons dans la Genèse que Dieu marche avec Adam et Ève dans la fraicheur du soir, en hébreu, le terme Dieu marche avec Adam le mot hébreu signifie vous pouvez entendre le son d’un pas sur les feuilles, vous pouvez entendre les pas.

C’est ce que cela veut dire en hébreu. Alors nous disons poétiquement Bon, Dieu était probablement avec Adam et Ève spirituellement. Non, non. En hébreu, c’est: Dieu a marché avec Adam, vous pouvez entendre ses pas sur les feuilles.

Tout cela implique, c’est dans l’ancien testament, que celui qui nous a créé nous ressemblait et c’est pourquoi les écritures disent: "Dieu dit: Créons l’homme à notre image, selon notre image" C’est dans Genèse 1 et 2.

Il y a plusieurs années j’ai discuté avec le rabbin Marvin Antelman. Le rabbin Marvin Antelman du Massachussets est un très bon ami à moi. Je crois qu’il est toujours en vie à Knesset en Israel. Nous avions l’habitude de parler des heures et je lui ai parlé une fois de cette phrase: Viens, faisons l'homme à notre image … C'est dans la Genèse I et II.

Il disait que les juifs et les chrétiens se méprenaient sur cette phrase car ils la considéraient trop rapidement. En lisant cette phrase la plupart des gens pensent que Dieu dit: Viens, faisons une créature et nous l’appellerons Homme.

Tout d’abord, il faut se demander à qui Dieu parle ? A lui-même ? Il dit : Faisons ? Qui c’est nous ?

Le rabbin disait que, non, ce n’était pas la façon correcte de le traduire. Il disait que la façon correcte était de comprendre que Dieu dit à quelqu’un: "Faisons l’homme à notre image, d’après notre image. Pas ‘faisons l’homme’. Non, non, l’homme est déjà là. Mais, viens, reformons-le, faisons muter l’homme. Faisons l’homme comme nous, d’après notre image. Et plus tard, dans la Genèse, il est dit: L’homme devient maintenant comme l’un de nous. Maintenant, il nous ressemble.

Donc si cela est vrai, cela signifie qu’aujourd’hui, ici, nous avons des entités d’ailleurs (je suis totalement convaincu que c’est le cas) Des anges, des dieux, quelque soit le nom que vous leur donnez. Zecharia Sitchin les appelle les Anunnakis.

Pour ma part je suis tout à fait convaincu que nous avons des formes de vie aliènes ici qui ressemblent à des humains, cependant ils ne sont pas complètement humains.

Et bien sûr dans la Genèse, on nous dit qu’il y a un monde de différence. Dans ce livre nous comprenons qu’il y a un monde de différence entre un ange et les Fils de Dieu. Les Fils de Dieu ne sont pas des anges et les anges ne sont pas des Fils de Dieu. Des mondes complètement différents.

Les Fils de Dieu sont des entités dotées d’un esprit ou bien des entités de quelque part, qui ont un corps physique et ressemblent aux hommes. On les appelle Fils de Dieu alors que les anges sont des entités-esprit.

Donc, dans la genèse de la Bible, les Fils de Dieu s’accouplent avec les femmes et les fécondent. J’ai donc pensé que ces Fils de Dieu, leur tuyauterie fonctionnait de la même façon et par conséquent ils pouvaient féconder les femmes. J’ai du mal à imaginer qu’une femme se laisse entrainer au lit avec une créature hideuse, d’un autre monde, mais si c’est un bel homme, un homme sublime…C’est ce que dit la Bible, même les homosexuels disaient qu’ils étaient des hommes magnifiques.

Tout ce que j’apporte là, qui vient de la Bible me porte à conclure que Zecharia Sitchin a raison. Et les autres auteurs qui ont écrit sur le sujet ont également raison. C’est à dire qu’en fait il y a des entités ici, des formes de vie, qui sont venues ici d’ailleurs. Peut-être étaient-ils les originaux, ils sont aujourd’hui, à mon avis, ceux qui dirigent cette planète. Je n’en serais nullement étonné.

KC :  Ce sont les Nephilim?

JM : Je ne sais pas. C’est possible parce qu’ils ne sont pas tous morts pendant le Déluge. Beaucoup de chrétiens vous diront que tous les Nephilim sont morts pendant le Déluge mais non, ce n’est pas ce que dit la Bible. Il y est dit qu’un des Nephilim a survécu au Déluge. Il se nommait Og de Bashan. Og de Bashan était l’un des Nephilim, il a survécu au Déluge et il pouvait concevoir et se reproduire, en reproduire d’autres comme lui.

Nous savons que nous avons retrouvé dans le monde entier des squelettes enterrés qui sont bien plus grands que nous, les humains d’aujourd’hui. Certains mesurent 4 mètres, d’autres 6 mètres et d’autres 3. Je suis certain qu’il y a eu des formes de vie extraterrestres, à défaut d’un terme plus adéquat qui sont venues ici et à qui nous ressemblons. Ils ne nous ressemblent pas. Ils nous ont créés à leur image.

KC : Okay mais ce nouveau dirigeant est le Soleil/Fils [ Sun ou Son ] de Dieu, n’est-ce pas? Il va régner, entre ces 2 montagnes. Je me demande ce qu’elles représentent.

JM : Oui, très bien.

KC : Parce que les montagnes… est-ce qu’on parle de l’Union Soviétique et des Etats-Unis ? Ce sont les montagnes où le Soleil/Fils va apparaitre ou bien ce sont des planètes ?

JM : Je crois que nous parlons de quelque chose de plus profond. Les insinuations sont présentes dans tout le monde ancien, toutes les théologies des cultures anciennes du monde l’ont utilisée, la notion de double, les tours jumelles, les églises jumelles, toute cette histoire à New-York...

Cela saute aux yeux si vous comprenez le symbolisme des tours jumelles dans l’empire romain, l’empire grec, à Sumer, Babylone. Particulièrement en Égypte, il y a toujours eu 2 obélisques. Il y a toujours eu 2 tours, toujours. Le concept de tours jumelles a une forte signification, un symbolisme très important.

KC : On a donc des gémellités et puis nous avons la constellation des Gémeaux, est-ce lié? Parle t-on de la date de naissance de ce soi-disant dieu ? Parle t’on de la constellation qui marquera le début de son règne ?

JM : Je pense que c’est lorsqu’il prendra le pouvoir, ce sera son symbole. Son symbole sera celui du soleil qui se lève entre les montagnes, à l’est. Zécharia Sitchin en parle.

De nombreux livres sur les anciennes religions du Moyen-Orient montrent des photos de Shamash, le dieu Hébreu est Shamash, c’est à dire le soleil levant entre les montagnes de l’est. Cela remonte aussi loin que les dessins cunéiformes sur l’argile. À Sumer et Babylone en Irak. Des images du dieu s’élevant entre 2 montagnes. Là encore, cela m’est très difficile à faire comprendre intelligemment parce que je n’ai pas les images et il me faudrait 3 heures de plus pour établir les bases nécessaires.

KC : Je comprends.

JM : Je ne vous donne que de brefs aperçus sur ce que je vais faire bientôt sur cette vidéo.

KC : Ok. Ce nouveau leader, est-ce…Marduk ? Ou bien est-il déjà là et c’est quelqu’un qui vient après lui ?

JM : Je n’en suis pas certain.

KC : Ok.

JM : Mais ce que je dis, c’est que tout revient à une chose, pour moi, la race humaine sur Terre est en train d’être préparée à une mutation, lentement et certainement, par une méthode scientifique qui lui est appliquée. Une mutation qui nous transforme, de l’être que nous sommes aujourd’hui vers une créature que les dieux ont en tête, c’est à dire de nous muter une nouvelle fois. Parce que si la Bible dit vrai, si Zécharia Sitchin dit vrai, et tous les autres écrivains sur le sujet qui l’écrivent…

BR : C’est une véritable histoire de détectives, je suis scotché sur mon siège en pensant: Wow, est-ce qu’on parle du retour des Anunnaki ? Est-ce lié au mythe chrétien du retour du Christ ?

JM : Exact.

KC : Cette vidéo n’est pas réellement pour le public qui vient de découvrir ces sujets, c’est en fait pour les gens qui ont…

JM : Une compréhension sommaire de tout cela.

KC : …des antécédents et qui comprennent et qui ont lu les travaux de Sitchin par exemple et qui sont même à jour avec le travail de David Icke et avec notre travail.

JM : Oui.

BR : Et qui vous ont peut-être suivi depuis des années parce que lors d’interviews plus récentes, sur Coast to Coast par exemple, vous avez largement sous-entendu que vous n’étiez pas prêt à dire tout, pas encore.

JM : Oui.

BR : De nombreuses personnes regardent ceci, et se demandent si le moment est venu et si vous avez choisi de tout dire

JM : Oui.

KC : Ce que nous avons déjà établi c’est qu’il y a un symbole prédominant et vous avez parlé de son imprégnation dans tous les aspects de la vie et de la religion, et que les gens ne sont absolument pas prêts à comprendre ce que cela représente pour l’humanité.

JM : Absolument. C’est cela.

KC : C’est une révélation plutôt étonnante pour beaucoup de lecteurs qui écoutent ceci. J’aimerais dire aussi que nous voyons le déroulement d’un agenda Illuminati qui comprend une réduction de la population. Je serais curieuse de vous entendre parler de cet agenda, celui qui concerne le Fils/Soleil qui règnera sur le monde, si cela s’avère, avec la création d’une nouvelle race d’humains…

JM : Bien.

KC : …et comment une réduction de la population s’imbrique là dedans.

JM : Bien. Je pense que si nous allons avoir une autre race d’humains, qu’ils sont cultivés. C’est pourquoi nous parlons des différentes races de peuples des “cultures” et une culture est aussi placée sous un microscope, comme une bactérie. Et c’est ce que nous sommes sur la Terre, nous sommes une culture. Et quelqu’un nous a placés là en tant que culture et observe notre évolution. Nous sommes devenus une maladie parce que nous tuons tout ce qui est sur notre chemin.

Je pense donc que quel que soit notre créateur, ce créateur nous avait créés en sachant probablement que dans un futur lointain, au terme de notre évolution, il y aurait un changement vers l’étape suivante. C’est de cela que parlaient les nazis. Wernher von Braun en parlait. Les nazis étaient forts sur le sujet, ils utilisaient le symbole et les termes dont je parle, le symbole entre les montagnes de l’est.

Il est intéressant que l’Angleterre ait toujours fait une fixation sur Égypte. Allez au British Museum et dans tous les autres musées, les anglais ont toujours été forts en Égyptologie, pas les allemands.

Les allemands étaient calés sur l’Irak. Allemagne s’intéressait à Babylone. Je crois que c’est parce que les nazis et l’intelligentsia allemande, avaient réalisé que cette histoire que j’essaie d’expliquer a quelque chose à voir avec Babylone. Quelque chose à voir avec l’Irak. Et je pense que c’est une des raisons de la présence américaine en Irak maintenant.

KC : Tout à fait.

JM : Cela a à voir avec… et je sais que c’est vrai parce que je peux prouver que les symboles utilisés par le gouvernement US aujourd’hui en Irak sont exactement les mêmes symboles dont je vous parlais, ils viennent des Anunnaki, des Phéniciens-Canéens, des Assyriens, de la Grèce Ancienne, de la Rome Ancienne, de l’Ancienne Britannia ===> vers l’Amérique.

La superstructure entière de la civilisation a utilisé les mêmes mots, termes et symboles que ceux qui dominent l’Irak en ce moment. Mais la plupart des gens ne s’en aperçoivent pas. Ils ne le voient pas.

KC : Je comprends.

JM : C’est caché au grand jour.

KC : Oui, mais il y a une stargate en Irak. C’est bien connu que Saddam Hussein… apparemment ils devaient se débarrasser de lui parce qu’il l’avait trouvée et pouvait la contrôler tant qu’il était au pouvoir.

JM : Oui.

KC : Cela veut dire que les États-Unis ne …ma théorie est que les US ne quitteront jamais l’Irak parce qu’au fond ils doivent surveiller cette stargate, ils doivent la contrôler car il est dit que les Anunnaki l’utiliseront pour revenir. Avez-vous entendu cette théorie?

JM : Oui. Je l’ai entendue. Tout à fait. Mon conférencier préféré sur le sujet est William Henry. Nous avons voyagé de par le monde ensemble William et moi, nous étions en Égypte ensemble. Nous avons longuement parlé des stargates. Je comprends l’histoire. Je n’ai rien dit sur les stargates. C’est le travail de William Henry qui m’a poussé dans cette direction. Je suis conscient qu’Hollywood parle des stargates et en fait des films.

