Chercher

__________________________________________________________

Les Nouveautés
Le Blog de Projet Avalon

Du 6 mars 2010 au 25 janvier 2011 : Blog de Bill (Archives).
A partir du 26 août 2011 : messages de Bill parus sur le Forum.
Home




21 octobre 2014

Bill Ryan[Traduction du message de Bill paru le 21 octobre 2014 sur le Forum et intitulé : "THE ULTIMATE PLAN (a fairy story... maybe)". Pour l'original, voir ici.]



Default L'ULTIME PLAN (un conte de fées... peut-être)

-------
Chers Tous,

Permettez-moi de raconter cette histoire -- à défaut d'un meilleur mot. Je vous la présente sous cette forme, car elle si étrange qu'elle pourrait l'être sous forme de science-fiction. Mais, comme nous le savons tous, une grande partie de la science-fiction est bien plus proche de la réalité que nous pourrions parfois le penser, ou même le souhaiter.

Le point de départ en est ma discussion de juin 2012 :

De Bill Ryan -- l'Hypothèse Ultime
(Ndt - Voir aussi la suite de ce document, datée du 2 juillet 2012)

Je conseille à tous ceux qui, après l'avoir brièvement lu, sont sérieusement intéressés par l'idée que j'y présente, de lire ci-dessous en détail mon message d'ouverture.

Brièvement résumé, il offre des preuves que les dirigeants de ce que Richard Dolan appellerait LA CIVILISATION EN RUPTURE (THE BREAKAWAY CIVILIZATION) pourraient actuellement projeter de quitter la planète.

La preuve était ténue, mais elle existait et, à mon avis, elle méritait d'être considérée. Je me retrouvais néanmoins confronté à toutes les questions sans réponse que de nombreux membres d'Avalon avaient intelligemment posées dans les nombreuses pages de messages-réponses qui suivaient.

Je n'ai jamais vraiment cessé d'y songer, mais j'étais incapable d'apporter plus de corps à l'idée. Je l'ai donc laissée de côté. Mais elle continuait à me hanter l'esprit.

Et puis, il y a quelques jours, m'est venue une pensée. Pratiquement de nulle part, tard la nuit, et elle m'a réveillée avec un tel éclair d'énergie que j'en ai presque sauté du lit, à cette heure-là -- il était minuit et demi -- pour tout écrire.

Mais j'ai finalement décidé de surseoir jusqu'au matin... où je me suis demandé : Suis-je devenu FOU ?

Mais j'ai décrété que ce n'était peut-être pas le cas.

