Chercher

__________________________________________________________



Jordan Maxwell :
Mainmise sur la planète Terre
Introduction

 Cette page est la traduction, par The Avalon Translation Project,
d'une publication du site originel de Project Camelot.



Los Angeles, septembre 2008

Jordan Maxwell

Voici l’interview-phare, souvent demandée et longtemps attendue, de l’un des plus grands chercheurs alternatifs de notre temps. Jordan Maxwell nous dit tout ici, et structure [son argumentation] au long de cette vidéo de trois heures, avant de finalement nous présenter ses solides conclusions sur ce qui est en train de se produire sur Terre.

Le tableau, selon Jordan, n’est pas rose. La Terre n’est pas contrôlée par des êtres humains. On est en train de faire muter la race humaine. Et pour le dire gentiment, nous sommes tous plutôt dans les ennuis.

Les conclusions désastreuses auxquelles est parvenu Jordan sont atténuées par sa fascinante histoire personnelle : il a été formé et préparé à ce rôle par rien de moins qu’un groupe d’extraterrestres bienveillants – il a rencontré l’un d’entre eux en personne sous la forme du père d’une jeune fille qu’il a connue lorsqu’il avait seulement 19 ans. Cet homme remarquable (mais d’une apparence humaine tout à fait ordinaire) - qui a donné à Jordan des détails sur sa vie que lui seul pouvait connaître - lui a raconté de manière explicite qu’il aurait un travail très important à faire plus tard, dans les années à venir. Il est tout à fait clair qu’il s’agit de celui qu’il fait actuellement.

Dans son témoignage, au cours de cette vidéo, Jordan aborde des domaines qu’il n’avait jamais évoqués en public auparavant. Les reptiliens existent, affirme-t-il. Pour le démontrer il raconte l’histoire captivante et extraordinaire qu’on lui a confiée, le témoignage de première main d’une femme, alors jeune fille, qui habitait sur une base de l’US Air Force. Il évoque la réalité (et le retour) des Anunnaki. Il cite le symbolisme maçonnique que l’on peut trouver dans les textes anciens, dans l’ex-URSS, dans l’Allemagne nazie ou l’administration Obama – tout comme dans le remake des classiques séries de science-fiction « V », à paraître à la télévision – symbolisme qui montre les liens existant entre tous ces thèmes et toutes ces cultures : quelque chose ou quelqu’un est censé revenir, et cet événement peut se révéler être - ou ne pas être - positif pour l’humanité.



Cliquez ici pour l'interview vidéo

Cliquez ici pour le site de Jordan Maxwell


 








Soutenez Project Avalon - faites un don :

Donate

Merci de votre aide.
Votre générosité nous permet de poursuivre notre tâche

Bill Ryan

bill@projectavalon.net


unique visits

Google+