J’ai fait une série de conférences avec Al Bielek et Preston Nichols. J’ai fait 2 séminaires dans les quels nous avons parlé ensemble à Philadelphie. J’ai pris le temps de discuter avec Preston Nichols, je suis très impressionné par Preston Nichols.

KC : Okay.

C’est un homme très très intéressant, qui a beaucoup d’informations sur les sujets dont nous parlions en privé. Il m’a éclairé sur des choses que je vois et dont je parle.

KC : Il est très impliqué dans l’histoire de Montauk.

JM : Tout à fait.

KC : L’expérience de Philadelphie étant le précurseur de tout cela et aussi du voyage temporel, vers lequel Montauk est orienté.

JM : Exactement.

KC : Puis, les stargates concernent ce qui entre…je fais de la théorie là, je voudrais que vous m’aidiez. Ma compréhension du Projet Montauk, c’est que des ouvertures sont créées, pas uniquement dans le temps mais aussi dans l’espace, d’où certaines races eurent la possibilité d’entrer par un portail ouvert, créé par le Projet Montauk.

JM : Oui.

KC : Je me demande si ça a à voir avec l’ingénierie génétique de notre planète, comme s’ils étaient entrés pour faire un travail.

JM : Eh bien oui. Je pense qu’il y a un fond de vrai dans tout ça. Je n’en sais pas beaucoup sur le concept des stargates. Je le comprends mais ce n’est pas mon sujet. Cela en fait partie et ça doit être important puisqu’Hollywood fait constamment des films sur le sujet. Ils ont la série Stargate. Je suis donc certain qu’il y a quelque chose de très légitime au sujet du concept.

Tout ce que je dis c’est qu’après avoir passé 2 week-ends à parler avec Al Bielek et Preston Nichols, j’ai été très impressionné par ces 2 personnes, toutes 2 très érudites, des personnes qui vous incitent à réfléchir. Je me suis bien amusé en téléchargeant tous ces trucs à Preston et il répondait: oui, eh bien voilà un autre truc que tu n’avais pas vu… [rires de Kerry] J’ai donc la plus haute estime pour lui.

KC : C’est merveilleux de l’entendre parce qu’en fait je pense qu’il y a des indices très importants.

JM : Je pense que Preston Nichols est absolument sensationnel. Une personne qui a beaucoup de grâce, prêt à aider, gentil, courtois, et un niveau de conversation brillant. Je l’adore.

KC : J’entends, Et Zécharia Sitchin ? Quand il parle des Anunnaki… il y a un groupe d’Anunnaki qui est allé sur Mars, qui a quitté cette planète. Et certains d’entre eux venaient d’où les Anunnaki viennent et ne sont jamais arrivés ici. Il y a donc un groupe qui serait retourné sur Mars et d’autres qui venaient de… c’est d’après Sitchin.

Je me demande donc ce qui s’est passé sur Mars? Nous savons que Hoagland est allé plutôt loin de ce coté là, mais je pense que vous lui avez donné beaucoup d’indices, en fait la base de son travail.

Cela concerne…je ne suis pas une experte mais je comprends que la position de la Grande Pyramide a une signification associée à Mars. Puis, il y a Babylone, et Babylone et Mars sont des symboles pour la même chose. N’est-ce pas? Et la Putain de Babylone, il y a quelque chose là?

JM : Juste. C’est ce dont je parle.

KC : Vous pourriez peut-être en parler, de Mars et de la connexion avec les Anunnaki, et où cela nous mène.

JM : Il y a le mot Cairo, comme vous devez le savoir, Cairo veut dire Mars.

KC : Exactement.

JM : L’autre mot pour Mars est Cairo

KC : Ce qui signifie?

JM : Oui. Richard est certainement plus doué que moi pour parler de ce sujet parce que je n’ai pas étudié le sujet de Mars comme il l’a fait. Mais pour ma part je pense tout à fait que Mars est habité et je crois aussi qu’il y a probablement des humains comme nous sur Mars.

Il y a très longtemps, à Mesa en Arizona, j’ai eu une longue conversation avec Virgil Amstrong Postlethwaite. Nous étions au restaurant, il y a longtemps et nous avions parlé des gens qui sont sur Mars.

D’après ce que je comprends, Virgil est le type qui a eu l’idée (il était militaire/agent CIA), il est le type qui eut l’idée des Green Berets c’était son idée et il a travaillé avec la CIA. J’adore m’assoir et discuter avec Virgil Amstrong. Durant cette conversation il disait combien il y avait de milliers de personnes ou plus, comme nous, (humains comme nous) sur Mars à cette époque. Et je ne serais pas si surpris que ça.

KC : C’était en quelle année?

JM : Probablement vers le milieu des années 80.

KC : Étonnant.

JM : Je dirais 85, 86, 87, quelque chose comme ça.

KC : Cela rejoint aussi l’expérience de notre témoin Henry Deacon. Son véritable nom est Arthur Neumann et il est sorti de l’anonymat récemment. Il dit avoir été sur Mars. Je me demande si vous avez des informations sur les jumpgates, sur les allées et venues entre planètes.

JM : Eh bien, oui et non. Le seul élément valable que j’ai est le travail de quelqu’un d’autre. J’ai discuté avec lui, il a travaillé pour l’observatoire naval américain, il en était le responsable, il est décédé très récemment. Mais son site web est si extraordinaire ! Les choses qu’il y a sur ce site…des photos de choses étranges trouvées sur Mars… et ce ne sont pas de vagues trucs, c’est là devant vous. Je veux dire les tubes, des tubes de plexiglas.

KC : Ah oui, intéressant.

JM : Et des lumières dans ces tubes. Il y a une quantité de choses incroyables sur son site.

KC : Nous y avons prêté attention grâce à Henry Deacon, à ces tubes. C’est fascinant.

JM : Oui. Vous savez, je dis toujours que je ne suis pas une autorité en quoi que ce soit. Si ma personne ou mon travail ont une valeur particulière, je dirais que j’ai eu le privilège d’être en compagnie de personnes extraordinaires qui font un travail remarquable. J’ai eu le privilège d’être accepté en leur sein et d'être capable d’apprendre des choses en coulisses que les autres n’entendront jamais.

KC : Est-il vrai que l’on vous avait dit que vous auriez une mission à accomplir plus tard dans votre vie?

JM : Oui.

KC : Et que maintenant serait le moment ? Voulez-vous raconter cette histoire ?

JM : Oui, pourquoi pas. J’en ai parlé sur Coast to Coast une fois, mais très rapidement car George veut bien entendre toutes les histoires à la condition qu’elles ne dépassent pas une minute et demie. [rires]

KC : [rires] Nous avons plus que ça.

JM : Oui. A l’âge de 19 ans je me suis retrouvé à Los Angeles, 19 ans et 7 dollars en poche, je n’avais aucune idée de la direction que je prenais. Je me suis retrouvé à Los Angeles un vendredi soir avec 7 dollars en poche. J’étais un jeune, jeune et idiot et j’ai survécu.

Quelques mois plus tard, après avoir trouvé un boulot et les choses se mettant en place pour moi, un matin, j’étais à North Hollywood, un matin de weekend, je suis entré dans un restaurant. Il y avait du monde et un seul siège de libre au comptoir, je m’y assis. Une jeune fille était assise près de moi et nous avons commencé à parler.

Nous découvrons qu’elle ne vivait qu’à 2 pâtés de maison de mon logement et comme je vivais à 2 pâtés de maison de la ville il se trouvait que nous avions tous deux marché jusque là. Nous avons commencé à nous fréquenter, je la rencontrais en ville et nous restions ensemble. C’était en 59 et j’avais 19 ans.

Sur le chemin du retour, j’étais celui qui habitait le plus près de la ville, elle avait donc 2 blocs de plus à faire si bien que je n’avais jamais su où elle habitait exactement, mais elle, savait où je vivais. Un soir elle est venue chez moi pour me dire: Mon père veut te voir, il veut te parler.

Et bien sûr ça m’a mis sur le qui-vive. Je lui dit: Je ne veux pas parler à ton père.

Elle me répond: Non, mon père est un homme important et intéressant. Il veut te parler. Il a quelque chose à te dire.

Ça avait l’air intéressant, je suis donc parti avec elle et quand nous sommes arrivés chez elle, il sortait de la maison.

Dès la minute où je le vis, un sentiment incroyable m’a traversé, une sorte d’euphorie étrange et délicieuse d’être en sa présence. C’était comme si j’étais en présence d’un grand prophète ou d’un homme spirituel. Je le sentais et j’aimais cette sensation. J’ai du mal à la décrire mais c’était comme une impression d’un autre monde. Je remarquais qu’il se contrôlait parfaitement, il savait exactement ce qu’il faisait.

Il nous invite à entrer. Nous entrons donc, les filles s’assoient sur le sol près de la cheminée, elles s’assoient par terre. Il s’installe à un bout du sofa et je prends place à l’autre bout. Son épouse était dans la cuisine, je ne l’ai pas vue de toute la soirée.

Nous parlons et il me demande si j’aime ma vie en Californie, et avez-vous un travail et comment est-ce que vous l’aimez et juste du bavardage anodin. Je commence à me sentir un peu plus à l’aise, l’appréhension diminuant, je me sens mieux en sa compagnie tout en me rendant compte que quelque chose cloche avec ce type, quoique j’aime ce sentiment.

J’ai 19 ans et je ne suis pas sûr de ce que je fais mais je parle à ce type qui m’étourdit par sa présence d’esprit et la force de présence qu’il manifeste.

Nous parlons donc de toutes sortes de trucs et quand il sent que je suis suffisamment à l’aise, il me dit, très nonchalamment: Tu te souviens lorsque tu avais 8 ans en Floride et que ton père avait construit la nouvelle véranda et que ton oncle l’avait aidé ? Te souviens-tu que ton père avait utilisé du bois vert qui sentait drôle ? Et il a construit la véranda ? Tu te souviens de ça ?

Les larmes commençaient à me venir et je ne voulais pas montrer à ma copine que je pleurais mais il me faisait peur parce qu’il avait raison et il le savait.

Il me dit: Alors, c’est arrivé oui ou non ?

Je réponds: Oui, c’est arrivé.

Il ajoute: Et aussi une nuit, quand tu étais au lit, tu t’es levé et tu es sorti sur la véranda, tu regardais la Lune, c’était une pleine lune. Tu t’en souviens ?

Moi: Oui, je m’en souviens

Il continue: Et tu ramassais le bois parce qu’il sentait bizarre. C’était du bois vert, il sentait bizarre et tu le ramassais avec ton doigt. Souviens-toi comment tu en as ramassé un bout et tu l’as senti et tu l’as goûté ? Et il ajoute: tu te souviens d’avoir fait ça ?

Et maintenant ça me fiche la trouille et je crève de peur et je dis: Oui.

Lui: Eh bien tu as fait ça ou tu ne l’as pas fait?

Moi: Je l’ai fait. Oui.

Lui: Bien, comment je sais ça? Comment je peux savoir ce que tu faisais ?

Je réponds: Je ne sais pas comment vous pouvez savoir.

Il dit: Je sais parce que nous étions là. C’est juste que tu ne nous as pas vus. Mais nous étions là à t’observer.

Et je pense: Bon… [rit]

Il dit, (parce qu’il pouvait voir que je ne le croyais pas): Ce que j’ai dit est correct ?

Moi: Oui.

Lui: Alors, comment le saurais-je si je n’y étais pas ? Nous étions là.

Je dis: Qui sont “on” ?

Lui: Ce n’est pas important pour l’instant. Ce qui est important pour toi, c’est de savoir que tu es en Californie parce qu’on t’a amené ici. Nous t’avons conduit ici à Los Angeles.

Moi: Vous m’avez amené ici ?

Il répond: Oui. Pourquoi es-tu là ?

Moi: Je ne sais pas pourquoi je suis ici. Il fallait juste que je vienne à Los Angeles.

Il dit: C’est exact, nous t’avons fait venir ici. Parce que qu’avais-tu dit à Dieu? Tu as parlé à Dieu cette nuit là. La nuit où tu t’es assis sur la véranda, tu as dit quelque chose à Dieu. Qu’as-tu dit?

Je restais assis à le regarder.

Il dit: Je vais te dire ce que tu as dit. Tu as demandé à Dieu qu’il te laisse faire quelque chose d’important de ta vie. Tu voulais faire quelque chose d’important, quelque chose de valeureux avec ta vie.