Je raconte le reste sous forme d'histoire, comme si nous étions à un feu de camp. Écoutez, détendez-vous (si vous le pouvez !) et voyez ce qui entre ou non en résonance avec vous.

~~~~~~~~~

L'histoire que je veux vous raconter commence avec les Massaï du Kenya. Beaucoup d'entre vous savent que j'ai passé pas mal de temps en Afrique au fil des années.

Les Massaï sont une tribu digne et distincte dont la terre, leur propre Mère la Terre pendant des milliers et des milliers d'années, est maintenant connue sous le nom de Réserve Naturelle de Massaï Mara. J'y suis allé bien des fois. S'il existe quelque chose qui pourrait ressembler au Jardin d'Éden, c'est bien cet endroit-là.




Comme tant d'autres peuples aborigènes, ethnies ou peuples autochtones du monde entier, les Massaï ont été déportés de leurs terres ancestrales. Le gouvernement du Kenya a décidé dans les années 1960 que, pour le bien du pays et du territoire lui-même, leur patrie devait être déclarée Parc National... et qu'ils ne devaient plus être autorisés à y vivre.

Une histoire classique.

Imaginons maintenant ici un conte de fées. Une histoire un peu différente... vraiment si différente ?

Pour le Massaï Mara, une des terres les plus magnifiques et extraordinaires de la planète, pensez à la Terre elle-même. Pour les Massaï dignes et unis, pensez à vous et à moi.

Imaginez qu'il existe sur notre planète une élite aux commandes... tout comme le gouvernement du Kenya, mais beaucoup, beaucoup plus puissante, possédant des ressources inimaginables, et dont les membres sont eux-mêmes très anciens.

Imaginez que cette élite se considère comme les gardiens de la planète, et les protecteurs de l'espèce humaine.

Imaginez qu'ils jugent avoir le droit absolu de décider de tout et au nom de tous, dans ce qu'ils considèrent être de leur domaine.

Imaginez que cette élite ait une organisation du pouvoir complexe et pyramidale. Qu'au sein de cette organisation puisse exister tout ce qu'on peut imaginer en matière d'extrémisme humain.

Imaginez qu'il puisse y avoir des gens avides et impitoyables ; des gens qu'on pourrait appeler des psychopathes ; des gens aux croyances et pratiques étranges que nous pourrions appeler malfaisants ; des gens que ne motivent que le contrôle, l'autorité, et leur intérêt personnel le plus profond.

Imaginez maintenant qu'au-dessus d'eux TOUS, se trouve un seul individu, le faîte de la pyramide. Le Parrain, en quelque sorte.

Imaginez que cet individu se considère (et soit considéré) comme "Royal".

Imaginez qu'il n'accuse pas le poids des ans... ou qu'il soit juste âgé de centaines et centaines d'années. Il a "toujours été là". Son nom n'est connu que de son entourage immédiat.

Imaginez qu'on le ressente comme "invulnérable". Un "coup d'État" deviendrait inenvisageable.

Imaginez qu'il observe tout ce qui concerne son domaine avec tolérance et absence de passion. Il a tout vu. Il ne participe pas aux rituels, ni aux "soirées costumées", ni aux pratiques que nous appellerions barbares, diaboliques ou sataniques.

Imaginez qu'il se contente de laisser tout cela se produire. Il laisse faire. Imaginez qu'il soit darwinien pur et dur : que si les choses évoluent dans une certaine direction, c'est naturel et "bon". Mais, bien sûr, la prise de décision par un humain fait elle-même également partie de ce processus naturel. 

Imaginez que cet individu soit convaincu de la non-existence de Dieu. Sinon, Dieu serait intervenu. Cet homme doit donc jouer à Dieu. Il considère que c'est là son Devoir.

Imaginez que cet individu n'aime pas ce qu'il voit. Il n'aime pas la destruction de cette belle planète. Il méprise la stupidité mesquine de tant d'humains. Il n'approuve pas l'égoïsme destructeur et avide de pouvoir qui se manifeste à grande échelle chez ses inférieurs dans l'organisation du pouvoir.

Imaginez qu'il soit authentiquement amateur d'art, de musique, de nature, de philosophie et de littérature. Imaginez qu'il soit homme de vision... à sa manière, selon ses propres critères.

Imaginez qu'il ait décidé de sauver la planète.

Et imaginez que ce soit la raison pour laquelle l'élite au pouvoir envisage d'ÉVACUER la planète.

Imaginez qu'il ait en gros été décidé, accepté, approuvé, parmi les nombreuses races d'extraterrestres qui nous regardent, que la Terre devienne -- et l'expression semble banale -- une sorte de PARC NATUREL PLANÉTAIRE GALACTIQUE. Une immense réserve naturelle. Pour le bien de tous. Qu'on permette à la Terre d'être en jachère, de se régénérer, de se soigner, de guérir... ce qu'elle ferait, peut-être même en à peine quelques siècles, une fois éliminée l'influence destructrice de l'Homme. 

Imaginez que le problème soit "l'infestation parasitaire" du reste de l'espèce humaine.

Imaginez qu'on ait pris la décision de débarrasser la Terre de ce parasite... en utilisant le même type d'arme que pour la destruction d'une termitière, ou de la moisissure noire. (Que ferions-nous ? Nous "traiterions" la maison... et la quitterions un certain temps, jusqu'à ce que nous puissions SOIT l'habiter,... SOIT la VENDRE, maintenant qu'elle est de nouveau en état.)

OU BIEN, s'il s'agit d'une belle maison ancienne, historiquement et culturellement intéressante, qui possède un jardin vieux de plusieurs siècles, ses propriétaires fortunés pourraient, avoir l'avoir désinfectée et restaurée à son état originel, en faire don à la nation.

Peut-être que personne n'y habiterait plus.

Bon, nous savons ce qu'a dit Ben Rich, directeur des usines Lockheed-Skunk -- peu avant son décès :

  • "Nous sommes maintenant capables technologiquement de ramener ET chez lui."
et

  • "Nous avons déjà les moyens de voyager dans les étoiles, mais ces technologies sont verrouillées dans des projets secrets et il faudrait des circonstances extraordinaires pour qu'on les sorte et qu'on en fasse profiter l'humanité... Tout ce que vous pouvez imaginer, nous savons déjà le faire."


Ces rumeurs -- que nous ayons déjà la technologie nous permettant de quitter le système solaire, si nous le souhaitons -- circulent depuis un moment, en provenance de sources diverses.

J'ai personnellement entendu Gordon Novel, témoin de Projet Camelot, mentionner que le neveu d'un de ses amis, randonneur expérimenté, avait lui-même observé dans le désert de l'Utah, un engin aérien triangulaire en forme de flèche, disparaître dans le sol désertique d'une base souterraine cachée -- un aéronef ultramoderne, fabriqué par l'Homme, et de la taille suivante :




Vous pouvez entendre ici Gordon raconter l'incident :

http://projectavalon.net/Gordon_Nove..._2_extract.mp3
(cela ne dure que deux minutes... à écouter !)

Gordon, qui en savait long, a déclaré qu'il y avait 8 (huit) de ces avions géants, et il y a presque cinq ans de ça. Il est raisonnable de supposer que ce que Richard Dolan appelle la civilisation en rupture peut dès à présent aligner tout une longue série high-tech d'immenses engins supraluminiques (plus rapides que la lumière) destinés à reloger ce qu'ils voient comme le nec plus ultra de l'espèce humaine, dans un "Nouveau Monde" ("New World") là-bas... une autre sorte de Nouvel Ordre Mondial ("New World Order" -- un jeu de mots difficile à rendre en français... Ndt)

Tout comme le "Nouveau Monde" que les marins du Mayflower situaient de l'autre côté de l'Atlantique... avec une différence toutefois : un Nouveau Monde situé au-delà des étoiles de notre galaxie.

Et pour ceux qui n'ont pas été acceptés ?  Eh bien, beaucoup ont émis l'hypothèse que l'ultime coup de dés, de la part de ceux qui veulent débarrasser la Terre de son "infection", consiste en une super-peste qui éliminerait rapidement la plus grande partie des humains.

Rappelez-vous, par exemple (une référence parmi bien d'autres), le témoignage du lanceur d'alerte "dans le secret" de "V", un général de l'Armée de l'air, à 4 étoiles (16 juillet 2014)


"V", l'Économiste Guérilléro, poste les plus importantes informations qu'il ait jamais communiquées (un général à 4 étoiles révèle "le Plan")

Traduction d'une citation de la transcription :
La deuxième chose que le général a dite est la suivante : quand ils abattront les États-Unis en 2017 -- quand tout se disloquera -- ils auront des armes biologiques, déjà placées dans des endroits stratégiques des États-Unis.

Et il m'a donné l'exemple suivant : "Vous avez une boîte de café Folger de 33 onces (env. 1 kg), vous prenez avec vous cette boîte avec dedans un agent biologique et, tout à coup, vous marchez dans un endroit fréquenté -- par exemple un pont à Dallas (Texas), ou le Pont George Washington, ici même à New York, ou quelque chose de ce genre, une zone très fréquentée -- et vous ouvrez cette boîte à café Folger...

Et si le vent souffle à -- disons à peu près à cinq kilomètres/heure -- vous pourriez avoir vingt millions de morts en trois jours. Vingt millions de morts en trois jours."

Le général a poursuivi en indiquant que ce type d'agent biologique affectera l'eau, la nourriture et l'air. Il lui faudra trois jours pour tuer, avec un taux de mortalité de 98 % -- et il a déclaré que les tests bêta initiaux sont effectués sur la peste pulmonaire et la peste pulmonaire bénigne." 



Si vous ne croyez pas ceci possible, téléchargez et lisez ce livre, THE DEMON IN THE FREEZER, de Richard Preston. Le  PDF est gratuit.



http://projectavalon.net/THE_DEMON_I...rd_Preston.pdf

Bon. A ce stade, notre récit de feu de camp a peut-être trois fins possibles :

  • Imaginez que seule le "dessus du panier" de l'espèce humaine -- selon l'élite -- est évacué, tandis que le "surplus indésirable" est euthanasié. (C'est incidemment exactement l'intrigue du film de 1979 MOONRAKER, avec James Bond.) La planète -- tout comme le Massaï Mara -- est devenue une réserve galactique de vie sauvage, sans humains pour la saccager.

  • Imaginez que la plupart des humains soient éliminés, mais pas tous. Qu'il en reste peut-être 500.000.000. Mais chaos et destruction sont tels, que seuls demeurent ceux qui bénéficie d'une immunité naturelle -- ou ceux qui ont pu survivre accidentellement, ou grâce à leurs savoir-faire, leurs capacités ou leur débrouillardise. Il se pourrait qu'il n'y ait plus ni industries, ni technologies, peut-être même ni communications, ni électricité. Retour à l'âge de pierre -- ou presque. C'est peut-être la raison pour laquelle Matthew Stein a été fortement incité, il y a plus de 15 ans, par des forces invisibles, à effectuer des recherches et à écrire son important livre et ouvrage-phare : WHEN TECHNOLOGY FAILS (Quand la technologie nous lâche).

  • Troisième possibilité, aussi peu agréable que les autres. Il se peut que la Terre, sans les humains, soit confiée à une race de gardiens non-humains, aux besoins écologiques ou atmosphériques légèrement différents -- mais considérée suffisamment responsable pour prendre soin de la planète, en compensation d'un nouveau chez-eux.
    Des sortes de concierges permanents. Imaginez le résultat d'un marché... Concernant le troc de planètes. (Tout comme une famille californienne peut troquer sa maison, y compris le mobilier, les voitures, le potager et tous les accessoires ménagers, avec une famille similaire en Australie. Marché conclu ? Facile. Prenez juste l'avion avec un aller simple et vos bagages à main, et commencez une nouvelle vie. BIEN plus facile que sur le Mayflower !)
Voilà... c'était mon "téléchargement", et le voici, complètement partagé. Je vous le soumets sous la forme d'un paquet d'idées farfelues... dont je suis relativement sûr -- mais dites-le moi si j'ai tort ! -- qu'on ne les a pas encore envisagées.

J'IGNORE si elles sont en quoi que ce soit vraies ou plausibles. Ce n'est fondé sur aucune source ni information internes... sauf pour les indices mentionnés dans ma discussion L'HYPOTHÈSE ULTIME. (Veuillez y lire attentivement mon premier message.)

Un des modérateurs d'Avalon m'a suggéré de passer tout cela à Richard Dolan, que je considère comme un ami. J'ai répondu que, oui, je serais heureux de le faire... mais que je savais qu'il ne serait pas en mesure de le réfuter.

Effrayant, vraiment. Mais il est absolument indispensable que nous sachions à quoi nous pouvons avoir à faire face.

Sinon -- nous ne pouvons rien changer du tout. Donnez votre avis.


(Voir ici la suite de la discussion.)



17 juillet 2014

Bill Ryan[Traduction du message de Bill paru le 17 juillet 2014 sur le Forum et intitulé : "'V', the Guerrilla Economist, posts the most important information he's ever shared (4* General reveals 'The Plan')". Pour l'original, voir ici.]


Default "V", l'Économiste Guérilléro, poste les plus importantes informations qu'il ait jamais communiquées (un général à 4 étoiles révèle "le Plan")

-------
"V", l'Économiste Guérilléro, a posté ceci hier (16 juillet 2014)

http://soundcloud.com/v-guerrilla/gu...areport-071614

Ou à télécharger ici (25 min, 30 Mo) :

http://projectavalon.net/V_Emergency..._July_2014.mp3

A écouter !  Voici mon propre résumé, après une première audition :


"V" a été contacté, via un intermédiaire, par un général à 4 étoiles de l'US Air Force. Cet homme était responsable de la Guerre Asymétrique (faisant appel à des méthodes non-conventionnelles - Ndt), et allait devenir président du comité des chefs d'états-majors. On lui a demandé s'il était prêt à ordonner à des troupes de tirer sur des citoyens US sur le sol américain. Il a refusé de le faire. Il a quitté Langley (le siège de la CIA, près de Washington DC - Ndt) sous escorte armée.

L'homme est harcelé depuis. Il a retiré de chez lui ce qu'il avait de plus précieux et, accompagné de sa femme, il essaie maintenant de quitter les États-Unis. Le général a peur, il a été profondément ébranlé.

Voici en détail ce qu'il souhaitait voir largement diffusé. Son message le plus urgent est qu'il faut vous protéger, et même quitter le pays si vous le pouvez.

  • Des millions d'immigrants illégaux vont bientôt franchir chaque mois la frontière avec le Mexique (Ndt : en fait 300.000 par mois actuellement, et bientôt 1.000.000, selon la transcription indiquée ci-dessous.), conformément à un plan portant sur 10 ou 11 ans.

  • Avant la fin 2015, le dollar américain sera très affaibli.

  • Avant 2017, pas plus tard (dit-il), les États-Unis auront fini d'exister. L'économie US sera détruite. Les États-Unis auront été fusionnés "à la pointe des baïonnettes" avec le Canada et le Mexique.

  • Avant la fin 2017, on annoncera que le gouvernement américain n'a plus de raison d'exister.
  • Avec, pour conséquences, d'importantes difficultés économiques.
  • Les annonces concernant tout ceci ont DÉJÀ été préparées pour les grands médias.
  • 8 milliards de dollars (au minimum : peut-être jusqu'à 32 milliards)  destinés aux opérations clandestines sont utilisés pour recréer la Route de la Soie. Il s'agit d'une authentique autoroute, super-solidement construite, reliant Londres à la Corée du Sud, uniquement pour les transports commerciaux et militaires. Le trajet vers l'Europe passera de 40 jours (par la mer) à 14 (par la route).

  • Le contrôle financier appartiendra à la City de Londres, le contrôle religieux au Vatican.
  • Le gouvernement de Washington DC sera délocalisé à Denver (Colorado).
  • La Chine sera le moteur de la production de ce "monde nouveau".
  • Les plans avancent selon l'ÉCHÉANCE PRÉVUE (et sont peut-être même légèrement en avance).
  • Programme des pilotes de drones. Leur meilleur pilote de drones a été extrêmement traumatisé par l'ordre qu'il a reçu de tuer des civils. Les programmes de drones pour les États-Unis sont très glauques : leurs pilotes n'ont aucun contact entre eux, pas même verbal. Ceci afin de contrôler la résistance civile américaine.

  • Le général a dit : "Il n'existe aucun moyen de stopper la chose. La résistance est déjà morte."
  • Il déclare que la plupart des gens qui achètent actuellement des armes à feu ne sont pas émotionnellement prêts à affronter des équipes tactiques entraînées. Ils ignorent tout de la taille de la force composée de mercenaires professionnels qu'ils vont avoir devant eux.
  • Quand ils abattront les États-Unis en 2017, des armes biologiques seront placées dans des endroits stratégiques, dans des grandes villes américaines. Il a donné l'exemple suivant :

    Il suffit d'une boîte de café Folger de 33 onces (env. 1 kg) contenant un agent biologique, qu'on ouvre dans une zone peuplée où souffle une légère brise, pour pouvoir avoir 20 millions de morts en 3 jours. Selon lui ce type d'agent biologique affectera l'air et l'eau, avec un taux de mortalité de 98 %. La "signature" de l'arme ne sera pas connue : d'où possibilité de démenti totalement plausible et origine réelle indétectable.

  • Il déclare que lorsque ceci se produira, tous les passeports américains seront annulés, et tous les ports et aéroports seront fermés. Des canonnières couleront toute petite embarcation qui tentera de quitter le pays par la mer.


Vous trouverez ici une transcription complète (en anglais).

(Voir ici la suite de la discussion.)


7 avril 2014

Bill Ryan[Traduction du message de Bill paru le 7avril 2014 sur le Forum et intitulé "Project Camelot's 20 millionth visitor". Pour l'original, voir ici.]


Default Le 20 millionième visiteur de Project Camelot

-------



Bravo à tous ! Félicitations à Kerry, couverte de sang mais invaincue, pour la poursuite de sa campagne ; et félicitations à nous pour l'avoir commencée ! Je pense que nous avons apporté quelque chose dans ce monde.


19, 20 et 21 mars 2014

Bill Ryan[Traduction des messages de Bill parus le 19, 20 et 21 mars 2014 dans le fil de discussion du Forum intitulé "Ukraine, Crimea, Syria, Israel, Iran, Putin, and World War III." (Messages N°1, 44, 47, 82, 84, 101 et 106.) Pour l'original, voir ici.]

Default Ukraine, Crimée, Syrie, Israël, Iran, Poutine, et Troisième Guerre mondiale

------

Chers tous,

Je fais ici une démarche que je n'ai pas faite depuis 2009, quand j'ai publié La Mission Anglo-Saxonne.

Pour ceux qui peuvent ne pas être au courant, La Mission Anglo-Saxonne concernait le rapport détaillé d'un lanceur d'alerte présent DANS LA SALLE, qui avait été invité à une réunion de francs-maçons d'un degré élevé dans la City de Londres... où on discutait des plans de la Troisième Guerre mondiale.   

Le fil de discussion d'Avalon sur le sujet est ici (en anglais).

J'ai fait traduire la vidéo en chinois -- sachant pertinemment qu'elle serait trouvée par les services de renseignement chinois. Je VOULAIS qu'ils connaissent le plan qui se tramait contre eux. Mon intention était qu'ils en avertissent de très hauts responsables. Cela aurait été leur rôle et leur responsabilité de le faire.

Je recommence donc. La deuxième moitié de ce message est en fait une traduction en russe. Je VEUX que ceci soit récupéré par les services de renseignement russes. Donc [*plaisanterie*] -- remerciez-moi à vos risques et périls. Cette discussion va être décortiquée.



Et je VEUX être lu attentivement -- par les Russes. Je l'ai déjà envoyé par e-mail à tout un tas d'amis russes compétents et au courant (il se peut que cela soit également publié dans un journal russe), et donc, si l'équivalent russe de la NSA fait correctement son travail de surveillance, ce courriel sera lu et rapporté avec grand intérêt. Il comporte tous les mots-clés que vous pourriez imaginer :

Ukraine, Crimée, Syrie, Israël, Iran, Poutine, Troisième Guerre mondiale, nucléaire, la 76ème Division aérienne d'assaut, grandes manœuvres, l'école de guerre de la marine US, SEAL, OTAN, Ossétie du Sud, impulsion électromagnétique.

Voici les deux fichiers audio cités en référence :
  1. http://projectavalon.net/9_minute_Mi...March_2014.mp3
  2. http://projectavalon.net/8_minute_Jo...8_Feb_2014.mp3
Et en voici le résumé, suivi de la traduction en russe.


--------------------------------------------------------



Cher(e) _______, et bonjour à tous mes autres amis, où que vous soyez :

Un grand merci pour votre courriel du 14 mars sur la très grave situation en Ukraine.

J'ai quelques informations supplémentaires à partager. Ce qui s'est produit, et ce qui doit peut-être se produire ensuite, fait partie de quelque chose de beaucoup plus vaste.

Vous trouverez ci-après deux fichiers audio. Le premier est un enregistrement de 9 minutes d'une conversation entre Alex Jones (le journaliste et animateur de radio américain qui, tout comme beaucoup d'entre nous, a la mission de révéler la vérité sur ce qui se passe réellement dans le monde) et un officier américain en retraite qui travaillait autrefois dans les renseignements de l'US Navy. Cet homme est intervenu par téléphone au cours de l'émission radio d'Alex Jones du 16 mars, apportant des informations détaillées sur le contexte des événements actuels.

Ce fichier audio de 9 minutes est très important. Dans la mesure où beaucoup de nos lecteurs (en anglais ou en russe) peuvent en trouver l'anglais plutôt difficile à comprendre, j'en ai résumé le contenu ci-dessous.

  • Ce qui se produit actuellement en Ukraine est exactement ce qui avait été préparé dans les grandes manœuvres militaires de 2008 et 2009 à l'US Naval War College (l'école de guerre de la marine étasunienne). Tout se déroule comme prévu.
  • Quand ceci se produira, les États-Unis seront libres d'attaquer la Syrie sans opposition de la part de l'armée russe. Quand la Syrie tombera, Israël attaquera l'Iran. La vraie cible, c'est l'Iran.
  • Pour que ceci se produise, il faut distraire les Russes, pour qu'ils fassent porter toute leur attention sur l'Ukraine.

  • Le but est de provoquer les Russes à utiliser des armes nucléaires tactiques en Ukraine. Ensuite, les États-Unis lanceront des armes nucléaires tactiques contre les forces russes, depuis leurs sous-marins présents en Mer Noire.
  • L'OTAN se moque de l'Ukraine, qui est considérée comme "un pays jetable".
  • Les SEAL (forces spéciales) de l'US Navy sont actuellement en train d'identifier les cibles nucléaires qui doivent être détruites par les sous-marins américains en Mer Noire.
  • La situation en Géorgie (Ossétie du Sud) d'août 2008 a servi à évaluer ce que serait la réponse russe. A cette occasion, ils ont aussi déployé la 76ème Division aérienne d'assaut. Les Américains prévoient que les Russes vont faire exactement de même en Ukraine. 
  • Pour les soutenir, les Russes peuvent demander de l'aide aux Chinois.
  • Pendant ce temps l'Iran, qui possède depuis des années l'arme nucléaire, peut avoir l'intention de frapper les États-Unis au moyen d'une arme à impulsion électromagnétique.
  • C'est là, de toute évidence, une situation extrêmement dangereuse, qui pourrait facilement dégénérer en un conflit mondial.
  • Il est très important que les Russes comprennent que la partie se joue contre eux, et qu'ils ne se retrouvent pas impliqués dans le conflit de la manière souhaitée par les Américains. En résumé, tout ceci n'est qu'un piège, et l'objectif est de faire croire aux Russes que l'Ukraine est leur source majeure de problèmes.

(Ce qui suit n'est pas mentionné dans le fichier audio de 9 minutes, mais est discuté dans un second fichier audio -- une conversation de 8 minutes entre Alex Jones et Joel Skousen. Il est également mis en pièce jointe.)
  • Ce qui fait de l'Iran la vraie cible, c'est qu'il se déroule un plan à long terme, depuis les 20 ou 30 dernières années, destiné à créer un ennemi géant au Moyen-Orient. Le but est d'unifier toutes les nations du Moyen-Orient (à l'exception d'Israël) sous la forme d'une vaste alliance anti-américaine. Ceci explique toute la stratégie militaire étasunienne au Moyen-Orient et dans tous les pays islamiques depuis avant la première guerre d'Irak.
(pour mes amis germanophones)
http://projectavalon.net/lang/de/ang...ission_de.html
http://projectavalon.net/lang/de/ang...script_de.html

http://projectavalon.net/lang/de/anglo_saxon_mission_presentation_transcript_de.htm 
(Ndt - Et pour nos amis francophones)
http://projectavalon.net/lang/fr/anglo_saxon_mission_fr.html

http://projectavalon.net/lang/fr/anglo_saxon_mission_presentation_transcript_fr.html

http://projectavalon.net/lang/fr/anglo_saxon_mission_interview_transcript_fr.html

  • L'intention est de provoquer la Russie à frapper les États-Unis la première. Ces derniers répliqueront ensuite (en tant que "victimes"). Ce qui sera utilisé par les Américains et leurs alliés occidentaux pour persuader leurs citoyens de la nécessité d'un Gouvernement mondial unique (le "Nouvel Ordre Mondial") pour garantir que ceci ne se reproduise plus.
  • En conséquence de cette guerre planifiée :
  1. toutes les libertés seront sacrifiées,
  2. toutes les personnes seront totalement contrôlées,
  3. toutes les transactions financières et les voyages seront fortement limités,
  4. tous les dissidents (les gens en désaccord ou qui protestent) seront enfermés dans des camps et considérés comme "antisociaux, dangereux, des terroristes antigouvernementaux".
  • A ce stade, leur objectif de contrôle total du monde sera atteint.
Je vous salue, vous honore et vous remercie tous pour tout votre bon travail.

(Là, j'ai demandé à mes amis de s'organiser et de prendre toutes les mesures en leur pouvoir pour remédier à cette situation et l'améliorer.)

 
--------------------------------------------------------



Дорогой ______! и так же приветсвую всех моих друзей, где бы вы не находились:

Огромное спасибо за ваше электронное письмо от 14 марта об очень серьёзной ситуации в Украине.

У меня есть некоторая добавочная информация, которой я хочу поделится. То что произошло, и то что может быть ещё запланировано произойти, является частью гораздо более масшабной ситуации.

Здесть приложены два аудио файла. Первый это 9-ти минутная запись разговора между Алексом Джонсом ( Американский журналист и радиоведущий, кто, как и многие из нас, взял на себя миссию открывать правду о том, что на самом деле происходит в мире) и офицером в отставке, который служил в Военно-Морской Разведке Соединённых Штатов. Этот человек позвонил по телефону на радиошоу Алекса Джонса 16 марта с детальной информацией, которая является основой того что произошло.

Эти 9 минут звукозаписи ценны и важны. И так как для многих из тех кто это читает (русскоязычных и англоязычных) может быть не легко понимать англи-
йский, я сделал конспект этой информации.
  • То что сейчас происходит в Украине является точной копией того, что было в военных играх в 2008 и 2009 в Американском Военно-Морском Соледже (Офицерское Военно-Морское Училище - по-российски) это всё разворачивается (проигрывается) точно так, как это было запланировано.
  • Спороцированно всё так, чтобы русские военные застряли (оказались отрезанными или окружены) в ситуации в Крыму и Украине, куда будет брошена 76-я Гвардейская десантно-штурмовая Черниговская Краснознаменная дивизия (специальное подразделение особо подготовленных воинов)

    http://ru.wikipedia.org/wiki/76-я_гвардейская_десантно-штурмовая_дивизия

  • Когда это случится, Соединенные Штаты будут свободны атаковать Сирию, которая останется без поддержки русских военных. Когда Сирия будет побеждена, Израиль атакует Иран. Иран является главной целью.
  • Чтобы это случилось, внимание русских должно быть сконцентрированно на проблемах в Украине.
  • План в том, чтобы спровоцировать русских на использование тактического ядерного оружия в Украине. После этого США заложат тактическое ядерное оружие против Российских сил с их подводных лодок в Черном Море.
  • НАТО не заботиться о том что будет с Украиной. Они рассматривают её как расходную (на выброс) страну.
  • Военно-морские навигаторы США в данный момент определяют цель для удара с Американских подводных лодок в Черном Море.
  • Ситуация в Грузии (Южной Осетии) в августе 2008 была пробной, чтобы посмотреть, как Россия реагирует. В той ситуации, они так же использовали 76-ю Десантно-Штурмовую Девизию. США предположили, что Рсссия сделает тоже самое против Украины.
  • Возможно, что Россия спросит помощи у Китая.
  • Иран, тем временем, имеющий ядерное оружие уже несколько лет, возможно намеревается ударить по США оружием Электо-Магитных Импульсов.
  • Очевидно, что это экстримально опастная ситуация, которая сама по-себе легко может перейти в глобальный конфликт.
  • Таким образом, россиянам важно понять, что игра играется против них, и не втягиваться в конфликт путем, каким Америка этого хочет. С целом эта ловушка построена так, чтобы Россия поверила, что Украина - это то, где главная проблема.

( Последующее не включено в 9-минутною звукозапись, но это обсуждалось во второй звукозаписи - в 8-минутном разговоре между Алеском Джонсом и Джоел Скоузен. Это так же прилагается. )

  • Причина, почему Иран является главной целью в том, что существует долговренный план, протяжённостью 20-30 лет, по созданию гигантского врага на Среднем Востоке. В плане объединить все народы Среднего Востока (за исключением Израиля) как один огромный противо-Американский Альянс. Это объясняет всю военную стратегию США на Среднем Востоке и во всех Исламских странах со времен Первой Войны в Ираке.
  • В намерения входит спровоцировать Россию ударить по США первой. Затем США ответят (как “жертва”). Это будет использовано Американцами и западными союзниками чтобы убедить граждан в необходимости Единого Мирового Правительства (Новый Мировой Порядок) чтобы быть уверенными, что такого никогда больше не случится.
  • Результаты этой запланированной войны:
  1. все свободы буду принесены в жертву,
  2. будет тотальная слежка за всеми людьми,
  3. всё дженежные операции и передвижения людей будут сильно сокращены и под строгим контролем,
  4. любые дессиденты (несогластные или протестующие люди) будут изолированны в лагерях как “инти-социальные, опастные, анти-правительственные террористы”.o Таким образом их цель тотального мирового контроля будет достигнута.
  • Таким образом их цель тотального мирового контроля будет достигнута.

Мой салют, почтение и благодарность всем вам за всю хорошую работу, которую вы делаете.


Message N°44 :
Quote Posté par jagman (ici)

[C]ertains croient qu'on fait un peu d'anti-américanisme dans cette discussion. Je ne dis pas que c'est la vérité, mais c'est la façon dont certains le perçoivent. Aucun de nos gouvernements n'a les mains propres, mais nous ne sommes pas nos gouvernements. Nous ne sommes que des citoyens, avec un pouvoir limité ou quelquefois aucun pouvoir du tout sur ce que font nos gouvernements. Soit dit en passant


--> (***Qui et où sont ces "certains [qui] croient" ?***)

Aucun sentiment anti-américain de ma part. Quelques-uns de mes meilleurs amis, et beaucoup parmi les gens les plus admirables que je connaisse, sont américains. (Et canadiens, aussi. ) Si je suis "anti" quelque chose, c'est bien contre les plans psychopathes et les scénarios rêvés par les mondialistes visant à bousiller la race humaine et à vandaliser notre chez nous, la Terre. C'est là le sujet de cette discussion. Je ne suis pas du tout fataliste. Juste certainement pas disposé à m'arrêter là.

Je suis d'accord avec plusieurs autres commentaires, par exemple que Poutine et ses conseillers sont (a) très bien informés, et (b) très intelligents. (Et je ne pense pas que Poutine participe au grand jeu du Nouvel Ordre Mondial. C'est un maître aux échecs, et il joue sa propre partie avec ses propres objectifs. Ce n'est pas un pion des mondialistes.)

Bref : je refuse d'être un spectateur impuissant et une victime à propos de ce drame (car c'est aussi un drame). Tout ce que je pourrais faire -- et vous aussi, et nous tous -- même si c'est minime, apportera de l'aide.


Message N°47 :

Quote Posté par white wizard (ici)

Quelqu'un appartenant à une cellule de réflexion des services secrets, à un niveau hiérarchique intermédiaire, a pondu ce scénario. Il a ensuite été volontairement divulgué et trafiqué par des agents du contre-espionnage, puis envoyé par les canaux idoines, pour être distribué via Internet et tromper les gens.

Cela n'a pas été le cas avec La Mission Anglo-Saxonne. Veuillez regarder la vidéo et lire les commentaires consignés dans le premier message.


Message N°82 :
Quote Posté par Ilie Pandia (ici)
Quote Posté par Bill Ryan (ici)
Je suis d'accord avec plusieurs autres commentaires, par exemple que Poutine et ses conseillers sont (a) très bien informés, et (b) très intelligents. (Et je ne pense pas que Poutine participe au grand jeu du Nouvel Ordre Mondial. C'est un maître aux échecs, et il joue sa propre partie avec ses propres objectifs. Ce n'est pas un pion des mondialistes.)
Bonjour Bill,

Pouvez-vous préciser pourquoi vous pensez que Poutine n'est pas un pion mondialiste ?

La raison pour laquelle je pose la question est que j'en suis arrivé à croire que ceux qui tentent de diriger le monde (à un niveau très élevé), n'ont pas de nom, pas de visage, et bien évidemment on ne parle pas d'eux aux informations. Il se peut que Poutine se croie indépendant, mais n'existe-t-il pas une forte possibilité qu'il soit manipulé ? J'envisage tout ici -- le contrôle mental, la "magie noire", la technologie de pointe, la désinformation, etc. -- ce qui pourrait facilement faire dévier Poutine, ou le "faire changer d'avis".

Pour qu'il ne soit pas un pion, il lui faudrait avoir une très bonne protection, de "quelqu'un" d'opposé au "Gouvernement mondial unique", voilà ce qui me rend curieux de savoir pourquoi ce n'est pas un pion mondialiste. Qui ou quoi est, à votre avis, derrière lui dans ce cas ?

Bonjour, Ilie!

Voici un très bref résumé qui tente de répondre à votre excellente question.

Si on se réfère à des données faciles à trouver, concernant l'intervention de Poutine
  • en Géorgie (Ossétie du Sud), en août 2008,
  • en Syrie (principalement en exprimant son opinion dans un article du New York Times, paru en octobre 2013, qui a beaucoup marqué les esprits), et
  • maintenant en Crimée, provoquée par ce qui ressemble BEAUCOUP à une prise de pouvoir de la droite en Ukraine, inspirée par l'Occident

... tout ceci indique à mes yeux que rien n'est orchestré, mais que Poutine est un obstacle réel aux plans mondialistes. 

Qui plus est, si on prend au sérieux l'hypothèse de Joel Skousen -- que le plan consiste, au cours des 6 à 10 prochaines années, à provoquer la Russie à attaquer les États-Unis la première avec une arme nucléaire, permettant ainsi la prise de pouvoir totale de la planète par le Nouvel Ordre Mondial -- et que Poutine ne soit qu'un acteur dans un spectacle de Guignol orchestré, pourquoi alors attendre encore une demi-douzaine d'années, tandis que le monde s'éveille chaque jour de plus en plus vite ? Ils pourraient déclencher la guerre demain, en créant un embrasement en Syrie, en Crimée, ou ailleurs.

Ceci également implique que Poutine n'est pas sous leur contrôle, et que le plan prévu est probablement de le prendre au piège ou de le provoquer.


Message N°84 :

-------

Je devrais ajouter un petit quelque chose pour compléter mon message N°82 ci-dessus :

Pour mettre en scène une guerre, il faut se créer un ennemi. Ce peut être soit un comparse, soit quelqu'un qu'on manipule et provoque. Dans le cas présent, je ne vois rien qui prouve que Poutine est un comparse.

Pour répondre à la deuxième partie de la question d'Ilie, concernant le contrôle mental, l'influence électronique, la magie noire ou autre, les Russes sont très en avance dans ce domaine. Les Américains travaillent dur, depuis les années 60 et 70, à rattraper leur retard. Cf. ce livre :

Psychic Discoveries Behind the Iron Curtain (paru en français sous le titre Fantastiques recherches parapsychologiques en URSS), de Sheila Ostrander et Lynn Schroeder.



Et en ce qui concerne les contrôleurs eux-mêmes, ceux du niveau le plus élevé, des rumeurs persistantes font état de dissensions et de désaccords entre eux.

Les plans des mondialistes se fissurent et ne marchent pas aussi bien qu'ils l'aimeraient, ce qui rend la période que nous traversons vraiment très dangereuse... il ne leur reste peut-être plus beaucoup de temps pour donner le coup de grâce, et ils pourraient donc en conséquence tenter quelque chose de stupide, d'extrême, ou de désespéré.


Message N°101 :

-------

Merci à tous pour cette discussion aussi intéressante que brillante. Avalon au mieux de sa forme, sans aucun doute.

Poursuivez, je vous prie ! Mais voici un petit aparté (qui pourrait mériter, à mon avis, sa propre discussion) :

Hier soir, j'ai vu sur PBS le documentaire The Man Who Saved The World (L'homme qui a sauvé le monde). L'histoire est extraordinaire, et n'a émergé que très récemment (comme dans le film hollywoodien Crimson Tide -- "USS Alabama" en France, ou "Marée rouge" au Québec), et parle de ce qui s'est passé à bord d'un sous-marin nucléaire russe au cours de la crise des missiles cubains, qui a amené en 1962 le monde au bord de la guerre.    

Les Américains l'ignoraient, mais les sous-marins étaient armés de torpilles nucléaires aussi puissantes que les bombes d'Hiroshima et de Nagasaki. Le commandant d'un des sous-marins, appuyé par son commissaire politique de bord (qui devait donner son consentement), donna l'ordre de tirer une des torpilles. Elle aurait éliminé l'ensemble de la flotte américaine présente. Cet acte aurait sans aucun doute déclenché la Troisième Guerre mondiale, et si l'ordre avait été exécuté, ni vous ni moi ne serions probablement ici maintenant à lire ceci.

Un homme, et un seul, le commandant de la flotte (totalement responsable des quatre sous-marins présents dans la zone), a dit NON. Il a su garder la tête froide, faire preuve de raisonnement personnel, de courage et de vision, et c'est ce qui nous a peut-être tous sauvés.

(C'était éventuellement ce que Carmody voulait dire... )

    (Revenons au sujet !)


Message N°106 :

Quote Posté par Ilie Pandia (ici)
Quote Posté par Bill Ryan (ici)
Quote Posté par Ilie Pandia (ici)
Quote Posté par Bill Ryan (ici)
Je suis d'accord avec plusieurs autres commentaires, par exemple que Poutine et ses conseillers sont (a) très bien informés, et (b) très intelligents. (Et je ne pense pas que Poutine participe au grand jeu du Nouvel Ordre Mondial. C'est un maître aux échecs, et il joue sa propre partie avec ses propres objectifs. Ce n'est pas un pion des mondialistes.)
[...]
Pour qu'il ne soit pas un pion, il lui faudrait avoir une très bonne protection, de "quelqu'un" d'opposé au "Gouvernement mondial unique", voilà ce qui me rend curieux de savoir pourquoi ce n'est pas un pion mondialiste. Qui ou quoi est, à votre avis, derrière lui dans ce cas ?
Bonjour, Ilie!

Voici un très bref résumé qui tente de répondre à votre excellente question.

Si on se réfère à des données faciles à trouver, concernant l'intervention de Poutine
  • en Géorgie (Ossétie du Sud), en août 2008,
  • en Syrie (principalement en exprimant son opinion dans un article du New York Times, paru en octobre 2013, qui a beaucoup marqué les esprits), et
  • maintenant en Crimée, provoquée par ce qui ressemble BEAUCOUP à une prise de pouvoir de la droite en Ukraine, inspirée par l'Occident

... tout ceci indique à mes yeux que rien n'est orchestré, mais que Poutine est une véritable obstacle aux plans mondialistes. 

Qui plus est, si on prend au sérieux l'hypothèse de Joel Skousen -- que le plan consiste, au cours des 6 à 10 prochaines années, à provoquer la Russie à attaquer les États-Unis la première avec une arme nucléaire, permettant ainsi la prise de pouvoir totale de la planète par le Nouvel Ordre Mondial -- et que Poutine ne soit qu'un acteur dans un spectacle de Guignol orchestré, pourquoi alors  attendre encore une demi-douzaine d'années, tandis que le monde s'éveille chaque jour de plus en plus vite ? Ils pourraient déclencher la guerre demain, en créant un embrasement en Syrie, en Crimée, ou ailleurs.

Ceci également implique que Poutine n'est pas sous leur contrôle, et que le plan prévu est probablement de le prendre au piège ou de le provoquer.
Quelque chose cloche encore...
 