J’avais 8 ou 9 ans.

Je dis: Oui, c’est ce que j’avais dit.

Il répond: Bien, nous allons maintenant te donner l’occasion de faire quelque chose de ta vie parce que tu l’as demandé.

Je suis toujours étonné et je l’écoute.

Il poursuit: Ce que nous avons à te faire faire n’arrivera pas avant une partie plus tardive de ta vie et je ne vais pas m’étendre là dessus maintenant. Je ne vais pas t’expliquer maintenant, cependant, quand le temps viendra pour toi de faire ce pourquoi nous t’avons amené ici, tu sauras ce que tu dois faire. A ce moment là, tu auras acquis suffisamment de connaissances sur qui tu es, ce que tu fais et où tu vas.

Et il ajoute : Tout ce que tu as besoin de savoir maintenant est que nous t’avons amené ici, et que nous te protégerons où que nous te conduisions.

Je lui demande: Je ne comprends toujours pas de quoi vous parlez.

Il dit: Tu n’as pas besoin de savoir, mais un jour tu le comprendras.

Et il ajoute : Je suis donc là pour te faire commencer ton voyage.

J’ai un livre, je vais te le donner et je veux que tu lises ce livre, c’est le début de ton voyage.


Et il le sort de l’étagère en me le donnant. Vous pouvez vous procurer ce livre aujourd’hui partout. Ce sont les œuvres complètes de Charles Fort. [il épelle le nom].

 Même en Angleterre il y a une société Fortéenne consacrée aux travaux de Charles Fort. Un livre fascinant, un travail monumental: L'œuvre Complète de Charles Fort

Puis il ouvre le livre au hasard, et pose simplement sa main sur les pages, parce que c’est un très gros livre et il lit un paragraphe. Il ouvre juste à une page et il lit. Il sait exactement ce qu’il fait, très précisément. Je ne savais pas parce qu’il semblait il l’ouvrait simplement de façon aléatoire. Ce qu’il vient de lire me laisse scotché à ma place. Je me dis: Wow! Intéressant!

Et il dit: Oh oui, le livre est rempli de choses comme ça. Laisse-moi t’en lire un autre.

Il ouvre le livre une nouvelle fois et lit de nouveau, pratiquement au hasard. Hé bien non ! Il savait ce qu’il faisait. Je suis sûr qu’il savait comment attirer votre attention. Ce qui vous intéresserait, il se peut que je ne le voie pas. Mais il savait comment se servir de mes émotions et il a lu 3 petits paragraphes, l’un après l’autre et chacun d’entre eux - pour moi - était tout simplement décoiffant.

Je reste là, totalement fasciné par cet homme, avec ma nouvelle copine [rires] et avec ce livre. Puis, il me dit: Tu as toujours été intéressé par les ovnis, et autres choses d’ailleurs n’est-ce pas ?

Moi: Oui, toujours.

Il dit: Tu aimerais voir des ovnis de près ce soir ?

Je réponds: J’adorerais.

Lui: Alors viens, je peux faire ça pour toi.

Je me lève et les 2 filles aussi (ma copine et sa petite sœur), nous 4 sortons dans le jardin. Nous sommes en 1959, il est environ minuit dans North Hollywood, il regarde vers le ciel et commence à murmurer en silence. Ses lèvres bougent comme s’il parlait à quelqu’un mais nous n’entendons rien.

En le voyant debout à parler aux étoiles, je me tourne vers ma copine, elle me regarde avec un air qui semble dire: Oui, c'est mon père, c'est bien lui, je t'avais dit qu'il était bizarre...

Sa sœur me regarde aussi et je devine ses pensées. Elle essaie de voir comment je prends tout ça. La petite veut voir ma réaction.

Puis, il me regarde en disant: Ils ont dit qu'ils viendraient de Griffith Park dans 1 minute. Il y en aura 3 et ils viendront de la région de Griffith park. Ils se dirigent vers le nord et ils disent qu'ils seront là dans 1 minute pour toi.

Je réponds: C'est qui "ils"

Il dit: Tu verras

Moins de 2 minutes plus tard, 3 objets magnifiques, en forme de disque, brillants et rougeoyant très légèrement sont arrivés sans aucun bruit, en formation triangulaire, venant vers nous, ils se sont arrêtés juste au dessus de nos têtes.

On pouvait voir clairement la forme discoïdale et cela ressemblait à une tarte coupée en 6 ou 8 parts et chaque part était d'une couleur différente.

Je me souviens distinctement que chaque couleur était comme une couleur laser: Orange éclatant, rose éclatant, des couleurs très vivantes, 6 ou 8 pour chacun d'entre eux. Et les couleurs circulaient, pas assez vite pour se mélanger, mais elles circulaient. Elles étaient superbes. Les disques avaient environ la même taille que la pleine lune, ce n'étaient pas des petites lumières. Comme une pleine lune. Trois.

Je restais là à fixer ces magnifiques objets tourner, plein de couleurs vibrantes, dans le silence et j'étais totalement "hypnotisé" j'étais tout simplement enchanté devant ce spectacle d'une beauté extraordinaire.

Je le regarde, à son tour il me regarde en disant: Ils sont beaux n'est-ce pas ?

Je réponds: Ils sont magnifiques.

Puis il regarde en haut et leur parle. Il dit: Ils me disent de te dire qu'ils s'en vont maintenant mais qu'ils te verront plus tard. Et ils l'ont fait. Ils ont commencé à se déplacer et sont partis vers le nord.

Nous sommes rentrés et j'ai dit: Qu'est-ce que j'ai vu ce soir ?

Lui: C'était nous. Nous sommes ici depuis longtemps. C'est juste que tu ne le savais pas. Nous t'avons choisi il y a longtemps, quand tu étais un jeune enfant. Nous avons quelque chose à te faire faire.

Je dis: Je ne comprends pas très bien.

Il répond: Tu n'as pas besoin de comprendre. Nous te ferons savoir ce que tu es censé faire, plus tard dans ta vie. Contente toi de mener ta vie, ne t'inquiète pas. Ce que tu dois apprendre, nous veillerons à ce que tu l'apprennes et quand le temps est venu pour toi de faire ce que nous avons à te faire faire, tu le sauras. Nous te le ferons savoir.

Après cette soirée, j'allais lui rendre visite les week-ends, à lui, la mère et les 2 filles et nous allions parfois dans le désert, loin dans le désert. Les filles et leur mère venaient pour une promenade et lui et moi allions dans le désert. Il me parlait de toutes les formes de vie différentes aliènes qui sont là-haut, d'où elles sont venues et de celles qui sont ici.

Et il me dit: Vous avez des ennemis ici. Vous avez des ennemis très puissants ici qui sont venus d'ailleurs. Ils savent qui vous êtes et ils savent ce que vous allez faire. Alors sois prudent dans ta vie, mais nous te protègerons.

J'ignorais de quoi il parlait.

Un jour, je suis allé chez eux un matin, la maison était ouverte et ils étaient partis. Tout avait été emballé, il n'y avait plus rien. La fille ne m'avait jamais dit qu'elle partait. Ils n'étaient pas venus me dire quoi que ce soit. Ils étaient juste partis.

Avec le recul, je peux dire sans douter qu'il savait ce qu'il faisait. Il avait dit: Je te fais commencer ton voyage et il l'a fait. Et une fois fait, il continue de son coté.

KC : Croyez-vous que maintenant vous vous trouvez à ce moment dont il parlait lorsqu'il disait: Tu le sauras...? Avez-vous reçu un autre message récemment? Ou bien pensez-vous être juste à la veille de quelque chose ?

JM : Je sens un commencement de quelque chose et je ne suis pas encore certain de ce que tout cela signifie. Je n'en suis pas sûr. Tout ce que je sais c'est que j'ai des trucs importants qui vont vraiment bousculer les gens quand ils les verront, mais je ne comprends pas encore totalement l'ensemble. J'en ai parlé avec Zecharia et avec beaucoup d'autres conférenciers et des gens qui sont dans le milieu et qui s'y connaissent.

Mais mon instinct [NDT : en anglais : « my gut feeling »]... et à propos « gut »), le boyau, c’est simplement God (Dieu) en scandinave. God c’est en anglais, le mot dog (chien) orthographié à l’envers. Mais God, je pense, en Suède et dans les pays scandinaves, est orthographié Gut. Donc quand vous dites vous avez un un gut feeling, c'est Dieu en Scandinave.

Mais mon instinct me dit que je n'ai pas saisi l'ensemble, je m'en approche. Après 48 ans, je sais maintenant que mes 48 années d'études, jour après jour à faire des recherches, à lire, à étudier dans les bibliothèques, avaient leur raison d'être, et que quand le moment viendrait, je serais au moins suffisamment instruit sur ce sujet obscur dont je parle. Maintenant, j'ai quelques antécédents pour pouvoir comprendre ce que cela signifie.

Et je pense que cela m'effraie. C'est plutôt effrayant parce que, le fait d'être un humain et de voir où va le monde … en connaissant les symboles, les termes et les mots … je connais déjà bien l'histoire des sociétés secrètes et les activités des banquiers.

Je me suis assis pour discuter avec toutes sortes de gens dans le monde, avec Hakim, mon très cher ami, le prêtre Hammite en Egypte … nous parlions le soir, assis près des pyramides, de l'ancienne prêtrise Hammite, et j'ai été béni dans la pyramide.

Hakim m'a donné la bénédiction dans la Chambre du Roi. J'étais allongé dans le sarcophage et il a fait tout un rituel de prières au-dessus de moi. Comme je l'ai dit j'ai parlé des heures en tête à tête avec lui sur des évènements qui m'étaient arrivés. Je suis donc totalement convaincu qu'il n'y a rien de spécial à mon sujet, mais l'occasion m'a été donnée de rencontrer des personnes étonnantes et d'apprendre des choses fascinantes. Enfin, je pense que j'ai quelque chose à accomplir, je ne suis pas encore certain de ce que c'est.

KC : Avez-vous une idée sur la race de cet homme ? Ou bien une planète ? Autrement dit, pensez-vous qu'il était un Anunnaki, ou bien un Nordique, ou un Pleïadien ? Avez-vous une idée ?

JM : Non, non, pas vraiment parce qu'il avait l'air d'un type extraordinairement ordinaire. Une rencontre tout simplement ordinaire. Mais en sa présence l'impression était énorme ! Je savais : ce n'est pas un homme ordinaire.

 

KC : Ses enfants avaient-ils une aura différente ou bien laissaient-ils une impression différente ?

JM : Non, non ils avaient l'air très ordinaire, la mère aussi.

KC : Mais vous m'avez dit récemment, corrigez-moi si je me trompe, mais que vous alliez dans le désert et que quelque chose s'était passé là-bas ?

JM : Oh oui.

KC : Très récemment.

JM : Oui, mais c'est une histoire différente.

KC : Est-ce tout à fait différent ? Est-il possible qu'il y ait une sorte de … ?

JM : Bien …Non, vous avez raison. Il pourrait très bien y avoir une connexion avec ce qui m'est arrivé il y a juste quelques années et cet incident particulier de 1959. Oui, c'est très possible.

C'était une autre expérience extraordinaire. J'ai eu 36, de ce que j'appelle expériences majeures. Je parle d'expériences absolument magistrales. C'en était une. Oui, j'ai eu des expériences très intéressantes et qui nettoient, dans le désert du Nevada.

Je peux dire une chose, et c'est mon opinion. Je suis tout à fait convaincu que l'Aire 51, cette base que nous appelons aire 51 … je ne doute nullement qu'il y ait des formes de vie extraterrestres à cet endroit. Aucun doute pour moi à cause de ce que j'ai vu personnellement et des expériences que j'ai faites lorsque je suis resté chez Rachel. Beaucoup trop de choses étranges me sont arrivées qui étaient d'un autre monde et que je prenais en pleine figure.

Je n'ai donc pas de doute quant à ce qui est arrivé. Un alien est entré dans le mobile-home. Mon ami Paul Tice et mon amie Ivy de Hawaii,nous étions tous les trois et un alien est entré dans la chambre.

Il n'y a donc pas d'ambiguïté dans mon esprit. Quelque chose de véritablement décoiffant se passe sur l'aire 51 mais nous n'en sommes pas conscients. J'ai eu beaucoup d'autres expériences d'autres mondes, là-bas.

Voyez, cela m'agace lorsque les gens disent que c'est de la technologie de pointe de notre gouvernement. Non je n'avale pas ça. Pas une minute. Si ce que j'ai vu de mes propres yeux est lié à notre gouvernement, alors cela veut dire que celui-ci est en cheville avec des extraterrestres parce que ce que j'ai vu est d'origine extraterrestre ainsi que les expériences que j'ai faites...

KC : Merci pour ce que vous venez de dire. C'est très important de vous entendre le dire.

Pouvez-vous parler de la destinée possible prévue pour ces humains qui sont créés ? En d'autres termes, vous dites qu'ils n'auront pas d'émotions, etc... etc... Pensez-vous que ce soit lié à votre propre destinée dont ils avaient parlé ?

Parce que ces sujets dont nous parlons ici et maintenant... Je suis allée en Egypte comme vous et William Henry et ce groupe. j'ai eu une interview avec vous à cette époque et vous ne vouliez pas en parler à ce moment là. Je crois que vous êtes d'accord maintenant. Ce message que vous avez l'air de culminer dans ce que vous dites, dans ce symbole mentionné au début, est-ce que le message serait le dévoilement de ce que vous savez ?

JM : J'ai le sentiment que la raison pour laquelle je suis ici à faire ce que je fais, est cette mutation qui est imposée à la race humaine. Cette mutation est forcée sur l'humanité. Ce changement que les Maîtres de l'Univers, (pour ainsi dire) ont en tête pour la race humaine nous est imposé.

Et je pense – là encore, mon opinion – que c'est ma part dans ce plan cosmique, où cette pièce cosmique, de rappeler leur humanité aux gens et de leur dire : vous êtes conduits sur un chemin qui descend, vers quelque chose dont vous n'avez aucune idée, vous n'avez pas idée de ce qui vient. Vous seriez mieux inspirés de retourner au bases de l'être humain et de commencer à rétablir votre humanité pare que les êtres humains perdent leur humanité.

Quand vous voyez les enfants et les petits des animaux, vous comprenez que nos créateurs d'origine avaient conçu de belles choses. Les humains et autres formes de vie étaient faites pour être belles, pleines de charme pour vivre dans un monde magnifique avec les enfants et la beauté qui élève l'esprit.

Je suis absolument certain qu'il y a en ce moment sur terre une présence aliène (à défaut d'un autre terme) et que de toute évidence, ces aliens sont les ennemis de nos créateurs parce que l'on m'a dit que les personnes où les entités qui nous ont créés, les dieux qui nous ont créés, ont des ennemis dans l'univers.

Ils sont venus ici voir ce que ces dieux, ce que ces aliens font. Ils viennent ici se disant : Mm. Voilà ce qu'ils font. Ils créent ces êtres. Pourquoi ne pas s'installer ici ? Comme un gang. Pourquoi ne pas venir prendre le dessus et nous approprier cette création magnifique que ces dieux ont créée afin de la muter en ce que nous voulons ? . Et ainsi faire muter la race humaine entière, à l'écart de l'évolution naturelle de la société et de l'humanité et en faire une toute autre civilisation.

Je pense que c'est probablement ce que je dois faire ici. Attirer l'attention du monde sur la méprise exercée par une technologie d'un autre monde, extraordinairement puissante, occulte et mystique qui change l'évolution de la race humaine. Cette évolution, telle qu'elle était supposée devenir lors de sa création est déviée et dirigée par les pouvoirs obscurs du monde vers un monde différent et vers les plans qu'ils ont pour nous. Ça vous ne voulez pas le savoir.

KC : Ok.

JM : Les gens au pouvoir aujourd'hui dans ce pays ont quelque chose en tête dont vous n'avez aucune idée. Vous n'avez pas idée de l'horreur que cela sera, car il n'y aura plus aucune place pour la liberté, la liberté intellectuelle, la liberté spirituelle et la justice – rien de tout cela. Fini.

KC : Ok. Vous êtes protégé et on vous l'a dit maintes fois comme la personne que vous avez rencontrée il y a longtemps, qui vous a mis en chemin et qui faisait aussi partie d'une race qui vient ici et qui vous protège. Vous m'avez raconté des histoires personnelles qui montrent que vous avez été protégé. Il y avait des raisons pour que l'on vous dise de quitter une pièce à une certaine occasion, des choses comme ça.

JM : C'est juste. Et cela m'est arrivé encore et encore et encore.

KC :  Oui, ça signifie qu'il existe une force du bien.

JM : Des choses très dangereuses arrivent et sur le coup, je ne le savais pas, mais j'ai quitté l'endroit précipitamment et un truc dangereux est survenu et je n'en avais même jamais entendu parler.

KC : Il y a donc vraiment quelques bonnes volontés dans les coulisses.

JM : Oui.

KC : …Certains d'entre eux vous ont même parlé en tête à tête, vous ont protégé. L'un deux, mort récemment me revient en mémoire.

JM : Exact.

KC : Ces personnes qui ont pu travailler en coulisse, même dans des endroits qui feraient penser qu'ils œuvrent pour le côté sombre ...

JM : Oui. Le traditionnel, l'ordre établi. En fait, ils étaient extrêmement puissants et très haut placés.

KC : Travaillant pour la lumière.

JM : Travaillant pour la lumière. Et ils m'ont dit : nous savons ce que vous faites. L'un d'eux m'a dit : vous avez de amis très puissants et vous ne soupçonnez même pas leur existence, ils vous protègent.

Je sais. Je ne vais pas entrer dans les détails mais en fait j'ai été le témoin d'une protection venant du sommet de ce pays, se mêlant de quelque chose de très très sérieux qui m'arrivait. J'avais vraiment peur parce que je connaissais les tenants et les aboutissants et cela pouvait être très grave pour moi. On m'avait fait savoir d'une source haut placée que je n'en n'avais plus pour longtemps.

Et tout d'un coup, j'ai eu un appel de Washington D.C., du bureau le plus élevé, me disant : Pas d'inquiétude à ce sujet, c'est réglé. Continuez et ne vous inquiétez pas. Je n'en revenais pas ! De Washington D.C. ! Quelqu'un d'aussi haut placé m'appelle et me dit : Ne t'inquiète pas, continue à mener ta vie comme tu l'entends, personne ne te chercheras des crosses. Et personne ne m'a ennuyé.

Cela m'est arrivé plusieurs fois. A chaque fois j'ai reçu des menaces de mort très très sérieuses. Des menaces pour ma vie et pour mon travail. J'ai un appel ou bien quelqu'un vient vers moi dans un lieu public et me dit : Jordan, ce truc qui t'inquiète ces deux dernières semaines ?

Oui.

On s'en est occupé. Pas d'inquiétude.


Je pensais : Bien … Je suis toujours là, toujours en vie. Alors je sais que j'ai été protégé. Je le sais

KC :  Absolument.

David Wilcock : Où serait le Truth Movement sans vous ? Surtout Zeitgeist qui est le film qui a fait le ''top 5'' des vidéos Google les plus visionnées pendant au moins un an. Il faut savoir que le mouvement conspirationniste entier serait loin d'être ce qu'il est maintenant s'il n'avait pas été inspiré par votre influence.

JM :
Oui Zeitgeist est un film de deux heures fait par un type nommé Peter Joseph, à New-York. Je ne savais rien à ce sujet mais Peter Joseph avait produit une vidéo de deux heures, puis …Zeitgeist a été l'une des premières vidéos pour lesquelles Google a supprimé le compteur. Google qui supprime quelque chose sur Google vidéo ?! Habituellement, il doit y avoir un compteur pour comptabiliser combien de personnes l'ont vue. Quant ils l'ont retiré, le compteur marquait 28 millions de ''vu'', il y a environ un an et demi.

KC :  Et c'est basé sur votre travail n'est-ce pas ?

JM : Tout était basé sur mon travail. Jeff Rense a reçu Peter Joseph … et vous pouvez aller voir sur mon site à la page audio/vidéo. Au tout début il y a la bannière Zeitgeist Interview ça ne fait que 5 minutes.

Jeff Rense a interviewé Peer Joseph sur Zeitgeist et a raconté comment ils ont retiré le compteur il y a un an et demi, à 28 millions. C'est probablement 50 millions maintenant.

Il disait : Pourquoi avez-vous fait cette vidéo ?

Peter Joseph répondait : Parce que tout le truc était le travail de Jordan Maxwell. Je l'écoutais, j'ai suivi son travail et j'ai décidé que puisqu'il ne l'avait pas fait, je le ferais.

Alors il a monté tout mon travail ainsi, sur la religion, la théologie ancienne, la Federal Reserve, les banques, le 11 Septembre et toutes ces balivernes. Il a tout monté en une vidéo de deux heures et l'a nommée Zeitgeist.

Mes amis à Hollywood (j'y ai vécu 48 ans) m'ont dit que s'ils avaient 28 millions et qu'ils ont retiré le compteur il y a un an, c'est un très très bon score pour Hollywood, 50 millions probablement maintenant. Si vous pouvez avoir 50 millions de personnes qui voient quelque chose qui vous représente, c'est plutôt un truc à avoir la grosse tête à Hollywood !

KC : Tout à fait.

JM : Je ne l'ai pas fait. Je ne savais pas que ça avait été fait. Mais depuis, il y a eu six autres vidéos, présentées professionnellement, sur moi-même; et je ne les connais pas. Les gens appellent et me disent : il y a un programme d'une heure sur vous en Angleterre; ou, il y a un programme d'une heure sur vous en France.

L'Allemagne est venue ici – le réseau National Allemand – et ils ont fait un programme d'une heure. Arnold Schwarzenegger était dedans, tout était en allemand. J'ai toujours la copie qu'ils m'ont envoyée. En allemand sur moi-même.

KC : Je vois. Je ne sais pas si vous voulez en parler. Zecharia Sitchin et vous avez parlé et vous lui avez demandé qu'il vous confie un secret. Vous basant sur tout le temps que vous aviez passé avec lui, tout ce que vous aviez fait pour lui, etc … etc … vous avez dit : Dites-moi quelque chose que je ne sais pas.

JM : Oui.

KC : Voulez-vous en parler ?

JM : Non.

KC : Parce que je pense que c'est un indice qui profiterait à tous s'il était connu.

JM : Oui. Je ne pense pas que je veuille en parler.

KC : Ok.

JM : Parce que ...

KC : Pensez-vous que Zecharia ne voudrait pas voir l'information ici ?

JM : Non. C'était lors d'une conversation privée que je lui ai demandé … Comme je l'ai dit, je travaillais avec Zecharia à un moment. J'avais un contrat avec lui. Nous étions des partenaires, je me sentais donc plus osé dans nos conversations privées. Je lui ai posé des questions très personnelles sur son travail et les choses qu'il m'a dites étaient absolument stupéfiantes et époustouflantes.

Puis... il m'a dit des choses sur moi-même et j'étais étonné. Je n'avais jamais entendu ça. C'est à dire ce qu'on lui avait dit, ou bien d'où qu'il ait eu l'information, il avait une idée de moi-même qui je suis et ce que je fais. Mais à cette période, c'était une conversation privée et je pense qu'il est préférable de la maintenir privée.

KC : Ok, très bien.

JM : Tout ce que je peux dire : Zecharia Sitchin est un homme fascinant, un écrivain brillant et j'adore tout ce qu'il fait. J'aime cet homme. C'est un ami très cher et je l'adore. C'est un vrai gentleman, et … j'aime ça.

KC : Ok. Est-ce que vous diriez que le sujet de votre conversation était une ''guerre'' qui a lieu à un niveau spirituel ?

JM : Oui. Aucun doute là-dessus.

KC : Pour le cœur et l'esprit de l'humanité ?

JM : Tout à fait. Oui. Il y a une guerre spirituelle en ce moment et Hollywood en fait des films La Guerre des mondes de Steven Spielberg. J'ai si souvent dit que Steven Spielberg et George Lucas ont peut-être des lacunes mais ils ne sont pas stupides. [rit]

Steven Spielberg essaie de vous dire quelque chose. Dans l'une de ses interviews, il y a quelques années, je me souviens l'avoir entendu dire : Je ne fais pas forcément des films pour divertir. Mes films sont des commentaires sur les questions importantes du moment

En observant le travail de Spielberg, un travail de génie, il y a quelque chose que je voudrais dire sur lui: Jai vu un nombre infini de productions et j'ai longtemps fréquenté Hollywood, vivant à North Hollywood et Hollywood, j'y ai de très nombreux amis dans l'industrie du cinéma. Je sais déjà parce qu'on me l'a dit, qu'à peu près tous les noms principaux d'Hollywood savent qui je suis. Ils le devraient! J'y parle depuis 48 ans ! [ rit ]. Ils utilisent toutes mes recherches maintenant, ils doivent donc me connaître.