Nous savons depuis un certain temps, à Avalon, que des appareils à Énergie Libre ont été inventés après Tesla (et redécouverts depuis lors), puis consciencieusement occultés. Si Poutine était un "brave type", il lui suffirait d'offrir un lieu sûr permettant le développement de la technologie de l'Énergie Libre.

Je dirais que tout dépend de ce que vous appelez un "brave type". Il est possible que Poutine ne soit pas ce genre-là de brave type ! Mais il peut néanmoins se révéler fermement opposé aux objectifs du Nouvel Ordre Mondial, ou n'être pas d'accord, ni sur la même longueur d'onde qu'eux -- simplement parce que c'est un patriote russe, fervent et engagé. Il existe de nombreux points intermédiaires dans le vaste éventail qui s'étend de malfaisant-et-psychopathe à bienveillant-et-altruiste.



6 mars 2014

Bill Ryan[Traduction du message de Bill paru le 6 mars 2014 dans le fil de discussion du Forum intitulé "Cancer, often regarded as a "voodoo" curse; and the "curse" can be dismissed." (Message N°1.) Pour l'original, voir ici.]
 

Default Le cancer est souvent considéré comme un mauvais sort "vaudou" ; mais on peut  le conjurer !

Une personne, membre d'Avalon, m'a récemment envoyé un message personnel pour me demander mon avis, parce que ses médecins avaient agité devant elle le spectre d'éventuels tout premiers stades du cancer. Son conjoint n'approuvait pas la médecine alternative. Que pouvais-je lui conseiller ?

Voici ma réponse. J'ai pensé qu'elle valait la peine d'être partagée.

Cher(e) ____________ ,

Je peux me mettre à votre place et vous communiquer (sans façon !) mes pensées et mes sentiments, et ce que je ferais ou ne ferais pas.

Ma santé est totalement de mon ressort et moi, moi seul, prends les décisions qui la concernent. Pas les médecins (dont la spécialité est le contrôle, et de faire peur au patient), ni même les membres les plus proches de ma famille.

Moi seul.

Je ne fais, ni ne ferais, confiance à la médecine classique, la médecine allopathique, et ne l'ai jamais fait. Il existe de nombreux protocoles alternatifs qui fonctionnent très bien dans le cas du cancer. Il y en a de nombreuses descriptions sur le forum. Le MMS, l'Essiac, le baume noir d'Amazonie, l'iode (l'iode est VRAIMENT important) et bien d'autres. Le cancer est une sorte de mauvais sort vaudou moderne (avec souvent pour effet de déresponsabiliser et de faire se renfermer les gens), mais il ne faut PAS entrer dans ce jeu.

C'est l'opinion que vous avez de votre santé et de votre corps qui détermine la réalité. Je ne compte plus les histoires que j'ai entendues sur des gens victimes de graves blessures à qui les médecins ont dit qu'ils ne remarcheraient jamais plus. Chaque fois les médecins se trompaient... mais seulement grâce à la méfiance des patients, à leur détermination et à leur persévérance. 

Ma mère a souffert d'un cancer du côlon en 1978, à l'âge de 60 ans. Elle s'est rendue au service cancérologique pour l'opération. Elle observait depuis longtemps la nature humaine (elle écrivait, et était fascinée par les gens et leurs processus intérieurs). Elle a regardé autour d'elle et a pensé : "Mon Dieu ! Tous ces gens sont persuadés qu'ils vont mourir !"

Elle a raconté plus tard que jamais ne lui est venue la pensée que quelque chose de mal allait lui arriver. Elle s'est complètement rétablie.

Bien des années après, en 2003 (elle avait alors 85 ans). Le cancer est revenu. Femme forte et incorrigible aventurière, elle avait prévu des vacances en Alaska. (A l'âge de 85 ans ! Et elle vivait au Royaume-Uni.) Sa réaction ? "Zut ! Il va falloir que je retarde mes vacances."

Telle fut vraiment sa réaction. Elle retourna à l'hôpital, et se fit enlever un morceau supplémentaire de son côlon. Je lui rendais visite tous les jours, restant des heures auprès d'elle, et j'apportais en fraude de la bonne nourriture et des vitamines dans sa chambre, alors qu'elle refusait de toucher l'horrible nourriture d'hôpital. J'ai pratiqué un travail énergétique sur ses chakras, et l'ai fait remarcher en l'aidant à monter et descendre l'escalier, lentement et progressivement. Là encore elle se rétablit complètement ; et alla en Alaska, comme elle se l'était promis, l'année suivante... à 86 ans. 

Le cancer finit par l'emporter, la troisième fois, trois ans plus tard. Elle est morte à 89 ans, mais entretemps elle s'était préparée à partir. Après avoir quitté son corps elle est entrée en contact avec moi -- mais seulement un an plus tard, ce qui est intéressant -- et j'ai eu une seule "conversation", détaillée, avec elle. Elle m'a dit avoir trouvé de charmants nouveaux amis, qu'elle envisageait de revenir (une autre histoire : elle m'a raconté en détail ses intentions) -- et m'a raconté que les toutes dernières années de sa vie avaient été "dures". (Elles l'ont été. Il n'est pas très drôle d'être dans un corps humain pas mal âgé et qui commence à ne plus fonctionner correctement.)

Le but de cette anecdote n'est pas de parler de chirurgie (le seul traitement qu'elle a subi : pas de chimio, ni de rayons) -- mais de parler de l'attitude intérieure. Que quelqu'un vous annonce qu'il existe une possibilité de cancer n'est EN AUCUNE FAÇON une sentence de mort. Tout comme l'a fait ma mère, tout le monde a la possibilité de repousser la chose.

J'espère que ceci va vous aider au moins un petit peu. Il ne s'agit pas d'un conseil médical... Seulement d'un récit stimulant, et de vous dire ce que personnellement je ferais. Et je prendrais la décision définitive, non-négociable, que moi et moi seul suis responsable de tous les aspects de ma propre santé et de mon bien-être.

Bien sincèrement,

Bill




* Ma mère, 86 ans, en route pour le Passage du Nord-Ouest.




(Suite de la discussion ici.)




2 mars 2014

Bill Ryan[Traduction du message de Bill paru le 2 mars 2014 dans le fil de discussion du Forum intitulé "JOEL SKOUSEN on World War III - and Strategic Relocation" (Message N°1.) Pour l'original, voir ici.]
 

Default JOEL SKOUSEN parle de Troisième Guerre mondiale -- et de transfert stratégique
-------

Bonjour à tous,

À ma surprise, à l'exception d'une discussion sans réponse il y a deux ou trois ans, on n'a jamais posté aucun message, ni discuté de l'analyse détaillée, par Joel Skousen, de ce qui, affirme-t-il, sera une grave guerre mondiale, bientôt mise en scène. J'aimerais lancer ici le sujet.

Joel Skousen est crédible, sensé, équilibré et bien informé. Il expose depuis un certain temps la thèse, selon laquelle au cours des six prochaines années va se dérouler une guerre nucléaire, fabriquée de toutes pièces et mise en scène, entre les États-Unis et la Chine ou la Russie. On la permettra ou la provoquera, et le résultat souhaité serait le Nouvel Ordre Mondial, dans toute sa gloire, déployant partout sur les citoyens toutes ses formes de contrôle, afin de s'assurer que ceci ne puisse jamais plus se reproduire.

Joel Skousen en parle avec Alex Jones depuis un certain temps déjà, mais il y a quelques jours, le 28 février 2014, il a très brièvement exposé et expliqué ce qui va, croit-il, bientôt se produire. Le moment-clé de cette audio a été reproduit ici (et légèrement édité). Sa partie centrale, cruciale, a également été transcrite, de manière à pouvoir être lue attentivement en entier et comprise.

http://projectavalon.net/Joel_Skouse...8_Feb_2014.mp3 (4.7 Mb, 8:20)

Voici la transcription des 50 premières secondes :

Comment se fait-il que les mondialistes veuillent attirer sur l'Amérique une attaque nucléaire ?

C'est parce qu'on ne peut pas faire abandonner aux Américains leurs libertés fondamentales, leur souveraineté nationale, et les faire accepter un gouvernement mondial, à moins que leur armée soit neutralisée.

Si les mondialistes laissent les militaires étasuniens se faire neutraliser dans une attaque nucléaire préventive, il se peut qu'ils sortent de leurs bunkers -- et nos dirigeants construisent d'IMMENSES bunkers souterrains, parce qu'ils savent que l'attaque est proche -- ils sortiront de leurs bunkers et diront : "Ah, les Russes et les Chinois nous ont trompés, nous ignorions que cela allait se produire, mais notre seule planche de salut maintenant, c'est de nous associer à l'OTAN et à d'autres forces et de former un Nouveau Gouvernement Mondial afin de poursuivre cette guerre."

Et littéralement tout le monde va cesser toute opposition et dire : "Sauvez-nous ! Faites ce qu'il y a à faire. Tant pis pour notre souveraineté. Faites ce qu'il y a à faire."

Voilà pourquoi cela va arriver.


Note : Skousen fait allusion au PDD-60 (la Directive présidentielle 60) de Bill Clinton. Il est important de la comprendre. En voici le meilleur résumé :

http://brainbender.blogspot.com/2013...n-warning.html
(en anglais)

La PDD-60 concerne le changement radical de la politique nucléaire stratégique des États-Unis, qui passe de "lancement-sur-alerte" à "représailles après absorption passive d'une première attaque". L'analyse conclut :

La nouvelle politique nucléaire actuelle de "représailles après absorption passive d'une première attaque" est une stratégie perdante, qui invite plus à l'attaque qu'elle ne la dissuade.


Skousen et Alex Jones font allusion au  DVD et au livre de Joel : STRATEGIC RELOCATION ("Transfert stratégique"). Vous trouverez ici l'excellente et très complète vidéo d'Alex Jones (2 h 40) où il l'interviewe. Je vous la recommande vivement :




Ceux parmi vous qui suivent Camelot/Avalon depuis un certain temps remarqueront immédiatement qu'elle coïncide de manière inquiétante avec mon reportage de 2009 sur la Mission Anglo-Saxonne. Rien de ce qui est arrivé depuis n'infirme la crédibilité de cette histoire, rapportée par un lanceur d'alerte.

La Mission Anglo-Saxonne
[(Traduction du message de Bill) Les plans des Illuminati concernant la Troisième Guerre mondiale et la purge de la population mondiale -- avant "l'Aube d'un Nouveau Jour" et le véritable Ordre d'un "Nouveau Monde" envisagé (ou Nouvel Ordre Mondial).]

Si nous considérons le tableau d'ensemble, il est également théoriquement possible que le "système de sécurité" auxiliaire, au cas où tout ceci tournerait mal (et qu'est-ce qui pourrait clocher dans ce plan, à votre avis ?), c'est l'évacuation de l'élite hors d'une planète Terre paralysée. J'ai moi-même exposé ici cette hypothèse :

De Bill Ryan -- l'Hypothèse Ultime (V. ci-dessous, à la date du 30 juin 2012)

Mais le sujet de cette discussion est le travail de Joel Skousen. Si vous ne le connaissez pas, écoutez l'extrait audio -- en anglais -- (et lisez la transcription ci-dessus), puis ultérieurement consacrez deux heures à sa vidéo extrêmement bien faite et dérangeante : Strategic Relocation.



5 février 2014

Bill Ryan[Traduction du message de Bill paru le 5 février 2014 dans le fil de discussion du Forum intitulé "Climate Engineering, Weather Warfare, and the Collapse of Civilization" (Message N°1.) Pour l'original, voir ici.]  


Default
Génie climatique, guerre météorologique, et fin de civilisation

-------
Chers Tous,

Peut être une vidéo à voir absolument...




Texte publié sur YouTube :

La planète Terre subit une agression due à une guerre météorologique totale.

Dans cette vidéo, Dane Wigington présente un nouvel exposé en Californie du Nord sur les effets dangereux de la géo-ingénierie, et déclare qu'il n'existe pratiquement PLUS DE MÉTÉO NATURELLE, à cause de la géo-ingénierie intensive au niveau mondial. Les fondamentaux indispensables au maintien de la vie sur Terre sont en train d'être impitoyablement détruits par ces programmes. Il ne s'agit pas d'un sujet qui va commencer à nous affecter d'ici quelques années, non, ces programmes provoquent déjà dans le monde entier la disparition en masse d'animaux et de plantes, mais aussi des maladies chez les humains.

Le débat sur l'utilisation de programme de géo-ingénierie est actuellement un faux problème. Nous avons plus que suffisamment de données pour la confirmer. Nous avons des vidéos montrant des avions-citernes en train de pulvériser. Les matériaux détectés au sol sont exactement ceux qui sont mentionnés sur les nombreux brevets et documents. Allez sur notre site pour y voir la liste de ces brevets et documents gouvernementaux.

Notre ciel actuel n'est tout simplement plus normal. Si on l'observe attentivement, c'est indéniable. Il est rempli de nanoparticules de métaux lourds. Mais le ciel est rempli depuis si longtemps maintenant de traînées croisées que nous nous y sommes habitués et que nous ne les remarquons plus. La triste vérité est que les gens ne lèvent pas les yeux.

Soyons clairs, ce que nous voyons n'est pas de l'ensemencement de nuages destiné à augmenter la quantité de pluie. Ces particules ont pour but de masquer le soleil et de déplacer le jet stream -- le courant aérien à haute vitesse. Dane explique que c'est là la cause de la sécheresse et du déluge subis sur l'ensemble du globe.

Notre atmosphère n'est rien d'autre qu'un gigantesque labo de physique pour les scientifiques de la géo-ingénierie, qui ne se préoccupent nullement  des conséquences pour l'humanité, ni pour tout être vivant, eux-mêmes inclus. Ces expérimentations sont littéralement en train de ravager la planète et de détruire la vie sur Terre.

Dane parle, entre autres :
  • des perturbations climatiques, liées à la géo-ingénierie, des sécheresses extrêmes et des  déluges violents
  • de la réduction de la couche d'ozone
  • du relâchement de méthane dans l'atmosphère
  • de l'importante fonte des glaces dans les mers arctiques
  • de la diminution du volume d'oxygène au niveau mondial
  • des océans au bord de l'empoisonnement
  • de l'extinction massive d'espèces de poisson
  • de l'extinction de 200 espèces, chaque jour
  • d'une augmentation dramatique de l'autisme, de la maladie d'Alzheimer, et de la démence
  • de la réduction à un niveau critique des forêts
  • des sols devenus stériles, où les plantes ne peuvent plus pousser, sauf les graines de Monsanto, résistantes à l'aluminium.
Dane Wigington présente des données concrètes qui révèlent ce que ces programmes catastrophiques ont déjà fait à notre planète, et ce qu'ils feront si on leur permet de continuer. Prenez le temps de regarder cette vidéo, et approfondissez à l'aide de vos propres recherches sur notre site --
http://www.geoengineeringwatch.org, et diffusez largement ces informations.

Avec nos remerciements,
GeoengineeringWatch Staff


(Voir la suite de la discussion ici.)               


30 décembre 2013

Bill Ryan[Traduction du message de Bill paru le 30 décembre 2013 dans le fil de discussion du Forum intitulé "Dr. Mark Sircus: Surviving Cancer" (Message N°1.) Pour l'original, voir ici.]
 

Default
Le docteur Mark Sircus : survivre au cancer 

-------

Chers tous,

Nous sommes enchantés et honorés de compter parmi nous sur le Forum le docteur Mark Sircus (nom d'utilisateur : marksircus). Pour tous ceux qui ne connaîtraient pas son œuvre, voici son site :

http://drsircus.com

Et ici se trouve son profil personnel :

http://drsircus.com/about-dr-sircus-treatment-method

Cette nouvelle discussion n'est pas la mienne, mais la sienne... Nous lui avons ouvert cet espace, tout comme à Wade Frazier, pour qu'il puisse présenter ses travaux au bénéfice de tous.

Je souhaite chaleureusement la bienvenue à Mark en mon nom, et en celui de tous ceux qui lui sont reconnaissants, à tous égards, de son implication dans l'amélioration de la santé et du bien-être de notre planète.
(Voir la suite de la discussion ici.)               
                                                

27 novembre 2013

Bill Ryan[Traduction des messages de Bill parus le 27 novembre 2013 dans le fil de discussion du Forum intitulé "THOSE WHO BLEW THE WHISTLE: Painted Portraits of Whistleblowers by artist Doug Auld" (Messages N°1 et 10.) Pour l'original, voir ici.]
 
CEUX QUI LANCÈRENT L'ALERTE : portraits à l'huile de Lanceurs d'Alerte, par l'artiste Doug Auld 
-------

Bonjour à tous,

L'artiste Doug Auld m'a écrit pour me montrer quelques-unes de ses huiles de lanceurs d'alerte, en me demandant si j'accepterais de les partager avec les membres d'Avalon. Je le fais avec grand plaisir.




William Binney





Michael Hastings





Le Dr John Mack





Bradley Manning





Gary McKinnon





Pat Tillman



Doug a rédigé le commentaire suivant sur son œuvre :

Lanceur d'alerte (Whistleblower) : une personne qui donne des informations sur quelqu'un d'autre ou révèle publiquement corruption ou méfaits.

L'idée de peindre des portraits de "whistleblowers" m'est soudain venue en examinant la vie d'individus qui ont accepté d'attirer sur eux une énorme polémique et d'incroyables bouleversements, sans en être apparemment récompensés, ou si peu. À la suite de leurs affirmations, beaucoup d'entre eux, inconnus du grand public, ont dû renoncer à leur carrière, à leur famille, ont même été incarcérés et, suppose-t-on, éliminés.

En conformité avec cette définition de départ, j'ai choisi de faire le portrait de personnes qui soulignent l'importance d'informations auparavant inconnues, qui pourraient apporter au public une prise de conscience éclairée et modifier son opinion. Nombre de ces idées controversées vont à l'encontre du statu quo des intérêts politiques, commerciaux, scientifiques et religieux qui prévaut aujourd'hui.

Chacune des personnes que j'ai choisies de peindre a attiré l'attention sur un sujet chaudement débattu, qui a provoqué dans le public une réaction allant de l'adoration à la condamnation. Dans certains cas, leur implication s'est révélée spontanée et le fruit des circonstances, et dans d'autres cas le fruit de la détermination et de la volonté. Bien que beaucoup d'entre eux aient agi contre leurs propres intérêts, ils demeurent profondément convaincus d'avoir bien fait et n'ont pas renié leurs affirmations.

On peut, par définition, trouver des lanceurs d'alerte dans presque tous les domaines et catégories de gens. Néanmoins, je suis surtout fasciné par ceux qui nous informent sur le "paranormal", les OVNI, les enlèvements par des Aliens, et ce qu'on appelle les "Black Ops" (les opérations secrètes) et les affaires "classifiées".  Il s'agit là de sujets troubles et délicats, passablement hors-normes qui, par leur nature même, rendent difficile l'obtention d'informations fiables.
 
J'ai fait le portrait de gens parfois vivants, parfois décédés. Mon but n'est pas d'imposer mes propres réflexions ni mes propres croyances les concernant, mais plutôt de replacer en contexte leur image peinte, donc de les faire renaître, redécouvrir, et réapprécier. Il s'agit là d'un projet en cours, et d'autres portraits vont suivre.

Pour plus de renseignements, contacter doug@dougauld.com.

DOUG AULD, 2013
http://dougauld.com 


Message N°10
(Pour l'original, voir ici)

Quote Posté par ROMANWKT (ici)

Excellent, Bill, mais où êtes-vous, Kerry et vous ? Vous faites tous les deux aussi partie de la liste !

Doug ne manquerait pas de travail !

La Page d'Hommage de Project Camelot est ici (que ceux qui ne l'ont jamais vue la regardent) :

http://projectcamelot.org/tribute.html (Pour sa version en français, voir ici)

J'aimerais voir des portraits de Tesla, de Royal Rife, et de Bill Cooper ! Ils sont tout à fait chez eux dans ce genre de panthéon. Je n'ai jamais vu de peinture à l'huile de Tesla, mais j'imagine qu'il doit en exister une quelque part.

Si Kerry et moi en faisions partie (et je pense bien évidemment que nous ne le méritons pas), alors il nous faudrait aussi y inclure David Icke, Alex jones, Bill Deagle, Joseph Farrell, Jordan Maxwell, Michael Tsarion, David Wilcock, Linda Howe, Ryan Wood, Leo Stringfield, Jeff Rense, Klaus Dona, Erich von Däniken, Graham Hancock, Mike Adams, Steve Quayle, Doug Hagmann, et bien d'autres encore !

Et, rien que parmi les témoins de Camelot (pas ceux qui figurent sur la page d'Hommage, qui ne célèbre que ceux qui ont été tués) -- Bob Dean, Henry Deacon (Art Neumann), John Lear, Brian O'Leary, Pete Peterson, Wade Frazier, Jim Humble, Dan Sherman, Duncan O'Finioan, Clifford Stone, et bien d'autres encore, là aussi !

Parmi les autres lanceurs d'alerte importants, jamais interrogés par Kerry ou moi, figurent Russell Tice, Ted Gunderson, Wesley Clark, Robert Duncan, Barrie Trower, John Hall, Walter Bowart, Julian Assange, Sibel Edmonds, Robert Strecker, Karen Hudes, Ed Snowden (évidemment)... Et là aussi la liste est bien loin, bien loin, d'être complète !

                  

16 novembre 2013

Bill Ryan[Traduction des messages de Bill parus le 16 novembre 2013 dans le fil de discussion du Forum intitulé "Who,really, is Barack Obama ? THIS APPEARS TO BE THE TRUTH." (Messages N°103, 125 et 133.) Pour l'original, voir ici.]
 
Qui est réellement Barack Obama ? VOICI CE QUI SEMBLE ÊTRE LA VÉRITÉ. (Suite)

Message N°103 (Pour l'original, voir ici.)

-------
Quote Posté par T Smith (ici)

Après toutes ces informations, mon impression c'est que Barack Obama est un atout totalement contrôlé, un Mark David Chapman, un Sirhan Sirhan ou un David Hinckley très efficace. Apparemment il pourrait bien être un atout de la CIA depuis sa naissance. Colin Powell ou tout autre candidat potentiel -- vous avez raison, il en existe des douzaines -- seraient beaucoup moins porteurs. Mais ce que Barack Obama a à offrir en tant qu'atout, si vraiment il a été formé dès sa naissance, c'est qu'il permet de faire complètement table rase. Aux yeux d'un ingénieur des opérations secrètes genre MK-ULTRA, il serait le type d'individu rêvé, et probablement le meilleur atout dans le cas du contrôle mental. Même si on devait noyauter avec succès d'autres individus de premier plan, et même le cas échéant très tôt dans leur vie, ils se montreraient beaucoup moins malléables, au sens psychologique, et dans une certaine mesure, ce serait bien plus risqué. Ce qui apparaît à première vue plus risqué -- introduire un Barack Obama programmé -- est vraiment un moindre mal. Je suppose aussi que le léger handicap du passé trouble d'Obama est probablement vu par ses "dresseurs", étant donné leur orgueil de plus en plus démesuré, comme gérable dans le contexte de la guerre de l'information. Il nous faut convenir qu'un individu de cette sorte a su remporter deux fois la présidentielle sans vérification sérieuse, ceci malgré toutes les informations disponibles, largement connues dans certains cercles. Et bien sûr, même si toutes ces informations se retournaient contre eux au point d'en être ingérables, les architectes pourraient tirer profit de la crise exactement comme vous le suggérez dans votre dialectique problème-réaction-solution. C'est peut-être même là le plan souhaité si leur atout n'exécute pas leur programme exactement comme prévu.

Il s'agit bien évidemment de suppositions, mais toutes les données et informations dont je dispose -- et j'ai effectué beaucoup de recherches et d'études dans le domaine -- convergent fortement vers cette conclusion.

Bonne analyse (et j'apprécie sincèrement la participation et les réflexions de chacun dans cette discussion) : je suis d'accord avec GoodeTXSG (voir ci-dessous)... Je pense que vous avez très probablement tapé dans le mille.

Quote Posté par GoodeTXSG (ici)
Très bonne info,
je suis fatigué d'entendre que c'est un "gentil" et qu'il va tous nous sauver... Y en a marre !

C'est un AGENT INFILTRÉ et un ATOUT!!! Une marionnette... purement et simplement (beaucoup plus facile à manipuler que ne l'aurait été [Hillary] Clinton... mais leur plan a avancé comme prévu et elle aura sa chance, j'en suis sûr !)...


La dernière vidéo et la description que l'on fait de lui adolescent correspondent bien à ce que m'ont raconté des personnes qui l'ont connu. Ils doivent faire permuter les agents des services secrets qui l'entourent pour s'assurer qu'aucun d'entre eux ne passe trop de temps dans son entourage et qu'il PUISSE en prendre un pour lui... "ILS" ont très souvent recours aux militaires ou aux services secrets là-haut, et je comprends pourquoi il y a toute cette paranoïa.

UNE GRANDE PARTIE des documents qu'il a signés peuvent être annulés SI nous bénéficions du coup d'état pacifique dont on a besoin, et si nous arrivons à secouer le "JOUG" de ces banksters de "l'ÉLITE" à l'âme sombre...

Merci pour l'info, Bill.

Exactement. Ce n'est pas un "gentil", et il ne l'a jamais été ! Il est en fait très dangereux.



Il s'agit des 15 premières minutes de l'interview de Mia Pope par Jeff Rense, donnée quelques jours après qu'elle a fait état de son témoignage.

Je serais RAVI qu'on m'envoie, publiquement ou par message personnel, un lien vers l'interview complète (je ne suis pas abonné à Rense).

Quote Posté par Amzer Zo (ici)
Eh bien, ça irait tout à fait avec ça :

Quote La première fois que j'ai entendu parler de "Barack"
par Mr. Tom Fife
homme d'affaires californien

De février 1992 à la mi-1994 environ, je suis fréquemment allé à Moscou  lancer, avec des membres de la communauté scientifique russe, une coentreprise de développement de logiciels. Du côté russe, un des responsables se nommait V.M., et son épouse T.M.

V. était un scientifique très posé alors que sa femme s'impliquait assez sérieusement dans la cause communiste en perte de vitesse - une cause que, de toute évidence, elle n'abandonnait pas.

Un soir, lors d'un voyage début 1992, la moitié américaine de notre entreprise fut invitée dans l'appartement moscovite de V. et T., juste avant notre retour aux U.S. La soirée se passa bien, avec les discussions d'usage à table. Au fil des heures, l'attitude de T. tourna à l'anti-américanisme forcené - une attitude que son mari s'employa calmement à juguler.  

La teneur de sa tirade contre les États-Unis était à peu près celle-ci : "Vous les Américains, vous aimez toujours croire que votre gouvernement est parfait et vos compatriotes toujours irréprochables. Eh bien, pourquoi n'avez-vous donc toujours pas de femme président ? Vous aviez une occasion de voter pour une vice-présidente, et vous l'avez laissé passer." (Elle faisait allusion à Geraldine Ferraro.)

La réponse donnée tourna à peu près autour du fait qu'on n'élit pas quelqu'un seulement pour son sexe. Qui plus est, on n'élit pas le vice-président, mais le président et le vice-président, en bloc.

"Eh bien, je pense que vous allez être surpris quand vous aurez, très bientôt, un président noir !"

Nous fûmes d'accord pour affirmer que rien, a priori, ne l'empêchait. "La bonne personne au bon moment" et, bien évidemment, l'Amérique essaierait d'élire la personne adéquate, qu'elle soit noire ou non.

"Et si je vous annonçais que vous allez très bientôt avoir un président noir, et qu'il sera communiste ?"

Nous accueillîmes sa remarque inattendue avec des regards surpris. Elle poursuivit : "Eh bien, vous verrez, et ce sera un Communiste !"

C'est là que le mari tenta vainement de changer de sujet ; mais elle était lancée et rien ne pouvait l'arrêter. L'un d'entre nous demanda : "On dirait que vous êtes au courant de quelque chose que nous ignorons."

"C'est exact. Ce ne sont pas des paroles en l'air. Il est déjà né, on est en train de l'éduquer et de le former pour être président. Vous serez impressionnés d'apprendre qu'il est allé dans les meilleures écoles pour présidents. Ce que vous appelez les Universités de la "Ivy League". Vous ne me croyez pas, mais il existe, et je sais même son nom. Il s'appelle Barack. Sa mère est blanche et américaine, et son père est un Noir africain. (Commentaire raciste supprimé.) Et il va devenir votre Président."

Avec un air satisfait, elle présenta d'un ton dégagé sa série d'informations détaillées et de prédictions - comme si tout était réglé d'avance. "Tout a été bien pensé. Son père n'est pas un Noir américain, pour qu'il ne porte pas le stigmate social de l'esclavage. Il est intelligent, à moitié blanc, il a été élevé dès le berceau en athée et en Communiste. Il est allé dans les meilleures écoles. Chacun de ses pas est guidé, et l'Amérique le trouvera irrésistible."

Nous étions là à ne savoir que dire. Elle était de toute évidence enchantée que les communistes soient derrière ça et fassent une sorte de pied-de-nez collectif à l'Amérique : ils allaient nous donner un président noir, et un Communiste en plus ! Elle pensait sans retenue que cela allait insuffler une nouvelle vie au Communisme mondial. Dans ses conversations, celle-ci ou d'autres, elle affirmait toujours que le Communisme était loin d'être moribond.

Elle connaissait à son sujet une foultitude de petits détails qu'elle brûlait d'envie de nous raconter. Je pensais qu'elle voulait nous convaincre qu'il s'agissait bien de quelqu'un de réel, et non de bluff.

Elle ne nous épargna rien. Il venait d'Hawaï. Il est allé à l'école en Californie. Il habitait Chicago. Il allait bientôt être élu dans le corps législatif. "N'en doutez pas : c'est l'un des nôtres, un Soviétique."

Elle nous parla à un certain moment d'un lien quelconque avec San Francisco, mais je n'ai pas trop saisi la chose et ne m'en souviens pas vraiment. Je reste avec l'idée qu'elle considérait cette ville comme une sorte de centre pour leurs activités là-bas.

Puisque j'avais étudié les langues, j'avais quelques notions d'arabe. J'émis un commentaire : "Si je me souviens bien, « Barack » vient du mot arabe qui signifie « bénédiction ». C'est plutôt un nom bizarre pour un Américain." Elle répliqua vivement : "Oui. C'est africain et, insista-t-elle, il sera une bénédiction pour le Communisme mondial. Nous retrouverons notre force et deviendrons la première puissance mondiale."

Elle poursuivit en indiquant que l'Amérique était à la fois le grand espoir et le grand obstacle quant au Communisme. Il faudrait que l'Amérique se convertisse au Communisme, et Barack allait préparer le terrain. Que prouve donc cette conversation de 1992 ?

Eh bien, elle est assurément anecdotique. Elle ne prouve pas qu'Obama a suivi une formation communiste soviétique, ni qu'on l'a éduqué à être le premier président américain noir, mais elle montre néanmoins quelque chose de très important, je pense. Elle montre que les communistes d'URSS ont très tôt connu Barack. Elle révèle aussi qu'ils croyaient sincèrement entre eux qu'on l'avait élevé et formé comme communiste pour préparer leur avenir. Ce rapport sur Obama m'a été personnellement confié par l'une d'entre eux bien avant que l'Amérique ne connaisse son existence.

Bien que n'ayant jamais entendu parler de lui auparavant, à l'époque de cette conversation Obama avait plus de 30 ans, et avait de toute évidence déjà été suffisamment mis à l'épreuve pour devenir leur future étoile montante.

http://www.abovetopsecret.com/forum/thread412312/pg1

http://www.the-peoples-forum.com/cgi...i?ArtNum=10570

“Ici Tom Fife

Mes antécédents : titulaire d'une licence de physique, j'ai surtout travaillé dans l'aérospatiale et le développement de logiciels. En 1991, j'ai apporté mon concours à un Anglais qui organisait des missions de secours dans une Union Soviétique en pleine débâcle. Ce secours a été apporté par l'intermédiaire d'églises orthodoxes en Grande-Bretagne et aux États-Unis, ainsi que de quelques églises en Allemagne. De l'argent a été collecté de partout et expédié en Allemagne, pour acheter des denrées transportées ensuite par camion jusqu'à Moscou, afin d'y être distribuées par le Patriarcat de l'Église Orthodoxe Russe. Ce faisant, j'ai rencontré à l'Académie des Sciences russe beaucoup de gens de talent et j'ai finalement constitué avec certains d'entre eux une coentreprise, destinée à mettre au point des logiciels. Le Dr. M. chapeautait la partie russe. On m'avait dit que son épouse était une communiste pure et dure. D'après ce que je comprends, c'était une des responsables du Parti qui travaillaient dans une entreprise pour y être le point de contact et l'œil  du Parti. Elle était elle-même diplômée et un efficace bras droit pour son mari. Pourquoi s'est-elle laissée aller à tant de confidences ? La raison en est peut-être ces toasts russes traditionnellement portés au cours de la soirée, ponctués chacun par une lampée de vodka glacée. Il y a aussi eu les remarques d'un Américain de notre groupe sur ce qu'il avait observé des caractéristiques ethniques du peuple russe. Elle en fut visiblement irritée et c'est, à mon avis, ce qui déclencha de manière émotive son désir de nous prédire un événement à caractère racial dans cette Amérique blanche où nous allions retourner. Pourquoi n'ai-je pas publié l'histoire en 1992, à mon retour ? Il ne s'agissait alors que de paroles. Des paroles certes troublantes, mais j'avais ma vie, et elle m'occupait pleinement, alors que je ne voyais pas trop comment j'aurais jamais pu suivre la piste de l'homme mystérieux qu'elle avait mentionné. En fin de compte, il ne m'a jamais vraiment quitté l'esprit, mais je n'ai pas non plus été obsédé par lui. J'en ai effectivement parlé à mon fils à mon retour, et c'est la raison pour laquelle il est mon plus fidèle défenseur. Il se souvient de mon avertissement de 1992 de se méfier d'un métis candidat à la présidence ayant telles ou telles caractéristiques."

"Tom Fife est bien ce qu'il dit être. J'ai travaillé avec lui dans l'industrie aérospatiale à laquelle il fait référence. J'ai également été son associé dans une entreprise de recherche qui n'a pas marché. Je connais Tom depuis 1982. Je ne me souviens pas l'avoir jamais vu mentir à propos de quoi que ce soit. Tout ce qu'il dit dans son récit original et dans ce blog correspond aux faits tels que les connais. Il m'a indiqué le nom complet de V. et T. Il ne veut pas révéler leur nom avant qu'on les retrouve et qu'on les interviewe.

Quand tout ceci sera totalement vérifié et complètement dénoncé, ce sera la nouvelle la plus sensationnelle depuis au moins une génération."

American Town Meeting


Vraiment très important, tous mes remerciements... J'IGNORAIS tout de ça !


Quote Posté par childs hood end (ici)
(...) en écoutant Mia Pope je dois honnêtement dire que je pense qu'elle raconte des ****, même avec tout ce que Barack Barry a fait, je pense qu'il fait partie d'un plan qui veut notre bien à tous...

Vous ne pourriez pas vous tromper davantage, dans les deux domaines.

Mia Pope est sans aucun doute sincère : écoutez-la seulement. Ne tenez pas compte de l'intervieweur, si cela influe sur votre jugement LA concernant.

Elle ne raconte pas d'histoire. Elle est chrétienne, motivée par sa conscience sincère. C'est évident à mes yeux.

Obama faisant "partie d'un plan qui veut notre bien à tous" ? J'ai du respect pour tous les membres d'Avalon, mais... allons donc ! Cette déclaration est totalement dénuée d'intelligence, ou ne s'appuie sur aucune information, ou peut-être les deux. 



Message N°125 (Pour l'original, voir ici.)

Quote Posté par blufire (ici)
Quote Posté par Bill Ryan (ici)
-------

@ blufire : après avoir lu votre post N°106 ci-dessus (avec un peu d'incrédulité, je dois l'avouer), j'aimerais vous poser la question suivante :
Quote Posté par childs hood end (ici)

(...) même avec tout ce que Barack Barry a fait, je pense qu'il fait partie d'un plan qui veut notre bien à tous...
Êtes-vous d'accord avec cette affirmation qu'Obama "fait partie d'un plan qui veut notre bien à tous..." ?

Veuillez répondre de manière définitive et en détaillant vos raisons. Merci beaucoup !
Il va falloir que vous soyez plus précis, Bill, avant que je puisse répondre.

Voulez-vous que je vous réponde dans le contexte de l'affirmation de child hood’s end, puisque vous avez utilisé son post ?

Parce que si je répondais dans ce contexte-là, ma réponse serait alors sans le moindre doute : Non, absolument pas !

OK, merci ! Donc n'êtes absolument PAS d'accord qu'Obama fait partie d'un plan qui veut notre bien à tous.

Quel est donc, selon vous, le plan d'Obama ? Votre opinion m'intéresse.


Quote Posté par blufire (ici)
Donc, si nous partons du principe qu'Obama est l'antéchrist ou le prédécesseur du "véritable" antéchrist, il nous faut alors définir qui était le Christ et si nous apportons notre soutien ou croyons à la religion organisée et au dogme du Christianisme.

Pour répondre brièvement, je ne crois pas qu'il soit l'antéchrist, NI le prédécesseur du véritable antéchrist, parce que la plupart des gens ignorent totalement qui était en fait le Christ et pourquoi sa lignée de sang est si importante...


Ma référence à un "Antéchrist" n'était qu'une métaphore. Je le voyais comme la description générale de quelqu'un de totalement malfaisant (ou dont les objectifs sont totalement malfaisants), et dont la fonction pourrait être d'infliger le coup de grâce, avec un sourire et un gant de velours bien trop crédibles.

Cette idée n'était qu'une supposition (une parmi beaucoup d'autres) afin d'expliquer pourquoi Obama pourrait avoir été mis en place pour servir de fusible, de victime à blâmer et qui préparerait la voie à quelqu'un ou quelque chose d'autre, de peut-être bien pire.

Quote Posté par blufire (ici)
Quote Posté par addsub (ici)
Ne perdez JAMAIS de vue le fait que l'enjeu est le CONTRÔLE.

Oui, et [également] si on comprend ou non les conséquences et les raisons du contrôle.

Je suggèrerais donc, une fois que vous aurez compris les raisons et les résultats supposés du contrôle, de lire (si vous le souhaitez) le livre de Sun Tzu : "L'Art de la guerre".

Une fois qu'on en comprend les raisons fondamentales, le "contrôle" s'éclipse... mais si vous choisissez d'appliquer votre propre "contrôle" en guise de défense, vous (re)devenez une victime de leur contrôle initial.

Je suis 100 % d'accord. Il existe d'autres moyens de contrer les plans du Nouvel Ordre Mondial que de descendre dans la rue avec des fourches ou des fusils.

La force n'est pas la solution. La solution est peut-être l'éducation, la libération, le soutien, l'apport de toutes sortes d'aides, et la promotion d'une réelle liberté de pensée. Et on peut aussi prendre beaucoup de mesures à caractère spirituel afin d'atténuer les effets planifiés du contrôle.

Quote Posté par blufire (ici)
...et quelle partie ne croyez-vous pas ? (Ce qui concerne les OGM ?)... ou bien est-ce l'ensemble de mon post ?

Je ne crois pas aux éléments suivants de votre post (en débattre en détail pourrait faire l'objet d'une discussion séparée). Je crois fermement que :
  • On nous assassine et on nous asservit EN CE MOMENT.
  • Ils ne mettent PAS au point de technologie perfectionnée, censée libérer l'humanité. (L'énergie libre est totalement tuée dans l'œuf, parce qu'elle menace l'hégémonie des grands pétroliers.) Vous le savez certainement. Lisez la discussion de Wade Frazier (en anglais) et demandez-le-lui. Il comprend, et vous l'expliquera en détail si nécessaire.
  • Il n'existe aucun progrès en médecine (ou quoi que ce soit d'autre) qui permettent aux gens de vivre mieux et plus longtemps que jamais auparavant. Je possède une photo de 1990, que je peux poster séparément, d'un groupe de 45 centenaires de Vilcabamba, en Équateur, tous âgés de plus de 110 (cent dix) ans. Personne là-bas ne vit plus aussi longtemps. Les célèbres centenaires de Vilcabamba ont presque disparu.

    Les raisons de leurs décès ne sont pas certaines mais, à mon avis, la [principale] raison peut en être l'énorme diminution de qualité des denrées alimentaires vendues dans les magasins et marchés locaux. Pour commencer, cela n'a jamais été la médecine qui a maintenu ces gens en vie et en bonne santé pendant aussi longtemps (le plus âgé du groupe, je crois, dépassait les 150 ans). C'était tout ce qui était naturel. Et qu'il n'y avait RIEN de NON-naturel.

    Les fléaux comme la petite vérole ont été éliminés, et c'est une bonne chose. Mais nous ne devons pas nous imaginer qu'une vie statistiquement plus longue est obligatoirement une vie de meilleure qualité. Allez dans n'importe quelle maison de retraite du monde occidental pour le constater. La maladie d'Alzheimer y atteint un niveau record, la faute aux toxines et aux métaux lourds qui n'ont pas lieu d'être dans un environnement naturel.