Mais Steven Spielberg est l'une des personnes les plus intelligentes que j'ai vu travailler parce qu'il met … d'autres choses. L'une est: qu'il colle à la vérité pour les costumes et les termes utilisés. Si bien qu'à chaque fois que vous voyez quelque chose made in Spielberg c'est juste. Les vêtements qui avaient été portés à l'époque, la façon dont les gens s'exprimaient, c'est fait avec exactitude. C'est un maniaque de l'exactitude.

Mais ce que j'apprécie le plus chez Spielberg, c'est qu'il parsème son travail de petits plus, des choses que vous ne verriez pas si vous ne les cherchiez pas mais qui sont criantes d'information, des … Wow! Des choses comme , cette scène là avec cet acteur là, les dialogues … C'est un maître dans l'art d'insérer quelque chose de puissant dans une petite scène insignifiante si bien que si vous n'êtes pas attentif, vous ne verrez jamais son véritable génie. J'adore voir ses films parce que je connais ce que j'y cherche.

KC : Il utilise le symbolisme.

JM : Oh que oui !

KC : Partout dans ses films.

JM : Partout ! Et George Lucas: pareil. George Lucas est brillant à mon avis. Il disait avoir été beaucoup influencé par joseph Campbell, le célèbre ...

KC : Oui.

JM : Joseph Campbell était un homme incroyablement cher. J'adorais l'écouter expliquer les mythologies et tous les symboles des peuples anciens.

KC : Le connaissiez-vous ?

JM : Non, je n'ai pas eu la chance de le rencontrer.

KC : Et Arthur C. Clarke ? L'avez-vous rencontré ?

JM : Non, je n'ai pas eu la chance de rencontrer Artur C. Clarke non plus, mais j'aurais adoré l'avoir connu. J'ai eu l'occasion de côtoyer des gens comme lui, mais je ne pouvais pas voyager, je n'avais pas les ressources. J'étais déprimé et j'ai laissé des personnes très importantes m'échapper alors que j'aurais pu les connaître.

J'ai fait partie du conseil de direction d'une organisation à Hollywood, il y a pas mal de temps, organisation appelée UsofA: United Sensitives of America. Cette organisation fut fondée à Burbank et j'y ai adhéré très tôt pour finir en tant que membre du Conseil de Direction. Je n'avais pas énormément de travail mais je présidais au Conseil.

Dans cette organisation, des numérologues, des astrologues et toutes sortes de représentants d'autres disciplines ésotériques se rassemblaient. Nous montions des expositions et une fois l'an nous organisions une soirée de récompenses afin d'honorer certaines stars de cinéma pour leur charité envers les pauvres.

KC : Vous n'étiez pas aussi impliqués dans l'identification de meurtriers suspects ?

JM : Oh oui.

KC : Ainsi que d'autres événements occultes ...

JM : Toutes les deux semaines, je crois que c'était toutes les deux semaines, nous nous réunissions vers 21 heures dans les montagnes d'Hollywood, près du panneau HOLLYWOOD. Il y avait environ 50 personnes dans cette maison immense, propriété d'une star décédée. C'était une résidence énorme et la pièce du devant était si vaste qu'il y avait environ 50 personnes toutes les deux semaines. Il y avait un groupe d'astrologues, un groupe de numérologues, un groupe de ceci, un groupe de cela, toutes des disciplines de sciences ésotériques.

Nous avions également les gens de la police, le LAPD et des gens du bureau du sheriff. Il y avait parfois un grand tableau et ils affichaient au mur des photos de certains de leur cas. Ils voulaient que nous en discutions. Ils nous montraient la photo d'une personne kidnappée ou celle d'un corps retrouvé et l'officier responsable, souvent un détective écrivait toute les informations pertinentes que la police possédait et chaque groupe se concertait. Les astrologues ensemble, etc...

KC :
Dans quel groupe étiez-vous ? Etiez-vous un "psychic" [médium] ?

JM : Non j'étais comme les gens qui organisaient la soirée. C'était sponsorisé par l'USofA, l'United Sensitive America, et puisque je présidais au Conseil, j'étais là en tant que représentant de la société organisatrice.

Comme je l'ai dit, nous avions aussi une soirée Award une fois l'an pour récompenser diverses personnes qui faisaient différentes choses pour l'humanité. J'ai eu la chance de pouvoir décerner un prix à Manly Palmer Hall pour son travail au service du monde.

Manly Palmer Hall était l'un des hommes les plus chers et les meilleurs que j'ai rencontrés dans ma vie. Il avait beaucoup de charme, un esprit brillant de façon extraordinaire et d'un raffinement rarement rencontrés personnellement.

Il état aussi un professeur remarquable, il instruisait le gens en disant par exemple: cela vient de cet ouvrage, ce mot veut dire ceci.. Les gens lui ont donné des tas de noms parce qu'il était un Mason. Je l'ai connu personnellement. J'allais chez lui. A sa mort, il m'a légué un cadeau magnifique, tous ses journaux de recherches. Il me les a laissés.

KC : C'est extraordinaire.

JM : J'ai reçu un choc lorsque j'ai eu un coup de fil de la Société de recherches philosophiques de Los Angeles et qu'Obadiah Harris, le président à l'époque m'a dit: Mr. Hall voulait vous donner quelque chose après sa mort.

Alors j'ai dit : Qu'est-ce que c'est ? J'étais à San Diego.

Il a dit : Je ne vous le dirais pas. Venez simplement le chercher. Alors, j'ai conduit ce jour là à LA depuis Dan Diego et c'était toutes les notes des recherches de Manly Palmer Hall. Je considère que c'est un cadeau monumental de la part d'un homme si important.

KC : Y avez-vous trouvé des indices à suivre ? [rires]

JM : Des tonnes de trucs.

KC : Okay.

JM : Manly Palmer Hall fut l'un des plus grands professeurs que le monde ait jamais connu. A mon humble avis, je ne crois pas qu'un homme se soit approché de ce que Manly Palmer Hall était capable d'accomplir, et ceci à aucune époque. N'importe quel esprit ouvert (et bien sûr, l'esprit, c'est comme un parapluie: ça ne marche pas si c'est fermé), toute personne mature et intelligente et intellectuellement honnête, il y en a peu, dotée d'un esprit ouvert dira de Manly Palmer hall, en étudiant son travail que c'est l'un des plus grands hommes qui ait jamais vécu.

Je ne sais pas combien … peut-être 70 ou 80 livres sur des sujets ésotériques du monde entier, plus de 46 conférences, 6 conférences audio de 90 minute sur les 46 sujets ésotériques mondiaux.

KC :  Merveilleux.

JM : Incroyable. Avec en plus des milliers de cours. J'ai tout ce qu'il a fait. Tout est numérisé. Un travail monumental. Il était un ami personnel et je l'aimais profondément. Je dis cela parce qu'il y a tellement de gens qui l'abaissent parce qu'il était Mason. C'était un enseignant merveilleux et aucun de ses détracteurs n'est capable de tenir une bougie en son honneur.

KC : Je vous entends.

JM : Et il n'est pas le seul. J'ai les mêmes sentiments pour d'autres également.

KC : Ok. Pour changer de sujet, comment voyez-vous l'administration actuelle d'Obama ?

JM : [soupir] Bien, je ne suis pas politique. Personnellement (je pense que je dois bien choisir mes mots) comme j'aime bien Obama en tant que personne, c'est le genre d'homme avec lequel j'aimerais bien m'assoir et discuter un moment. Ses enfants sont superbes, sa femme est une dame très intelligente. Alors, je n'ai rien contre Obama et sa famille. Je pense qu'ils présentent bien et sont des gens intéressants.

Mais, ce sont les pouvoirs en coulisse qu'il représente qui m'effraient. Je sais des choses sur les gens qui sont derrière lui et c'est absolument terrifiant. Je vis dans la peur de ce qui vient à cause de ce que je sais, pas à cause de ce que je crois, ou de ce que pense à cause de ce que je sais.

KC : Parle-vous de guerre ? D'un agenda de guerre ? WWIII ?

JM : Bon, c'est toujours possible. Laissez-moi redire cela. Je n'ai rien contre la personne Obama, rien contre sa famille. Mais les symboles dont je vous parlais, que j'ai étudiés … Avez-vous vu le film ou la série V ?

KC :
Oui !

JM : Le tout premier ?

KC : Oui.

JM : Et bien, ABC fait un remake de V. Quelqu'un m'a envoyé un mail. Je crois qu'ils étaient à Hollywood. Ils m'ont envoyé un mail avec une photo du nouveau film qui sort. Je pense qu'il sort le mois prochain une série pour la télévision par ABC.

KC : Oh vraiment ? Super !

JM : Disney/ABC.

KC : Très intéressant.

JM : Ok ?

KC : OK. Oui ?

JM : Cela s'appellera V et c'est un remake de l'original.

KC : Ok.

JM : Mais dedans, les extraterrestres sont appelés les visiteurs. Les visiteurs donnent un prospectus au public qui explique leur (je cite) ''Nouvel Ordre Mondial'', qu'ils apportent à la planète.

KC : Oui.

JM : Et la photo m'a choqué. J'ai senti mes genoux s'affaiblir et j'ai dû m'assoir. C'était choquant. Les Visiteurs, les visiteurs aliens qui ressemblaient aux humains, distribuaient des prospectus aux gens sur ce qu'ils apportaient. Et le titre du prospectus était : l'Aube d'Un Jour Nouveau. Les termes exacts que j'ai étudiés pendant 40 ans sont maintenant dans le film, le nouveau V.

KC : Okay.

JM : Je vous le dis, ça vous en colle un coup quand je vous dirai toute l'histoire. ABC et Disney vous disent quelque chose sur ce symbole que j'ai observé des années durant et ça va être visible au grand jour, sous votre nez. Parce que, je peux vous dire que ce symbole va devenir le plus important du monde et pour la première dois, donné au public.

A chaque fois que vous travaillez sur ce qui est caché, vous tombez dessus. Mais maintenant à cause d'Obama, maintenant les sociétés secrètes du ...de ce que je crois être les maîtres extraterrestres de ce monde vont apporter ce symbole au monde, ainsi, tous le verront.

Puis, ce qui arrivera, c'est que la race humaine entière va se réveiller. C'est mon avis sur 2012. Mon opinion sur 2012 est qu'il va y avoir un éveil du monde entier: on s'est fait avoir !. Ils vont voir que c'est une chose ancienne qui est en route depuis très longtemps et que nous ne l'avions jamais vue, nous ne la comprenions pas.

Mais quand la vidéo que je veux faire sortira, ce sera une vidéo de trois heures, pas à pas, sur le symbole d'Obama, Jimmy Carter, tous les présidents, les Bush, la superstructure entière de la civilisation occidentale et sur ce que ce truc signifie réellement, d'où il vient vraiment.

Je pense, et je n'essaie pas de me gonfler, mais je pense sincèrement que ça va causer quelques remous. Lorsque les gens verront ce que je suis réellement, ce que je n'ai jamais dit à quiconque auparavant.

Quant je vois Obama utiliser les mêmes mots, les même symboles, utilisées par des communistes, des nazis, des fascistes, des sociétés secrètes et des Maçons du monde entier, utilisés également par les babyloniens et comme je l'ai dit par des anciens Egyptiens … ils ont tous employé le même symbole, le même mot, le même terme.

Et maintenant ABC et Disney sortent un remake de V dans lequel des extraterrestres qui semblent humains apportent un, je cite: ''Nouvel Ordre'' au monde, et le prospectus dans le film s'appelle l'Aube d'un Jour Nouveau !

Je me suis dit : WOW !. Je n'arrive pas à croire à quel point l'évidence de ce symbole secret se manifeste maintenant et c'est pourquoi je ferai une vidéo la-dessus.

KC : Est-ce qu'on vous en a dit plus sur le film ? Plus sur la direction qu'il prend ? Je présume que vous ne l'avez pas encore vu.

JM : Non je ne l'ai pas encore vu mais j'ai vu l'autre tellement de fois ! Dans l'autre, si vous vous souvenez, les visiteurs étaient des gens merveilleux … gracieux et charmants. Puis, souvenez-vous de la femme chargée des visiteurs, elle était la plus haut placée, elle était allée dans une pièce pour ôter son visage et c'était un alien reptilien.

KC : Oui.

JM : J'ai moi-même emmené David Icke en Amérique. Il y est allé parce que je l'ai fait venir personnellement.

KC : Oui.

JM : Je dis cela car je suis convaincu, sans l'ombre d'un doute, qu'il existe des aliens reptiliens, quoique Dieu merci, je n'en ai jamais rencontré. Je crois vraiment qu'ils sont là. Pas à cause de David Icke, ni à cause de Credo Mutwa que j'adore écouter, un homme merveilleux et fascinant. David Icke a fait des trucs extraordinaires. Mais c'est à cause de mes recherches personnelles que je crois qu'il y a ici des aliens reptiliens.

J'ai connu au moins 8 personnes, au fil des ans, 8 personnes différentes, chacune étant extrêmement sensée. un pilote de ligne, une grande compagnie.

Quelqu'un de très influent et très riche à Las Vegas ayant acheté des immeubles et des hôtels, un homme extrêmement influent, très chrétien, puissant et intelligent et très très riche. Nous avons parlé ensemble de sa rencontre, en tête à tête, avec un reptilien que plusieurs autres dans son église ont pu voir également. C'est toute une histoire qui s'est passée dans le Colorado. Et puis il y a les scientifiques …

Et une jeune femme, une des personnes que j'admire les plus au monde, une jeune personne nommée Nancy qui m'a stupéfié lors de mon émission de radio. J'avais une émission, j'ai eu 7 émissions radio différentes dans ma vie. J'aimerais revenir à la radio et avoir mon show de nouveau. Donc, j'avais une émission ici à Los Angeles sur KPFK, FM et un soir, Nancy a appelé et l'audience était bouche bée. Elle est tellement féminine, une fille incroyablement charmante qui parlait de trucs époustouflants.

KC : [rires]

JM : Son père était dans l'Air Force. Sa famille était de l'Air Force et son père était responsable du ''Project Retrievables for the Air Force''. C'est l'homme qui se charge d'aller où que ce soit dans le monde, s'il y a une activité extraterrestre. Il devait arriver le premier, il était le chef et elle expliquait que le modus operandi était toujours le même. Je devrais vous faire une copie de ses 2 … J'ai 2 interviews de 2 heures chacune qui sont à tomber par terre.

KC : J'aimerai beaucoup entendre ça

JM : Vous pourrez voir que c'était une fille charmante, mais qui vous raconte un truc … vous aurez besoin de vous assoir en l'entendant. [rires]

Elle raconte qu'elle a toujours vécu sur des bases où qu'ils aillent vivre. La méthode était toujours la même … il y avait un téléphone dans la maison pour la famille, puis il y en avait un autre que personne ne touchait. Il n'était pas utilisé.

Quand ce téléphone sonnait, quelle que soit l'heure, 2 heures du matin, 3 heures du matin, etc... si ce téléphone sonnait, son père avait 10 minutes pour s'habiller et prendre son attaché-case, prêt à partir. En 10 minutes, une voiture se garait, aucun dialogue, pas de voix, rien. Un coup sur la porte, il sortait, il y avait une escorte militaire dans la voiture, il montait et la voiture partait. Aucune parole n'était échangée. Personne ne savait où il allait, et personne n'avait besoin de le savoir.

Elle disait donc que de nombreuses nuits, ils recevaient cet appel, il se levait, s'habillait, prêt à partir porte-documents en main et ils l'emmenaient quelque part dans le monde où quelque chose venait d'arriver. L'Air Force l'envoyait voir ce qui venait de se passer. C'était leur responsabilité.

Elle racontait les choses que son père … et spécialement sa mère … Elle dit que son père ne lui avait jamais rien dit lorsqu'elle était enfant, mais sa mère lui avait parlé quand elle était plus âgée.

L'expérience qu'elle m'a racontée est si étonnante qu'il faut que je vous la raconte.

Elle dit : que son père ne l'avait jamais autorisée à rester seule à la maison, jamais. Quand il partait dans la journée... ils vivaient sur une base, ça n'avait pas d'importance. Quand il quittait la maison, des militaires venaient immédiatement garder les quatre coins de la propriété. Ils restaient assis dans leurs voitures et surveillaient pendant son absence. S'il allait au marché ou ailleurs, ils surveillaient la maison et il ne lui permettait pas de rester seule à la maison

Donc, elle raconte qu'un soir, (vous l'entendrez dans l'interview) un soir, ce n'était pas sur une base, ils étaient ici à L.A quelque part …

Et elle dit que ses parents allaient chez des voisins pour une fête et elle a demandé à son père si elle pouvait rester. Elle avait 13-14 ans.

Et il a répondu : Non, absolument pas.

Alors elle a parlé à sa mère, qui s'est entretenue avec son père et a obtenu son accord. Elle pouvait rester à la maison.

Elle disait : ...que pour la première fois de sa vie, elle serait seule dans la maison.

Elle a continué : elle était dans sa chambre et se coiffait, il y avait un miroir et elle pouvait voir son placard dedans.

Elle disait: Les portes du placard étaient partiellement fermées, la pièce était assez sombre.

Elle disait: Tout d'un coup, la porte du placard s'est ouverte et un alien reptilien en est sorti.

Elle disait: Il a dû se baisser pour sortir, puis il s'est relevé.

Elle disait: C'était un homme/mâle adulte, extrêmement musclé, un corps de reptilien et une tête d'alien reptilien.

Elle poursuivait : Cette chose me regardait et je la regardais dans le miroir.

Elle disait: Il a commencé à s'avancer vers moi sans bouger ses jambes. Il flottait vers elle lentement.

Elle disait: Je le sentais se déplacer comme lorsqu'on se déplace pour attraper une mouche, agissant rapidement.

Elle disait: Elle a sursauté en criant et a couru dans le couloir, s'est enfermée dans la salle de bains, a ouvert la fenêtre et s'est mise à hurler.

Bien sûr tous les voisins l'ont entendue.

Elle a continué: Cet alien marchait dans le couloir.

Elle disait: Je pouvais le sentir marcher parce qu'il était si lourd et il grattait sur la porte en rugissant comme un dinosaure. Elle disait que quand son père et ses voisins sont arrivés et ont ouvert la porte. En arrivant, ils criaient dans le couloir et l'alien reptilien a couru dans le couloir, puis dans sa chambre et a disparu.

Elle disait: quand son père est arrivé, la porte de la salle de bains était déchiquetée. Son père lui dit qu'il ne lui avait pas fait de mal, mais c'était un message.

Et il disait: c'est pourquoi je n'ai jamais voulu qu'elle soit seule, parce que l'alien nous avaient dit, à l'Air Force, que ''vous ne cessez de mettre votre nez dans nos affaires. A chaque fois qu'il se passe quelque chose, vous venez montrer le bout de votre nez. Alors nous voulons que vous sachiez que la prochaine fois qu'il se passe quelque chose et que vous vous mêlez de nos affaires, pendant que vous le faites, nous enverrons certains d'entre nous rendre visite à votre fille, vous devez donc rester à la maison, hors de nos affaires.''

C'était donc la raison de la présence militaire à chaque fois qu'il s'absentait.

Et pendant qu'elle me racontait cet incident sur les aliens reptiliens… et bien sûr je l'avais entendu de la bouche de tant de personnes fiables et haut placées, je crois donc que cette histoire est plausible. Je n'en ai jamais vu moi-même et je ne le veux pas. [rires de Kerry]

Mais j'en ai vu assez pour savoir qu'il y a des formes de vie sur cette terre qui ne sont pas d'ici. J'en ai vu trop pour pouvoir le dire. J'ai eu des expériences extraordinaires. Je l'ai dit, j'ai eu 36 expériences majeures dans lesquelles j'ai eu affaire à des phénomènes d'un autre monde.

KC : Ok. Bien, c'est une interview fascinante. Pouvez-vous dire autre chose que vous pensez d'importance pour le tableau d'ensemble que vous avez donné ici ?

JM : Je dirais : Soyez conscient qu'il y a une guerre dont votre âme est l'enjeu. Il existe une guerre spirituelle. Cette question date de milliers d'années. Tous les grands philosophes la posent. Sommes-nous des corps physiques avec un esprit dedans ? Ou bien sommes-nous un esprit qui a pris un corps physique ? Qui vient en premier de la poule ou de l'œuf ?

Je suis convaincu que quelque soit l'ordre d'arrivée, que ce soit le corps qui se dote d'un esprit ou l'esprit qui prend un corps physique, je pense qu'il y a une guerre de la part de quelqu'un qui a été l'ennemi d'origine de celui qui nous a créés. Qui que ce soit nous ait créés a des ennemis dans l'univers et ce sont des ennemis diaboliques.

Dans le gouvernement, nous savons que c'est vrai. Vous voyez le Président et la Première Dame et tout ça. C'est très important et correct mais ils ont des ennemis puissants. C'est pourquoi ils doivent être complètement entourés de protection militaire parce qu'ils ont de sérieux ennuis. Des expériences personnelles m'indiquent que c'est ce qui se passe… Il y a longtemps, je suis allé à Hawaï pour la première fois avec ma femme et des amis. J'étais dans un restaurant en face de l'Hilton Village.

J'étais assis avec le dos à la porte, quelqu'un est entré et j'ai immédiatement ressenti une décharge électrique me traverser le corps. C'est déjà mauvais de recevoir une décharge qui vient d'une prise, mais quand vous ne savez pas d'où ça vient, c'est encore pire.

J'étais donc assis, en train de parler, et tout d'un coup quelqu'un est entré et j'ai reçu une décharge électrique, j'ai fait tomber des trucs sur la table, de l'eau et … je me suis levé sans même y penser.

Je me suis juste levé et quelque chose me disait … Cours, vite, t'es en danger ! Tu vas mourir, cours vite !

Je me suis précipité vers la porte de derrière du restaurant … en traversant le restaurant en courant …

et la voix disait : Dépêche-toi, tu es en danger ! Traverse et entre dans l'hôtel.

ET J'AI CRIÉ, JE ME RAPPELLE HURLER : je ne peux pas traverser la rue, il y a du trafic là-bas

Et la voix disait: Cours, il n'y aura pas de circulation, cours !

J'ai donc couru dans la rue, je n'en prenais pas la décision consciente, cela m'était imposé. J'ai traversé la rue en courant et il n'y avait aucune voiture sur mon chemin.

La voix disait : Sors vers l'hôtel, cours vite vers l'hôtel.

J'y suis allé en courant et ça disait : Bien tu es en sécurité maintenant, tu es en sécurité.

Je m'assis, mon cœur battait la chamade et je pensais: Qu'est-ce que je viens de faire ? Et comment vais-je l'expliquer à ma femme et mes amis ? Qu'ai-je fait involontairement ? Je ne sais pas ce qui s'est passé.

 

Cela m'est arrivé deux fois.

La seconde fois, quelques mois plus tard à Los Angeles. J'étais au coin de Fairfay et Whishire Boulevard, dans un petit café, le Johnnie's Hamburger Stand. C'est un petit restaurant. Assis au comptoir, j'ai remarqué avec la vison périphérique, pas directement, j'ai vu deux types entrer et immédiatement j'ai ressenti une décharge électrique. Je suis presque tombé… J'étais au comptoir.

et la voix a dit : Sors vite, tu es en danger. Cours !

J'ai mis de l'argent sur le comptoir et ai failli tomber en quittant le strapontin. Je suis vite arrivé à la porte de côté et j'ai couru sur Fairfax, vers le nord.

La voix continuait : Cours ! Ta vie est menacée ! Cours !

J'ai couru le long des trois pâtés de maisons jusqu'à ce que je sois essoufflé et la voix a dit : Ok, tu es en sécurité maintenant. Assieds-toi

Ce que j'ai fait. Mon cœur battait fort et vite. C'était involontaire de ma part, … je n'avais pas décidé de courir. Je m'étais mis à courir et la voix me parlait. Elle criait. C'était comme un cri: BOUGE VITE, TA VIE EST MENACEE !

Cela m'est encore arrivé deux fois. Je n'ai aucune idée de ce que ça veut dire. Je vous raconte juste les faits.

KC : Ok. Vous établissez donc le fait qu'il y a ce symbole, que ce symbole annonce au monde un nouvel ordre mondial ainsi que le retour du Fils/et ou Soleil et, qu'il prend le contrôle. Et que tout ceci arrive dans un futur proche.

JM : Oui.

KC : Je présume que vous pensez à 2012, n'est-ce pas ?

JM : Oui. C'est ce que je pense.

KC : Ok. Et vous parlez aussi des reptiliens et d'un agenda qui n'est pas très clair mais, il y a quelque chose par là également.