  • Une des stratégies tout à fait possibles, liées aux graines OGM, est de CAUSER une famine mondiale et de réduire ainsi la population. Comment ? En créant une dépendance de masse, puis en fermant les vannes.
  • Je ne crois PAS DU TOUT que cette technologie "offre aux gens un moyen de se défendre". J'aimerais vous parler d'une expérience que j'ai vécue dans un supermarché moderne de Loja, en Équateur, il y a environ un an et demi. J'ai déjà posté ça (en anglais), mais on peut en reparler.

    Au vu de cette expérience intense et directe, ils essayaient vraiment de tous nous tuer -- la grenouille dans la casserole, dont l'eau chauffe progressivement -- et en nous fournissant discrètement suffisamment d'informations pour que notre responsabilité soit engagée si nous en faisons fi, et non la "leur".

    Je connaissais déjà le concept, mais cette fois-ci il était palpable : je pouvais me mettre à la place des mondialistes et ressentir leur haine du commun des mortels, comme si nous étions tous autant de sales cafards. Aussi fort que ça. Leur objectif est de nous convaincre de nous tuer nous-mêmes, puis de rire de nous parce qu'aussi crédules que les lemmings qui se [suicident] à la queue-leu-leu du haut des falaises, un danger évident pour toute personne douée de perception et d'intelligence.  
  • Rien du tout ne prouve que s'"ils voulaient que des millions d'entre nous meurent, ce serait déjà arrivé". Ils doivent commencer par ne plus avoir besoin de nous comme main d'œuvre au niveau mondial, et ils ne sont donc pas encore tout à fait prêts à le faire.

    "Les bouches inutiles" continuent à travailler en usine et à fabriquer tous les objets stockés dans les milliers de bases souterraines. Ces "bouches inutiles" continuent à diriger les machines qui créent ces réseaux de tunnels. Quand tout sera automatisé -- leur plan sera alors de réduire la taille de la race humaine. Mais pas avant que l'automatisation soit en place.

Il faudrait que j'explique ma position, qui est non-négociable, solide comme le roc, et limpide : les objectifs du Nouvel Ordre Mondial sont malfaisants et exécutés par des gens (et/ou des êtres) malfaisants.

Ils n'ont pas les intérêts de l'humanité à cœur. Ils sont au service de quelqu'un d'autre.

Je suis profondément en désaccord avec votre position, et bien que je sache que vous croyez ce que vous dites -- je respecte votre courage, qui consiste à exprimer votre vérité -- je pense que vous ne vous en fourvoyez pas moins, et je soupçonne fortement que d'autres vous ont induit en erreur, des gens qui veulent faire de vous l'avocate d'un plan malfaisant. Et j'écris ceci en pesant mes mots.

A mon avis vous rendez un très mauvais service à la cause de la liberté de l'humanité. Que vous ne sembliez pas vous en rendre compte me frustre énormément au niveau personnel.

Je suis persuadé que vous êtes bien intentionnée : mais étant donné les mots et les vecteurs que vous utilisez, ce pourrait tout aussi bien ne pas être le cas.  



Message N°133 (Pour l'original, voir ici.)

Quote Posté par RMorgan (ici)
Quote Posté par risveglio (ici)
Eh bien, je pense qu'Obama est sans aucun doute un marxiste, et je ne suis pas le seul.
C'est une méprise courante.

Cite-moi seulement une action qu'Obama a faite allant dans la direction du  marxisme/socialisme/communisme. Juste une.

Ça, c'est le lavage de cerveau classique d'extrême droite d'Alex Jones.

Pour autant que je le sache et comme le démontrent les preuves, Obama travaille uniquement en faveur des institutions méga-capitalistes, en prenant l'argent des pauvres et de la classe moyenne pour le donner aux ultra-riches, ce qui est exactement à l'opposé de l'idéal marxiste.

Raf.

Bonjour, Raf -- risveglio expliquera sûrement son point de vue, mais il l'a peut-être exprimé dans le sens que marxisme <---> fascisme n'est pas un concept linéaire, mais une sorte de cercle où les "extrémités" se rejoignent.

On peut arguer que marxisme et fascisme sont tous les deux fondamentalement totalitaires, d'une manière très proche. George Orwell le disait de façon évidente dans son (autre) chef d'œuvre, La Ferme aux animaux. Un sujet intéressant, à traiter séparément.




15 novembre 2013

Bill Ryan[Traduction des messages de Bill parus le 15 novembre 2013 dans le fil de discussion du Forum intitulé "Who,really, is Barack Obama ? THIS APPEARS TO BE THE TRUTH." (Messages N°1 et 15.) Pour l'original, voir ici.]
 
Qui est réellement Barack Obama ? VOICI CE QUI SEMBLE ÊTRE LA VÉRITÉ.

-------

Origine : http://infowars.com/mancow-muller-ob...y-harry-lennix

Obama est un acteur formé par Harry Lennix

Au cours de son apparition [hier] dans l'émission d'Alex Jones, l'animateur radio Eric "Mancow" Muller, de Chicago, a révélé que l'acteur Harry Lennix lui a raconté avoir été engagé pour former Obama à acquérir une attitude présidentielle en imitant son propre maintien et son propre langage corporel.




Lennix, qui est né et a grandi à Chicago, a souvent donné des conférences avant de devenir acteur, tout en enseignant la musique et l'instruction civique au sein du système scolaire public de cette ville. Lennix est avant tout connu pour son récent rôle dans le film Man of Steel (L'Homme d'acier, au Québec) et pour son incarnation du secrétaire général de la Maison-Blanche dans la série télévisée d'ABC intitulée Commander in Chief (Commandant en chef).

Selon Muller, qui connaissait déjà Obama à Chicago avant qu'il ne devienne président, l'acteur Lennix lui a dit "avoir été engagé pour enseigner à Obama à "être" Harry Lennix -- regardez The Blacklist et vous verrez Obama -- c'est comme acteur que notre président a été engagé."

Et Muller de raconter : "[Lennix] quitte notre studio, voit un découpage [grandeur nature] d'Obama et dit de lui : « C'est un salaud ! » -- oh, sous prétexte que je suis noir, il faut que j'apprécie Obama !"

"[Lennix] me dit : «  Mancow, est-ce que je vous rappelle Obama ?... Barack Obama c'est moi, vous me voyez à la TV, vous me voyez dans les films. Il est moi. »"

Mancow raconte que Lennix lui a dit : "Il m'a imité, il m'a suivi pendant des années, et ils voulaient que je le forme et lui apprenne à agir... comme un Noir-Américain cultivé des quartiers sud de Chicago", ajoutant que Lennix trouvait Obama "très stupide" et "qu'on lui avait enseigné à jouer son rôle de cette manière-là."

Le producteur de Mancow, également témoin de la conversation, a confirmé sa véracité et ajouté que Lennix avait affirmé que seule Michelle Obama connaissait Obama mieux que lui.

Mancow espérait ne pas attirer d'ennuis à Lennix en révélant cette conversation, par peur que l'acteur ne soit confronté à un audit. Il a aussi révélé que Lennix affirmait avoir su dès 1998, et peut-être même plus tôt, qu'Obama deviendrait président.

Tous ceux qui connaissent le langage corporel de Lennix et son comportement général noteront la remarquable ressemblance entre son attitude et celle d'Obama. Comme le montre cette photo, ils se sont rencontrés dès 2005, quand Obama a été élu sénateur. 

Étant donné qu'une des rares choses pour lesquelles Obama ait été presque unanimement applaudi depuis son arrivée au pouvoir est sa grande aisance à lire un téléprompteur, l'affirmation ne semble finalement pas si choquante.

De fait, vu les frappantes similarités qui existent entre eux, on a souvent proposé à Lennix d'incarner Obama dans un film biographique.

Plus loin dans l'interview présentée ci-dessus, Muller révèle aussi comment une grosse entreprise lui a offert  9 000 000 $ pour un contrat radio de 3 ans destiné à "faire apprécier et promouvoir Obama", une proposition qu'il a catégoriquement refusée.

La vidéo ci-dessous montre à quel point le comportement de Harry Lennix ressemble à celui de Barack Obama.



La vidéo au-dessus provient de l'article d'Infowars d'aujourd'hui. Cet extrait vaut VRAIMENT la peine d'être écouté en entier. Notez bien le fait qu'Obama a informé Lennix qu'il avait su dès 1998 qu'il deviendrait Président.

Dans l'émission, Mancow exprime sa volonté de ne pas attirer d'ennuis à Lennix, en insistant sur le fait que ce dernier, un de ses bons amis, était quelqu'un de très bien, et que ce qu'il avait communiqué hors antenne à toute l'équipe de production de Mancow n'était pas officiellement considéré comme confidentiel.


****

Qui plus est, au cours des deux dernières semaines, une Américaine d'Hawaï, Mia Marie Pope, a révélé avec précision dans plusieurs émissions de radio quel genre d'adolescent était Obama (il s'appelait alors Barry Soetoro, apparemment originaire de Mombasa, au Kenya).

Mia Pope le connaissait bien et, après lui avoir accordé le bénéfice du doute aussi longtemps qu'elle l'a pu, a finalement décidé de parler ouvertement de lui.

La meilleure de ces interviews est probablement celle-ci, la première. Je vous RECOMMANDE VIVEMENT de la regarder ou de l'écouter.


Elle est d'une extrême importance, et il n'existe absolument aucune raison de douter de Mia Pope lorsqu'elle affirme :
  • qu'Obama était un étudiant étranger qui a bénéficié inexplicablement d'un passe-droit pour le faire entrer dans la plus prestigieuse école d'Hawaï.
  • qu'il était 100 % et ouvertement gay (tout comme un certain nombre de ses partenaires blancs plus âgés, qui l'approvisionnaient en drogue).
  • qu'il se vantait ouvertement d'être cocaïnomane.
  • qu'il était connu pour mentir de manière pathologique pendant son adolescence.
Maintenant : attendez-vous à voir -- RAPIDEMENT -- se mettre en marche la machine étatique de désinformation bien huilée, qui va ridiculiser [Mia Pope] et la traîner dans la boue. Il est tout à fait clair à mes yeux qu'elle raconte sincèrement son expérience, sans exagération ni distorsion. Elle est intelligente, éloquente, mesurée, extrêmement honnête et courageuse. Écoutez son interview (dans la vidéo YouTube ci-dessus) et préparez-vous à être surpris (et peut-être même stupéfié).


Message N°15 (Pour l'original, voir ici.)

------

Voici ce que je ne comprends pas.

Pourquoi l'ont-ils choisi et l'ont-ils formé, LUI ? Pourquoi cet individu ? Même s'ils souhaitaient avoir un président noir pour cette période, il devait exister beaucoup d'autres possibilités. Pourquoi Colin Powell n'aurait-il pas pu faire l'affaire ?

Ils paraissent avoir couru d'énormes risques. Faux certificat de naissance, émergence d'histoires peu reluisantes, meurtres d'amoureux gays à Chicago, histoires de drogue, histoires de sexe... Ce type est tout sauf un HÉROS. On a FORCÉMENT dû se rendre compte que tout ceci ne pouvait que se savoir un jour ou l'autre. Chez l'élite, un membre du comité de sélection du président a certainement dû s'écrier : "Écoutez, il nous faut quelqu'un de plus sûr !"

Autre possibilité : il s'agit d'un coup monté, soigneusement préparé. Obama est peut-être déjà sur un siège éjectable. Afin, par exemple,
  • de le faire rester complètement "dans la ligne du parti" (avec un chantage à la clé), ou bien
  • de le discréditer délibérément plus tard, à un moment stratégique, pas encore arrivé. Du genre :
Problème : Obama est dénoncé au niveau national et mondial, en tant que gay, et en tant qu'imposteur sociopathe, dépourvu de toute probité personnelle.
Réaction : Scandale... "Ceci ne doit PLUS JAMAIS se reproduire !"
Solution : Arrivée de quelqu'un de merveilleusement qualifié pour l'emploi, un vrai chevalier à l'armure resplendissante -- mais qui, cette fois-ci, se révèlera le VÉRITABLE "Antéchrist".

Je suis ouvert à toutes les suppositions sérieuses. Il est vraiment difficile de comprendre pourquoi ils ont pris ce risque évident.



23 et 26 octobre 2013

Bill Ryan[Traduction des messages de Bill parus les 23 et 26 octobre 2013 dans le fil de discussion du Forum intitulé "Bill Ryan's 2011 Avalon interview". (Messages N°1 et 24.) Pour l'original, voir ici.]
 
L'interview Avalon 2011 de Bill Ryan

-------

Chers tous,

Je viens à l'instant de revoir cette vidéo, pour la première fois depuis deux ans. Je dois dire (si je peux me permettre !) qu'elle n'est pas mal du tout.

Il se peut que beaucoup de membres n'aient jamais vu ou entendu son contenu. Il s'agit, dans une très grande mesure, du manifeste de Projet Avalon, tout aussi valable actuellement qu'il l'était en 2011. Je recommande chaudement à tous ceux qui n'ont pas vu cette interview d'y jeter un coup d'œil. Vous saurez après les premières minutes si elle mérite votre attention.

Le lien YouTube figure ci-dessous. On peut aussi la regarder ou la télécharger à partir de :
http://projectavalon.net/lang/fr/bill_ryan_from_project_avalon_part_1_fr.html (68 minutes)

L'audio en anglais se trouve ici :
http://projectavalon.net/Bill_Ryan_A...iew_part_1.mp3

Passez un bon moment !

Message N°24 (Pour l'original, voir ici)

-------

Bonjour à tous ! Merci pour tous vos très aimables commentaires. (Moi aussi j'ai pensé que c'était une bonne interview !  Intéressant de voir l'impression que donne ce qu'on a fait quand on ne l'a pas regardé depuis très longtemps.)

Pour répondre à de nombreuses questions (posées ici et ailleurs -- pardonnez-moi si je semble me répéter), voici en vrac mes différentes pensées et opinions :
  •  Je me sais bon intervieweur, et que le bon travail que j'ai fait a aidé beaucoup de gens. Tout ce que j'ai publié, depuis 2006, est encore disponible. De nouveaux lecteurs le découvrent tous les jours.

  • On trouve sur Internet une pléthore d'entretiens, d'émissions radio, de blogs mis à jour quotidiennement et de vidéos YouTube de toutes sortes : une ÉNORME quantité d'arbres qui cachent la forêt. Certaines de ces émissions et interviews sont de très bonne qualité, d'autres plutôt affligeantes (ou pire). A bien des égards je ne me sens aucune envie d'"entrer en concurrence" dans ce domaine. (Non, on ne m'a ni menacé, ni "dissuadé" ! Merci quand même d'avoir posé la question.)

  • On m'a proposé de faire une émission radio hebdomadaire (sur GCN, je crois : à vérifier), et j'ai décliné l'offre. Il en existe déjà bien trop. Bien faire ce genre d'émission en direct (avec la qualité professionnelle requise) n'est pas facile. Il faut y consacrer beaucoup de temps, d'énergie et de concentration.
  • Je m'applique à trouver des solutions et à créer un réseau, ce qui se passe surtout "en coulisse". Ce n'est pas du tout la même chose que de continuer à présenter de nouvelles révélations de whistleblowers. Toutes les pièces du puzzle nécessaires au tableau d'ensemble sont déjà disponibles, et sur la table.
  • J'aimerais vraiment réaliser une série d'audioconférences. Dont les meilleures seraient éditées et publiées pour toucher un public plus large. Il m'arrive encore souvent de vraiment y songer.

  • J'aimerais aussi effectuer le montage de la seconde partie, attendue depuis longtemps, de l'interview de 2011. Je ne manque pas de choses à dire pour résumer la situation, c'est-à-dire sur la façon dont les pièces pourraient s'emboîter. Bien que je sois capable d'interviewer efficacement les gens, je pense que c'est lorsque je résume ou présente que je réussis le mieux. Il existe autour de nous tout un tas d'informations, à démêler. Avec comme questions-clés : Quelle est la vraie signification de tout ceci ? Vers quoi nous dirigeons-nous probablement ?
  • Ces deux dernières années j'ai personnellement cherché à bien m'intégrer en Équateur, afin d'acquérir une base solide en vue d'événements inconnus. Dans le seul but d'aider d'autres gens en cas de nécessité, le moment venu.
  • Si je produis/Quand je produirai vraiment quelque chose d'autre,
    a) ce sera aussi bien fait, aussi exhaustif, intéressant et valable que j'en suis capable, et
    b) cela suscitera peut-être beaucoup d'intérêt et d'attention, étant donné que je n'ai rien publié depuis très longtemps, sauf ici sur le forum.
    En fin de compte, votre patience pourrait bien se trouver récompensée !




6 et 7 octobre 2013

Bill Ryan[Traduction des messages de Bill parus les 6 et 7 octobre 2013 dans le fil de discussion du Forum intitulé "Are they underground Fleeing Comet Ison? ...good video to see .....". (Messages N°16, 19, 26, 27 et 35.) Pour l'original, voir ici.]
 
Objet : Sont-ils sous terre pour fuir la comète Ison ? ... une bonne vidéo, à voir.....

-----
Message N°16 (Pour l'original, voir ici)

Quote Posté par araucaria (ici)
Si la comète Ison est aussi énorme que le dit la femme du rapport Hagmann - qu'elle charrie avec elle un flot de débris - et si vraiment elle est à proximité de Mars, où peut-on voir toutes les extraordinaires photos d'astronomes amateurs ? La comète devrait être visible à l'œil nu et pourtant je ne trouve apparemment que des simulations.

Il s'agit de la Révérende Michelle Hopkins. Presque tout ce qu'elle raconte sur Ison dans son interview avec Hagmann est incorrect.

Juste un mot : nous devons toujours bien faire attention de ne pas confondre message et messager -- mais ni Michelle Hopkins, ni John DiNardo ne sont des sources fiables d'information.

Cela fait déjà pas mal d'années qu'ils comprennent tous les deux un certain nombre de choses de travers. DiNardo, en particulier, a tendance à exagérer, confondre, et chercher au mauvais endroit des preuves que notre fin est proche. Dans son entretien récent avec Hagmann, Michelle Hopkins a fait exactement pareil. Ce n'est une aide pour personne.

DiNardo est un exemple typique, parmi bien d'autres, de ceux qui crient "Au loup !" Mais cela ne signifie pas qu'il ne se prépare rien de sérieux (c'est en fait le cas), ni que le Loup soit imaginaire (il ne l'est pas).

Il nous faut tous nous montrer aussi futés et attentifs que possible afin de comprendre la nature de ce Loup, quand et où il interviendra.


Message N°19 (Pour l'original, voir ici)
Quote Posté par Operator (ici)
Quote Posté par Bill Ryan (ici)

Mais cela ne signifie pas qu'il ne se prépare rien de sérieux  (c'est en fait le cas), ni que le Loup soit imaginaire (il ne l'est pas).

Il nous faut tous nous montrer aussi malins et être aussi attentifs que possible afin de comprendre ce qu'est ce Loup, quand et où il interviendra.
Bill, que dites-vous de la période choisie pour le "Shutdown" et l'interruption du fonctionnement du "Mars Rover", juste au moment où ISON a une influence perceptible sur Mars ?

McCanney a fait des commentaires intéressants, comme celui où il dit que Mars est en train actuellement de s'entourer d'un halo. Ses commentaires vous paraissent-ils fiables ?

J'essaie moi aussi d'éviter le baratin à sensation... mais je trouve qu'il y a ici des morceaux intéressants du puzzle.

Une technique des prestidigitateurs de scène : "Regardez à droite !" Et quelque chose se passe tranquillement à gauche.

Ison n'est qu'une comète, tout comme l'était Elenine. Si la Terre est en train d'entrer dans une partie de l'espace où se trouvent plus de météores et de petits astéroïdes -- comme cela semble être le cas -- la raison est ailleurs. La "coma" de Mars, causée par la très grande proximité d'Ison, est intéressante, et peut être due à un effet d'induction électromagnétique. Mais cela ne nous affecte pas, ni ne peut nous affecter, puisque sa distance se chiffre en dizaines de millions de kilomètres. Et à aucun stade, la trajectoire d'Ison ne l'amènera près de la Terre. 

Remarquez bien que même si la NASA est en mode veille et que tous ses rapports en temps réel sont suspendus, le monde entier, lui, n'a pas fermé ! Il existe des astronomes et des équipements de niveau international dans bien d'autres pays. Les Russes, les Canadiens, les Australiens, les Chinois, les Indiens, les Brésiliens, l'Agence Spatiale Européenne. Les USA ne sont pas les seuls au monde !

J'ai émis ici l'hypothèse (voir traduction ci-après) que le phénomène Planète X est plus plausible que tout élément lié à une comète de 5 km de large. Comme je l'ai également déclaré  (j'ai fait les calculs), dire que la Terre est affectée par Ison, équivaut à dire qu'une voiture roulant sur une autoroute est affectée par un grain de sable situé dans un champ à 25 km de là. Impossible !

Je ressens avec certitude qu'il y a quelque chose dans l'air, et bien d'autres gens le ressentent aussi. J'IGNORE de quoi il s'agit. Plus qu'un danger en provenance de l'espace, j'envisagerais personnellement plus probable un événement sous faux pavillon aux États-Unis (un événement très important, lourd de conséquences, traumatisant), tel que :
  • Le plus grand séisme jamais signalé
  • Un événement nucléaire
  • Un attentat biochimique
  • Une fausse prise de contact ou un faux atterrissage extraterrestre
  • ... bien d'autres options !


Mon post antérieur sur les impacts de météores et de bolides :

Difficile d'expliquer pourquoi en quelques mois le nombre de météores a augmenté -- si c'est exact. (Oui, on le dirait bien.)

Cela vient du fait que la Terre est une cible mouvante dans l'espace. Elle tourne autour du Soleil à 108 000 km/h, et le lieu de l'espace par où (c'est un exemple) le météore russe de Tcheliabinsk est entré dans l'atmosphère en février dernier se trouve maintenant à 500 000 km derrière nous, là où était la Terre à l'époque. Il n'existe donc pas de lien évident entre (disons) cela et ce qui se produit aujourd'hui.

Il est important de se le rappeler. La Terre se déplace si vite et si loin dans l'espace que, même si l'on observe à quelques heures d'intervalle deux bolides dans le ciel, cela ne signifie absolument pas que ces deux météores "voyageaient de conserve". C'est impossible.

Si votre voiture sur l'autoroute (ou votre Humvee fonçant dans le désert irakien) est touchée par deux balles à 5 minutes d'intervalle, il faut qu'il y ait deux tireurs. Et non un seul qui vous tire dessus plusieurs fois.

Si le nombre de météores augmente, cela veut dire qu'il doit y avoir BEAUCOUP de météores (ou de très petits astéroïdes) partout dans l'espace -- parce qu'on a l'impression d'en rencontrer constamment.

Il se POURRAIT qu'il y ait un lien avec la "Planète X" qui, (en supposant qu'elle existe, et il y en a de nombreuses preuves), a probablement accumulé une vaste zone de débris, à la fois devant et derrière elle -- peut-être même loin devant elle.

La comète Ison, que beaucoup de gens s'emploient à signaler sur You Tube et à accuser de tous les maux, n'a qu'un diamètre de 5 à 8 km (c'est un objet minuscule !), et elle est actuellement loin de Mars -- donc rien dans sa queue ne peut, ni ne pourra, aucunement se trouver près de nous. La queue d'une comète est dirigée à l'opposé du Soleil, qu'elle s'approche ou qu'elle s'éloigne, et Mars est bien plus loin du Soleil que nous.)

Pas de conclusions. Juste une très simple mise en contexte, pour nous aider tous à comprendre ce dont nous entendons parler.


Message N°26 (Pour l'original, voir ici)

Quote Posté par kirolak (ici)
Quote Posté par Bill Ryan (ici)
Il se POURRAIT qu'il y ait un lien avec la "Planète X" qui, (en supposant qu'elle existe, et il y en a de nombreuses preuves), a probablement accumulé une vaste zone de débris, à la fois devant et derrière elle -- peut-être même loin devant elle.
Très intéressant, et je suis d'accord avec vous. Si je peux vous le demander, Bill, Pensez-vous qu'il s'agira d'une "Planète X" physique, ou de quelque chose d'immatériel ? Le scénario proposé par Nancy Lieder est-il à votre avis réalisable ?
PS. Merci pour vos opinions bien étayées et pour cet excellent forum ! 


Bonjour, et merci !
  • Oui, d'une Planète X physique (probablement une naine brune, la compagne binaire de notre Soleil). Un objet de cette taille traînerait toutes sortes de débris derrière elle (dont quelques-uns énormes).
  • Dans la mesure où certains débris tourneraient autour d'elle en orbite, cela pourrait expliquer pourquoi ils semblent parfois "précéder" l'objet en approche. (Et cet objet pourrait apparaître avec deux bonnes années de retard ou plus sur les débris les plus proches du Soleil.) Rien de ceci ne signifie que l'objet principal va nous arriver dessus incessamment.   
  • À mon avis, c'est probablement Andy Lloyd qui voit le mieux ce qui se passe. (http://www.darkstar1.co.uk : un bon site.)
Personnellement, je ne tiens absolument pas compte de ce que dit Nancy Lieder. Elle ne s'est jamais révélée à aucun moment une bonne source, et je pense qu'elle se fait probablement (ou certainement !) des idées. 



Message N°27 (Pour l'original, voir ici)

Quote Posté par DeDukshyn (ici)

Mais la NASA (et d'autres) projette aussi de placer un astéroïde en orbite, d'en extraire des minerais, puis de le faire s'écraser sur la Lune. Alors pourquoi ne pas en faire s'écraser un artificiellement sur la Terre, pour imiter s'ils le souhaitent une catastrophe naturelle ?


Je dois dire (mais ne le prenez pas mal !) : après avoir lu votre post, je me suis arrêté pour y réfléchir une minute ou deux.

Je passe en revue dans ma tête tout ce qu'il est possible de concevoir, mais il ne me vient toujours pas spontanément à l'esprit la fameuse réponse : "Bon sang, mais c'est bien sûr !" Je vais donc ajouter votre idée à la (déjà très longue) liste, sans la rejeter comme étant 100 % impossible -- car certainement rien de ce qui est lié à Ison ne l'est.


Message N°35 (Pour l'original, voir ici)

Quote Posté par SamwiseTheBrave (ici)

Le scientifique qui est en moi
Bonjour Sam - ceci peut vous intéresser :

De http://archive.stsci.edu/hla/ison :
Des blogueurs ont remarqué que les images de la Comète C/2012 S1 (ISON) prises par Hubble offrent quelques caractéristiques surprenantes. Voici une courte explication de l'origine de la structure de ces images.

Bref résumé : L'image est le résultat de la combinaison des trois clichés qui produisent ses trois composantes, et les formes sont obtenues en combinant le déplacement du télescope Hubble et celui de la comète. Les images sont conformes au résultat attendu.



Comète C/2012 S1 (ISON)
Hubble, 30 Avril 2013
Image formée de 3 clichés combinés.

C'est l'image du 30 avril 2013 (publiée le 16 juillet 2013), obtenue à l'aide du filtre F606W, qui a le plus retenu l'attention. Cette image (voir ci-dessus) est la superposition de 3 clichés distincts. Chacun d'entre eux peut être regardé ou téléchargé à partir de la page web, tout comme l'image combinée. La série ci-dessous présente les trois clichés de la comète, et des informations les concernant.

Comète C/2012 S1 (ISON) observations Hubble du 30 avril 2013, filtre F606W


Pose 1, 440 secondes


Pose 2, 440 secondes


Pose 3, 440 secondes

Vous pouvez constater que les 3 parties composant la structure présentée dans l'image combinée proviennent des trois clichés. La comète elle-même n'est pas en 3 parties. C'est un artéfact obtenu à partir de l'addition des clichés distincts.

L'aspect de la comète est différent dans chacun des clichés, car la comète et le télescope Hubble se déplacent pendant l'exposition. La comète est floue, tout comme le serait une photo prise à travers la vitre d'une voiture en mouvement. Pour cette image, le télescope Hubble pointait en permanence et avec précision sur l'arrière plan des étoiles et des galaxies, sans chercher à suivre la comète.

Le flou présent ici est plus dû au déplacement même de Hubble qu'à celui de la comète. Hubble opère une révolution complète toutes les 95 minutes. 46 minutes se sont écoulées entre le début de la première exposition et la fin de la 3ème, une période pendant laquelle le télescope est passé d'un bord à l'autre de son orbite, parcourant environ 13 000 km. Du fait de la proximité relative de la comète (par rapport aux étoiles et aux galaxies très éloignées), sa position apparente parmi les étoiles évolue en fonction des différents emplacements de prise de vue. On appelle parallaxe l'effet produit. Il est courant lorsqu'on observe des cibles du Système Solaire, et peut être la cause sur les clichés d'un déplacement ou d'un flou indéniables dus au mouvement circumterrestre de Hubble.



4 octobre 2013

Bill Ryan[Traduction des messages de Bill parus le 4 octobre 2013 dans le fil de discussion du Forum intitulé "Exceptional psychic abilities in exceptional people". (Messages N°1 et 9.) Pour l'original, voir ici.]
 
Les capacités métapsychiques exceptionnelles de gens exceptionnels

-----

Il y a eu pas mal de discussion sur Avalon concernant ceux qui rapportaient ou affirmaient posséder des capacités ou des expériences exceptionnelles (et incroyables) -- qui semblent ne pouvoir être rien d'autre que le fruit de l'imagination.

Vous trouverez ci-dessous un certain nombre de livres et de références, juste comme point de départ à une discussion sur le sujet. Mon propre vécu laisse supposer que la réalité est un peu plus malléable que voulaient bien nous le faire croire nos professeurs de physique du secondaire.

JE SAIS DE SOURCE SÛRE que de nombreux Avaloniens ont eux-mêmes expérimenté ces sortes de phénomènes. Aussi bien la magie noire que la magie blanche (ou chamanisme) ne sont guère autre chose que la domestication de ces capacités -- quelles qu'en soient le but.

Si nous avons parmi nous sur Avalon des amis possédant ces capacités, il nous faut nous montrer reconnaissants de la pureté de leurs intentions. L'histoire de Ted Owens ("The PK Man") est très édifiante ici.

Tous les "contrôleurs" de l'élite mondiale le savent et le comprennent bien. Tout comme Darth Vader, ils utilisent constamment leurs pouvoirs Jedi. Mais il existe aussi de bons Jedi -- leur nombre est en régulière progression. J'ai l'honneur d'en connaître quelques-uns. La plupart (mais pas tous) demeurent très discrets, pour des raisons évidentes.

Voici donc la liste des lectures ! Mais, comme je l'ai fait remarquer ci-dessus, il ne s'agit que d'un début.

The PK Man: A True Story of Mind Over Matter

Commentaire sur Amazon (traduction) :
The PK Man, de Jeffrey Mishlove, la véritable et étrange histoire de Ted Owens, qui prétendait posséder de puissantes capacités psychokinétiques conférées par des "intelligences spatiales", des dons bien trop bizarres et extraordinaires pour que beaucoup de gens le croient. Quand on refusait d'admettre ou mettait en doute ces affirmations, il utilisait, dit-on, ses pouvoirs pour produire des séismes, des troubles sociaux, des apparitions d'OVNI, d'étranges événements atmosphériques, et d'autres puissants phénomènes. Owens a même menacé de faire s'écraser des avions pour attirer l'attention.

Y avait-il du vrai dans les capacités d'Owens, ou bien n'était-il qu'un imposteur doué pour repérer le moment et le lieu des catastrophes ? Le Dr. Jeffrey Mishlove, psychologue respecté et animateur de Thinking Allowed ("Il est permis de penser"), la populaire émission de la télévision publique, analyse la correspondance, les interviews, les articles de journaux, et la vie remarquable du "plus grand médium du monde", comme se proclamait Owens.
Qu'Owens ait été un prodigieux menteur et un dangereux manipulateur, ou qu'il ait au contraire été un maître authentique bien qu'un peu déséquilibré, qui usait de ses pouvoirs incroyables avant tout pour exécuter des vengeances mesquines, beaucoup de questions demeurent, et les conséquences, en ce qui nous concerne, sont stupéfiantes.


Mon propre commentaire :

Ted Owens -- qui nous a quittés --, le sujet de ce livre, était un médium perturbé mais qui, selon tous les témoignages, possédait des capacités extraordinaires et presque incroyables, de nature quasi-divine.

Mais comme de nombreuses personnes aux dons étonnants : parlez-en à n'importe quel prodige indigo ou, par exemple, à Inelia Benz ! -- c'était quelqu'un de très instable qui avait énormément de difficulté à faire coexister dans une personnalité "normale" les capacités qu'il avait découvertes en lui. Il n'y est jamais parvenu.

Ce livre est non seulement le récit de sa vie et de ses capacités, mais aussi de ses propres batailles contre lui-même (et contre le reste du monde). Des batailles qu'il a perdues.

* J'ai mentionné Inelia ci-dessus. Certains d'entre vous ont peut-être vu mon interview d'elle en 2011, et il y a ici une discussion la concernant (Elle est extrêmement intéressante -- lisez-la depuis le début).

The Inelia thread (en anglais)

Voici la vidéo :


Nous avons décidé de RETIRER de la vidéo les récits les plus étonnants et incroyables de ce qu'Inelia a fait ou vécu, parce que ces récits impliquant des capacités psychiques spectaculaires (dont beaucoup sont tout aussi incroyables que ce qu'on peut entendre ou lire n'importe où ailleurs) n'étaient pas l'objectif de son message. Avec sagesse peut-être, Inelia n'a jamais raconté publiquement certaines de ses expériences personnelles. Ce qui pour la plupart des gens est extrêmement difficile à croire, fait en effet obstacle.

Un autre livre à lire d'un bout à l'autre, c'est L'Univers est un hologramme, le chef-d'œuvre de Michael Talbot.

Le voici en PDF (et en anglais). Bonne lecture !

http://projectavalon.net/The_Hologra...ael_Talbot.pdf (Ndt - J'ai trouvé ici -- descendre jusqu'au message de "Myriam", du 3 novembre 2010 -- la traduction (non vérifiée par mes soins) de ce qui semble être un résumé du livre...)



La pertinence ici, c'est qu'après avoir lu L'Univers est un hologramme, vous pouvez très bien ne plus jamais douter de l'existence de ces types de phénomènes.

Il y a de nombreux autres livres sur le sujet. L'ouvrage de Lyall Watson, Gifts of Unknown Things (1976), publié en français sous le titre Cadeaux de choses inconnues, rapporte la rencontre, sur une île indonésienne, avec une fillette aux capacités telles qu'elles font passer celles de Jim, Inelia, et même celles de Ted Owens, pour insignifiantes par comparaison.

Elle pouvait littéralement manipuler la réalité qui l'entourait -- comme par exemple créer des arbres (en bois, des vrais !) -- là où il n'en existait aucun auparavant. Lyall Watson a personnellement été le témoin de tout ceci, et une grande partie du livre est consacrée à ce qu'il a vécu et vu de ses propres yeux. Cette fillette était protégée par les îliens et révérée en tant que grande déesse-chamane.



Au tout début d'un autre ouvrage de Lyall Watson -- Supernature ou Lifetide --  il rapporte l'histoire d'une jeune italienne qui avait le pouvoir de RETOURNER LA PEAU DES BALLES DE TENNIS (l'intérieur à l'extérieur). Oui, vous avez bien lu !

Et dans son livre China's Super Psychics, Paul Dong rapporte des cas et des cas de jeunes enfants chinois possédant des capacités si extraordinaires qu'ils ont tous été incorporés dans des programmes spéciaux de formation de l'armée chinoise.



Il y en a encore bien d'autres exemples en littérature dans le domaine. Ces gens existent. Voici ma requête à l'encontre de tous les critiques et sceptiques qui lisent ceci :

Lisez ces livres (ou du moins, lisez-en les comptes rendus, les résumés et les commentaires !) et rendez-vous compte que ces faits, même s'ils sont exceptionnels, sont bien réels !

Nous ne tenons pas ici à jouer les inquisiteurs. Si quelqu'un vient à nous en annonçant posséder des capacités et avoir vécu des expériences, nous devrions, comme l'indique le Dr. Stephen Covey, le conférencier et écrivain spécialiste de la motivation (voir l'"habitude N°5" , extraite de son ouvrage Les 7 Habitudes des gens efficaces (ou Les 7 Habitudes de ceux qui réalisent tout ce qu'ils entreprennent) :

Cherchez d'abord à comprendre, ensuite seulement à être compris.

Bonne lecture des livres... ou de leurs critiques ! Merci de partager ici vos expériences du même ordre. Je les lirai et les écouterai avec beaucoup d'intérêt, et grand respect.



Message N°9 (Pour l'original, voir ici.)

Quote Posté par i_am_becoming (ici)
Merci Bill de nous rappeler de lire The PK Man et L'Univers est un hologramme.  Bizarrement, ce sont les deux livres que je remarque chaque fois que je passe devant ma bibliothèque -- il ne me fallait plus que ce coup de pouce pour que j'aille les lire !

Merveilleux !

Je peux presque vous garantir que si vous commencez The PK Man, vous ne pourrez plus vous arrêter. L'Univers est un hologramme, quant à lui, a changé la vie (et même la vision du monde) de beaucoup de gens.

En voici un extrait court et célèbre (souvent cité par David Icke dans ses exposés), que vous pouvez lire dès maintenant (juste une page du livre, plus quelques lignes) :

http://projectavalon.net/The_Hologra...tist_story.pdf (en anglais...)

(Traduction du passage)

J'aimerais vous raconter un événement dont j'ai été le témoin au milieu des années 1970. Mon père avait loué les services d'un hypnotiseur professionnel pour amuser un groupe d'amis qu'il avait conviés chez lui, et il m'avait invité à me joindre à eux.  Après avoir rapidement déterminé la sensibilité à l'hypnose des individus présents, l'hypnotiseur jeta son dévolu sur un ami de mon père, du nom de Tom. Tom n'avait jamais rencontré l'hypnotiseur auparavant.

Tom se révéla un excellent sujet et, en l'espace de quelques secondes, l'hypnotiseur l'avait déjà mis en transe profonde. Il utilisa ensuite les trucs classiques des hypnotiseurs de scène. Il convainquit Tom de la présence d'une girafe dans la pièce, ce qui provoqua chez lui l'émerveillement. Il informa Tom qu'une certaine pomme de terre était en fait une pomme et il la dégusta avec plaisir. Mais le clou de la soirée fut le moment où il annonça à Tom que, lorsqu'il sortirait de sa transe, Laura -- sa fille adolescente -- deviendrait pour lui complètement invisible. Puis, après avoir demandé à Laura de se tenir debout juste devant la chaise où était assis Tom, l'hypnotiseur réveilla ce dernier et lui demanda s'il pouvait voir Laura.

Tom parcourut la pièce des yeux, mais son regard passa apparemment au travers de sa fille, qui pouffait de rire. "Non", répondit-il. L'hypnotiseur demanda à Tom s'il en était bien certain et, malgré les rires de plus en plus forts de Laura, Tom répondit de nouveau qu'il ne la voyait pas. L'hypnotiseur se plaça ensuite derrière Laura, de manière à être caché à la vue de Tom, et il sortit un objet de sa poche. Il le garda soigneusement dissimulé, afin que personne dans la pièce ne puisse voir ce que c'était, et il le pressa contre le dos de Laura. Il demanda à Tom d'identifier l'objet. Tom se pencha en avant, comme s'il regardait directement à travers le corps de Laura, et déclara qu'il s'agissait d'une montre. L'hypnotiseur acquiesça et demanda à Tom s'il pouvait lire l'inscription qui figurait dessus. Tom loucha, comme s'il avait de la difficulté à déchiffrer l'écriture, et donna à la fois le nom du propriétaire de la montre (qui se trouva être inconnu de nous tous dans la pièce) et le message. L'hypnotiseur révéla ensuite que l'objet était effectivement une montre et il la fit passer dans la pièce, pour que tous puissent se rendre compte que Tom avait bien lu correctement l'inscription.

Quand j'en parlai à Tom par la suite, il me déclara que sa fille avait été totalement invisible à ses yeux. Il n'avait vu personne d'autre que l'hypnotiseur debout, tenant  une montre dans la paume de la main. Si l'hypnotiseur l'avait laissé partir sans lui révéler ce qui se passait, il n'aurait jamais su qu'il ne percevait pas la réalité normale, celle sur laquelle tout le monde s'accorde.





27 septembre 2013

Bill Ryan[Traduction du message de Bill paru le 27 septembre 2013 dans le fil de discussion du Forum intitulé "A Millimeter is Fantastic". (Message N°15.) Pour l'original, voir ici.]
 
Objet : Un millimètre ? Mais c'est fantastique !

-----

Quote Posté par Flash (ici)
Quote Posté par Gardener (ici)
Votre post m'a fait me demander si ce que vous considériez comme des "résultats presque inexistants"
n'est pas devenu au fil du temps quelque chose d'assez exceptionnel.
Quote Lors d'un certain stage, j'avais travaillé 15 heures par jour, pendant 5 jours, pour des résultats presque inexistants.
Bill est très exigeant envers lui-même.

Oui, c'est exactement ça. Mon collègue m'a rappelé fort justement que des victoires, même apparemment négligeables, restaient des victoires.

Il nous faut UN GRAND NOMBRE de ces victoires, petites ou grandes, et continuellement, pour que ce monde devienne meilleur. Laissons les choses parfois les plus futiles nous encourager et nous remonter le moral, et ne nous laissons pas décourager lorsque nous ne semblons pas obtenir sur commande des résultats spectaculaires pour la planète ! Tous les parents me comprendront !