JM :
C'est juste.

KC : Alors je vous demande si ce soi-disant Roi est reptilien.

JM : Eh bien, je ne sais pas et ce que je dirais à l'audience qui regarde cette interview … je l'ai dit si souvent mais je pense qu'on peut le répéter : Je ne suis pas l'autorité là-dessus, ou sur quoi que ce soit. E vous dit simplement ce que j'ai vu de mes propres yeux.

Mais je dirais aussi à quiconque voudrait se moquer de ça, commencez par regarder ce que j'ai à dire avant de décider si je suis fou. Voyez ce que j'ai accumulé ces 40 dernières années dont je n'ai pas parlé. Voyez les recherches que j'ai faites sur ce sujet d'un nouvel ordre du monde, recherches dont j'ai commencé à parler dès 1960.

J'envoyais des courriers à Belmont, à Massachusetts dès 1960 ainsi qu'à la John Birch Society formée en 1959. Cette société exposait les activités mondiales des communistes, particulièrement en Amérique.

J'avais la tête dans tout cela en 59 quand ils ont commencé et je leur envoyais des articles, des choses comme : Bien, vous devriez étudier ce symbole et ces mots. Vous pourriez aussi voir au sujet de telle personne et son organisation; alors j'envoyais ces petits bouts d'information sur les Illuminati dés 1960 et sur les sociétés secrètes, pas les Illuminati.

Parce que … les Illuminati, je le ai découverts en 1967 quant Antony Hilder a produit une série de 33 tours appelés Illuminati...''The Illuminati and the Council on Foreign Relations. L'homme qui parlait était incroyablement intéressant, Myron Fagah, je ne sais pas si vous l'avez déjà entendu. Vous allez en tomber de votre siège, réellement. Aujourd'hui, c'est toujours aussi décoiffant quand je l'entends.

KC :
 Wow.

JM : Je l'ai entendu il y a 40 ans. Quand je l'écoute aujourd'hui, c'est toujours aussi fort.

KC : J'ai une question à vous poser, qui nous emmène ver un autre sujet. Elle concerne les Illuminati et je me demande si vous y répondrez. Que veut dire le mélange du rouge et du noir ?

JM : Oh, c'est intéressant, ça s'appelle … rouge, noir et blanc, tous les 3: Rouge, noir et blanc, à Hollywood ça s'appelle les couleurs de Death's Head parce que Death Head vient de l'organisation Nazie des SS, la Gestapo. On appelait la Gestapo The Order of the Death's Head et cet Order of the Death's Head le symbole de la Gestapo de l'Allemagne nazie était représenté par le crâne et les os croisés Skull and Bones. C'était leur symbole.

Pour les allemands, ceux à l'intérieur, la Gestapo s'appelait The Order of Death's Head et les couleurs à Hollywood …

Je suis allé à une conférence il y a longtemps, tenue par un médecin noir qui travaillait à l'hôpital Martin Luther King. Des amis à moi, dans le milieu du cinéma, des saltimbanques noirs, m'ont appelé pour me dire: Il faut vraiment que tu y sois ce soir. Il faut que tu viennes entendre ça. C'est une conférence privée tenue par un médecin de Chicago. C'était en fait un médecin qui travaillait dans l'hôpital Martin Luther King et qui venait parler des couleurs de Death's Head.

Ce fût fascinant. Une présentation avec des diapos, dans une librairie à Santa Monica, exclusivement sur invitations privées. Il n'y avait que 25-30 personnes. Il expliquait les couleurs de Death's Head, pourquoi c'est noir, blanc et rouge et comment le noir, le blanc et le rouge sont utilisés dans les films. Lorsque quelqu'un va mourir, ou que quelqu'un va être tué, ce sont les 3 couleurs dominantes qui seront toujours dans ces scènes là. On les appelle les couleurs Death's Head. Elles symbolisent l'obscurité de ce qu'il y a de plus noir, la présence la plus profonde du mal, rouge, blanc, noir.

KC : Mais il y a aussi une signification occulte sur la génétique.

JM : La génétique ? Oh, bien sûr.

KC : Autrement dit, le rouge serait une personne possédant une sorte particulière d'ADN.

JM : Oh, je suis sûr qu'il y a plus que çà.

KC : Et le noir serait un blond, un celte, un mélange peut-être.

JM : Je suis certain que cette signification y est également comprise. Je voulais juste dire que c'était intéressant car je me souviens que ce soir là, il a parlé des Ordres Maçonniques Européens et comment les gangs mexicains de Los Angeles et ailleurs dans le pays utilisent les symboles Maçonniques d'un Ordre Européen particulier, alors que les gangs noirs utilisent les symboles et les mots opposés, ceux d'un Ordre Maçonnique Européen différent. Il est plus que probable que les membres de gangs ne se rendent pas compte que ceux-ci peuvent remonter aux symboles Maçonniques européens.

Alors, je crois que les gangs en Amérique aujourd'hui sont organisés, dirigés et financés à partir de l'Europe afin de détruire notre culture en Amérique. Je pense que la Franc-Maçonnerie Européenne est bien impliquée dans la destruction de l'Amérique et il faut comprendre toute l'histoire de la fondation de l'Amérique et comment c'était fondé comme une corporation. C'est une corporation privée. Nous pouvons en parler pendant des jours et des jours.

C'est mon opinion, l'opinion d'un homme, mais je vais vous donner mon opinion sur le résultat de courses pour ce monde aujourd'hui et ce qui se passe sur terre aujourd'hui.

Ce que nous appelons Illuminati était au départ le nom donné en Espagne à un Ordre religieux qui plus tard a fusionné avec ce qu'on appelle les Jésuites. Donc, les Jésuites sont véritablement eux-mêmes des Illuminatis.

KC : Et le Vatican. Vous en parlez également.

JM : C'est ce que j'allais dire. Oui. Je pense que l'organisation la plus maléfique qui soit sur terre aujourd'hui est celle-ci. Et il faut avoir passé toutes ces années en ma compagnie dans les bibliothèques, dans les associations de recherche, à voyager dans le monde entier, à parler avec d'autres écrivains, auteurs, conférenciers et professeurs et à amasser tout cela pendant 45-48 ans pour comprendre ce que je vous dis. Je crois aujourd'hui que l'organisation maléfique la plus sérieuse à la surface de la terre est le Vatican. C'est mon opinion.

Si le Vatican était rasé de la surface terrestre, il y aurait une vague libératrice dans le monde entier parce que le Vatican, d'après moi, est le drapeau de ce truc noir qui se passe sur terre.

Alors quand vous parlez des Illuminati, quand vous parlez des vrais crimes qui ont lieu en ce moment sur terre, vous parlez du Vatican.

Vous parlez des Chevaliers de Malte qui nous ont donné … les six hommes qui ont fondé la CIA en Amérique étaient tous des catholiques, membres de l'Ordre de Malte.

Quand vous commencez à étudier les fraternités bancaires en Amérique, comme Bank of America, Union Bank en Californie, tous ces gens qui ont fondé ces banques et qui dirigent aujourd'hui le monde bancaire sont tous des Chevaliers de Malte, la Maçonnerie Catholique.

Alors quand j'entends les gens qui parlent des juifs ceci et des juifs cela, et les juifs sont responsables, je dis '' : Non et non. Vous devez donc revenir aux sources et vous instruire.'' Les Juifs ont été exterminés partout en Europe par le Vatican.

Il faut se souvenir que pendant au moins 2.300 ans Rome a dominé l'Europe sous la tutelle des Césars de Rome. Puis, au 4ème Siècle, le Vatican et né et le Vatican domine l'Europe entière.

Tous les chefs d'états, tous les princes, rois et dirigeants… tous les rois et dirigeants d'Europe sont dirigés par le Droit Divin. droit divin. Cela s'appelle le Droit Divin des Rois.

De quoi parle-t-on ? Qui est donc ce Divin qui donne au Roi le droit ?– Le Pape. Le Pape nomme certaines familles pour régner sur les français, le pape désigne certaines personnes pour régner sur les allemands et sur les anglais, par Droit Divin Pourquoi ? Parce que le Pape représente Dieu et le Pape dit que cette famille est sacrée et devrait régner, par conséquent, ils diront qu'ils règnent par un Droit Divin.

L'idée du Divin remonte au calice, voyez la quête du Graal. Dans la messe catholique, le prêtre rompt le pain et verse le vin. Le vin vient du raisin et le vin est rouge, c'est donc un vin de raisins rouges, il représente le sang de l'expiation, le sang … c'est un sang sacrificiel.

D'où vient le vin ? Le vin vient du raisin et le raisin pousse sur des vignes… et de là vient le concept du mot Di-vin parce que le raisin vient des vignes [vine en anglais]. Donc, c'est de là que vient le mot Divin.

Et une fois que vous commencez à comprendre comment le Vatican ...Depuis plus de 2 300 ans, Rome a dominé l'Europe et en 1 600 ans c'est le Vatican qui a dominé l'Europe et l'Europe domine la Terre depuis 2 300 ans.

Alors si vous voulez parler de complots, si vous voulez parler du mal, ne parlez pas des juifs. Vous feriez mieux de parler des gens qui contrôlent l'Europe depuis 2 300 ans – César, l'Establishment Catholique Romain. C'est ça la véritable histoire.

Là vous arrivez aux mafieux. Là vous arrivez aux confréries de la Franc-maçonnerie d'Europe, les Chevaliers de Malte. Là, vous entrez dans le crime organisé, - la Sicile, la Corse – et toutes les entreprises qui mènent la drogue, l'esclavage blanc, les tueurs professionnels, le Vatican.

Même, quel était son nom ? Le producteur du Parrain ? Francis Ford Coppola. Dans Le Parrain III, pour commencer, vous avez le Cardinal de New-York qui consacre Michael Corleone, celui-ci est reçu en tant que membre des Chevaliers de Malte dans l'église catholique de New-York.

Que vous dit Francis Ford Coppola ? Il vous parle de la connexion entre le Vatican, le Saint Père… Il n'y a rien de saint en ce qui concerne le ''Saint Père''. Il n'y a rien de sacré en Israël. Rien. Il n'y a rien de sacré au Vatican. Il n'y a rien de sacré à Salt Lake City [ville des Mormons]. Il n'y a rien de sacré dans la religion, point barre.

C'est une façon qu'ont eu les maîtres, quelles que soient les entités qui contrôlent la race humaine, d'avoir établi les institutions de savoir, d'instruction, de religion et de gouvernement. C'est pourquoi j'ai dit que vous devriez étudier d'où vient l'origine de l'histoire du monde.

Je ne considère pas que le monde soit dirigé par les juifs. Je vois que les juifs sont utilisés. Vous verrez que même la famille Rothschild dont on parle tant : Ces juifs qui gouvernaient l'Europe. Non. Si vous étudiez leur histoire, vous vous apercevrez que les Rothschilds représentent le Vatican.

Il travaillait pour le Vatican. Il était le banquier du Vatican, nommé par le Vatican pour qu'il travaille pour eux afin que l'église catholique ne soit jamais impliquée dans toutes ces choses affreuses qui ont lieu dans la finance : On laissera les juifs faire. Et alors, si quelque chose sort au grand jour, eh bien, c'étaient les juifs évidemment. Non, non. C'est votre argent qu'il manipulait.

Alors si vous voulez vraiment mettre le doigt sur le véritable ennemi de l'Amérique et par conséquent de la Terre, hé bien, je peux vous dire que ça ne m'a pris que 48 ans pour arriver là. Je suis né et j'ai été élevé en catholique. Ma famille entière était très catholique. Nous étions la famille la plus religieuse de la ville. Mais je connais l'histoire et je sais que l'organisation la plus criminelle qui soit à la surface de la terre, à mon humble avis, je n'en sais pas tant que ça mais j'étudie cela depuis 48 ans … c'est le Vatican.

KC : Je vous entends.

JM : D'après moi, la pire chose jamais arrivée au monde est ce qui se passe au Vatican et ça ne soulève même pas le sujet de Propaganda Due P2 Lodge. Le Parrain III le mentionne deux fois.

Il y a un ordre maçonnique en Europe : Propaganda Due. Il s'appelle P2 et P2 est connecté directement par ses membres avec l'Opus Dei et les Chevalier de Malte et les Jésuites. Jésuites/Opus Dei/Chevaliers de Malte/Ordre Maçonnique sont directement connectés à quelque chose nommé Propaganda Due, P2 Loge Franc-maçonnique.