Il en est de même de chaque Avalonien ayant un(e) ami(e), un(e) partenaire, un parent ou un enfant qui ne comprend pas du tout ce qui se passe dans le monde, qui est dans le déni -- mais qui, de temps à autre, reconnaît l'existence d'une vérité qu'il/elle n'avait pas vue auparavant, aussi peu importante soit-elle. Ces victoires-là aussi, doivent se fêter.


22 septembre 2013

Bill Ryan[Traduction du message de Bill paru le 22 septembre 2013 dans le fil de discussion du Forum intitulé "A Millimeter is Fantastic". Pour l'original, voir ici.]
 
Un millimètre ? Mais c'est fantastique !

-----

Chers tous,

Je vous ai raconté sur ce fil l'histoire remarquable de ce participant à un stage que j'ai animé autrefois et qui a vécu une expérience extraordinaire, qui lui a changé la vie.

Histoire d'une révélation. Une personne infecte doit-elle quitter un groupe, ou bien y demeurer au risque de changer de vie ?
(Voir le message du 13 septembre.)

Je faisais régulièrement ce travail. Mais je n'obtenais pas toujours des résultats aussi spectaculaires.

Lors d'un certain stage, j'avais travaillé 15 heures par jour, pendant 5 jours, pour des résultats presque inexistants. Une fois les participants rentrés chez eux, j'ai parlé avec mon collègue, un homme très sage nommé Richard, mon aîné de quelques années, avec qui j'avais beaucoup de plaisir à travailler.

Complètement épuisé, je me suis plaint :

"Nous avons travaillé dur, toi et moi, toute la semaine, du début à la fin, et malgré tout ça, ils n'ont progressé que d'un millimètre."

Il a levé la tête et, d'un ton sérieux mais bienveillant, m'a dit -- je n'ai jamais oublié ses mots :

"Un millimètre ? Mais c'est fantastique !"



18 septembre 2013

Bill Ryan[Traduction du message de Bill paru le 18 septembre 2013 dans le fil de discussion du Forum intitulé "The NWO Plan in 3 minutes 58 seconds". Pour l'original, voir ici.]
 
Le Plan du NOM, en 3 minutes 58 secondes

-----

http://projectavalon.net/Bahman_Nass..._Sept_2013.mp3
(en anglais)

Bahman Nassiri, franc-maçon de 32ème degré né en Iran, dévoile tout. Voici un extrait d'une interview radio du 10 septembre 2013.

Il nous avertit d'un vrai-faux attentat à l'arme chimique aux USA, et il déclare que le plan du Nouvel Ordre Mondial est de constituer un vaste ennemi unifié au Moyen-Orient ("pour une guerre de grande ampleur, il faut un ennemi de grande ampleur") -- ce qui permettra à la Troisième Guerre mondiale d'éclater.

Voir également ce fil [ci-dessous, à la date du 30 août] :

Un franc-maçon avertit d'une attaque biochimique sur une grande ville des États-Unis (Pour l'original, voir ici.)




13 septembre 2013

Bill Ryan[Traduction du message de Bill paru le 13 septembre 2013 dans le fil de discussion du Forum intitulé "The story of an epiphany. Should a toxic person leave a group, or hang in there and change their life?". (Message N°1.) Pour l'original, voir ici.]
 
Histoire d'une révélation. Une personne infecte doit-elle quitter un groupe, ou bien y demeurer au risque de changer de vie ? 

-----

Bonjour à tous,

Voici l'authentique histoire d'une expérience que j'ai vécue il y a une douzaine d'années, au cours d'un stage de développement personnel que j'animais au Royaume-Uni. Beaucoup d'entre vous qui lisez ceci savez peut-être que c'était ma profession autrefois.

Le client était une institution publique, de renommée internationale, et mon équipe et moi avions sous notre responsabilité, pour six jours, un groupe hétérogène d'employés de tous niveaux. Ce programme de développement personnel se déroulait en vase clos dans une ferme située dans les collines galloises, un endroit aussi paisible que beau.

Travailler dans le cadre de ce programme et pour cette organisation était toujours pour moi un des moments privilégiés de l'année. Il était extrêmement plaisant de travailler avec ces employés qui se montraient presque en permanence agréables, intelligents et enthousiastes.

Mais en cette occasion, on nous avait envoyés un membre de l'équipe de sécurité (pas un problème en soi : c'étaient eux aussi des gens habituellement très agréables). Il se prénommait Joe. Joe était aussi infect qu'il était possible de l'être. Il se montrait constamment négatif, perturbateur, nuisible, insidieux, cynique, agressif,   et avant tout méchant envers tout le monde. Une vraie caricature de cinéma.

J'avais trois autres formateurs dans mon équipe, et tous voulaient qu'il reparte par le premier train. Rien de positif ne pouvait résulter de son maintien dans la formation. Son directeur à Londres m'en avait averti et cherchait désespérément une solution. Joe était également représentant syndical, et il se montrait apparemment aussi hostile et agressif au travail que dans la campagne galloise.

Quelque chose me disait néanmoins qu'il devait rester. C'était mon programme et j'ai forcé la main à mes trois collègues. "Attendez", leur ai-je dit.

Ma décision ne leur plaisait pas. Nous travaillions en petites équipes, et je me suis arrangé pour avoir Joe dans mon groupe, ce qui me permettait au moins de protéger certains des autres (et mon personnel).

Au quatrième jour (sur six) : toujours absolument aucun changement. Je prenais un énorme risque, et je le savais. Joe perturbait toutes les séances, les interrompait, s'esclaffait, et raillait ceux des autres stagiaires qui tentaient de parler de leur vie. C'était loin d'être facile.

Puis, quelque chose d'extraordinaire est survenu.

Nous nous promenions dans les montagnes, et une des jeunes filles s'est foulé la cheville. Il nous a fallu rentrer rapidement à la ferme.

Sans qu'on lui demande, Joe lui a pris son sac à dos et, plaçant son bras autour de son épaule, l'a soutenue pendant toute la descente de la colline. J'étais plutôt étonné, mais j'ai laissé faire. De retour à la base, nous lui avons bandé la cheville et avons préparé le thé. Joe est resté très silencieux tout le reste de la journée. Je l'ai remercié pour son aide, tout comme l'a fait la jeune fille, qui avait beaucoup souffert.

Le lendemain, avant-dernier jour, nous avons commencé à constater un changement. Joe s'est mis à parler de sa famille et de son enfance, très dures. Nous l'avons tous écouté attentivement et l'avons remercié d'avoir partagé avec nous son histoire personnelle.

Joe semblait maintenant évoluer de minute en minute, nous confiant enfin une partie de sa vulnérabilité. Mes collègues commençaient à m'envoyer de drôles de regards. Je leur ai demandé à nouveau de rester de mon côté.

Le sixième jour, nous devions tous faire nos bagages et partir à midi. Lors de la séance finale, nous nous sommes tous assis en rond autour de l'âtre de la ferme, évoquant ce que nous avions appris et acquis au cours de la semaine. Nous avons progressivement fait le tour du cercle, chaque participant communiquant ses pensées et ses sentiments.

Et le tour de Joe s'approchait de minute en minute. Je pouvais sentir le malaise. Allait-il tout gâcher par un de ses commentaires à l'emporte-pièce ?

Le tour de Joe arriva et tout le monde le regarda, dans l'expectative. La tension emplissait la pièce, et il y eut un long silence. Finalement, Joe aspira profondément et dit :

"C'est bien la première fois que j'ai l'impression d'appartenir à la race humaine !"

Puis il se mit à pleurer.

Ce fut pour nous le déclic. Tout le monde se leva et le prit dans ses bras. C'était comme un renouveau religieux. Personne ne pouvait prononcer un mot. Aujourd'hui encore, vous raconter cette histoire m'amène les larmes aux yeux.

Dans le minibus qui nous a menés à la gare et que je conduisais, Joe est allé directement à l'avant et s'est assis à côté de moi. D'une voix calme, il m'a dit :

"Vous m'avez sauvé la vie. J'allais soit me tuer, soit tuer quelqu'un."

Et, après une pause : "Vous êtes un mec réglo."

(Forme populaire pour : "Vous êtes quelqu'un de bien." )
 
Je lui ai serré la main, et lui ai dit que lui aussi était un mec réglo. Nous avons tous les deux ri.

Le lundi après-midi, son directeur m'a téléphoné. "Que s'est-il donc passé ?" m'a-t-il demandé. "Joe est venu spontanément vers moi ce matin et m'a dit : « Venez, on va s'asseoir et parler. Il faut qu'on travaille ensemble. » Que diable [lui] avez-vous fait ?"

C'est ça qui compte dans la vie.



3 septembre 2013

Bill Ryan[Traduction des messages de Bill parus le 3 septembre 2013 dans le fil de discussion du Forum intitulé "A credible insider whistleblower, and some extremely important information -- if true" . (Messages N°182 et 184.) Pour l'original, voir ici.]
 
Un lanceur d'alerte crédible, faisant partie des initiés, et quelques informations extrêmement importantes, si elles sont vraies

-----

Message N°182
(Pour l'original, voir ici)
Quote Posté par Andre (ici)
Désolé Bill, mais je n'écoute plus les alarmistes comme Miguel.

En réalité, ce qui m'a impressionné chez Miguel, c'était à quel point il n'avait PAS peur !

De toute évidence il ne cherchait pas à répandre de la peur. Il était très naturel -- et même détendu. Cela a attiré mon attention.

Il avait l'attitude authentique de quelqu'un qui vivait depuis bien des années avec cette réalité. Cela m'a suggéré que nous pourrions avoir la bonne idée de l'écouter attentivement.


Message N°184 (Pour l'original, voir ici)

Quote Posté par mojo (ici)
Quote De toute évidence il ne cherchait pas à répandre de la peur. Il était très naturel -- et même détendu. Cela a attiré mon attention.
C'est sûr que ça attire l'attention que de ne pas avoir peur et d'évoquer tout ce qui va arriver, comme vous le dites de Miguel... cela vaut même la peine de commencer des recherches dès maintenant...

Oui -- écoutez l'audio ! (en anglais) :

http://projectavalon.net/Extract_fro...March_2013.mp3



30 août 2013

Bill Ryan[Traduction des messages de Bill parus le 30 août 2013 dans le fil de discussion du Forum intitulé "Freemason Warns of BioChem Attack on US City". Pour l'original, voir ici.]
 
Un franc-maçon avertit d'une attaque biochimique sur une grande ville des États-Unis

-------

Source : http://henrymakow.com/2013/08/Freema...20City%20.html, le 28 août :

Un franc-maçon avertit d'une attaque biochimique sur une grande ville des États-Unis



(Par Henry Makow)

En temps normal, j'évite de créer la peur. Mais je poste des avertissements crédibles dans l'espoir qu'ils se révéleront dissuasifs. Nassiri Bahman est un monarchiste et réalisateur iranien qui affirme avoir reçu des informations confidentielles sur le 11-Septembre, sur la mort de Ben Laden, et maintenant sur un attentat concernant une grande ville des États-Unis. Il a jusqu'à présent été ignoré des autorités américaines et des médias "conspirationnistes".  Il croit que les dirigeants iraniens appartiennent aux Illuminati. En plaçant des extrémistes musulmans au pouvoir, les Illuminati fomentent une guerre mondiale.  Autrement dit, le conflit islamo-sioniste est aussi truqué que la Guerre Froide entre les États-Unis et l'URSS.

"Je viens de recevoir de la même source l'annonce que la prochaine grande attaque terroriste sur le sol américain sera chimique et biologique, et qu'elle doit avoir lieu bientôt."

Cher Monsieur Makow,

Je suis un exilé iranien devenu réalisateur irano-américain, et aussi un franc-maçon du 32ème degré du Rite Écossais. Mais je peux vous assurer que s'il existe des Loges Politiques aux États-Unis, je n'ai aucun lien avec elles.

Le 1/1/11, j'ai sorti un long métrage intitulé "The Golden Veil" (le voile doré), qui révèle la conspiration cachée derrière la révolution iranienne et la crise des otages américains,  annonciatrice de ce qui se passe actuellement au Moyen-Orient.

Ma dernière interview (en anglais) avec Rick Wiles de Trunews (qui débute à 18 min. 25 s.) a pour but de dénoncer les Illuminati, comme nous les appelons, ou plutôt les "Aigles", comme ils se nomment eux-mêmes. En publiant ces informations j'ai peut-être risqué ma vie, mais je ne ressens aucune peur, car le 30ème degré m'a appris à ne pas avoir peur de la mort. 

J'encourage vos lecteurs avertis à regarder mon interview sur Trunews avant de lire ce qui suit :

Je possède une source fiable d'information. Je ne révélerai bien sûr jamais son identité, mais mes antécédents et mes prédictions se suffisent à elles-mêmes.

SI SUFFISAMMENT D'AMÉRICAINS CONNAISSENT LA VÉRITÉ,  PEUT-ÊTRE SERA-T-IL POSSIBLE D'ÉVITER DES CENTAINES DE MILLIERS DE MORTS. 

Quelques mois avant l'attentat du 11-Septembre, j'ai reçu des informations fiables m'en avertissant. J'ai communiqué l'information au FBI de Palm Springs, en Californie, mais ils n'en ont pas tenu compte. Mon avocat, dont le cabinet est à Palm Desert, détient une copie datée de ma lettre manuscrite, adressée au FBI.


Cette couverture de TIME sur "La Personnalité de l'Année" 2013 est la manière, pour les Illuminati, d'annoncer que de très mauvaises choses attendent les Américains.
(Voir La couverture de TIME représentant un Obama lugubre est-elle un avertissement ? - en anglais.)


Quelques années plus tard, j'ai reçu de cette même source la nouvelle qu'Oussama Ben Laden était malade, et qu'il suivait un traitement médical dans un lieu secret en Iran. J'ai communiqué l'information au FBI, qui m'a fait savoir que le département anti-terroriste de Los Angeles entrerait en contact avec moi, mais personne ne m'a contacté et ils m'ont ignoré, une fois de plus.

Peu de temps après, on m'a informé du décès de Ben Laden et de son inhumation dans un lieu secret situé sur la frontière irano-afghane. Cette fois-ci, je n'ai pas cherché à l'annoncer.

De la même source, je reçois maintenant des informations indiquant que le prochain attentat important sur le sol américain sera chimique et biologique et qu'il aura bientôt lieu. J'ai signalé l'information par e-mails à Michael Downing, Chef-adjoint du Bureau du Contre-Terrorisme et des Opérations Spéciales, mais il semble jusqu'à présent m'ignorer pour la troisième fois - POURQUOI ? - J'ai même proposé de faire 3 heures de route pour le rencontrer à Los Angeles, mais je n'ai pas obtenu de réponse.  J'aimerais demander à vos lecteurs d'archiver cet écrit pour servir ultérieurement de preuve, au cas où un désastre de ce type se produirait.
Pourquoi les principaux responsables officiels ne tiennent-ils pas compte de ceux qui, comme moi, veulent aider ?

Je n'ai qu'une réponse à cette question :

Ces hommes sont les Architectes du Chaos, ce sont eux qui veulent que ces horreurs aient lieu. Ils ne souhaitent pas les éviter.

Un attentat terroriste chimique ou biologique sur le sol américain, "provoqué" par une attaque sur la Syrie, fournirait certainement le prétexte au lancement d'une guerre de grande ampleur contre le Moyen-Orient qui aurait, pour but ultime, une invasion totale et le massacre de millions d'habitants.

Il est temps que le peuple américain se rende compte qu'aux États-Unis, des mains invisibles sont derrière ces actes qui ne servent que leurs objectifs. Ces hommes (les Aigles), se réunissent une fois par mois dans un temple secret de Washington D.C. et suivent des rituels très similaires à ceux des francs-maçons. Ils ne sont que quelques centaines, mais ils gouvernent notre existence.

Ces Aigles sont les banquiers, les fabricants d'armement et les rois du pétrole les plus puissants du monde, et ils sont en grande majorité sous le contrôle des Britanniques.  Tout ce que vous avez vu se produire depuis 1979 au Moyen-Orient a été planifié et exécuté par ces hommes puissants, et leur schéma directeur est celui que j'ai expliqué dans mon interview sur Trunews - http://youtu.be/Izz8cISo5Ts - c'est-à-dire la polarisation et l'invasion.

Si cette déclaration est publiée sur votre blog, et que je leur envoie le lien, peut-être pourra-t-elle servir à les obliger à me contacter et à analyser l'information que j'ai reçue, sauf s'ils souhaitent que l'attaque ait lieu. À la condition qu'un nombre suffisant d'Américains prenne conscience de ceci, on peut espérer éviter le pire désastre terroriste de l'Histoire américaine.

Seul le Christ peut encore nous sauver.

Cordialement

Bahman Nassiri
 

-------------------------------------------

Bahman m'a fait parvenir ces infos sur la franc-maçonnerie :
  • La manière dont l'ordre maçonnique est conçu est absolument BRILLANTE. 
  • Ils vous initient et vous font croire que vous êtes un saint homme, que vous vous adonnez à des œuvres charitables et que vous aidez vos Frères.
  • Ils vous font croire que l'ordre n'est en aucune façon politique.
  • Ils vous font croire qu'il existe 33 degrés (tous philosophiques), et rien de plus.
  • La vérité vraie, c'est que certains Frères atteignent le 33ème ou le 32ème degré et ignorent tout des tenants et des aboutissants.
  • La vérité, c'est qu'il existe un niveau supérieur.
  • Des yeux invisibles observent les frères et choisissent ceux en qui ils peuvent avoir confiance, des gens extrêmement riches, puissants et importants, qui peuvent leur être utiles, et ils les initient au niveau supérieur, CELUI DES ILLUMINATI, ou plus exactement, celui des AIGLES

======

======

L'Iran géré par les Illuminati ?
======

Par Jim Perloff -

Henry, voici deux liens sur le sujet :

Le premier est cet article sur la FEMA et d'autres agences se préparant à un événement lié aux États-Unis : http://www.thesleuthjournal.com/fema...ent-region-iii

L'autre est celui-ci : http://thecommonsenseshow.com/2013/0...chstag-moment/ (il traite d'abord de la Syrie, puis de l'éventualité d'un attentat aux États-Unis)

J'espère que ces informations et ces prédictions sont fausses. Une chose cependant est certaine -- les États-Unis appellent avec insistance à la guerre contre la Syrie. Ils le font alors que la situation n'est toujours pas stabilisée en Libye et en Égypte, que nous sommes en guerre en Afghanistan depuis 12 ans et que nous nous battons en Irak depuis presque aussi longtemps, à cause d'armes de destruction massive qui n'existaient même pas.     

J'ignore bien sûr si l'attentat contre les États-Unis aura lieu ou non. Pour les citoyens inquiets, peut-être serait-il bon néanmoins, à leur propre initiative, d'envoyer des e-mails circonspects  demandant des informations aux législateurs, aux agences chargées de faire appliquer la loi et/ou aux journalistes des médias de masse. Cela pourrait compliquer l'exécution du vrai-faux événement -- il deviendrait difficile aux forces de l'ordre de prétendre qu'elles ignoraient tout dudit événement, alors que les archives prouvent qu'elles avaient préalablement reçu de nombreuses demandes de renseignements sur la question.

(Fin de la traduction du document.)


Message N°2 (Pour l'original, voir ici.)

-----

On peut faire le parallèle avec ce document de Doug Hagmann, daté d'hier :

http://homelandsecurityus.com/archives/9388#more-9388

...dans lequel sa source bien informée au DHS (le Département de la Sécurité Intérieure) lui confie : Nous voici au moment le plus dangereux de l'Histoire moderne -- parce qu'avec seulement 9 % d'avis favorables à une attaque contre la Syrie, une agression sous faux pavillon serait l'idéal pour induire un soutien massif du peuple américain.

Rapprochez CELA de tous les préparatifs du DHS liés à un "événement" sur le sol américain [apparemment] au cours des 4 à 6 prochaines semaines. Toutes les pièces du puzzle s'emboitent.


Message N°4 (Pour l'original, voir ici.)

-----
Voici la très intéressante interview de Bahran Nassiri par Rick Wiles, sur You Tube. Comme il le suggère, commencez à 18 min. 25 sec. L'attentat biochimique sous faux pavillon n'est pas mentionné, mais tout le reste y est.

Veuillez noter que cette affirmation : le plan est, sur le long-terme, de créer les circonstances d'une guerre à grande échelle de type apocalyptique -- correspond, hélas, bien aux données de la Mission Anglo-Saxonne, mais aussi au livre de Michael Baigent : Racing Toward Armageddon. 



Source: http://www.youtube.com/watch?v=Izz8cISo5Ts



Message N°6 (Pour l'original, voir ici.)

-----

Il apparaît clairement depuis quelque temps déjà que le prochain événement sous faux pavillon qui se produira aux Etats-Unis, s'il se produit, sera de grande ampleur et émotionnellement traumatisant pour l'ensemble de la nation. Un attentat chimique respecterait parfaitement ces critères. Sans même occasionner de dommages immobiliers.

Les détenteurs de la vérité qui crieraient à l'imposture seraient submergés par le flot de l'opinion populaire dirigé contre eux, où ils seraient qualifiés de sales traitres et de pro-terroristes. Toute mesure prise à leur encontre (qu'il s'agisse de confiscation d'armes, de rafle à domicile, et d'internement sans procès) serait orchestrée de manière à bénéficier de l'assentiment populaire.

Lorsqu'on écoute les émissions quotidiennes enflammées (et de valeur) d'Alex Jones, il est facile d'oublier que ses auditeurs et disciples demeurent encore tout à fait minoritaires -- même si cette minorité s'accroît rapidement.

Cette boule de neige va continuer à grossir et à acquérir beaucoup d'élan au cours des mois à venir. Quant à ceux qui sont impliqués dans l'assistance [spirituelle] à distance (voir le très important fil de discussion Comment guérir le monde, en anglais), peut-être devraient-ils concentrer leur attention sur les dénonciateurs militaires ou issus des services de renseignements, et sur les gens les plus influents des médias de masse. 

 

23 août 2013

Bill Ryan[Traduction du message de Bill paru le 23 août 2013 dans le fil de discussion du Forum intitulé : "HOW TO HEAL THE WORLD: (A roadmap you may have been waiting for...)" (Message N°1.) Pour l'original, voir ici.]
 
COMMENT GUÉRIR LE MONDE : (Une feuille de route que vous attendiez peut-être...)

-----
Il s'agit ici d'ASD (d'Assistance Spirituelle à Distance). C'est un terme à moi, juste pour donner un nom au concept.

Le principe de l'ASD, c'est l'effet de LEVIER. Tout comme une personne peut facilement soulever sa lourde voiture, toute seule, parce qu'elle sait utiliser un cric et où le placer exactement.

1) Aider les gens

a) Les lanceurs d'alerte (whistleblowers) et autres, en situation de publier des informations critiques

Si l'ASD peut lever les "blocages" (croyances négatives, anxiété, peur des conséquences, etc.) d'une personne ou d'un petit groupe de gens, où ces gens-là pourraient-ils se trouver pour créer l'effet de levier maximal en faveur du changement ?

Voici deux exemples récents (août 2013) : Ed Snowden, de la NSA (dont nous savons tout), et une autre très importante dénonciatrice, de la Banque Mondiale, Karen Hudes. (Voir ici.)  Il y en a beaucoup d'autres.

Chacun d'eux s'est réveillé un matin, avec le courage de prendre une grave décision. Cette décision a la potentialité de changer bien des choses sur la scène mondiale. C'est particulièrement le cas pour Snowden. Combien d'autres gens comme lui y a-t-il ?

Donc une personne, placée au bon endroit, prenant une grave décision personnelle, peut faire une grande différence. C'est l'occasion de soutenir beaucoup d'autres à faire de même.

La question devient alors : Qui d'autre est là-bas, et envisage de sortir de l'ombre avec des informations importantes et étonnantes, qu'un petit geste d'encouragement ferait se lancer ?

Voici des endroits où "chercher" ces "cibles" :
(Il s'agit de "remue-méninges". Ce n'est pas classé.)

  • Des lanceurs d'alerte sur :
— la géo-ingénierie/ les projets liés aux chemtrails
— le contrôle mental / les projets d'influences négatives à distance
— Monsanto
— la Réserve Fédérale
— HAARP
— la NASA

— la NSA/ la CIA/ le FBI/ Interpol/ le KGB/ MJ12/ les militaires de tous pays
— le Vatican
— les Francs-Maçons / la confrérie Skull and Bones/ les Chevaliers de Malte/ les Illuminati
— Diebold (le fabricant de machines à voter électroniques)
— toute personne connaissant la vérité sur Benghazi, ou sur le certificat de naissance d'Obama.
  • Les inventeurs en énergie libre, encouragés à publier en ligne leurs découvertes, et sur "open-source" -- qui lâchent prise à propos de leurs intérêts personnels ou de leurs angoisses de représailles ou des conséquences.

  • Les décisionnaires, autres que ceux du gouvernement US, qui veulent révéler des dossiers militaires classifiés sur les OVNI. (Si l'Inde, la Chine ou la Russie, par exemple, le faisaient, cela forcerait la main aux États-Unis.)

  • Les collectioneurs de documents du marché clandestin des antiquités, qui est énorme -- qui détiennent, sans les révéler, des documents historiques d'une importance critique (dont certains ont 1000 ou 2000 ans), contenant des révélations qui changeraient notre culture et saperait l'autorité de l'Église Catholique Romaine. Ils ont besoin d'être soutenus pour pouvoir faire appel aux érudits et aux traducteurs, et publier ce qu'ils ont. Ces documents pourraient contenir par exemple des preuves que le Christ a survécu à la résurrection, et ferait s'effondrer d'un seul coup l'Église Catholique, comme un château de cartes.

  • Des décisionnaires, autres que ceux du gouvernement japonais, qui rendraient disponibles des ressources, des fonds, et des savoir-faire internationaux permettant de résoudre la situation de Fukushima.

  • Des décisionnaires de l'industrie nucléaire mondiale, conscients du danger présenté par les centrales atomiques construites sur des lignes de faille, à proximité de grands centres peuplés et sur la côte, qui mettent ainsi toute la planète en danger. Puissent-ils trouver le moyen de rapidement arrêter les réacteurs et de se débarrasser des déchets en toute sécurité ! Ceci devrait inclure le savoir-faire nécessaire à la désactivation des isotopes radioactifs.

b) Ceux qui reçoivent des ordres et qui sont dans une position hiérarchique :
  • Inciter ceux qui ont une position d'autorité (les marshals, la garde nationale, les unités militaires en garnison dans leur pays, etc.) -- à NE PAS obéir en temps de crise à des ordres contraires à la constitution.

  • Encourager la presse et les journalistes à ne pas obéir aux ordres de discrétion donnés par leurs supérieurs, à prendre plus de risques en suivant les vraies nouvelles mondiales, et en les dénonçant.

c) La prévention stratégique majeure : assister ceux qui prennent des décisions exécutives à propos d'événements graves tels que :
  • les événements sous faux pavillon prévus ultérieurement cette année aux États-Unis
  • le conflit régional syrien dégénérant en 3ème Guerre mondiale
  • (et peut-être bien d'autres choses)

2) Se "greffer" sur les réseaux de fréquence, les tours de réémission, HAARP, les microondes, les très basses fréquences et autres générateurs d'ondes électromagnétiques, afin de modifier le message et les effets sur les humains et sur la planète Terre.
  • Nos intentions combinées, nos propres pensées peuvent être plus puissantes que ces émissions d'ondes. Elles peuvent être amendées ou remplacées.
  • Utiliser les ondes porteuses pour diffuser des messages d'information, d'amour, d'éveil ou de responsabilisation.

3) Aider à la réalisation de "processus naturels"

a) Intervention positive
  • Utiliser le SOLEIL et des éruptions solaires ciblées pour mettre hors service des satellites de surveillance et les plateformes spatiales armées.

b) Intervention réparatrice
  • Les formes de vie de la planète et sa substance physique ont besoin d'un soutien urgent. L'inversion de certains vecteurs pourrait se révéler source d'un plus grand effet de levier.
Il existe une force vitale dans toutes les choses vivantes, mais qui survit aussi de manière désincarnée après leur mort. Tout se réincarne et se recycle comme le font les esprits humains.

Du fait de l'extinction de masse actuelle (la sixième extinction de masse de l'Histoire de la Terre), si on prend également en compte la diminution massive de la population des poissons et la décimation de la forêt tropicale, il existe une GRANDE QUANTITÉ de force vitale à l'intérieur et autour de la planète qui est loin d'avoir suffisamment de formes de vie dans lesquelles retourner habiter.

Cette force de vie collective est choquée, consternée et se sent trahie par la race humaine. Elle "attend" que nous, les humains, nous nous engagions et les soutenions à ramener la vie sur la planète. (Ce n'est pas une métaphore, c'est la situation réelle.)

Cette force de vie perçoit l'humanité comme une traîtresse. Elle est perturbée et rendue perplexe par cette trahison, qui n'a commencé que récemment, après des centaines de milliers d'années de coexistence mutuellement bienveillante. Ce n'est pas un être qui souffre et se sent trahi. Il s'agit de milliards de milliards de minuscules formes de vie, toutes d'accord entre elles que l'humanité les a abandonnées, et que l'humanité elle-même abandonne la vie.


Le remède

Entrez en contact avec elles et expliquez-leur avec empathie et bonté que la vaste majorité des humains sont des alliés et sont de leur côté, et aussi choqués et consternés qu'elles le sont. Expliquez-leur que TOUTE l'humanité a été trahie -- pas seulement la vie de la planète. Écoutez ce qu'elles ont à dire, et comprenez. Promettez-leur votre aide. Guidez-les pour qu'elles s'organisent et qu'elles gèrent la situation par elles-mêmes.

Par exemple :
  • Les formes de vie présentes dans les cultures OGM (génétiquement modifiées) peuvent juste partir et laisser mourir les récoltes. (L'extinction mystérieuse de tous les organismes OGM serait un merveilleux encouragement pour toutes les autres formes de vie de la planète.)

  • Les formes vivantes des algues et moisissures toxiques peuvent refuser de coopérer à endommager d'autres formes de vie.

  • De même pour les bactéries et les virus. (Il y a autour de nous des bactéries et des virus qui VEULENT tuer les humains. Soutenez-les en les faisant se rendre compte que les humains ne sont pas le véritable ennemi.)

  • Parlez aux éléments physiques des chemtrails, aux métaux lourds du sol, à la radioactivité du Pacifique, à l'uranium appauvri du Moyen-Orient et d'ailleurs, et expliquez-leur qu'eux non plus n'ont pas à coopérer.
    Souvenez-vous, comme le sait toute personne éveillée, que tout est sensitif à un degré ou à un autre : même une pierre, un grain de poussière, ou le baryum et l'aluminium d'un chemtrail. On peut communiquer avec tous, et les encourager à ne pas coopérer avec le petit nombre d'humains dont l'objectif est la destruction.

Ceci n'est rien d'autre que du chamanisme bienveillant traditionnel sous forme moderne.

Les principes sont simples et directs :
  • Une communication sans jugement, à cœur ouvert, comme lorsqu'on écoute un ami qui a des ennuis, et qu'on l'aide à prendre par lui-même de bonnes décisions.
  • Cherchez [les formes de vie] réceptives qui peuvent tirer parti de "quelqu'un avec qui parler" et de "qui les encourage".
  • N'utilisez aucune forme de coercition.
  • Ne vous acharnez pas sur les éléments résistants. Poursuivez votre chemin et cherchez-en d'autres, plus réceptives.
  • N'émettez jamais un jugement. Permettez à la personne ou à l'être avec lesquels vous communiquez de confier ce qui les font se sentir mal. Comprenez-les, et pardonnez-leur avec empathie et compassion.
  • Injectez de l'amour dans toutes les situations, et complétez avec de la conscience. Nous pouvons nous considérer comme des libérateurs de conscience. Des changements miraculeux peuvent se produire et se produisent effectivement. 

-------

Lancez-vous, les amis !
Choisissez des cibles avec lesquelles vous vous sentez "en phase", ou liées à votre mission personnelle. Vous pouvez agir par vous-même, mais si vous formez des groupes et vous le faites ensemble, cela peut produire une synergie qui en multiplie les effets. (Coordonner et se rendre sur Skype fonctionne bien.)

Attrapez la balle au bond et courrez avec. Merci de signaler dans cette discussion les résultats et les expériences.

Bill Ryan

Project Avalon
août 2013

-------------------------

Cette partie du message sera régulièrement mise à jour avec des messagers volontaires pour coordonner les groupes travaillant sur des sujets précis. Pour l'instant :

  • Chinaski est volontaire pour organiser le groupe OGM.
  • northstar recherche des membres ayant des affinités avec les abeilles, afin qu'ils lui envoient un message personnel (MP).
  • Carmen est volontaire pour aider à travailler avec les scientifiques et les gens qui sont derrière les OGM... Elle a demandé ici de l'aide.

Si vous voulez vous jeter à l'eau et proposer un domaine, mettez un message sur le fil de discussion ou envoyez-moi un MP, et je publierai ici la mise à jour.



21 août 2013

Bill Ryan[Traduction du message de Bill paru le 21 août 2013 dans le fil de discussion du Forum intitulé "A credible insider whistleblower, and some extremely important information -- if true" . (Message N°165.) Pour l'original, voir ici.]
 
Un lanceur d'alerte crédible, faisant partie des initiés, et quelques informations extrêmement importantes, si elles sont vraies

-----
Message N°165 (Pour l'original, voir ici)
Ce matin je me suis senti très perturbé, me répétant : QUELQUE CHOSE VA SE PRODUIRE. Je ne suis jamais aussi catégorique, à moins d'être sûr de mon fait. Mais je n'ai aucune donnée.

Une demi-heure plus tard, un ami m'envoyait ceci :

http://enenews.com/unprecedented-soc...-anything-like (NdT - Titre de l'article : Sans précédent : le nombre de saumons rouges à un plus bas historique sur la Côte Pacifique du Canada -- "Nous pensons qu'il s'est passé quelque chose dans l'océan" -- "Les anciens [d'une certaine tribu amérindienne] n'ont jamais rien vu de ce genre" -- L'Alaska et la Russie également affectés)

J'en suis encore tout perturbé.

16 août 2013

Bill Ryan[Traduction du message de Bill paru le 16 août 2013 dans le fil de discussion du Forum intitulé "A credible insider whistleblower, and some extremely important information -- if true" . (Message N°140.) Pour l'original, voir ici.]
 
Un lanceur d'alerte crédible, faisant partie des initiés, et quelques informations extrêmement importantes, si elles sont vraies 

------

Message N°140
(Pour l'original, voir ici)

Quote Posté par jiminii (ici)
[ À SunSea] Vous avez parfaitement compris les choses .

Ils [les contrôleurs] agissent en choisissant de partir de ce qui se serait passé sur la planète si ceux de l'avenir n'étaient pas venus ici empêcher que tout se reproduise.

Aussi tiré par les cheveux que tout ceci puisse paraître, Jim pourrait bien ne pas être ici "à côté de ses pompes", pas le moins du monde. J'ai eu plusieurs fois la perception très précise d'êtres venus de l'avenir qui essayaient d'aider (mais aussi d'intervenir). Je ne pense pas non plus avoir été "à côté de mes pompes", et j'ai consacré pas mal de temps à essayer de comprendre le sens de tout cela. Il y a tout un tas de preuves que les ET essaient d'avertir un grand nombre de contactés sélectionnés, de l'éventualité d'avenirs, dont certains n'apparaissent pas comme de très bonnes nouvelles.

Et comment le savent-ils, eux ? Une fois de plus, toutes les preuves indiquent que beaucoup de races ET ne sont pas limitées (qu'il s'agisse de voyage et/ou de perception) à ce point précis de l'espace qui se déplace lentement dans le continuum temps, un peu comme si nous étions confinés dans une seule voiture d'un train à petite vitesse. Ils semblent pouvoir circuler beaucoup plus librement que nous. Ce qui peut leur permettre d'entrevoir des avenirs possibles que nous ne sommes pas en mesure de percevoir.

Dan Burisch affirmait que c'était le cas et, avant que la relation de Dan avec Camelot s'interrompe brutalement, je le considérais comme un ami intime : sincère, intelligent, amusant, sensible, bienveillant et délicat. Lui non plus n'était pas "à côté de ses pompes".

Dan et son entourage se sont maintenant pratiquement rayés de la carte des médias alternatifs, mais il y avait du feu derrière toute cette fumée, et il se peut qu'une catastrophe, possible il y a quelques années, ait pu être évitée. La question qui nous préoccupe tous ici est de savoir si nous sommes sortis de l'auberge multidimensionnelle. Rappelons-nous que les Pouvoirs en Place peuvent très bien  être, eux aussi, en train de chercher à comprendre la situation.



15 août 2013

Bill Ryan[Traduction des messages de Bill parus le 15 août 2013 dans le fil de discussion du Forum intitulé "A credible insider whistleblower, and some extremely important information -- if true" . (Messages N°122 et 126.) Pour l'original, voir ici.]
 
Un lanceur d'alerte crédible, faisant partie des initiés, et quelques informations extrêmement importantes, si elles sont vraies

-----
Message N°122 (Pour l'original, voir ici)

Quote Posté par pyrangello (ici)
Sur Coast to Coast la semaine dernière, Marshall Masters a déclaré que le passage de 2013 à 2014 signalerait le début des turbulences pour la Terre et que 2015 serait le moment d'aller sous terre pendant de courtes périodes à cause du soleil. Quand on lui a demandé son degré de certitude, il a répondu sans hésitation --------100 %-------- et il était sérieux. D'une manière générale, il reflète la position de Miguel sur ce qui nous attend. 


Pour autant que je sache, et ça vaut ce que ça vaut, d'après les informations que j'ai pu rassembler -- une combinaison de vérités scientifiques et de témoignages d'initiés -- cela semble tout à fait correct.

*Avez-vous un lien quelconque permettant d'écouter l'audio de l'émission ? (Je ne suis pas abonné à C2C.)


Quote Posté par araucaria (ici)
Ce qui à mes yeux infirme toutes les prédictions solaires que nous obtenons, c'est le fait que, alors qu'on prédit depuis si longtemps un incident majeur au cours du présent cycle (qu'il s'agisse du cycle 22, 23 ou 24) censé être le modèle de tous les cycles solaires, la rhétorique est restée la même depuis qu'il est devenu apparent qu'en termes d'activité des taches, le cycle 24 se révélait un pétard mouillé.


Oui, parfaitement compris. Cela intrigue aussi de très bons scientifiques du Soleil, pourtant tous très doués.

Pour autant que je sache, nous ne serons pas totalement sortis de l'auberge avant l'affaissement du vrai pic du cycle, ce qui peut encore prendre quelques mois. (On commence à considérer sérieusement chez beaucoup de scientifiques un modèle à double pic. Si c'est correct, nous n'en sommes toujours pas au second pic.)

Un autre facteur, auquel Marshall Masters fait peut-être allusion, est que si un corps céleste aussi massif que la "Planète X" (probablement une étoile double du type naine brune) commence à se rapprocher un peu du Soleil -- d'un point de vue gravitationnel et électromagnétique -- ceci va très vraisemblablement affecter le "comportement" de celui-ci de différentes façons. Il peut se révéler très difficile pour les scientifiques dans le secret d'en tirer un modèle, puisque cela ne s'est encore jamais produit (du moins dans cette incarnation de civilisation !).

J'en reviens toujours à : Pourquoi toutes ces bases souterraines ?

Cette décision d'investir des milliers et des milliers de milliards de dollars en 60 ans n'est-elle en fait qu'une gigantesque erreur ?


Message N°126 (Pour l'original, voir ici)

Quote Posté par skippy (ici)
Bonjour Bill ! Une question. Je suppose que vous êtes au courant de l'interprétation de Jay Weidner sur la Croix d'Hendaye et de l'existence de cavernes au Pérou pour se protéger du "Soleil en colère". Bon, le Pérou est le voisin de l'Équateur. Avez-vous eu l'occasion de visiter certains des groupes de cavernes du secteur, et vos observations confirment-elles ou non l'interprétation de Jay sur la Croix d'Hendaye ?


Oui -- la chose est intéressante, et elle intrigue Weidner depuis des années. Voir cette page :

http://jayweidner.com/netx2.htm

En réponse à votre question, je n'ai visité aucune des cavernes du Pérou, même si j'ai bien envie d'y aller un jour. Je ne me sens pas compétent pour donner une opinion sur les idées de Weidner liées au sujet !