La loge de Franc-maçonnerie P2 est de renommée mondiale parmi les gens qui effectuent de recherches du côté des organisations criminelles. P2 vient directement et sans altération aucune de l'abreuvoir du nazisme. Organisation secrètes, drogue, trafics humains, pornographie, violence, tout cela est P2. Ils sont ceux qui ne font que promouvoir les brigades de la mort d'extrême droite en Amérique Centrale et en Amérique du Sud, au Mexique … les cartels de la drogue en Colombie.

Nous parlons des Chevaliers de Malte catholiques, des cartels, de la Colombie. Des mœurs viciées de façon extraordinaire, d'un niveau à peine concevable pour la plupart des êtres humains et tout cela est orchestré à partir du Saint Père à Rome.

C'est pourquoi j'ai dit tant de fois qu'il n'y aura jamais dans l'histoire de ce pays, de jour où l'Amérique sera sauvée. Je ne pense pas que l'Amérique puisse être sauvée. Je ne crois absolument pas, vraiment, je ne pense pas. Ni l'Amérique ni la race humaine.

C'est mon opinion, mais je ne pense pas que l'humanité puisse être sauvée et je ne crois pas que l'Amérique le soit. Des millions de personnes aiment la crasse et la dégénérescence du monde dans lequel nous vivons. Ils l'adorent. Ils adorent le Saint père et tout le tralala de politiciens, des rois, des reines, les photos de Bush qui embrasse la bague du Saint Père.

Cela rime à quoi de voir Nancy Pelosi, notre speaker de la Chambre des Représentants en première page, en train de se prosterner bien bas et d'embrasser la bague d'un pontife romain ?

Les hommes fondateurs de notre grand pays vomiraient de cette trahison, de ces crimes contre l'État par ces gens qui se disent les leaders de l'Amérique. Laissez-moi vous dire, le Vatican nous a donné la Mafia, le commerce de la drogue, la prostitution, la violence et le terrorisme.

KC : La pornographie enfantine.

JM : La pornographie enfantine. Tout ça.

KC : Et les enfants qui disparaissent. Connaissez-vous Leo Zagami ?

JM : Comment vous dites ?

KC : Leo Zagami.

JM : Oh oui. Je l'ai entendu de nombreuses fois.

KC : Okay. Il y et retourné parce qu'ils l'ont torturé.

JM : Oui.

KC : Mais quand il en était sorti, il nous avait dit qu'il y a une énorme base sous le Vatican. Une base reptilienne.

JM : Je ne sais pas. Je n'y suis pas allé mais ça ne m'étonnerait pas. [rires]

KC : Bien.

JM : Je ne sais pas.

KC : Il y a donc un lien avec l'agenda des Illuminati, le Vatican orchestre tout ça et ce déploiement reptilien, pour en revenir à ce personnage qui occupera le trône et la symbolique dont vous parlez.

JM : Je ne sais pas mais je ne serais pas surpris. Non. Je voudrais dire quelque chose sur le film de Dan Brown.

KC : Ok. Anges et Démons ou l'autre...

BR : Da Vinci Code.

JM : Da Vinci Code et puis maintenant, ce nouveau…

KC : Est-ce réellement appelée le...? Ce que nous étions...?

JM : Je crois qu'il s'appelle Le Symbole Caché ou bien Le Symbole Secret ou quelque chose comme ça. Mon ami producteur et moi-même allons faire un film appelé Le Secret Caché ou Le Symbole Secret.

KC : Je comprends.

JM : Maintenant, Dan Brown se pointe avec ...le Secret.... Pour ma part, je n'éprouve aucun respect pour Dan Brown. Aucun. Je n'ai aucun respect pour cet homme parce que d'après moi il a volé et plagié et je n'aime pas les gens qui volent, car ça m'est arrivé.

KC : Il a pompé dans L'Enigme Sacrée n'est-ce pas ?

JM : Oh c'est sûr. Tout à fait. Il a tout pompé, volé toute l'histoire. Dan Brown et le Da Vinci Code et tous ses autres … Anges et Démons, tout cela est volé.

Je vais vous donner mon avis. Je crois que Dan Brown et une taupe. Rien de plus qu'un laquais et qu'une taupe. Je suis absolument sûr que les Illuminati, les vrais, ceux qui sont à la tête du monde, utilisent des gens comme Dan Brown, qui ne voit pas d'inconvénient à gagner un bon paquet d'argent en faisant la pute. Pour moi, il n'est que ça. A mon humble avis, Dan Brown est une putain. Il prend le fric et dort avec l'ennemi.

Il ne fait rien d'autre que présenter au public ce que ses maîtres, en coulisse, veulent montrer. Ils dépensent un tas d'argent pour vous dire à quel point il est brillant, et quelle intelligence et tout ce non sens. Les gens qui ont l'habitude de gober Hollywood croient tout ça.

Moi, c'est 48 ans passé là dedans. Je connais cette musique dans tous les sens. Je pense que Dan Brown n'est qu'une victime d'un ordre maçonnique Européen très puissant qui essaie d'établir les fondations de ce Novus Ordo Sedorum, Dawn of a New Day lever du soleil qui va venir. Je pense que Dan Brown n'est rien de plus qu'une putain qui prend son argent et qui fait croire que c'est lui qui a trouvé tout ça, alors qu'en fait, c'est du vol. Ça a été volé aux trois anglais Baigent, Leigh et Lincoln.

KC : Exact.

JM : En 1980, le bouquin est sorti à New-York, c'était un best-seller énorme, pendant plusieurs mois. En tête des ventes, tous sujets confondus : L'Enigme Sacrée des trois auteurs anglais Baigent, Leigh et Lincoln.

Pour la première fois, ils exposaient l'histoire de l'Ordre Maçonnique des Templiers en Europe, les Chevaliers du Saint Graal, le concept entier d'une société secrète maçonnique qui opère dans le monde. Je ne serais pas étonné d'apprendre qu'ils aient été plus informés qu'ils ne l'ont montré. Je ne pense pas qu’ils soient tombés là-dessus par hasard. Je pense qu'ils savaient déjà quelque chose et qu'ils en ont fait un livre pour que les gens commencent à penser.

Néanmoins, Baigent, Lincoln et Leigh sont des écrivains brillants et leur recherche est impeccable. Ils ont vraiment tapé dans le mille et, même aujourd'hui dans le monde entier, les gens qui connaissent le sujet sont d'accord. Les trois hommes ont fait un travail du tonnerre. Un travail bien fait.

KC : Ok. J'ai une dernière question.

Ça a été un voyage magnifique et j'espère que nous continuerons. Je crois que les gens qui voient cette interview ont vraiment besoin de consulter votre travail, vos recherches précédentes, en espérant qu'ils peuvent se rendre à vos conférences. Sans préparation vous êtes venu à notre conférence Awake and Aware ici à Los Angeles, le week-end dernier et c'est un honneur d'être ici avec vous.

Mais je voudrais vous demander si vous pensez réellement que les Illuminati, avec ce qui se passe aux États-Unis, vont vraiment faire tomber l'Amérique ? C'est clair que quelqu'un vous protège, il y a un groupe qui vous protège. Vous avez des pouvoirs extraordinaires, vous l'avez démontré. Pensez-vous que ces pouvoirs, ces Illuminati, en coulisse, arriveront à faire tomber le gouvernement US ?

JM :
C'est ce que je pense. Oui.

KC : Ok. Vous avez des gens qui vous protègent.

JM : C'est juste.

KC : Par conséquent, ils nous protègent ici à Projet Camelot, en théorie, et certains de nos autres témoins parce que nous parlons tous de la même chose, vue sous des angles différents, nous faisons nos recherches aux mêmes sources, etc ...

JM : C'est juste.

KC : Je me demande… il y a des personnes bienveillantes comme vous le savez, et comme nous le savons car nous avons été en contact avec ces personnes de temps à autre. Pensez-vous que ces gens peuvent être stoppés ?

JM : Non.

KC : Vous ne le pensez pas.

JM : Non. Je ne le pense pas.

KC : Ok.

JM : C'est un non catégorique. Je ne crois pas qu'il y ait la moindre chance d'espoir pour l'Amérique ou pour le monde. C'est mon opinion personnelle. Je pense que la lumière au bout du tunnel, c'est un train qui arrive.

Aucun doute dans mon esprit. Je ne crois pas que l'Amérique ou le monde seront capables de se sortir de cette situation. Non. Je ne crois pas cela possible.

Et la raison est que les gens sont trop stupides. Ils sont trop mal informés, ignorants et pas très cultivés, centrés sur leur petite personne, égoïstes, matérialistes et bêtement stupides. Puis, ils s'en fichent, au fond les gens s'en fichent.

Ludwig von Mises, l'économiste européen a dit dan un livre – et je suis d'accord avec lui – que dans chaque période et dans chaque pays, les gens de chaque nation ont toujours soutenu un dictateur. Les gens ont toujours soutenu les dictatures et les soutiendront toujours.

Vous ne pouvez pas me montrer une époque dans l'histoire humaine où le gens d'une nation se sont levés pour demander leur liberté et la justice pour tous, pas même en Amérique. 97 % de la population masculine en Amérique au moment de la révolution américaine n'ont rien fait. Seulement 3 % ont pris les armes contre les maitres anglais et nous ont donné un peu de liberté. Mais cela n'arrivera plus. L'Amérique, c'est terminé.

David Wilcock : Le père de cette copine que vous aviez, lorsqu'il vous a parlé, vous a-t-il dit que nous étions condamnés ? Vous a t-il dit qu'il y avait une guerre et que nous allions la perdre ?

JM :
Non.

KC : Ok. Vous rendez-vous compte que votre mission et votre appel à réagir, bien à point je dois dire … je veux dire que la sortie prochaine de V est une sorte de signal pour le peuple, un dernier essai pour éveiller les gens à ce qui vient. Dans le fond vous avez et nous avons une mission.

Vous êtes brillant Jordan Maxwell, vous êtes là pour une raison. Vous avez une très grande force à vos cotés. L'homme qui vous a parlé il y a longtemps et qui vous a dit que vous commenciez un voyage est certainement à vos cotés en ce moment. Je dirais que d'après tout ce qui s'est passé avec Projet Camelot, nous avons une force semblable à nos côtés.

Et je dois dire que le fait que vous êtes assis ici aujourd'hui et que vous nous parlez, et que vous êtes vivants et en bonne santé, et que vous sortez de l’ombre en ce moment pour nous parler de choses sans restrictions, tout cela est l'indication pour moi qu'il y a quelque chose qui se passe qui est plus grand que ce vous ont rêvé de dans votre philosophie. Et donc je veux vous en remercier beaucoup.

JM : Bien. Je veux répondre à cette question. Je ne crois pas que l'Amérique puisse être sauvée.

KC : Je vous entends.

JM : Je ne crois pas que la race humaine puisse éviter ce qui se prépare. Je ne pense pas que ma mission ici est de sauver qui que ce soit. Je crois que j'aide ceux qui veulent savoir, cette poignée de gens qui s'éveillent et qui comprennent spirituellement, avec sincérité la dynamique de ce qui se passe, ceux qui veulent savoir et qui veulent changer, qui désirent la protection de l'esprit … c'est un groupe modeste de personnes, un pourcentage minuscule.

Je ne crois pas que l'Amérique sera sauvée. Je fais ce que je fais uniquement pour aider ceux qui veulent savoir.

KC : Bien sûr, vous êtes quelqu'un qui essaie d'éveiller les consciences. Parfois il faut parler très sévèrement aux gens pour les amener à ce qu'ils ouvrent les yeux et je crois que ça fait partie de votre mission. Projet Camelot vous remercie. J'espère que vous avez tort sur votre conclusion sur l'humanité.

JM : Je l'espère aussi.

KC : J'en suis certain.

JM : Tout à fait. C'est pourquoi j'essaie de faire ce que je peux pour aider ceux qui veulent savoir, en espérant que cela se propagera. Merci.

KC : Merci.

Cliquez ici pour l'interview vidéo en anglais

Cliquez ici pour la version PDF (22 pages) de cette interview.


**Transcript and translation provided by the hard-working volunteer members of the Divine Cosmos/ Project Camelot / Project Avalon Translation Project . All the transcripts that you find on both sites have been provided by the Transcription Team for the last several years. We are like ants: we may be hidden, but we create clean transcripts for your enjoyment and pondering.**







Soutenez Project Avalon - faites un don :

Donate

Merci de votre aide.
Votre générosité nous permet de poursuivre notre tâche

Bill Ryan

bill@projectavalon.net


unique visits