14 août 2013

Bill Ryan[Traduction du message de Bill paru le 14 août 2013 dans le fil de discussion du Forum intitulé "A credible insider whistleblower, and some extremely important information -- if true" . (Message N°97.) Pour l'original, voir ici.]
 
Un lanceur d'alerte crédible, faisant partie des initiés, et quelques informations extrêmement importantes, si elles sont vraies

-----
Message N°97 (Pour l'original, voir ici)
Quote Posté par andrewgreen (ici)
On dirait que Bill est un brave type avec de grandes idées associées à une vraiment très grande compréhension de ce qui se passe dans le monde.

Ceci dit, les bouleversements catastrophiques de la Terre annoncés me laissent complètement indifférent, parce que je pense que ça n'arrivera pas, et si ça se produit, ce sera tout à fait hors de notre contrôle.

Le fait que Bill répande continuellement ce message de peur m'inquiète vaguement. Sans le moindre doute, Bill a énormément d'influence sur les gens de ce forum. En conséquence, je pense qu'il serait beaucoup plus valable d'attirer l'attention des gens sur les aspects positifs de la Création. Nous sommes tous très au courant des vues de Bill à propos d'un désastre imminent, mais est-il vraiment nécessaire de s'efforcer continuellement de faire entrer ça dans la conscience des gens ?


Merci pour le compliment ! Mais il n'est pas dans mon intention de "répandre la peur".


Comme je l'ai écrit dans un autre post (en anglais), cela n'a rien à voir avec la production de peur, ni avec l'annonce de la fin des temps, ou la négativité sous quelle forme que ce soit. Si je guidais un client en montagne, et que sentais un danger d'avalanche, ce ne serait pas répandre la peur que de le prévenir. Ce serait se montrer responsable, et ce serait mon métier. 

Je ne tenterais pas d'effrayer mon client. Je chercherais à prendre au mieux soin de lui, pour qu'il puisse retourner sain et sauf dans sa famille après une aventure mémorable.


Quote Posté par AuCo (ici)
...et la réserve de semences du Svalbard ?

Merci ! J'ai beaucoup apprécié cette réponse. Elle est excellente.

Réponse sincère : je l'ignore. J'essaie encore d'y voir clair dans tout ceci.

Des questions que je me pose sincèrement, et que je vous adresse. Si vous faisiez partie de l'élite mondiale,
  • Quels pourraient être votre vision de l'avenir et vos plans ?
  • Quels problèmes pourriez-vous rencontrer, et que feriez-vous pour les résoudre ?


13 août 2013

Bill Ryan[Traduction des messages de Bill parus le 13 août 2013 dans le fil de discussion du Forum intitulé "A credible insider whistleblower, and some extremely important information -- if true" . (Messages N°14, 18, 52, 55, 60, 69 et 79.) Pour l'original, voir ici.]
 
Un lanceur d'alerte crédible, faisant partie des initiés, et quelques informations extrêmement importantes, si elles sont vraies

-----
Message N°14 (Pour l'original, voir ici)

Quote Posté par Conchis (ici)
Il semblait dire que nous n'avions pas besoin d'être à des kilomètres sous terre, mais j'aimerais savoir pourquoi il annonçait qu'il nous faudrait être sous terre pendant de courtes périodes. Il pense apparemment qu'un silo à missiles est suffisamment profond, mais je me demande s'il a plus de détails sur leur profondeur. J'envisage de construire un bâtiment en sacs de terre.... hmmmm...


Il serait peut-être prudent d'enterrer une partie de votre bâtiment, comme dans le cas d'une cave ou d'un sous-sol. Il vous serait très facile de le bâtir si vous l'adossiez à un flanc de colline.

Ceci me rappelle le message que j'ai reçu en mars 2012 d'un "initié" (nom fourni et vérifié, celui d'un scientifique connu du public, travaillant pour le DHS [le Département de la Sécurité Intérieure - NdT] et muni d'une habilitation Top Secret) -- qui avertissait d'un événement solaire proche et plaisantait en me recommandant de "me préparer à faire des stocks de crème solaire ou, mieux encore, à me réfugier sous terre."

Il s'agissait là d'une suite à son premier message d'octobre 2007 m'avertissant, avec toutes ses excuses, que "nous allions tous traverser une sale période."

Il m'a précisé par la suite, plus sobrement, qu'il n'était pas nécessaire de se trouver profondément sous terre, mais seulement raisonnablement protégé et abrité : d'où la plaisanterie de la crème solaire.

J'en ai retiré l'impression qu'être couvert de quelques pieds ou de quelques mètres de sol suffirait, de préférence au-dessus d'une coque solide telle qu'un conteneur maritime, deux ou trois de ceux-ci pouvant facilement être reconvertis en un un abri résistant et confortable.


Message N°18 (Pour l'original, voir ici)

Quote Posté par JohnJ (ici)
Bill, avez-vous une chance d'interviewer Miguel ? Après avoir écouté l'entretien, il semblerait que Miguel ait de nombreuses informations intéressantes.


Je serais heureux d'en apprendre plus de lui. Voilà une interview que j'aimerais bien faire !

Miguel dit avoir déjà parlé avec Mike Harris et je suppose qu'il a appelé lors d'une émission antérieure. À tous ceux parmi vous qui écoutent régulièrement Mike Harris (ou Gordon Duff) : si vous pouviez retrouver d'autres émissions où Miguel est intervenu, je vous en serais EXTRȆMEMENT reconnaissant !


Message N°52 (Pour l'original, voir ici)

Quote Posté par MariaDine (ici)
Internet est mis à feu et à sang par une stupide théorie du complot selon laquelle Edward Snowden, un ancien agent de la CIA, a prédit que des séries d'éruptions solaires, prévues pour septembre 2013, tueront des centaines de millions de gens.

pour en savoir plus : http://voiceofrussia.com/news/2013_0...-tsunami-8199/
http://voiceofrussia.com/news/2013_0...-tsunami-8199/


N'en tenez pas compte. Les rapports ont été inventés et postés sur un site satirique, et des milliers de gens ont tout pris au sérieux.


Message N°55 (Pour l'original, voir ici)

Quote Posté par EYES WIDE OPEN (ici)
Et que peuvent faire ceux d'entre nous qui n'ont pas la possibilité de s'installer sous terre ?

Une idée pour ceux qui se débrouillent en construction : construire (ou adapter) une maison comme celle-ci. Un sous-sol ou une cave pénétrant dans le flanc de la colline devrait très bien faire l'affaire.

Même en l'absence de tout événement lié au soleil (ou de vents violents !), cela resterait une ressource utile. Vous pouvez y stocker votre vin !

 


Side elevation
: coupe verticale

House : maison

Underground : partie souterraine

Hillside : flanc de colline

Je suis conscient du fait que beaucoup de nos lecteurs ne seront pas dans cette situation. Mais nous n'avons pas besoin de nous terrer dans une grande ville, à trois kilomètres sous le niveau du sol. Quelques pieds, un mètre ou deux, pourraient faire l'affaire.


Message N°60 (Pour l'original, voir ici)

Quote Posté par RMorgan (ici)
Hé, les amis,

Bon, nous avons vu ça bien des fois, pas vrai ? Les gens avertissent toujours, et je dis bien TOUJOURS, d'une catastrophe imminente.


Raf, bonjour !

Je sais ce que vous voulez dire. Mais il existe aussi une autre interprétation : qu'il n'y a peut-être pas de fumée sans feu.

Les bases souterraines sont réelles. Pourquoi sont-elles là ?

Pourquoi Henry Deacon nous a-t-il raconté (comme il l'a fait) que l'avenir de la race humaine pourrait dépendre du programme spatial secret ?

Pourquoi a-t-on raconté à George Green , et à beaucoup d'autres, qu'on avait promis leur "billet" à ceux qui sont dans le secret, et que c'était ce qui les retenait tous de parler ?

Pourquoi l'homme politique novégien (qui s'appelle, incidemment, Khaqan Khan, et est d'origine pakistanaise) nous a-t-il informés que les bases souterraines de Norvège existaient vraiment, qu'il les avait visitées en personne, qu'elles contenaient de la technologie extraterrestre, et qu'elles avaient été construites en prévision d'un événement majeur ?

De quoi les ET bienveillants essaient-ils d'avertir tant de contactés et d'abductés, en évitant d'enfreindre les protocoles de non-intervention ?

Voici l'hypothèse extrême : encore plus décalée que mon "hypothèse ultime", postée ici (en anglais) :

http://projectavalon.net/forum4/show...ate-Hypothesis

Je commence à soupçonner, juste un tout petit peu, que les contrôleurs du monde -- quels qu'ils soient -- peuvent avoir conclu un marché et vendu la planète. Réfléchissez-y.


Message N°69
(Pour l'original, voir ici)

Quote Posté par araucaria (ici)
Quote Posté par Bill Ryan (ici)
Je commence à soupçonner, juste un tout petit peu, que les contrôleurs du monde -- quels qu'ils soient -- peuvent avoir conclu un marché et vendu la planète. Réfléchissez-y.

Bonjour Bill,
Ce pourrait bien être le cas. Mais nous avons ici en France un système à deux niveaux, dans lequel on commence par signer un compromis de vente, une promesse d'achat ou de vente, sous réserve de vérification de tous les détails administratifs (pas une période de sérénité). Si quelqu'un arrive et prouve que les vendeurs n'étaient pas les propriétaires légaux, ou qu'ils n'étaient pas autorisés à accomplir la vente, tout peut être considéré comme nul et non avenu. C'est le rôle du notaire, officier public indépendant, de veiller à ce que ce genre d'erreur ne se produise pas.

J'émettrais l'hypothèse que les propriétaires légaux de la planète sont actuellement avertis de la tentative de vente, à temps pour qu'elle soit annulée et les malfrats traduits en justice.

Il peut s'agir d'une situation complexe. Entre autres possibilités, il y a peut-être depuis longtemps contestation sur le véritable "possesseur" de la planète. Il se pourrait que les contrôleurs du monde aient réglé cette longue contestation en s'accordant sur la cession de la planète, en échange de l'obtention de technologies de pointe et de tous les moyens de se réinstaller confortablement ailleurs -- en quittant, pour ainsi dire, le navire en train de sombrer.

Une clause précise du contrat pourrait porter sur la fourniture de plusieurs milliards d'êtres humains, "ramollis" mentalement et physiquement ou corporellement. Cette clause pourrait inclure des modifications génétiques cachées, et peut-être aussi une garantie de réduction des chiffres de population.

Certains des changements environnementaux pourraient bénéficier aux nouveaux propriétaires. Et nocifs pour les milliards d'humains ? Quelle importance pour eux ? Quant à l'élite, ces gens-là pourraient de toute manière ne plus séjourner longtemps ici. Ils pourraient se voir attribuer des propriétés dans un système stellaire totalement différent. Ils nous livrent comme... "esclaves et nourriture" (pour citer Miguel).

Les contrôleurs sont gagnants (ils le croient). Les non-humains sont gagnants -- qui qu'ils soient. La race humaine est perdante. L'ultime film-catastrophe de science-fiction -- sauf que (on peut le supposer) Hollywood aurait concocté un deus ex machina pour que tout finisse bien.

Et cela pourrait bien être le cas... sinon (comme je l'ai dit bien des fois) la plupart d'entre nous qui lisons ceci ne se seraient pas réincarnés ici dans cette vie. Il n'existe aucun intérêt à choisir de jouer à un jeu où tous les dés sont pipés, sans aucune perspective de réussite. 

Cela voudrait dire qu'il EXISTE un moyen de l'emporter. Mais, pour résoudre un problème, il nous faut en connaître la teneur !

 
Message N°79 (Pour l'original, voir ici)

Quote Posté par araucaria (ici)
Je ne pense pas que charroyer des milliards d'êtres humains pour les relocaliser dans un autre système stellaire soit une solution acceptable ni viable, étant donné l'échelle potentielle du problème.


Au cas où il y aurait malentendu (difficile à dire en lisant votre post) : mon "Hypothèse Ultime" était que les quelques milliers de gens composant l'élite aux commandes étaient ceux qui pourraient sauter du navire et quitter la planète. Tous tiendraient sans problème dans un seul des huit Solar Warden, en forme de tête de flèche, mesurant 200 m x 30 m, signalés par Gordon Novel.

Mais, dans ce cas, nous autres resterions ici, attribués aux non-humains comme autant de têtes de bétail comprises dans l'achat du ranch. C'est ce qui était suggéré, quoique de façon très indirecte, par Miguel. 


12 août 2013

Bill Ryan[Traduction des messages de Bill parus le 12 août 2013 dans le fil de discussion du Forum intitulé "A credible insider whistleblower, and some extremely important information -- if true" . (Messages N°1, 3 et 8.) Pour l'original, voir ici.]
 
Un lanceur d'alerte crédible, faisant partie des initiés, et quelques informations extrêmement importantes, si elles sont vraies

-----

Chers tous,

J'ai écouté il y a quelques soirs un extrait d'une émission radio de Mike Harris et Gordon Duff datant du 21 mars, et un des intervenants était de toute évidence un initié (qui paraissait être géologue, au service du gouvernement). Il a demandé qu'on l'appelle Miguel.

L'émission est disponible ici dans son intégralité : http://youtube.com/watch?v=YEGfExrDw0I

Les 21 minutes de l'intervention de cet auditeur figurent ci-dessous. Elle débute à 1:03:00 sur l'enregistrement de l'émission complète.

http://projectavalon.net/Extract_from_insider_caller_Miguel_-_Deal_Made_For_Planet_Earth_with_Malevolent_ET_Rac e_-_Gordon_Duff_(MJ12)_with_Mike_Harris_21_March_2013 .mp3

Pendant 21 minutes Miguel a été à l'antenne et, de manière très crédible, a présenté toute une série d'informations qui m'ont dressé les cheveux sur la tête. Il semblait à la fois convaincant et crédible.

Dans une suite extraordinaire de fragments de conversation fascinants -- souvent interrompus par Gordon Duff, et donc restés incomplets -- Miguel a déclaré que de grands changements étaient en cours au niveau planétaire (suggérant qu'ils n'étaient ni dus à l'homme, ni naturels) et ceux-ci, associés à des manques d'approvisionnement en nourriture, feront que les gens souhaiteront être internés dans les camps de la FEMA pour pouvoir se nourrir. En outre, des problèmes d'origine solaire pourraient obliger les gens à se réfugier sous terre pendant de courtes périodes.

Et bien d'autres choses encore, dont une menace d'origine non-humaine qu'on n'oserait même pas envisager.

Miguel nous encourage à nous distancier de tout ce sur quoi nous passons notre temps à discuter, et à nous concentrer sur l'organisation de moyens de survie, parce que c'est là la seule question qui compte. En comparaison, dit-il, les ET et la politique n'ont aucune importance.

Presque tout ceci pourrait paraître exagéré au point d'en être ridicule, si ce qu'il racontait n'était pas si crédible, et donc si préoccupant. Il a dit avoir déjà appelé au cours d'une émission de Mike Harris, et j'aimerais donc demander aux membres ici présents de m'aider à retrouver d'autres émissions où il aurait été à l'antenne. Ce qu'il affirme aurait besoin d'être disséqué, mot par mot.

Voici la transcription des principaux passages de ces 21 minutes. J'ai mis en italique rouge et en gras ce qui m'a paru être les parties essentielles.

* A titre indicatif, un "45-70" est une puissante carabine classique de ce type, fabriquée pour la première fois en 1863.

*******

Miguel (1:35) : Je suis une des rares personnes, à mon avis, à vraiment connaître la vérité sur le sujet. Je pense que vous [Gordon Duff] et Mike [Harris] y CROYEZ parce que vous êtes informés, mais du fait de... ma situation, il n'y a pas d'hésitation, et les problèmes dont vous parlez, les races aliènes et l'avenir qui nous attend... Le 45-70 est un bon outil pour toutes sortes de...

(2:10 : Gordon Duff l'interrompt)

Miguel (2:16) : Mais voici ce dont je voulais vous informer, les amis, et me débarrasser : vous avez seulement parlé de Jim Fetzer et de l'assassinat de Kennedy. Eh bien, puisque je sais ce qu'il en est des OVNI... Ça fait 30 ou 40 ans que je vis avec une réalité qui me ferait prendre pour un dingue par la plupart des gens si je leur en parlais, et donc [dans ce cas] on ne dit rien, on apprend, on vit sa vie, eh bien ici, concernant le président Kennedy, on continue à passer des milliers et des milliers d'heures précieuses à débattre de la vérité de la chose.

Ce qui me fait aborder le sujet, c'est que j'ai vécu une vie où les OVNI sont bien réels, une vie passée à travailler pour le gouvernement en sachant qu'il a dépensé des milliers de milliards de dollars à se préparer à interférer avec notre réalité...

(3:12 : Gordon Duff l'interrompt : "Pouvez-vous nous dire pour quelle branche du gouvernement vous travailliez, ou quel organisme ?")

Miguel (3:18) : Non, pas à l'antenne, et pas en ce moment particulier, mais je peux révéler que j'ai acheté il y a des années une base de missiles située à l'est de Denver parce que j'ai travaillé avec des gens, des hauts dirigeants, qui ont fermé l'aéroport de Denver, et...

(3:39 : Duff l'interrompt : "Pouvez-vous nous indiquer quelle est l'importance des activités effectuées sous terre aux Etats-Unis, le nombre d'hectares qui y est consacré, et à quelle profondeur nous travaillons ? Est-ce que c'est dans votre domaine ?")

Miguel (3:52) : Non, et si ça l'était, je ne le dirais pas, parce que je ne serais plus en état d'en parler demain si je le faisais aujourd'hui. Mais je vais tout de même vous dire ceci : j'ai dîné avec le président de la plus grande entreprise mondiale de forage de tunnels, il y a de ça quelques années, et j'étais en fait ingénieur en chef d'un vaste projet de conception-réalisation, et lui représentait une société sœur, appartenant à HBG, qui est anglaise... la plus grande entreprise de construction du monde, ou une des plus grandes, mais je m'employais à le convaincre, lui le tunnelier, de travailler au percement d'une montagne, et qui aurait dû lui prendre deux mois.

Eh bien, nous avons obtenu le contrat, et ils en avaient fini en deux SEMAINES -- pour ce qui est du percement. Ce que j'essaie de vous dire à vous, les amis, c'est que oui, la technologie en question va bien plus loin que tout ce que nous voyons depuis les années 60, et nous entendons parler de ces histoires de creusement effectués à une vitesse de près de 12 km par jour, et d'énormes métropoles, mais j'aimerais insister, auprès des fans de Veterans Today et de Rense, sur le fait que, avec les changements proches que la Terre va subir, il va nous falloir pouvoir rester sous terre pendant de courtes périodes, en raison de l'activité solaire.

Si on se trouve à 3 km sous terre ou qu'on se déplace à Mach 5 dans un tunnel, et qu'un important séisme se produit, je ne pense pas que j'aurais encore envie de transiter à Mach 5 dans ce tunnel, parce qu'il suffirait d'un petit écart pour être cuit. En conséquence, toutes ces bases souterraines ne sont pas vraiment notre problème, ni vraiment une solution non plus.

Mais il existe des solutions qui tiennent compte de la réalité que oui, il y a des aliens, et que oui, ils sont ici parce que le monde est pratiquement sur le point de subir un processus de sape, dans la mesure où les catastrophes qu'on va bientôt nous faire subir ne sont pas créées par l'homme, et ceci permettra, disons, aux races aliènes cachées, déjà présentes -- en petit nombre --, de ré-habiter la Terre. Elles se cachent parce que nous sommes trop nombreux... nous contrôlons pratiquement la planète, voyez-vous.

Les Pouvoirs-en-Place pensent qu'ils auront, après les catastrophes,  une possibilité de prendre le contrôle. Et quand on parle de... le dernier auditeur a parlé de génétique, et d'Histoire, tout cela est vraiment très intéressant, et il y a beaucoup de vrai là-dedans...

(6:33 : Duff l'interrompt avec une question sur les lignées de sang.)

Miguel (7:01) : J'en sais encore beaucoup plus sur le sujet, et je pourrais vous en parler, mais oui, ça existe.

(7:07 : Duff l'interrompt encore.)

Miguel (ramène à 8:20 la conversation sur ce dont il veut parler.) : Voici mon problème : j'ai un fils, vous en avez un, et Mike aussi ; et vous Mike, vous vous inquiétez davantage pour lui et pour ses probables futurs enfants, de même que moi pour mon fils et, je l'espère, mes futurs petits-enfants, que pour moi-même. Et réfléchir à ce qui s'est passé hier, en parler et y passer tout mon temps, ne LES aide pas du tout.

Ce que j'essaie de dire, étant donné ce que je SAIS -- et je me FICHE des aliens, vraiment ! -- j'ai des armes qui me seront peut-être une aide s'il me faut un jour les rencontrer, mais ce n'est pas DU TOUT mon problème aujourd'hui. 

Mon problème actuel, c'est qu'ils sont ici parce que nous allons nous faire coincer en position de faiblesse, et en grande partie parce que les courtiers du pouvoir prennent leur billet -- l'expression est éculée -- ils ont leur billet électronique pour [le lieu] qui leur permettra, pensent-ils, de survivre aux prochaines années. Et croyez-moi...

(9:19 : Duff l'interrompt de nouveau -- il affirme avoir la preuve qu'un groupe pense qu'il va pouvoir survivre, mais pas nous autres.)

Miguel (9:38) : Eh bien, tout le monde a entendu parler des Georgia Guidestones (cf. http://fr.wikipedia.org/wiki/Georgia_Guidestones - NdT). Réfléchissez à l'idée que s'il ne reste plus que 500 millions de gens sur Terre, par suite des guerres et des catastrophes, et pas uniquement des bouleversements terrestres, ni seulement dus à l'homme -- la planète deviendra alors  gérable pour l'autre race, et ils vont nous utiliser comme esclaves et comme nourriture.

Et c'est là le plan. Croyez-moi, ce que j'essaie de dire à tout le monde est que nous devrions nous demander : "Oh mon Dieu, que faisons-nous ?" Eh bien, c'est tout simple. Nous avons Veterans Today. Nous avons tous les savoir-faire, tous les gens [nécessaires], des centaines de milliers d'Américains qui... j'ai une base de missiles qui pourrait être aménagée pour aider des milliers de gens, non pas sur la base elle-même, mais nous pourrions, en changeant notre objectif, à la seule condition de savoir ce qui va nous arriver, ne pas essayer de refonder le Parti Républicain, le Parti Démocrate, ou les États-Unis, mais seulement nous préoccuper de nous-mêmes. Et si nous sommes 100 [mille], 200 [mille] ou un million, ils ne pourront que nous ficher la paix.

(10:49 : Duff l'interrompt, sans comprendre l'argument, et change de sujet.)

Miguel revient au sujet (13:54) : Gordie, je sais, mais pour en revenir à Mike, ce que je veux dire sur les drones ou là-dessus, ce à quoi je veux en venir, c'est que plutôt que de lutter contre le Grand Vaisseau que le gouvernement ou les programmes secrets..., pourquoi n'essayons-nous pas de nous préoccuper du nôtre et d'obtenir certains de ces machins ? Bon, je n'essaie pas de dire...

(14:18 : Duff l'interrompt.)

Miguel (15:19) : Mais Gordie [...] (15:41), ce qui me tracasse, ce sont les Américains et  les centaines de millions de gens potentiellement embarqués avec eux, qui essaient de se nourrir, de se loger, d'élever leur famille ; et la façon de le faire, c'est de comprendre réellement que ces OVNI, nous n'avons pas besoin de nous focaliser dessus, de nous en préoccuper. Laissons la TV le faire, laissons les moutons de Panurge s'inquiéter des aliens.

Il nous faut nous concentrer sur les futurs problèmes que vous savez être bien réels, grâce à vos informations secrètes -- c'est-à-dire : comment allons-nous nourrir nos enfants ? Et les vêtir, les maintenir à l'écart des camps de la FEMA, alors qu'ils meurent de faim.

(16:23 : Duff l'interrompt.)

Miguel (17:33) : Deux commentaires très brefs, Gordie...

(17:37 : Duff l'interrompt de nouveau, et introduit le sujet du "45-70".)

Miguel (18:44) : Je l'adore, savez-vous. J'ai un "45-70" parce que je sais qu'avec ça je peux descendre un grizzly, ou un rhino, ou descendre n'importe quoi, arrivant sur Terre, de plus gros qu'un être humain, mais qui pourrait ne pas en être un. Mais pour ça, il faut des munitions spéciales : il faut ajouter à la balle elle-même du cuivre et d'autres éléments.

(18:08: Duff l'interrompt à nouveau.)

Miguel (18:11) : Voici ce que je veux que vous reteniez, les amis, parce que d'autres auditeurs vous appellent. J'étais sur un vaisseau de recherche avant les années dont vous parlez, à un moment où le gouvernement se consacrait particulièrement à ...  aux souterrains et à tout le reste.

Sur ce vaisseau de recherche le géologue en chef, un des meilleurs géologues au monde à l'époque, est venu me trouver pour me présenter une carotte que nous venions d'extraire et d'en dégager le cœur, et il m'a montré les déplacements magnétiques qui ont eu lieu sur Terre.

Nous avons tous entendu parler des modifications magnétiques et, dans notre histoire, de déplacements des pôles, et des incidents magnétiques. Il était alors le meilleur géologue du monde et craignait tellement d'avoir à tout révéler, et j'ai été le premier qu'il ait eu à portée de main pour me montrer ce qu'il avait découvert, le mince prélèvement de roche, pour me montrer à la lumière noire l'inversion magnétique du minerai de fer.

Mais il était extrêmement effrayé par ce qu'il voyait, et ce que j'essaie de vous dire : oubliez d'être obnubilés par les aliens, par la politique, et comprenez vraiment que ce qui est important est d'une autre ampleur -- il s'agit de [notre] survie.


Message N°3 (Pour l'original, voir ici)

Quote Posté par shmoopie_3119 (ici)
Impressionnant résumé - merci !

Merci ! -- mais n'oubliez pas d'écouter aussi l'audio ! Cela peut vous aider à comprendre pourquoi j'ai pris la chose si au sérieux.


Message N°8 (Pour l'original, voir ici)

Quote Posté par lookbeyond (ici)
Bonjour Bill. Je n'ai pas encore écouté l'audio, mais je me demande si des dates ont été précisées.

Aucune précision de temps. C'est la question qu'aurait dû poser Gordon Duff, mais il a continué à déraper dans des digressions personnelles.

L'impression donnée, c'est que tout cela devrait s'amplifier au cours des toutes prochaines années. Mais il n'est jamais allé jusqu'à évoquer la période concernée ni l'enchaînement des faits.



30 juillet 2013

Bill Ryan[Traduction du message de Bill paru le 30 juillet 2013 dans le fil de discussion du Forum intitulé "The real Jesus, the real Mary, Gnosis, the Archons, and the world's first major smear campaign". Pour l'original, voir ici.]
 
L'authentique Jésus, l'authentique Marie, la Gnose, les Archons, et la première vraie campagne de diffamation au monde

-----

J'aimerais résumer mon propre point de vue -- provisoire et actuel -- sur qui était réellement Jésus, ce qu'il a réellement enseigné et ses valeurs. C'est peut-être là l'histoire la plus importante de notre temps, mais pour des raisons autres que celles couramment acceptées.

Certaines, dans la liste ci-dessous, sont bien connues, et d'autres proviennent de mes recherches personnelles. Que je ne cesse de poursuivre.
  • Un Jésus historique a certainement existé.
  • Il était à la fois un révolutionnaire [non-violent], assez dans le style de Gandhi, et un leader spirituel stimulant qui avait quelque chose de très spécial, ou qui l'était lui-même.
  • Les éléments de son histoire qui plus tard se sont intégrés au "Salvationnisme" (le terme décrivant le mieux la métaphysique de l'Église Romaine) -- la naissance de la vierge, la résurrection, certains récits de miracles, etc. -- étaient tous des versions de la mythologie alors en vogue mêlées à son histoire (qui, avant d'être écrites, ont circulé oralement).
  • Cette mythologie largement diffusée et promue n'est pas du tout l'histoire de Jésus, mais seulement un moyen de nous égarer. Elle a été la première importante (et efficace) campagne de désinformation au monde. (Rappelons-nous : désinformation = une part de vérité, une part de fiction).
  • Rien de ceci ne signifie que Jésus n'a pas existé. Cela ne fait que confirmer la volonté de nous égarer.
  • Les récits de ce qu'il était réellement, de ce qu'il a enseigné et des valeurs qu'il représentait ont tous été effacés de l'Histoire. Les livres -- dont certains étaient des comptes rendus historiques d'érudits (tels l'Évangile selon Thomas, qui établit une liste méticuleuse de ses paroles) -- ont été interdits et brûlés sur ordre parce qu'hérétiques. De nombreux ouvrages mentionnés dans les textes anciens n'ont pas du tout refait surface et nous ne pouvons que deviner leur contenu. Et nous n'en saurions pratiquement rien sans le coup de chance de la découverte de la bibliothèque de Nag Hammadi en 1945.
  • Mais la vraie question, c'est POURQUOI a-t-on effacé tout ceci de l'Histoire ? Pourquoi Jésus était-il une menace si importante que pratiquement tout ce qu'il essayait VRAIMENT de nous communiquer a disparu ? 
Voici mes suggestions (provocantes aux yeux de certains) en guise de réponses à la dernière question :
  • Les Esséniens, avec lesquels Jésus a étudié, savaient tout du Livre d'Énoch, qui représentait pour eux un document de référence incontournable. Il était bien connu et largement lu à l'époque. Il avait lui aussi complètement disparu de l'Histoire avant d'être redécouvert en 1773 en Éthiopie (et plus récemment sous la forme d'une version originale en araméen parmi les Manuscrits de la Mer Morte).

  • Le Livre d'Énoch, un vaste sujet en soi, prévient de la prise du pouvoir au niveau planétaire par les Archons -- des entités non-humaines, étrangères à la Terre, assoiffées de pouvoir et de contrôle. Ce sont bien sûr les Archons -- alors sous forme humaine, parce qu'ils prennent possession des hommes au pouvoir -- qui ont interdit et fait brûler tous les livres, et identifié Jésus et son enseignement comme une menace particulière. En ce sens, on peut considérer Jésus comme le premier grand lanceur d'alerte, et il a payé le prix fort pour sa position.

  • Jay Weidner l'écrit très clairement.  Lisez ce très important article (en anglais), qui résume tout (la transcription d'une interview de Jeff Rense).

  • En plus de nous avoir avertis de la prise du pouvoir sur la planète par les Archons, Jésus nous a enseigné en particulier de ne pas avoir recours à la violence (ni de combattre le mal par le mal), mais au contraire d'accroître notre force intérieure. Le tout-puissant et important "royaume des cieux" était un objectif à atteindre en nous-mêmes, et non à l'extérieur de nous-mêmes.

  • D'où tous les enseignements gnostiques (déjà très anciens à l'époque, pas du tout récents). Mais ils représentaient également une menace majeure pour ceux qui étaient au pouvoir, et il fallait donc les supprimer. En effet ces enseignements encourageaient l'individu à devenir puissant, souverain et sans tache. Nous livrons encore actuellement les mêmes combats.

  • Marie de Magdala ("Mariamne Mara" -- en grec, "Marie le Maître") a été la principale alliée et le principal soutien de Jésus, mais aussi son épouse.  Elle avait pour responsabilité de s'assurer que la véritable histoire était connue.

  • Jésus a survécu à sa crucifixion, Marie et lui se sont réfugiés en Égypte jusqu'en l'an 37, puis Jésus est retourné au Cachemire, tandis que Marie voguait vers Narbonne en compagnie de son (ses) enfant(s), où elle a été recueillie par une communauté juive à Rennes-les-Bains (à quelques kilomètres de Rennes-le-Château où, en 1890, le prêtre de l'endroit, Bérenger Saunière, a découvert la preuve irréfutable que -- parmi bien d'autres choses -- Jésus était toujours vivant en l'an 45, et Saunière a été payé très cher par le Vatican pour garder l'information secrète).

  • Marie a vécu dans cette communauté jusqu'en 54-55 environ, mais a commis une très critiquable erreur de jugement en faisant confiance à tort à quelqu'un. Elle a été trahie, et des documents d'une importance vitale qu'on lui avait confiés lui ont été dérobés. Ces événements font partie des tournants majeurs de l'Histoire.

  • L'Église primitive a en conséquence calomnié Marie, a minimisé son rôle et l'a marginalisée, la qualifiant de prostituée repentie et non de maître, de dirigeant, de guérisseuse et de messager élu, ce qu'elle était en fait. Ce mensonge malveillant a été délibérément répandu.

  • Marie fut autant révérée par les femmes que calomniée par les hommes, pour la même raison que de nombreux textes primitifs furent interdits et brûlés. Il y eut une lutte pour l'égalité des femmes et une reconnaissance du rôle très important du corps féminin, que nous vivons toujours aujourd'hui, et Marie était la championne de cette cause -- que Jésus approuvait et comprenait parfaitement. Voilà pourquoi Pierre la considérait comme une grave menace.

  • Jésus fut victime de la première grande campagne de désinformation au monde et Marie de la première grande campagne de diffamation.
     
  • Le "Retour du Christ" peut ne faire allusion à rien d'autre qu'à l'émergence, quelque 2000 ans plus tard, de la vérité sur ces événements et sur leur véritable nature. Nous avons donc actuellement :

    -- un réel défi à l'autorité et aux objectifs de contrôle de l'Église Romaine, ce qui n'est pas trop tôt
    -- les extraordinaires et très précis Évangiles Gnostiques déterrés en 1945 à Nag Hammadi
    -- le Livre d'Énoch, en entier et original, découvert la même année parmi les Manuscrits de la Mer Morte
    -- la révélation (par le truchement d'importants ouvrages comme Holy Blood, Holy Grail, les Jesus Papers, les travaux de Sir Laurence Gardner et bien d'autres choses) de la réalité de la survie de la lignée de Jésus et Marie
    -- David Icke, Jay Weidner et John Lash parlant ouvertement à des millions de gens de la réalité de la prise du pouvoir par les Archons
    -- le fait que des millions de gens dans le monde entier se rendent compte que la véritable illumination et que le pouvoir souverain existent en eux-mêmes, indépendamment de toute agence de contrôle extérieur.

  • Il nous a fallu du temps, et bien plus que prévu, pour parvenir aujourd'hui à un stade que les authentiques Jésus et Marie auraient pu approuver. Ils pourraient tous les deux émettre un immense soupir de soulagement puisque, après 2000 ans de profondes ténèbres il existe enfin un espoir pour la race humaine.

  • En résumé : il nous reste une chance.



4 juillet 2013

Bill Ryan[Traduction des messages de Bill parus le 4 juillet 2013 dans le fil de discussion du Forum intitulé "A metaphor about abduction" (Messages N°1 et 8.) Pour l'original, voir ici.]
 
Une métaphore sur les enlèvements

-------

Chers Amis,

Aujourd'hui est arrivé quelque chose que l'on peut considérer comme une métaphore. C'est plutôt amusant, mais cela peut aussi faire réfléchir.

Nous avions à notre hacienda, en plus de douzaines de poulets, trois volatiles en surnombre : une dinde, une oie et un canard. (On dirait un conte pour enfants.)

Comme nous ne voulions pas leur faire de mal, nous leur avons trouvé un bon foyer -- quelqu'un qui possède toutes sortes de volatiles en liberté dans sa propriété. Il nous fallait donc les attraper et les transporter là-bas.

Plus vite dit que fait. Nous avons essayé de les attirer dans un van en les guidant avec une traînée de grain, mais ils étaient malins et ils se sont doutés de quelque chose. (L'oie en particulier s'est révélée télépathe et méfiante.) Il nous a donc fallu les capturer.

L'ami en question, qui ne manque pas d'énergie, les a poursuivis dans toute notre propriété, un filet à papillons géants en main. C'était hilarant ! Nous avons fini par tous les capturer et par les enfermer dans la remorque. Je les ai ensuite conduits au rendez-vous prévu avec la personne, heureuse de tous les prendre. Je suis rentré il y a environ une demi-heure.

Morale de l'histoire :

Les volatiles ont été enlevés par des êtres supérieurs bienveillants, possédant une vision et une technologie bien plus sophistiquées, qui ne souhaitaient pas leur faire de mal. Mais, du point de vue des oiseaux, nous sommes de toute évidence malfaisants (ou, au mieux, nous ne pensons qu'à nos intérêts) et toute l'expérience a été terriblement traumatisante. Il nous était impossible de leur expliquer ce que nous faisions, ni pourquoi nous le faisions. Cela dépassait absolument leur entendement et leur réalité. Ils n'avaient qu'une envie : s'échapper.

Si les volatiles disposaient de forums... que raconteraient-ils ?





Message N°8 (Pour l'original, voir ici)

Quote Posté par gripreaper (ici)
Cela veut-il dire que vous êtes d'accord avec blufire, c'est-à-dire que les "contrôleurs" et les bergers qui agissent de même avec nous
sont bienveillants et le font dans l'intérêt du génome, même s'ils terraforment potentiellement la Terre pour qu'elle puisse accueillir une nouvelle espèce humanoïde hybride ?

Pas du tout.

Comme l'a dit (parfaitement !) Shadowstalker dans le post N°4 ci-dessus :
Quote Posté par shadowstalker (ici)
Malheureusement nous avons aussi le revers de la médaille.
Le problème est d'essayer de faire le tri.

Certains des volatiles (et des animaux) sont "enlevés" pour améliorer leur situation (en tant qu'individus, ou éventuellement pour améliorer leur espèce). D'autres sont emmenés dans des labos de biologie pour expérimentations, ou aux abattoirs.



1er juillet 2013

Bill Ryan[Traduction du message de Bill paru le 1er juillet 2013 dans le fil de discussion du Forum intitulé "Bases 25 Part 3 Interview with an MIB" (Message N°11.) Pour l'original, voir ici.]
 
Objet : Entretien avec un MIB ("Bases" 25, 3ème partie)

-------

Quote Posté par kodokan (ici)
Je comprends bien, mais ça n'enlève rien au fait que ça peut se révéler dommageable. Je pense que Bill possède plus de discernement, et c'est ce qui le rend plus crédible que la plupart.
Merci pour votre motion de confiance !

Ceci est un sujet important -- et un sujet sur lequel Kerry et moi étions souvent en désaccord. Pour moi, il nous fallait faire mieux que la maxime de Fox News : Nous rapportons, vous décidez ! Cette pente savonneuse mène tout droit au Weekly World News (un ancien magazine tabloïd américain humoristique, fondé sur des nouvelles imaginaires volontairement absurdes et des photos retouchées -- Ndt, d'après Wikipédia). (Le problème dans ce cas, c'est que même si certains récits sont fondés sur des bases authentiques, ils se retrouvent néanmoins ridiculisés.)

J'ai toujours voulu que Camelot soit une source fiable, à consulter pour obtenir des informations soigneusement vérifiées, et sur laquelle on puisse compter dans un monde plein de confusion et de duperie. J'ai obturé du doigt pendant un certain temps la fissure de la digue (mais je n'ai que dix doigts) -- et après la séparation de nos activités, Kerry a interviewé un certain nombre de gens dont je n'aurais pas souhaité devoir accepter le témoignage. Je suis donc en gros d'accord avec tout ce que vous dites, par principe.

Un autre problème (comme je le dis souvent), c'est qu'il y a dans tout ceci beaucoup d'informations incroyables, mais que certaines sont vraies. Il existe, sans le moindre doute, des supersoldats. 

Mon impression, c'est que nombre de ceux qui parlent sont au minimum partiellement "brisés" d'une manière ou d'une autre (ce dont ils peuvent ne pas être conscients). Par là, je veux dire qu'ils ont été considérés comme non fiables et en surnombre, et/ou que (dans certains cas), on les a reprogrammés avec des souvenirs-écrans et qu'on les a lâchés dans la communauté alternative.

Les individus hautement compétents, bien programmés et réussissant dans leurs missions ne sont jamais autorisés à "sortir". Rappelons-nous l'échange qui a lieu vers la fin du premier Jason Bourne :

Jason Bourne : Qui suis-je ?
Alexander Conklin : Vous êtes propriété du gouvernement des États-Unis. Vous êtes une arme de 30 millions de dollars qui fonctionne mal. Vous êtes un sacré désastre ambulant. Et, Bon Dieu, même si ça doit me tuer, vous allez me dire comment c'est arrivé ! 


Pour terminer, effectuer une régression hypnotique nécessite, du fait de la présence de multiples pièges et leurres programmés et intégrés, un expert possédant une réelle expérience. On ne peut absolument pas y arriver seul. Tout lecteur de The Control of Candy Jones  sait qu'il peut exister de multiples couches à la personnalité, emboîtées les unes dans les autres comme des poupées russes. (Candy Jones en possédait quatre, chacune ignorant l'existence des [trois] autres. Démêler tout cela est loin d'être simple.)


30 juin 2013

Bill Ryan[Traduction du message de Bill paru le 30 juin 2013 dans le fil de discussion du Forum intitulé " NSA Spying on EU exposed" (Message N°3.) Pour l'original, voir ici.]
 
Objet : Dénonciation de l'espionnage, par la NSA, de l'UE

-------
L'article original est ici :

(http://pastebin.com/NTJvUZdJ)

Article supprimé du Guardian

Lien original : http://www.guardian.co.uk/world/2013...e-data-america
Maintenant redirigé vers : http://www.guardian.co.uk/info/2013/jun/30/taken-down

===

Révélations : Tractations européennes secrètes pour livrer à l'Amérique des données personnelles

L'Allemagne figure "parmi les pays proposant des renseignements", selon les nouvelles affirmations d'un ancien analyste de la défense US

En plus de la Grande-Bretagne, six pays européens au moins sont de connivence avec les États-Unis pour récolter à grande échelle des données personnelles liées aux communications, selon un ancien contractuel de l'Agence Nationale de Sécurité (NSA) états-unienne, qui pense que le grand public devrait être mis au courant.

Wayne Madsen, un ex-lieutenant de vaisseau de l'US Navy entré en 1985 à la NSA et qui y a occupé plusieurs postes sensibles au cours des 12 années suivantes, indique que le Danemark, les Pays-Bas, la France, l'Allemagne, l'Espagne et l'Italie ont passé des accords secrets avec les États-Unis.

Madsen raconte que ces pays avaient un "statut officiel de deuxième ou troisième rang" dans le cadre des accords de renseignements liés aux transmissions (sigint, pour signal intelligence) qui les obligent à fournir, sur demande de la NSA, des données, y compris concernant la téléphonie mobile ou les informations Internet.

Conformément aux accords internationaux de renseignements, attestés par des documents déclassifiés, les nations sont réparties par les États-Unis selon le niveau de confiance qui leur est accordé. Les États-Unis figurent dans le premier rang, tandis que le Royaume-Uni, le Canada, l'Australie et la Nouvelle-Zélande jouissent de relations de deuxième rang. L'Allemagne et la France bénéficient de liens de troisième rang.

Dans un entretien publié hier soir sur le blog de PrivacySurgeon.org, Madsen, violemment critiqué pour ses vues controversées sur les questions d'espionnage,  et inquiet des "révélations partielles" faites par les politiciens de l'UE sur l'importance des activités de la NSA en Europe, explique qu'il a décidé de parler.

Selon les contrats élaborés après la Deuxième Guerre mondiale, dit-il, "la NSA s'attribue la part du lion" dans les "prises" de la sigint. De leur côté, les pays de troisième rang dans les accords conclus avec la NSA ont droit à des "renseignements très expurgés".

Madsen affirme s'être alarmé du "tollé moralisateur" des dirigeants politiques, qui "se prétendaient choqués" par les opérations d'espionnage mais taisaient leurs propres arrangements avec les États-Unis, et il s'inquiétait particulièrement du fait que des politiques allemands de premier plan aient accusé le Royaume-Uni d'espionnage, alors que leur pays bénéficiait d'un accord similaire de troisième rang avec la NSA.

Bien que le niveau de coopération fourni à la NSA par les autres pays européens ne soit pas comparable à celui du Royaume-Uni, ces allégations n'en restent pas moins potentiellement embarrassantes.

"Je ne vois pas comment Angela Merkel peut garder son sérieux et exiger des assurances de la part de [Barack] Obama et du Royaume-Uni, alors que l'Allemagne est impliquée exactement de la même manière", dit Madsen.

La baronne Ludford, députée européenne libérale-démocrate et membre important du comité des libertés civiles, de la justice et des affaires intérieures au Parlement Européen, dit que les allégations de Madsen confirmaient que tout le système de contrôle de l'interception des données était une sombre pagaille, car l'UE était incapable d'intervenir dans le domaine du renseignement, qui demeurait la préoccupation exclusive des gouvernements nationaux.

"Les agences de renseignements exploitent ces contradictions et personne ne leur demande vraiment des comptes, affirme [la baronne] Ludford. C'est extrêmement dommageable pour la démocratie libérale."

Les révélations de Madsen ont encouragé les gouvernements européens à tout divulguer sur leurs arrangements avec la NSA. "Il faut qu'il existe une transparence sur la légalité ou non pour les États-Unis ou tout autre service de sécurité de faire appel à des informations privées", affirme John Cooper, avocat de la Couronne et un des principaux juristes internationaux des droits de l'Homme. "Ici, le problème est qu'aucun de ces arrangements n'a jamais été démocratiquement débattu. Je suis d'accord avec William Hague (le ministre britannique des Affaires Étrangères -- Ndt) que certaines choses doivent être accomplies secrètement, mais on ne doit pas violer la loi en catimini."

Madsen a indiqué que les sept pays européens et les États-Unis avaient accès au réseau câblé en fibre optique Tat 14, qui reliait le Danemark et l'Allemagne, les Pays-Bas, la France, le Royaume-Uni et les États-Unis, ce qui leur permettait d'intercepter de vastes quantités de données, telles que les conversations téléphoniques, les e-mails et les rapports d'accès-utilisateur aux sites.

Il a affirmé que le public devait être mis au courant de toute l'étendue des arrangements conclus entre les États-Unis et les pays européens concernant le partage [des contenus] des communications, datant d'avant l'Internet et devenus d'importance stratégique au cours de la Guerre Froide.

La relation secrète existant entre ces pays a été pour la première fois évoquée  dans un rapport du Parlement Européen daté de 2001, mais leur lien explicite avec la NSA n'a été divulgué que lorsque Madsen a décidé d'en parler.

Le rapport du Parlement Européen est une conséquence des révélations montrant que la NSA menait une opération mondiale de collecte d'informations, nommée Echelon, qui paraît avoir été à la base de la collaboration entre les États-membres de l'UE et les États-Unis.

"Une grande partie de ces informations n'est ni secrète, ni nouvelle, affirme Madsen. Le seul fait est que les gouvernements ont choisi de ne pas en informer le public. L'époque où ils pouvaient se permettre de conspirer en silence est révolue."

Ce mois-ci un autre contractuel de la NSA, Edward Snowden, a révélé au Guardian des programmes américains, jusqu'alors gardés sous le boisseau, de surveillance des communications téléphoniques et Internet. La NSA est présumée avoir partagé certaines de ses données, collectées au moyen d'un outil spécialisé nommé PRISM, avec le GCHQ (le quartier général des communications gouvernementales) britannique.

[Fin de la traduction de l'article cité.]



29 juin 2013

Bill Ryan[Traduction du message de Bill paru le 29 juin 2013 dans le fil de discussion du Forum intitulé "China invades Bhutan?" (Message N°3.) Pour l'original, voir ici.]
 
Objet : La Chine envahit-elle le Bhoutan ?

-------

Dangereux et potentiellement tragique, si c'est vrai. Et le Times of India est une source de bonne renommée.

Le Bhoutan est le dernier royaume intact et non défiguré sur Terre : un pays paisible, d'une grande spiritualité et d'une extraordinaire beauté -- une sorte de mini-Tibet, tel qu'il était il y a un siècle. S'y rendre fait l'objet de restrictions, et les décisions de politique nationale sont prises surtout par les principaux lamas bouddhistes, qui conseillent le roi.

Le roi du Bhoutan est entré dans les annales en disant dans un discours : Le Bonheur National Brut passe avant le Produit National Brut. Une déclaration politique impressionnante, et visionnaire de la part du dirigeant d'un État-nation au XXIème siècle.



14 juin 2013

Bill Ryan[Traduction des messages de Bill parus le 14 juin 2013 dans le fil de discussion du Forum intitulé " 27 Edward Snowden quotes" (Messages N°1 et 3.) Pour l'original, voir ici.]
 
27 citations de Edward Snowden

-------

1
"La majorité des habitants des pays développés passent au moins une partie de leur temps sur Internet, et les gouvernements profitent secrètement de ce besoin pour étendre leur pouvoir au-delà du nécessaire et du normal."

2 "...je crois qu'en ce moment de [notre] histoire, la plus grande menace à laquelle sont confrontés notre liberté et notre mode de vie provient de la peur bien compréhensible générée par les pouvoirs d'un État omniscient que seules tiennent en échec des directives officielles."

3 "Le gouvernement s'est octroyé des pouvoirs auxquels il n'a pas droit. Sans aucun contrôle public. Le résultat, c'est que des gens dans mon genre peuvent transgresser en toute latitude les autorisations dont ils bénéficient."

4 "(...) je ne peux pas, en ayant bonne conscience, permettre au gouvernement des États-Unis de détruire -- au moyen de cette énorme machine à surveiller qu'ils sont en train de bâtir en secret -- la vie privée, la liberté sur Internet et les libertés fondamentales dans le monde entier."

5 "La NSA a construit une infrastructure qui lui permet de pratiquement tout intercepter."

6 "À cause de ces capacités, la grande majorité des communications humaines est automatiquement enregistrée sans faire le tri. Si je souhaitais lire vos courriels ou les conversations téléphoniques de votre épouse, il me suffirait de consulter les messages interceptés. Je peux obtenir vos e-mails, vos mots de passe, vos communications téléphoniques, vos [numéros de] cartes de crédit."

7 "À tout moment tout analyste peut cibler quiconque. N'importe quel sélecteur, n'importe où. (...)  Assis à mon bureau, j'avais indubitablement le pouvoir de me brancher sur n'importe qui, que ce soit vous ou votre comptable, ou un juge fédéral, ou même le Président..."

8 "Pour ce faire, la NSA se concentre particulièrement sur les communications de chacun. Elle les enregistre par défaut. Elle les collecte dans ses systèmes, elle les filtre, elle les analyse, elle les évalue et elle les stocke pendant un certain temps, simplement parce que c'est le moyen le plus facile, le plus efficace et le plus valable de parvenir à ces objectifs-là. Donc, même avec l'intention de cibler une personne liée à un gouvernement étranger, ou soupçonnée d'être terroriste, ils n'en collectent pas moins VOS communications pour y parvenir."

9 "Je crois que lorsque les [sénateurs Ron] Wyden et [Mark] Udall ont demandé le nombre de gens concerné, ils [les gens de la NSA] ont répondu qu'ils ne possédaient pas les outils nécessaires pour pouvoir le dire. En fait, ces outils, nous les avons, et j'ai des cartes qui révèlent où les gens sont le plus minutieusement examinés. Nous collectons plus de communications numériques en provenance d'Amérique que de Russie."

10 "...leur intention, c'est de connaître toute conversation et tout type de comportement dans le monde entier."

11 "Même si vous ne faites rien de mal, on vous observe et on vous enregistre. (...) au point que vous n'avez pas besoin de faire quelque chose de mal, il vous suffit d'être l'objet de soupçons, même à la suite d'un faux numéro : ils peuvent alors utiliser ce système pour remonter dans le temps et passer au crible chacune de vos décisions, tous les amis avec lesquels vous avez un jour discuté, et utiliser cela pour vous attaquer, et commencer à émettre des soupçons sur une vie innocente."

12 "Permettre au gouvernement US d'intimider ses administrés par des menaces de rétorsion, parce qu'ils ont révélé des agissements répréhensibles, est contraire à l'intérêt public."

13 "En tous lieux, tout le monde comprend maintenant combien les choses se sont dégradées -- et les gens en parlent. Ils ont le pouvoir de décider par eux-mêmes s'ils sont prêts à sacrifier leur vie privée à l'État-espion."

14 "Je ne veux pas vivre dans un monde où tout mes faits et gestes sont enregistrés. Je ne désire ni  vivre cet état de fait, ni l'encourager."

15 "Je ne veux pas vivre dans un monde où n'existe aucune vie privée, et donc aucune place pour l'exploration intellectuelle, ni pour la créativité."

16 "Je n'ai aucune intention de cacher mon identité, parce que je sais que je n'ai rien fait de mal."

17 "J'ai cherché des guides, mais je me suis rendu compte que pour mener le jeu, il faut être le premier à agir."

18 "Il y a plus important que l'argent. Si j'étais motivé par l'argent, j'aurais pu vendre ces documents à tous les pays intéressés et je serais devenu très riche."

19 "Ma grande peur liée aux conséquences de ces révélations pour l'Amérique, c'est que rien ne change. (...) [Que les gens] ne prennent pas le risque de se manifester et de se battre pour changer les choses (...) Et cela ne peut que s'aggraver au cours des prochains mois, au fil des prochaines années. [La NSA] va dire que (...) à cause de la crise, des dangers auxquels nous sommes confrontés dans le monde, ou de quelque nouvelle menace imprévue, il nous faut plus d'autorité, plus de puissance, et les gens ne pourront plus rien faire pour s'y opposer. Et alors la tyrannie sera flagrante."

20 "Je serai satisfait si ce mélange de loi secrète, de pardon sélectif et de pouvoirs exécutifs irrépressibles qui dirige le monde que j'aime, se trouve exposé [au grand jour], ne serait-ce qu'un instant."

21 "On ne peut pas s'opposer aux plus puissantes agences de renseignement du monde et le faire sans aucun risque."

22 "Je sais que les médias aiment personnaliser les débats politiques, et je sais que le gouvernement va me diaboliser."

23 "Nous avons un relais de la CIA un peu plus haut dans la rue -- le consulat, ici à Hong Kong -- et je suis certain qu'il vont être très occupés la semaine prochaine. Et c'est là une peur avec laquelle je vais devoir vivre tout le reste de ma vie, quelle qu'en sera la durée." 

24 "Je suis conscient qu'on va me faire payer mes actes, et que transmettre les présentes informations au public marque ma fin."

25 "Rien ne peut me sauver."

26 "La seule chose que je craigne, ce sont les conséquences néfastes pour ma famille, que je ne serai plus en mesure d'aider. Voilà ce qui me tient éveillé la nuit."

27 "Je ne m'attends pas à jamais revoir la maison."



Message N°3
(Pour l'original, voir ici.)

La citation N°28 pourrait être [quelque chose comme] :

"Tout seul à parler, je suis vulnérable, et on peut rejeter mon histoire. Mais si tous ceux que je connais et qui exercent un métier semblable au mien venaient à s'exprimer publiquement comme je sais qu'ils le font en privé, des centaines de gens se mettraient à révéler la vérité tous en chœur et on ne pourrait pas les ignorer. Et alors le monde changerait."


 

8 juin 2013

Bill Ryan[Traduction des messages de Bill parus le 8 juin 2013 dans le fil de discussion du Forum intitulé " Doug Hagmann's DHS Source: 'It's about to get very ugly'." (Messages N°1, 2 et 6.) Pour l'original, voir ici.]
 
La source de Doug Hagmann au DHS : "Les choses vont devenir vraiment moches"

-------

http://homelandsecurityus.com/archives/8562#more-8562

Informateur du DHS : "Les choses vont devenir vraiment moches"

(Posté il y a quelques heures)
(Extrait)


Les détails

Selon l'informateur de Doug Hagmann au DHS (le Département de la Sécurité Intérieure - Ndt) :
“Si quelqu'un pense que tout ce qui se passe en ce moment et qui est lié à la surveillance des citoyens américains a pour but de lutter contre un ennemi étranger, il se fait des illusions. Si les gens pensent que ce scandale ne peut pas s'aggraver, c'est faux : il va s'aggraver, d'heure en heure, de jour en jour. Cet événement a la capacité de faire tomber nos dirigeants nationaux, l'administration [Obama] comme les autres responsables de haut rang élus et travaillant en collusion avec cette administration, Républicains comme Démocrates. Les gens de la NSA (l'Agence Nationale de la Sécurité - Ndt), du Département de la Justice, et autres - ils se reconnaîtront - doivent se manifester avec les documents sur "la politique et la pratique" en leur possession, ils doivent divulguer ce qu'ils savent, combattre ce qui se passe, bref faire leur travail. Je n'ai jamais rien vu de tel, jamais. L'administration actuelle pourchasse les divulgateurs, les sources des médias, tout un chacun suspecté de "trahison". C'est ainsi qu'ils appellent ça : de la "trahison". Pouvez-vous imaginer leur immense culot ? Cette administration considère que toute personne révélant la vérité sur Benghazi, sur l'IRS (l'administration fiscale étasunienne - Ndt), sur ce que vous voulez, est coupable de "trahison"."

"Nous savons déjà tout ça", ai-je répondu. Il m'a regardé, d'un regard que je ne lui connaissais pas, et m'a enfoncé le doigt dans le thorax. "Vous n'y connaissez rien ! C'est bien pire que tout ce que vous pouvez imaginer, bien pire que ce que n'importe qui peut imaginer ! Cette administration collecte le nom des sources, des lanceurs d'alerte et même celui des membres de leur famille, le nom des sources médiatiques, avec qui ils parlent ou ont parlé, et ils en ont déjà une sacrée liste. Si vous ne travaillez pas pour MSNBC ou CNN, vous figurez probablement sur cette liste. Si vous possédez un site web bien suivi et de tendance conservatrice, vous figurez sur cette liste. C'est une liste de dissidents politiques, pas une liste de menaces ennemies."

"Cela signifie quoi, de figurer sur cette liste ?" ai-je demandé, en essayant de comprendre.

"Cela signifie que, sous prétexte d'autorité, toute personne aux USA essayant de révéler en notre nom ce qui se passe sera censurée. Cela concerne le contrôle de toute information accablante, pour l'empêcher de se répandre. C'est la réparation des dégâts poussée à l'extrême. Cela concerne la proche censure d'Internet au nom de la sécurité nationale. Les plans sont déjà en place. Ces rapports tout récents sur "des yeux qui espionnent" ont rendu très, très dangereux cette administration et tous ceux qui y sont liés. Ils se sentent coincés et menacés, et j'ai entendu parler de leurs projets de tarir le flot des informations qui les impliquent dans des actes répréhensibles. Il reste peu de temps."

"Comment vont-ils y arriver ? Comment est-ce même possible ?" ai-je demandé.

"Pour commencer, ils ont l'intention d'utiliser le Département de la Justice pour clouer le bec aux journalistes, comme dans l'affaire Rosen, mais ils ne vont pas s'arrêter là. Ils vont faire appel à une foultitude de politiques, de lois, de lettres, etc. en rapport avec la sécurité nationale, pour éliminer les menaces les plus graves."

"Ensuite, ils vont utiliser un quelconque prétexte, une menace extérieure, et je pense qu'il va s'agir  de l'effondrement de l'économie combiné avec une guerre au Moyen-Orient qui éclatera en Syrie, afin d'étouffer les informations accessibles sur le Net. Et vous savez quoi ? Les gens vont y croire !"

D'après ce que j'ai vu, et je n'aurais pas dû en voir la plus grande partie, le DHS coordonne ses actions avec d'autres agences fédérales, afin de commencer à menacer les citoyens américains d'emprisonnement pour non-respect de la loi. Vous connaissez la vieille histoire des listes codées par couleur ? Eh bien, c'est ce qu'ils vont utiliser. Les gens qui révèlent la vérité sur Benghazi, sur la liquidation du dollar US, même ceux qui remettent en question la légitimité d'Obama et son droit à être président, sont actuellement dans le viseur. Et ils ont bénéficié de cinq longues années pour en arriver là.  La triste vérité, c'est que ces politiques et ces pratiques n'ont pas débuté sous Obama, mais bien avant. Il s'agit de la liquidation de notre République Constitutionnelle. L'assassinat de notre pays et la privation de nos droits. Beaucoup se préoccupent de ce problème, mais peu voient l'image d'ensemble. "Ça, c'est "fin de la partie" pour toutes les billes", a-t-il ajouté.

Ce n'est pas tout

"Je vous en supplie, m'a imploré m'a source, diffusez ces informations pendant que vous le pouvez. Racontez aux gens ce que je vous dis, qu'il nous reste peu de temps, qu'après la toute récente découverte que les citoyens étaient espionnés, Obama, Jarrett, Axelrod, et d'autres, y compris des membres du Congrès, ont fait passer leurs plans à la vitesse supérieure. Il s'agit d'une prise de pouvoir marxiste de l'Amérique. Il s'agit de la capacité de notre pays à survivre un autre congé du 4 juillet (date de la fête nationale aux USA - Ndt). Il s'agit d'une guerre mondiale prête à éclater, et qui tuera des millions de gens, tout cela à cause des objectifs de cette administration."

"Ils sont très dangereux et ils feront tout ce qui est en leur pouvoir pour briser l'assaut d'informations négatives rapportées par les grands médias. Mais environ un quart des informations seulement est réellement rapporté. Les trois autres quarts changeront la donne. Mais commencez par raconter aux gens ce que je vous ai dit. Faites-leur savoir que la suite va venir, mais diffusez dès maintenant ces informations, pendant qu'Internet est encore relativement libre. Faites-le dès aujourd'hui. "

Ma source m'a fourni d'autres renseignements, mais je respecte son souhait de ne diffuser que ceux-ci. J'écris pour prévenir les gens que nous allons traverser des moments particulièrement dangereux. Des temps implacables. La guerre, la censure sous couvert d'autorité et de sécurité nationale. Les choses vont devenir encore plus moches. Restez à l'écoute.

Téléchargez l'ensemble de l'article sous forme de PDF (en anglais)

(Fin de la traduction de l'article cité.)



Message N°2   (Pour l'original, voir ici)

Comme le savent de nombreux Avaloniens, je suis attentivement depuis plus d'un an les rapports de Doug Hagmann, constitués d'informations divulguées par "Rosebud" (littéralement "Bouton de Rose" - Ndt), son contact de haut niveau au sein du DHS.

Tout ce que je sais me conduit à croire ceci authentique, comme le sont à mon avis tous ses rapports précédents. Toutes les informations disponibles le confirment absolument. De mon point de vue, il ne s'agit pas d'alarmisme, mais de la réalité.

J'ai rencontré et parlé hier avec un ami, immigrant polonais né peu après la Deuxième Guerre mondiale. Il a de son côté de nombreux amis polonais et russes. Il m'a raconté que tous, autant qu'ils sont, ressentent profondément, dans leur mémoire génétique, que notre époque actuelle ressemble tout à fait à celle qu'ont vécue ses compatriotes - et dont ils ont ensuite souffert - en 1938, en Europe.



Message N°6 (Pour l'original, voir ici)

Pour vous communiquer ma pensée : si j'étais planificateur stratégique de haut-niveau au DHS, j'imaginerais maintenant un énorme et dramatique vrai-faux événement à l'intérieur des États-Unis, émotionnellement traumatisant, afin de justifier une répression musclée, avec le minimum d'objection ou de protestation.   


28 mai 2013

Bill Ryan[Traduction des messages de Bill parus le 28 mai 2013 dans le fil de discussion du Forum intitulé "The Japanese Financial System Is Beginning To Spin Wildly Out Of Control -- and why this is important." (Messages N°1, 2, 7 et 14.) Pour l'original, voir ici.]
 
Le système financier japonais commence à perdre sérieusement les pédales (et pourquoi c’est important)

-------

Lisez vraiment ceci – ou, du moins, comprenez-en l’essentiel ! Dans mon post N°2 ci-dessous, j’expliquerai pourquoi il est important de suivre ce drame financier très attentivement, et comment il peut tous nous affecter.



Le système financier japonais commence à perdre sérieusement les pédales
De Michael, le 27 mai 2013

http://theeconomiccollapseblog.com/a...out-of-control (en anglais)

Le système financier de la troisième économie de la planète commence à se désagréger, et l’onde de choc va se faire sentir dans le monde entier. Personne ne savait exactement quand le système financier japonais allait commencer à imploser, mais presque tous savaient que le jour des comptes allait arriver un jour pour le Japon. L’économie japonaise est après tout dans le creux de la vague depuis une décennie, le pays a une dette dépassant largement les 200 % de son PNB et consacre plus de 50 % de ses revenus fiscaux au paiement de la dette. Tentant désespérément de revitaliser l’économie et de réduire le fardeau de la dette, la Banque du Japon a décidé il y a quelques mois de commencer à injecter massivement de l’argent dans l’économie. Au départ, cela a semblé fonctionner. L’activité économique a repris du poil de la bête et la Bourse japonaise s’est emballée. Il existe malheureusement un inconvénient majeur à injecter plein d’argent dans l’économie. Les investisseurs commencent à exiger des retours sur investissements plus élevés et les taux d’intérêt grimpent. Mais le gouvernement japonais ne peut pas se permettre des taux d’intérêt plus élevés. Privées de taux d’intérêt extrêmement bas, les finances du gouvernement japonais s’effondreraient complètement. De plus, des taux d’intérêt en hausse dans le secteur privé rendraient plus difficile l’expansion de l’économie japonaise. De fait, la dernière des choses dont le Japon a besoin maintenant, c’est de taux d’intérêt vraiment plus élevés, mais c’est pourtant exactement ce que va produire la politique de la Banque du Japon.

La peur règne au Japon en ce moment même. Jeudi, le Nikkei a plongé de 7,3 %. La plus forte chute sur un jour en plus de deux ans. Puis, lundi, l’index a de nouveau reculé de 3,2 %.

Selon le Business Insider, les choses se présentent mal mardi, pour l’instant...


Dans le trading des futures après la fermeture, le Nikkei a encore perdu au moins 200 points, pour descendre en-dessous de 14 000.

Sommes-nous les témoins du début d’un colossal effondrement financier touchant la troisième économie de la planète ? La Banque du Japon commence à perdre le contrôle, et si le Japon se replie fortement, la crise pourrait très rapidement se propager en Europe et en Amérique du Nord. Ce qui suit provient d’un article récent de Graham Summers...

Comme l’a montré le Japon, lorsque les obligations commencent à plonger, ce n’est pas bon pour les actions. Le marché obligataire japonais a chuté et le Nikkei plongé de 7 %. L’ensemble du marché a perdu 7 %... malgré l’injection par la Banque du Japon de 19 milliards de dollars pour éviter l’éclatement. Voici ce qui se passe quand une banque Centrale commence à perdre le contrôle. Et ce qui se déroule aujourd’hui au Japon va dans un avenir assez proche se produire aux Etats-Unis.

Si vous croyez que cela ne terrifie pas la Fed, regardez-y à deux fois. La Fed a injecté plus de 1000 milliards de dollars dans des banques étrangères, en espérant ainsi éviter la contagion avec les Etats-Unis. Comme nous le montre le Japon, la Fed va faire faillite.

Investisseurs, notez bien... le système financier nous envoie d’importants avertissements...

Si vous ne vous êtes pas encore préparés à un effondrement potentiel des marchés, c’est le moment de le faire.


Et le fonctionnement de la planche à billets écrase absolument le yen japonais. Depuis le début de 2013, le yen a cédé 16 % face au dollar US, bien que ce dernier se déprécie lui aussi rapidement. Examinez ce tableau du yen face au dollar US. Vraiment stupéfiant...



La « guerre des devises » : c’est une expression que vous allez beaucoup entendre au cours des années à venir et, dans le tableau ci-dessus, vous n’en voyez que le début. Ce que fait actuellement la Banque du Japon est absolument sans précédent. Elle a annoncé avoir l’intention d’injecter l’équivalent d’environ 1 400 milliards de dollars dans l’économie japonaise en moins de deux ans.

Comme en débattait récemment Kyle Bass, l’assouplissement quantitatif de la Réserve Fédérale paraît peu de chose en comparaison...

« Ce qu’ils font représente 70 % de ce que fait la Fed aux États-Unis, avec une économie 3 fois plus petite que la nôtre. »


Le grand problème du Japon se manifestera quand les revenus des obligations du gouvernement vont vraiment commencer à grimper. Leur rendement à 10 ans a monté au cours des derniers mois, et s’il atteint 1,0 % cela déclenchera d’importants signaux d’alarme.

Puisque le taux d’endettement du Japon par rapport à son PNB dépasse les 200 %, le seul moyen qu’il a d’éviter l’effondrement total de ses finances gouvernementales est de bénéficier de taux d’intérêt super bas. La vidéo postée ci-dessous (en anglais) montre bien ce qui se passe...



C’est très simple, en réalité. Si les taux d’intérêt augmentent de manière substantielle, ce sera la fin du Japon.

L’investisseur Kyle Bass fait partie de ceux qui nous en avertissent depuis longtemps.

Tous ceux à qui il en parle au Japon sont fatalistes, dit-il. Leur façon de penser est en train de changer, tout comme leur manière de lui parler de la dette. Ils y consacrent déjà 50 % du revenu fiscal.


« Si les taux grimpent, c’est "fin de partie" ».


Les problèmes financiers de Chypre et de la Grèce ne sont pas grand-chose au vu de ce que serait potentiellement une crise financière au Japon. L’économie japonaise est plus importante que celles de l’Allemagne et de l’Italie combinées. Si le château de cartes qu’est le Japon commence à dégringoler, des milliers de milliards de dollars d’investissements partout dans le monde vont en être affectés.

Ce qui se produit actuellement au Japon devrait servir pour les États-Unis d’avertissement sans frais. Comme au Japon, l’usage de la planche à billets par la Réserve Fédérale a stimulé un peu l’économie et fait flamber le marché des actions comme jamais auparavant.

Malheureusement, aucune des bulles créées par la réserve Fédérale n’a jamais pu durer indéfiniment. Un jour ou l’autre, il nous faudra payer très cher pour toutes les dettes que le gouvernement étasunien a accumulées et pour tous les billets que la Fed imprime sans retenue.

Profitez donc bien du calme qui précède la tempête, pendant que vous le pouvez encore.

Il ne va pas durer longtemps.

 

(Fin de la traduction de l’article cité.) 

 

Message N°2 (pour l'original, voir ici)


Voici la raison pour laquelle j’ai lancé ce fil. Depuis janvier, l’économiste guérillero et initié, connu seulement sous le pseudo de « V », a été interrogé plusieurs fois par Doug Hagmann – et il a déclaré depuis le début qu’il SAIT (informations d’initié) que le Japon sera le détonateur de la destruction de l’économie mondiale.

Écoutez ceci (en anglais). Cela ne dure que 5 minutes et c’est extrait de l’interview faite par Hagmann le 23 mars. Le plan est expliqué : c’est on ne peut plus clair.

http://projectavalon.net/'V'_-_The_Plan_-_Doug_Hagmann_23_March_2013.mp3

 

Message N°5 (Pour l'original, voir ici)


Comme le savent beaucoup de lecteurs de ce fil, un certain nombre d’analystes financiers – même ceux des grands médias – ont, au cours des derniers mois, clairement déclaré, y compris en public, que la situation est à 100 % irrécupérable et irréversible.

Lindsey Williams a récemment affirmé avoir été informé qu’il n’y aurait pas d’effondrement avant au minimum trois mois – et que la date de la démolition contrôlée n’avait pas encore été décidée. Mais il se peut que le château de cartes s’effondre de lui-même.

Dans la tout dernière interview de Doug Hagmann, datant de ce vendredi (24 mai), « V » conseillait aux Américains de quitter le pays, s’ils peuvent le faire facilement et s’ils ont déjà un pied ailleurs (des comptes bancaires, une résidence, etc.). Comme beaucoup le savent déjà, c’est la principale raison pour laquelle je vis en Équateur.

Dès janvier, lorsque Hagmann le lui a demandé, « V » a expliqué que la crise en Amérique serait au mieux l’équivalent de l’effondrement du rouble russe en 1998 (austérité et soupe populaire, généralement sans incidents, les circuits de santé et d’approvisionnement demeurant intacts) – et au pire, une guerre civile intégrale à la suite d’un effondrement des infrastructures. C’est, sans le moindre doute, ce à quoi se prépare actuellement le DHS (le Département de la Sécurité Intérieure).

 Message N°7 (Pour l'original, voir ici)

Posté par Flash (ici)
Posté par Bill Ryan (ici)
Voici la raison pour laquelle j’ai lancé ce fil. Depuis janvier, l’économiste guérillero et initié, connu seulement sous le pseudo de « V », a été interrogé plusieurs fois par Doug Hagmann – et il a déclaré depuis le début qu’il SAIT (informations d’initié) que le Japon sera le détonateur de la destruction de l’économie mondiale.

Écoutez ceci (en anglais). Cela ne dure que 5 minutes et c’est extrait de l’interview faite par Hagmann le 23 mars. Le plan est expliqué : c’est on ne peut plus clair.

http://projectavalon.net/'V'_-_The_Plan_-_Doug_Hagmann_23_March_2013.mp3
Merci infiniment, tout se tient absolument. Nous devrions utiliser nos plans-épargne-retraite (RRSP/401) et vivre dessus dès maintenant, si cela doit de toute façon disparaître, et ce sera le cas.

Dans son interview de janvier (je crois), on a demandé à « V » ce que faisaient les gens dans le secret, eux qui savaient déjà ce qui allait se produire. Il a répondu qu’ils investissaient dans :

  • Les métaux
  • Les ressources et les choses utiles (telles que les équipements et les outils)
  • Les terres agricoles.

 

 Message N°14 (Pour l’original, voir ici)

Posté par Bill Ryan (ici)
Dans son interview de janvier (je crois), on a demandé à « V » ce que faisaient les gens dans le secret, eux qui savaient déjà ce qui allait se produire. Il a répondu qu’ils investissaient dans :

·         Les métaux

·         Les ressources et les choses utiles (telles que les équipements et les outils)

·         Les terres agricoles.


Posté par donk (ici)
...autrement dit : des choses tangibles.

Oui, des choses tangibles. George Green le dit depuis des années. Achetez : 

  • Du terrain (pas dans une grande ville !)
  • Des appareils, des équipements, des choses utiles et des outils
  • De l’alimentation longue conservation
  • Des pièces détachées
  • Des objets pour le troc.
Kerry et moi avons été contactés en 2008 par un initié de la finance très intéressant, mais que nous n’avons pas interviewé. Il nous a dit sans ambages que dans quelques années l’argent liquide, les comptes bancaires, tous les investissements financiers en monnaie-papier se dévalueraient au point de perdre pratiquement toute valeur.

Le message ici c’est d’avoir avec soi des choses qui ONT de la valeur et ne pourront jamais en perdre complètement, et qui peuvent vous aider à franchir ce que Matthew Stein (l’auteur de When Technology Fails) appelle la Longue Urgence.


26 mai 2013


Bill Ryan[Traduction des messages de Bill parus le 26 mai 2013 dans le fil de discussion du Forum intitulé "Q and A about Ron Hubbard, Bill Robertson, Scientology, the Free Zone, Ron's Org, Planet Earth. Jim and the Future." (Messages N°224 et 229.) Pour l'original, voir ici.]
 
Questions et réponses sur Ron Hubbard, Bill Robertson, la Scientologie, la Zone Libre, la Ron's Org, la Terre, Jim et l'avenir (Suite et fin ?)

------- 

Message N°224
 

Intéressant peut-être, voici la copie légèrement éditée d’un courriel que j’ai écrit à une personne désirant devenir membre du forum il y a quelques jours. Cette personne faisait partie du personnel de l’Église de Scientologie, avant de se faire considérer comme « Suppressive » et d’être chassée après de nombreuses années. Une partie de ce que j’ai écrit peut se révéler utile ici.

Cher(e) ____________ ,

Merci beaucoup pour toutes les infos personnelles que vous avez accepté de nous communiquer.

Vous devriez très probablement avoir d’ici un jour ou deux des nouvelles de votre candidature par un membre de l’équipe des modérateurs d’Avalon. Vous trouverez dans le courriel des instructions concernant la suite de la procédure, à lire attentivement.

En réponse à votre message : je n’ai jamais fait partie de l’Église. La « Ron’s Org » est un groupe Zone Libre, très bien établi et organisé, avant tout actif en Europe et en Russie (où il existe des centaines de centres et des milliers et des milliers de gens) – bien que l’on trouve des auditeurs dans les Amériques et aussi en Afrique du Sud.

La Ron’s Org a été fondée en 1984 par le « capitaine » Bill Robertson (alias « CBR »), après avoir quitté l’Église, avec des milliers d’autres, au cours du Grand Exode de 1982-83. Il existe là-dessus une énorme quantité d’informations, que je me ferais un plaisir de vous indiquer – mais seulement si cela vous intéresse.

Ceci dit, vous pouvez trouver utile de lire ce qui suit, une interview que j’ai faite de Dane Tops, l’auteur de la fameuse lettre de Dane Tops dont, je suppose, vous avez entendu parler quand vous faisiez partie de l’Église. Jetez-y un coup d’œil. Elle explique tout ce qui s’est passé.

http://projectavalon.net/lang/fr/dane_tops_fr.html (en français)

Les techniques de LRH fonctionnent vraiment magnifiquement (si appliquées avec morale et compétence). Les recherches ultérieures de CBR dans les années 80 ont ouvert d’autres domaines, que LRH ignorait ou à propos desquels il n’a jamais publié. J’ai fini mon OT16 en 2004, et j’en suis maintenant quelques niveaux plus loin. Là-haut, c’est un autre monde. Tout ce que LRH annonçait comme pouvant être atteint, peut effectivement l’être. Il avait raison de bout en bout.

Vous devez comprendre que lorsque vous faisiez partie de l’Église, on vous a menti, contrôlé, neutralisé, mal conseillé, mal auditionné, mal jugé, et on a abusé de vous. C’est une marque d’honneur que d’être déclaré « Suppressif » (dans presque tous les cas !). Considérez cela comme une validation et non comme une invalidation. Tout comme pendant la Deuxième Guerre mondiale, avoir été dans la Résistance française et avoir été déclaré ennemi des Nazis.

J’ai été déclaré Suppressif, parce que j’étais un ennemi déclaré de l’Église – sans en être membre, en étant dans la Zone Libre.

Par ailleurs, tout ceci n’est pas du tout le principal centre d’intérêt d’Avalon, qui est authentiquement éclectique. Avalon traite de NOMBREUX sujets importants liés aux affaires du monde et au développement personnel. C’est seulement par coïncidence que les différents fils de discussions sur LRH viennent d’apparaître.

Avec mes meilleurs souhaits – Bill

 


Message N°229 


(Extrait)

Les drogues interfèrent généralement avec l’audition. Si on a déjà ingéré des drogues qui altèrent la conscience (ou même des médicaments), il faut s’accorder une période d’abstinence pour que l’audition se déroule correctement. En effet (résumé de manière très concise ici), alors qu’on peut se révéler capable de percevoir de nombreuses choses, la capacité à EFFACER est inhibée (alors que l’objectif essentiel est de se débarrasser de ce qui est [encombrant]). Même l’alcool est un inconvénient – 24 h d’abstinence sont nécessaires avant une session. Pour certaines drogues, le temps nécessaire est passablement plus long.



25 mai 2013

Bill Ryan[Traduction du message de Bill paru le 25 mai 2013 dans le fil de discussion du Forum intitulé "LRH (L. Ron Hubbard)" (Message N°510.) Pour l'original, voir ici.]
 
Objet : LRH (L. Ron Hubbard)

-------

Posté par wegge (ici)
Pourriez-vous réexpliquer ce qui concerne la contre-intention ? L’expansion de votre espace et ensuite le « nettoyer » ? N’y a-t-il pas une intention dans le fait de nettoyer une contre-intention ? Et la question du vecteur négatif ?


Une petite note ici sur intention <--> contre-intention (juste au cas où...)

Quand on auditionne quelqu’un ou quelque chose, on n’a pas pour intention de CONTRER la question traitée (qu’il s’agisse de vecteur, d’énergie, d’un adversaire humain, ou d’un problème). L’objectif est de résoudre et de libérer. La différence entre les deux choses est subtile mais importante.

Le client n’est jamais l’adversaire de l’auditeur, quelles que soient les difficultés rencontrées. Et (par analogie), la planète, et tous ses problèmes, et les Contrôleurs, le Nouvel Ordre Mondial, les ET et entités malfaisants – et tout ce que nous pourrions ressentir comme ayant des intentions contraires aux nôtres – ne sont pas vraiment non plus nos adversaires, en termes spirituels absolus.



25 mai 2013

Bill Ryan[Traduction des messages de Bill parus le 25 mai 2013 dans le fil de discussion du Forum intitulé "Q and A about Ron Hubbard, Bill Robertson, Scientology, the Free Zone, Ron's Org, Planet Earth. Jim and the Future." (Message N°209.) Pour l'original, voir ici.]
 
Questions et réponses sur Ron Hubbard, Bill Robertson, la Scientologie, la Zone Libre, la Ron's Org, la Terre, Jim et l'avenir (Suite)


-------

Message N°209 

Posté par sdafnom (ici)
Posté par bram (ici)
Non. Le livre précise bien que la ligne temporelle débute à la conception, et continue jusqu’à l’instant présent.

Amicalement, bram.
Ma question, c’est : à quelle conception est-il fait référence ?
Celle de l’incarnation, ou la naissance de l’âme ?

 

Dans le livre il parlait de la ligne temporelle de l’identité de cet être humain (à partir de la conception dans la matrice de la mère).

(Note : l’être rejoint parfois le corps après la conception et, dans certains cas, même après la naissance. Mais poursuivons...)

À cette période-là (1950), Les pairs et collègues de LRH le dissuadèrent d’avoir l’impertinence de spéculer sur les vies passées (c’est-à-dire les existences précédentes sous forme humaine). Ceci ne figure donc pas dans le livre.

Plus tard il reçut de très nombreux commentaires de lecteurs rapportant des informations (et posant de nombreuses questions) sur des incidents qui, lorsqu’on en retrouvait la trace grâce à ses techniques, remontaient en apparence à des vies antérieures.

En 1952 il s’éloigna de la Fondation Dianétique (qui s’était rassemblée autour de LRH pour soutenir ses travaux basés sur le livre de 1950) afin de fonder la « Scientologie » - qui ne se focalisait pas tant sur le mental que sur l’esprit et son expérience éternelle.


[À suivre]

24 mai 2013

Bill Ryan[Traduction des messages de Bill parus le 24 mai 2013 dans le fil de discussion du Forum intitulé "Q and A about Ron Hubbard, Bill Robertson, Scientology, the Free Zone, Ron's Org, Planet Earth. Jim and the Future." (Sélection de messages : N°136,166, 167, 171, et 194.) Pour l'original, voir ici.]
 
Questions et réponses sur Ron Hubbard, Bill Robertson, la Scientologie, la Zone Libre, la Ron's Org, la Terre, Jim et l'avenir (Suite)


-------

Message N°136 (extrait) 

Posté par enfoldedblue (ici) (citation du message N°117, de Bill)
Merci Bill.

J’avais l’impression, pour une raison quelconque, qu’il était censé être « clair ». Êtes-vous en train de dire qu’il ne l’était pas ?

 

Merci beaucoup, et c’est là une question importante. Le problème de « Clair » est facilement mal compris (et c’est compréhensible).

« Clair » est un terme technique signifiant (en résumant approximativement) que vous n’avez plus d’engrammes. Voir le Dianetics Picture Book (en anglais), posté de nouveau ci-dessous pour plus de détails. La description de Hubbard, dans le premier livre de 1950, Dianétique, la science moderne de la santé mentale était trop optimiste, en pratique, bien que LRH en ait assurément été conscient et qu’il ait essayé d’être plus réaliste. « Clair » ne signifie en aucun cas que vous êtes un être humain parfait, ou que vous ne soyez pas affecté par d’autres choses.

Effacer tous vos engrammes est un seuil important à franchir. Mais ce n’est qu’une étape sur le chemin. Ce n’est pas du tout le bout de la route. Il reste BEAUCOUP d’autres choses en termes de travail non terminé, accumulé au fil des millénaires, qui peuvent tirer quelqu’un vers le bas et affecter les attitudes, les croyances, les objectifs, le comportement, votre corps, et pratiquement tout le reste.

http://projectavalon.net/Dianetics_Picture_Book.pdf (en anglais)

Pour différentes raisons, trop complexes pour qu’on les évoque ici, on peut, dès qu’on a franchi le seuil du « clair », s’auditionner soi-même plutôt que de dépendre de quelqu’un pour l’audition. Bien qu’il soit toujours agréable, et parfois plus simple, de parler avec quelqu’un d’autre quand on essaie de comprendre ce qui se passe ! Mais une fois « clair », l’ « audition en solo » devient possible, et même recommandée.

Un des raisons pour lesquelles « Clair » n’est pas la fin de la route du développement personnel, c’est que la Terre fourmille d’entités de tout poil qui collent à notre âme et à notre corps – soit directement, soit en restant à portée d’influence. ‘Tout cela est très déplaisant, mais vrai.) Il existe deux remèdes à cela :

 

  1. Se verrouiller de façon à ne pas être affecté par ces influences extérieures (et elles sont réellement externes, dans la mesure où elles ne sont pas à l’intérieur de nous-mêmes en tant qu’êtres).
  2. Traiter et libérer les entités qui se focalisent sur nous. (Et, si nous le souhaitons, nous pouvons aussi libérer les entités qui se focalisent sur d’autres. Cela fait partie de la fonction de Bodhisattva. Si nous pouvons aider d’autres gens à se libérer, alors certains choisiront de le faire.)


Des gens persistent à croire que la présence d’entités sur cette planète est une fable, et leur attitude est celle du déni de tout ce pan de connaissance – une réalité très bien connue depuis des milliers d’années de tout chaman qui se respecte, et qui peut la confirmer. Les Bouddhistes savent aussi tout cela : ils appellent ces entités « les Fantômes en Colère ». Le terme est adéquat.

Mais si quelqu’un refuse la chose, les entités n’en ont cure. (Ou même, dans certains cas, en seront ravies !) Ils vous pourchasseront néanmoins – spécialement si vous tentez de modifier les choses sur cette planète, et d’offrir votre aide. Des centaines d’Avaloniens le savent bien.

Hubbard lui-même a consacré un certain nombre d’années à approfondir le sujet de « Clair » - et a fait deux ou trois erreurs tristement célèbres et quelques annonces trop prématurées – mais tout a ensuite été rectifié, il a découvert qu’il y avait bien d’autres choses dans l’ « au-delà ».

On peut dire que c’est arrivé au moment où sa personnalité a réellement commencé à changer – et ce fut le cas, au cours des années 60. Maintenant conscient de ce qu’il affrontait (pensez à toutes les légions de fantômes courroucés existants, et ils sont nombreux :!), il s’est mis en tenue de combat et y a entraîné l’ « Église » à ses côtés.

Je pense personnellement qu’il a pris de mauvaises décisions, et n’a pas très bien pris les choses en main. Mais il a poursuivi ses recherches, et – comme je l’ai dit par ailleurs, il les a approfondies – des dizaines de milliers d’autres gens en ont immensément bénéficié, parce qu’il n’hésitait pas à faire sur lui-même ses expérimentations empiriques.



Message N°166  

Posté par rmauersr (ici)
Posté par Bill Ryan (ici)
------

Une petite réponse complémentaire pour seko, ci-dessus :
 

·         On peut aussi organiser des sessions à distance avec un auditeur, sur Skype. (L’électromètre peut être chez l’un ou chez l’autre.)

·         En cas d’audition en solo, à moins d’avoir beaucoup d’expérience ou d’être très bien formé, on a réellement besoin d’être guidé sur ce qu’il faut « auditionner » (c’est-à-dire quels processus de questions-réponse utiliser) par une autre personne qualifiée et expérimentée, qui comprend ce que vous voulez traiter.

Existe-t-il des théories expliquant comment « l’électromètre peut être chez l’un ou chez l’autre » quand l’auditeur peut se trouver très loin au cours d’une audition ?

 

Oui – bien qu’elles soient uniquement ésotériques ! Mais certains de nos lecteurs comprendront.

L’auditeur éloigné (ou plus précisément son corps) entre en « résonance » avec le client, et devient donc capable de faire s’afficher la même indication sur l’électromètre situé de son côté.

De toute évidence, pour obtenir ceci l’auditeur doit être particulièrement en grande forme, afin qu’il n’influe aucunement sur la valeur affichée, ce qui créerait une interférence et donnerait de fausses indications.



Message N°167 

Posté par jiminii (ici)
Tu peux télécharger un électromètre fonctionnant sur le PC depuis la Zone Libre.

Traduction :

Ici Jim parle d’un électromètre « virtuel », qui apparaît sur l’écran d’un ordinateur sous Windows.

http://freezoneearth.org/allmeters

(Je ne l’ai jamais essayé ni utilisé, puisque j’ai un Mac.)

 


Message N°171 

Posté par iNtrPrsnL aLcHmSt --0-o-- (ici)
J’ai lu des choses concernant Watson, de chez IBM, qui a gagné il n’y a pas si longtemps sur Jeopardy !

Il m’est venu à l’esprit qu’un ordinateur pouvait peut-être être programmé pour conduire un processus d’audition. Si j’ai bien compris, les indications de Hubbard sont précisément formulées et d’une application stricte. Si deux personnes connaissant suffisamment bien la programmation et les processus de « clarification » collaboraient, peut-être pourrait-on élaborer un site Internet où les gens pourraient se faire automatiquement auditionner ?

Mais peut-être ai-je sous-estimé l’élément humain nécessaire au pilotage de l’audition ? Juste une idée que j’avais envie de soumettre ici.


J’espère qu’aujourd’hui tout va bien pour tout le monde ! : )

 

Oui, c’est possible, et je connais quelqu’un qui l’a expérimenté (en écrivant un petit programme) pour faire fonctionner un processus particulier. Je crois (Paul ? Carmody ?) qu’en jargon informatique, on appelle ça un « programme experts ». Les programmes d’entraînement sur ordinateur, qui commentent vos réponses et vous guident ensuite vers l’étape suivante (une simple arborescence dans le logiciel), en sont un exemple.

Je verrais son utilisation comme un simple guidage pour vous aider (vous, le client) à rester en phase avec le processus que vous utilisez. On pourrait avoir un message-texte, ou même une voix, déclenchée en appuyant sur <Entrée>, et qui dirait ensuite (quelque chose comme) :

MERCI. L’INCIDENT EST-IL EFFACÉ ?

(Réponse : NON)

OK. SON IMPACT SEMBLE-T-IL S’ATTÉNUER ?

(Réponse : OUI)

BIEN. REVENEZ AU DÉBUT DE L’INCIDENT, JUSTE AVANT QUE VOUS RÉALISIEZ QUE QUELQUE CHOSE ALLAIT SE PRODUIRE, ET PASSEZ-LE DE NOUVEAU EN REVUE EN ENTIER. INDIQUEZ-MOI QUAND VOUS ÊTES PRÊT EN RÉAPPUYANT SUR <ENTRÉE>.

(Etc., etc.)

 


Message N°194 

Posté par AwakeInADream (ici)
(...) de plus, vous n’avez pas besoin de fermer les yeux ?

 

Non, pas du tout. Je n’ai jamais fermé les yeux dans aucune session d’audition, et on ne me l’a jamais demandé.

(Merci pour la question !)

Posté par lakewatcher (ici)
Je pense personnellement que toute procédure qui viole l’intégrité d’une autre âme ou d’un autre esprit est en soi malfaisante et un crime monstrueux.

 

Parfaitement exprimé !

 

[À suivre]


22 mai 2013

Bill Ryan[Traduction des messages de Bill parus le 22 mai 2013 dans le fil de discussion du Forum intitulé "Q and A about Ron Hubbard, Bill Robertson, Scientology, the Free Zone, Ron's Org, Planet Earth. Jim and the Future." (Sélection de messages : N°115 et 117.) Pour l'original, voir ici.]
 
Questions et réponses sur Ron Hubbard, Bill Robertson, la Scientologie, la Zone Libre, la Ron's Org, la Terre, Jim et l'avenir (Suite)


-------

Posté par Wantsthetruth74 (ici)
1. Est-il possible de réaliser ce travail sans un auditeur, ou en s’auditionnant soi-même ? Je suppose que non, puisque cela semble très similaire à l’hypnose, où on se trouve dans un état de conscience altérée.

 

Oui, mais seulement arrivé à un certain stade. Cela s’appelle l’ « audition en solo » : voir mon post  (message N°3 de ce fil, en date du 19 mai 2013).


2. Quand c’est fait correctement, je n’ai aucune crainte, bien qu’il semble tout de même que la pratique ne soit pas sans risque. Est-ce exact ?


Je devrais dire : oui, en théorie. Mais je le fais en Zone Libre depuis 29 ans, et je n’ai jamais couru aucun des risques vécus par les membres de l’ « Église ». L’auditeur peut parfois commettre une erreur mineure (par exemple poursuivre trop longtemps un processus, ou manquer une indication de l’électromètre, mais Hubbard a aussi développé toute une batterie de protocoles et de techniques de réparation, et les couacs de ce genre sont facilement et rapidement traités, et totalement corrigés.

En acquérant de l’expérience en tant que « client », on travaille de plus en plus en duo avec son auditeur. Cela signifie qu’on peut immédiatement dire : « Hé, on dirait que vous avez peut-être laissé passer quelque chose. » Dans l’ « Église », un auditeur vous demanderait peut-être de la boucler mais, en Zone Libre, l’auditeur interrompra immédiatement ce qu’il (ou elle) est en train de faire et vous demandera de préciser ce qui à votre avis cloche. Selon mon expérience, ce travail d’équipe est de grande importance. On n’est pas juste au service des caprices de quelqu’un d’autre. Il s’agit d’un authentique effort de collaboration.


3. J’ai trouvé le matériel très technique (et je me rends compte qu’il est censé l’être), mais il m’est difficile de rester concentré dessus. Est-ce que je passe à côté de quelque chose, ou bien existe-t-il un stage rapide pour gens d’âge moyen à l’attention fluctuante ?

 

Comme l’a dit Amzer Zo à juste titre, il se peut que vous ayez sauté des mots ou des termes pas totalement compris. C’est un tantinet somnifère ! (Sérieusement : essayez l’étude de la physique quantique si vous ignorez tout à fait le sens des termes.)


Je voudrais juste ajouter, sans critiquer qui que ce soit, car je pense qu’une fois ceci fait, et correctement fait, cela apporte beaucoup. Mais, doux Jésus, cela semble représenter une sacrée quantité de temps, d’effort (et d’argent). Qui peut se le permettre ?

 

Oui, cela nécessite temps, efforts et engagement. Mais c’est pareil pour le bouddhisme : demandez à un lama !

Ce qui pour moi met tout en perspective, c’est :

N’est-ce pas étonnant qu’on puisse nettoyer le travail non terminé de littéralement des millions de vies passées ou plus – un avantage qu’on conserve comme investissement dans notre prochaine vie – en quelques années seulement ? (Qu’il s’agisse de 2, 10 ou 20 ans peut se révéler sans importance. C’est la durée d’un claquement de doigts, comparé à toute l’éternité de notre existence en tant qu’être.)

 

Message N°117

Posté par enfoldedblue (ici)
Hello Bill,

Je vais être honnête : j’approche la chose avec une extrême prudence. J’ai l’esprit ouvert et suis consciente qu’on peut très facilement jeter le bébé avec l’eau du bain. Je comprends le concept de « clair » et pense bien faire en œuvrant à un objectif similaire. Mon approche est cependant beaucoup plus bio et n’implique aucune technologie (et n’est absolument pas dérivée des enseignements de LRH). L’univers est mon professeur.

Ceci dit, je suis néanmoins très consciente que les chemins sont nombreux et je ne fais pas automatiquement l’impasse sur ce que privilégie Hubbard. Mon problème cependant, quand je cherche chez Hubbard (la personne qu’on pourrait penser la mieux placée pour bénéficier des effets de la technologie)... c’est que je trouve constamment des preuves que sa pratique différait grandement de ce qu’il prêchait. Certains des membres de sa famille, et beaucoup de ceux qui travaillaient auprès de lui, laissent entendre que, plutôt qu’un archétype d’équilibre et de pureté, il était en fait psychologiquement perturbé.

Quelle est votre opinion là-dessus ?

Merci.

 

Oui, Hubbard lui-même n’était clairement pas un être humain parfait. Il possédait [certes] des qualités extraordinairement positives : la détermination, la créativité, une brillante perspicacité, une extraordinaire perception, de l’énergie, de l’inspiration, du leadership, de l’organisation, et même du génie. Mais c’était aussi quelqu’un de très têtu, d’égotiste, et qui voulait tout contrôler.

Personne ne le nie. On peut en dire de même de la plupart des PDG des grandes organisations – ce qu’était d’ailleurs devenue l’ « Église », même avant sa prise de contrôle.

Voici quelques facteurs atténuants que j’invite tout le monde à prendre en considération. En les proposant, ma position est encore celle que la plupart des grands hommes (et femmes) ont des failles, parfois de manière directement proportionnelle à l’importance de la bataille qu’ils pensent disputer à chaque instant de leur vie.

Nous savons que Hubbard a été attaqué de toutes parts par les autorités dès qu’elles l’ont considéré comme un danger. (C’est la raison pour laquelle la thérapie a été présentée sous le couvert d’une « Église » - pour bénéficier d’une protection légale. La Scientologie n’a jamais été une religion. )

Sa fille, Diana Hubbard, a déclaré publiquement que le premier manuscrit du livre de son père, Dianétique, la science moderne de la santé mentale, paru en 1950, a été volé par les Russes. Et... quelqu’un parmi vous n’a-t-il jamais été la victime d’attaques psychiques ? On pourrait spéculer sur ce que Hubbard a enduré toutes ces années – alors qu’il cherchait comment combattre lesdits phénomènes.

Je suis un homme public mineur, bien évidemment, mais j’ai pourtant subi la chose sous toutes ses formes. On m’a attaqué, discrédité, sali, envoyé au pilori, cité de travers, représenté sous un faux jour, déçu, volé, irradié, laissé tomber, menti, et affecté psychologiquement de bien des façons, y compris plusieurs fois où des êtres ont essayé de m’attaquer dans mes rêves et mon sommeil.

Et je ne suis pas un cas isolé, certainement pas. Cela vous atteint parfois (sérieusement, c’est vraiment le cas) ; et on pourrait pardonner à quelqu’un qui essaie de faire du bon travail, qui n’est pas dans l’intérêt de l’élite au pouvoir, mais qui à l’occasion rabroue et ne se montre pas sous son meilleur jour... ou qui (en allant plus loin), pourrait finir par mal agir ou prendre des décisions regrettables.

C’est pourquoi je regarde son œuvre, et c’est elle que je considère comme la véritable mesure de l’homme.

 

[À suivre]



21 mai 2013

Bill Ryan[Traduction des messages de Bill parus le 21 mai 2013 dans le fil de discussion du Forum intitulé "Q and A about Ron Hubbard, Bill Robertson, Scientology, the Free Zone, Ron's Org, Planet Earth. Jim and the Future." (Sélection de messages : N°62, 70, 73, 82, 85, et 88.) Pour l'original, voir ici.]
 

Questions et réponses sur Ron Hubbard, Bill Robertson, la Scientologie, la Zone Libre, la Ron's Org, la Terre, Jim et l'avenir (Suite)


-------

Message N°62


Posté par wegge (ici)
Bill (ou Jim), avez-vous entendu parler de Ken Ogger, alias Le Pilote, et dans l’affirmative, que pensez-vous de lui et de ses travaux ?


Désolé d’avoir manqué la question !  

J’ai un peu entendu parler de cette histoire – mais vous en savez peut-être plus que moi. Ken Ogger était un auditeur de l’Église possédant une certaine expérience, mais aussi un dissident. Alors qu’il faisait encore partie de l’Église, il s’est mis à écrire de nombreux posts sous le pseudonyme de Le Pilote (en guise de protection).

Le blog qui en a résulté contenait beaucoup de suppositions et des idées intéressantes, par exemple concernant l’élaboration de nouveaux processus ou de nouvelles façons de voir tirés des travaux existants de LRH (tels que présentés par l’Église : pour autant que je le sache, Ogger ignorait tout des recherches personnelles de CBR – Bill Robertson –de 1986 à 1990, qui ont considérablement augmenté et développé les travaux de LRH).

L’histoire n’a pas une fin heureuse. La section des renseignements de l’Église s’est mise à l’œuvre et ils ont rapidement trouvé sa véritable identité. Un certain nombre de choses se sont ensuite produites, et je ferais bien de me montrer un petit peu prudent en les mettant par écrit.

On l’a finalement trouvé mort dans sa piscine, des poids attachés aux pieds. Le verdict : suicide.

 

 

Message N°70


Posté par AriG (ici)
Ma question est peut-être délicate, mais mon intention est de comprendre, et pas nécessairement de juger. L. Ron Hubbard, le fondateur de cette église... ses travaux ont été corrompus et cooptés par ce qui est maintenant l
’Église de Scientologie ? Exact ?


Oui. 


Ma question est peut-être trop simpliste... Qui sont ces êtres qui ont volé ses travaux et les ont transformés en quelque chose d’apparemment malfaisant ?

 

Le même type d’êtres que ceux qui gèrent Monsanto, la Réserve Fédérale, les compagnies forestières, pétrolières ou minières, les médias, le business de la musique, les services psychiatriques. Tout cela fait partie de la tentative de prise de pouvoir mondiale. Pour l’Église, ça ne marche en fait pas très fort. (Voir ci-dessous.)


Pourquoi les supporters des travaux de L. Ron (la Ron’s Org ?) n’ont-ils pas lancé une contre-rébellion ?

 

Ils l’ont fait ! Voir ci-dessous.


Pourquoi a-t-on permis à cette église d’emprisonner des gens, de leur laver le cerveau, et de les intimider à ce point ?

 

Pour la même raison que beaucoup de choses immorales peuvent avoir lieu sur cette planète, et apparemment demeurer impunies.


Pourquoi les membres de la Ron’s Org ne rendent-ils donc pas les coups ?

 

Mais ils le font ! Il y a là PLEIN d’informations valables pour ceux qui désirent passer un peu de temps à creuser. Et une bonne partie de la « bagarre » se déroule dans les domaines spirituels. L’ « Église » est loin d’être aussi puissante et influente qu’elle l’était, ou veut l’être.


Que peut-il arriver de pire ?

 

Lisez le message N°62 ci-dessus – sur ce qui est arrivé à Ken Ogger, dissident de l’« Église ».

 

Message N°73


Posté par donk (ici)
Qu’est-ce que c’est (OTIII) ?

 

Oui, d’après ce que je vois, c’est l’écriture de LRH, et il s’agit de ses notes de recherche – de ses propres données de session. Il a d’abord fait seul une bonne part de ses recherches, puis il a mis au point des processus pour utiliser ce qu’il pensait avoir découvert et le tester sur des volontaires pour vérifier si cela fonctionnait vraiment.

Ce qui concerne l’OT 3 est vraiment spécial (et cela a souvent été ridiculisé par les critiques), mais ceux qui en ont utilisé les processus rapportent qu’ils semblent fonctionner, et qu’une grande charge émotionnelle est libérée.

Mon point de vue, c’est que cela paraît difficile à croire, mais en termes pragmatiques d’audition, cela semble vraiment fonctionner. Il y a très longtemps, j’ai demandé à mon propre auditeur (de l’époque) ce qu’il en pensait – si tout ceci était bien « réel ».

Il a répondu avec sagesse : J’ignore si c’est réel, ni si c’est jamais arrivé. Mais cela n’a peut-être pas grande importance. Vous n’avez pas besoin de tout croire. Des milliers de gens ont rapporté que cela marchait dans le cadre d’une audition, et je peux vous dire que les gens qui gèrent les processus en obtiennent une grande élévation du niveau de conscience et des capacités. Et c’est tout ce qui compte.

 

 

Message N°82


 

Posté par Kano (ici)
On a peut-être déjà posé la question, excusez alors le double emploi, mais pourquoi un(e) scientologue a-t-il/elle besoin de quelqu’un pour l’aider à penser (Le processus d’audition. Le terme d’ « audition » me démolit.), ou à progresser dans sa propre vie ? N’est-ce pas comme acheter un livre d’auto-perfectionnement écrit par quelqu’un d’autre ? Saisissez-vous l’ironie ? La route royale qui mène à l’illumination n’est-elle pas solitaire ?

 

Oui – je comprends tout à fait. C’est tiré mot pour mot d’un des principaux briefings de CBR (Bill Robertson). On l’appelle couramment Briefing Administratif Un.

Il contient du jargon (il ne s’agissait pas d’une conférence publique), mais il y dit qu’il faut finalement effacer toute la charge émotionnelle que nous pouvons avoir accumulée en ayant recours à l’assistance de quelqu’un d’autre pour notre développement personnel. Votre point de vue est donc bien pris en considération et partagé.


Bon, quoi qu’il en soit, ce que nous faisons ici, c’est éliminer la tendance pour le type de s’impliquer dans un jeu et dans un contrat, parce que c’est ce qui déclenche un procès. On pourrait donc dire que notre affaire consiste à nous faire nous retirer des affaires. Si nous auditionnons tout le monde jusqu’à ce qu’ils atteignent le degré de compréhension nécessaire au niveau OT40, il n’y aura plus de travail pour les auditeurs. Eh bien, cela signifie qu’il va vous falloir prendre plus de responsabilités que de simplement vous contenter de jouer les auditeurs.

Vous voyez ce que je veux dire ? Il vous faut, vous aussi, sortir de ce jeu, vous voyez ? Et chercher un nouveau jeu totalement capable d’évoluer. Je vais encore vous dire autre chose : la Scientologie ELLE-MÊME peut être considérée comme un jeu. La partie audition et le reste. Et Ron a toujours dit, au magnétophone ou à plusieurs occasion, que « pour finir, il vous faudra faire autre chose que de l’audition scientologique ». Parce que c’est à ce point déterminé par l’autre et à ce degré de via dans l’univers MEST (Ndt – l’univers physique). Vous saviez qu’il vous fallait utiliser un électromètre, être assis dans une pièce et que le type devait vous laisser le temps d’y arriver, etc., et c’est donc un peu... et bien que vous VOULIEZ le faire, et bien que vous soyez venu VOLONTAIREMENT le faire – ça n’en reste pas moins un peu un via et un peu déterminé par l’autre, voyez-vous. Donc vous le FAITES. Il y a un stade dans le Super Static (le niveau le plus élevé – Ndt) où – c’est un des petits stades qui y figurent – où vous quittez votre parcours d’audition.

 

 

Message N°85


Posté par donk (ici)
S’agit-il de divagations prises hors contexte ?

S’agit-il de la « vérité » de Hubbard une fois celui-ci devenu totalement « clair » ?


Y a-t-il là une quelconque inspiration divine ou extraterrestre ?


Pas du tout. Il ne s’agit que de « données de session ». Je me suis rendu compte que je pouvais ne pas en avoir correctement expliqué le sens – et donc ce n’était pas très clair, désolé !

Données de session : il s’agit des renseignements qu’on obtient quand on exécute un processus. Pour inventer un exemple : vous avez l’impression d’être abandonné, et vous racontez à l’auditeur comment personne n’est venu à l’aide lorsque vous êtes tombé d’un arbre au cours de votre enfance.

Si le problème n’a pas été résolu lors de la « revue de l’incident » (il existe des techniques précises et exactes pour ce faire : voir le livre de Dianétique de 1950 que j’ai posté plus tôt sur ce fil), - l’auditeur vous demandera s’il existe un incident antérieur similaire.

À ce stade vous pourriez commencer à obtenir des images de, disons, un champ de bataille poussiéreux en France. (On pourrait aussi se laisser guider par l’électromètre, en l’utilisant pour le biofeedback, et qui avertit l’auditeur du moment où vos pensées contiennent une charge émotionnelle.)

L’auditeur vous demanderait de lui dire ce que vous voyez dans cette scène, en vous guidant adroitement par ses questions – mais sans rien suggérer. Vous pourriez progressivement vous rendre compte que vous êtes tombé de cheval, que le cheval s’est enfui en vous laissant dans la boue avec une jambe cassée – et que personne n’est venu vous aider.

La scène du champ de bataille, etc. sont des « données de session ». Que ce soit « vrai » ou non est sans importance. On peut ne jamais le savoir. Mais si la charge émotionnelle est libérée – vous n’avez plus peur des chevaux, des hauteurs, ou d’être abandonné – alors le but est atteint ! Vous voyez ?

Il ne s’agit pas de recherches archéologiques pour elles-mêmes, ou d’une machine à remonter le temps.  Mais d’un processus thérapeutique destiné à vous aider à améliorer vos capacités, votre confiance en vous et votre compétence – dès maintenant ! Le passé est le passé, et il n’a d’intérêt que dans la mesure où il affecte notre présent.

Y a-t-il des « niveaux », un enseignement gradué, dans les travaux de Hubbard ? Ou bien s’agit-il d’un mythe total ou d’une altération ?

 

Il y a des « niveaux » dans la progression des capacités, ou de celle de la prise de conscience, tout comme dans le bouddhisme, par exemple. Le meilleur exposé que j’aie entendu là-dessus est venu d’un autre membre du Forum, hier en fait.

Incidemment, le concept d’ « enseignement » n’est jamais utilisé. Rien n’est « enseigné » de cette manière-là, et on ne force personne non plus à croire quoi que ce soit. Si tout est fait avec éthique, il s’agit de souveraineté personnelle, de retrouver ses propres connaissances et ses propres certitudes, pas celles de qui que ce soit d’autre.

De A à Z, le leitmotiv, c’est : ce qui est réel est ce qui est réel pour vous. (Hubbard insistait constamment là-dessus.)

Revenons au sujet.  Ce membre du Forum très averti parlait des niveaux de réalité – et c’est à cela que correspondent les différents niveaux de l’audition : à mesure qu’on évolue dans les niveaux d’audition, ces niveaux de réalité deviennent plus accessibles.

On pourrait rapprocher cela d’un autre domaine (dont j’ai peu l’expérience) : celui des sorties hors corps et du voyage astral. On m’a dit, si j’ai bien compris, qu’il existe là aussi des « niveaux ». (Jack peut peut-être le confirmer !)

Notre expertise, ou niveau d’expertise, nous permet alors d’accéder à différents plans. Cela n’a rien à voir avec l’audition, ce n’est qu’une métaphore. Il existe aussi des niveaux dans le reiki, dans la méditation (m’a-t-on dit), dans le yoga et dans de nombreux autres domaines où des capacités et savoir-faire ont été acquis. Il n’y a pas de différence.


Je vous ai communiqué l’info que j’ai pu trouver – qui représente plus ou moins le point de vue des grands médias, pourriez-vous nous communiquer votre interprétation/vos données ?

 

C’est fait, de mon mieux.

 

Message N°88

Posté par RMorgan (ici)
Posté par (ici)
Est-ce que c’est une question qu’on n’aurait pas dû poser ? Est-ce que c’est  en contradiction avec une affirmation ou une info donnée ? Est-ce que ça met le doigt sur des inconsistances, des contradictions, ou des alertes, est-ce que ça nécessite des précisions ? Est-ce qu’il s’agit d’un engramme inconscient réactivé, et qui a juste besoin d’être auditionné ? Est-ce que c’est une interrogation sur la cause de cette soudaine avalanche ici de techno scientologique, qui commence par la présentation d’un super-héros scientologue jusqu’alors inconnu ? Est-ce qu’il s’agit d’une interrogation soudaine sur la nécessité d’avoir une nouvelle figure d’autorité pour nous guider, nous les p’tits jeunes, hors du Carré de Bruyère ?
 

Hé Fred,

Tu sais ce qui me rend vraiment perplexe ?

Eh bien c’est le fait indéniable qu’un tel objet ait gagné ici tant d’intérêt, basé sur de folles affirmations, invérifiables et infondées, faites par quelqu’un qui croit être Jésus de retour, ou quelque chose de proche.

Vraiment impressionnant ! S’il existait un prix annuel de crédulité, PA serait bien placé pour le gagner !




Raf – je comprends bien.

Mais Simon Parkes revendique des expériences qui ne peuvent pas être prouvées. Inelia a raconté des histoires extraordinaires qui ne peuvent pas être prouvées (y compris beaucoup qui n’ont jamais été publiées : nous les avons retirées de son interview parce qu’elles étaient trop sensationnelles).

Les prévisions calculées de Clif High ne peuvent pas être prouvées. (Quelqu’un a-t-il jamais vérifié ses calculs ?!) David Icke ne peut pas prouver l’expérience qu’il a vécue en prenant il y a quelques années de l’ayahuasca au Pérou, où il a entendu pendant des heures une femme désincarnée lui parler.

J’ai vu un ET apparaître physiquement dans ma chambre en 1984. Je ne peux pas non plus le prouver. Pas plus que Jake ne peut prouver aucune de ses sorties hors corps.

Henry Deacon ne peut pas prouver qu’il est allé sur Mars.

De fait – le monde est REMPLI d’expériences personnelles stupéfiantes ! La plupart des expériences les plus importantes de la vie de quiconque ne peuvent être « prouvées » !

Ce qui ne veut pas dire qu’on ne devrait pas se sentir frustré ou confus devant toutes ces affirmations perturbantes. Voilà pourquoi je comprends.

Ce que tout le monde peut faire – s’il peut en trouver le courage – c’est de rapporter son expérience. Il m’a fallu plus de 20 ans pour rassembler le courage de raconter mon expérience ET à quelqu’un d’autre qu’à 2 ou 3 amis.

Voilà ce qui fait d’Avalon une communauté exceptionnelle : parce que, parmi les 50 000 et plus fils de discussion que nous avons ici, il y a des centaines – peut-être des milliers – de posts personnels où des gens ont eu suffisamment confiance en la communauté pour communiquer leurs folles histoires improuvables.


Raf, vous rappelez-vous les araignées que vous avez « vues » ? C’est un exemple parmi beaucoup d’autres. (Je ne vous demanderai pas de le prouver ! Je suis totalement persuadé que vous n’avez pas menti et que vous ne vous leurrez pas. Mais en communiquant cette histoire, vous avez en fait aidé beaucoup d’autres gens qui tentaient de donner un sens à leurs propres expériences.) Voilà ce qui est important.

Ici, nous racontons tous des histoires, autour du feu de camp – et c’est une très ancienne tradition. Toute personne ayant étudié les cultures traditionnelles sait que conter des histoires est une activité vraiment importante – qui n’a rien de dérisoire. Si les gens apprennent quelque chose par ces histoires... voilà ce qui est important.

Il nous faut être des scientifiques, et j’ai énormément de respect pour vous, pour votre engagement personnel – mais la vie et l’expérience sont aussi beaucoup plus. Il nous arrive parfois de ne jamais connaître la vérité... ce qui ne nous empêche pas néanmoins d’apprendre quelque chose.


[À suivre]


20 mai 2013

Bill Ryan[Traduction des messages de Bill parus le 20 mai 2013 dans le fil de discussion du Forum intitulé "Q and A about Ron Hubbard, Bill Robertson, Scientology, the Free Zone, Ron's Org, Planet Earth. Jim and the Future." (Sélection de messages : N°17, 19, 29 et 35.) Pour l'original, voir ici.]
 
Questions et réponses sur Ron Hubbard, Bill Robertson, la Scientologie, la Zone Libre, la Ron's Org, la Terre, Jim et l'avenir (Suite)


-------

Message N°17


Posté par Wantsthetruth74 (ici)
J’ai une question pour Jiminii. En ce qui concerne tes dons, ceux qui te permettent d’agir sur les ouragans, les averses de grêle ou autre, est-ce que tu le fais avec préméditation ? Par exemple, est-ce que tu te dis : « Comment est-ce que je peux montrer que je ne plaisante pas : oh, je vais agir sur un ouragan », et tu le fais. Et en le faisant, EST-CE QUE TU SAIS que cela va se produire, et est-ce que ça marche à tous les coups, ou bien est-ce que c’est une question de chance ? Quelquefois ça marche, et quelquefois ça ne marche pas comme prévu.


 

Je ne peux pas répondre à cela à la place de Jiminii – mais peut-être pourriez-vous jeter un coup d’œil au résumé de ce remarquable ouvrage et aux critiques :

The PK Man: A True Story of Mind Over Matter
http://amazon.com/The-PK-Man-Story-Matter/dp/1571741836

The PK Man


http://amazon.com/The-PK-Man-Story-Matter/dp/1571741836#reader_1571741836

 

Message N°19


Posté par TalkingFish (ici)
Je me souviens d’un ancien post, où vous disiez avoir trouvé des livres de Dianétique pour l’audition datant d’avant 1970, mais qu’il était difficile de s’en procurer. Verriez-vous un inconvénient à nous communiquer votre PDF du Livre Un ?


Avec plaisir ! Le voici.

 

http://projectavalon.net/DMSMH.PDF (en anglais)


 


Message N°29

Posté par jiminii (ici)
Je suis en train de penser que nous pouvons constituer un groupe et l’appeler [groupe de] recherche... puis nous déciderons de ce que nous voulons mettre sur le site...
Parce que j’ai besoin d’éclaircir certaines choses sur Nibiru, etc... J’imagine déjà les conversations ici... mais je ne sais pas de qui il s’agit... on dirait qu’ils prennent les décisions, mais avec des gens d’ici pour lesquels je n’ai pas d’atomes crochus.

Qu’en pensez-vous ?

Jim

Jim, d’après tout ce que j’ai pu découvrir, y compris des informations provenant de lanceurs d’alerte « dans le secret », Nibiru est probablement une naine brune, « petite jumelle » de notre étoile, le Soleil. Notre système solaire semble très probablement être un système binaire, comme la plupart des systèmes solaires, d’ailleurs.

Cet objet très chaud n’est pas une planète, et rien ne pourrait vivre dessus. Il se pourrait qu’il ait des lunes (ou des sous-planètes) orbitant autour de lui, et qui pourraient être denses ou même rocheuses. On peut concevoir, bien que ce soit très peu vraisemblable, qu’une d’elles abrite de la vie.

Cet objet serait un peu plus grand (et probablement un peu plus lourd) que Jupiter, et se trouverait actuellement dans le voisinage de son orbite – se rapprochant de nous selon une orbite elliptique dirigée vers l’intérieur [du système solaire]. Cela suppose qu’il deviendrait visible d’ici quelques années, voilà ce que j’ai entendu. Gardez à l’esprit qu’il ne serait PAS aisément visible à l’œil nu, mais qu’il irradierait fortement dans le spectre de l’infrarouge (chaleur).

Entre-temps toutes les « photos » de « Nibiru » prises avec des téléphones portables, etc. sont certainement des aberrations (des illusions d’optique causées par certains phénomènes atmosphériques). Si elle était vraiment visible, 10 000 astronomes-amateurs du monde entier, totalement indépendants, à la solde de personne, le crieraient sur les toits – et se disputeraient l’honneur de la première découverte officielle.

« Nibiru » a été rendue célèbre par Zecharia Sitchin, qui prétendait que les Anunnaki vivaient dessus, attendant patiemment qu’elle se rapproche de la Terre. C’est certainement aberrant. Les Anunnaki (qui ont existé et existent encore) possèdent leur propre technologie évoluée de voyage dans l’espace. Ils peuvent venir ici (et le font) quand ils veulent.

Conseil impératif : contentez-vous de rapporter vos propres et intéressantes expériences subjectives. Ne tentez pas de les relier à d’autres affirmations vues sur Internet. Si ces dernières sont fausses ou inventées, vous pouvez accidentellement vous discréditer.

Comme je l’ai dit plus haut, on trouve beaucoup d’imbécillités dans les médias alternatifs (telles que l’ « Ascension » en « Quatrième Dimension »). Je suis d’accord avec vous qu’un basculement des pôles ne se produira pas, et qu’il pourrait avoir été évité. Il reste néanmoins d’autres menaces. Nous ne sommes pas encore sortis de l’auberge. 


Message N°35

Posté par Finefeather (ici)
Hello Bill,

Merci pour l’information...
Quel rôle l’ego, tel que nous l’imaginons habituellement, joue-t-il dans le processus d’audition ?

Je connais quelques techniques de régression qui traitent certains blocages de la vie quotidienne, tels qu’une chute de balançoire, le vertige, etc.
Bon, je comprends bien et suis tout à fait d’accord avec les engrammes des vies passées et j’ai trouvé ça... l’exemple d’une personne qui, dans une vie précédente, était morte de ce qu’on suppose être une chute en montagne... [problème] qu’elle a pu résoudre en retournant à cette même montagne... du genre... quand on tombe de cheval... il faut remonter en selle.

Ces éléments... une fois résolus, ne traiteront pas les problèmes du type arrogance et attitudes égoïstes.
Je me suis montré plus actif dans le domaine du service [de l’autre] où découvrir qui nous sommes : pas des êtres humains, mais des Êtres Spirituels, semble avoir beaucoup de succès.

Comment donc le processus d’audition fait-il apparaître au grand jour et résout-il les traits habituels de l’ego, si la personne concernée se comporte en fonction de l’éducation reçue au cours de sa longue vie ? Et donc... et c’est ce qui m’intrigue... comment l’audition traite–t-elle du fait... et j’utilise le mot prudemment... que nous choisissons nos parents pour vivre une vie où il serait vraiment de notre intérêt d’éliminer les « défauts » de notre caractère ?

Cordialement,

Ray


Eh bien, voilà une longue question ! Je ne suis pas sûr de pouvoir y répondre, mais je vais essayer.

Cela dépend jusqu’à un certain point de ce qu’on pense être l’ « ego ». C’est le genre de concept dont le sens tend à varier suivant le contexte ou suivant les gens.

Je pars du principe qu’ici il signifie la force du sens du soi, de manière auto-protectrice. C’est une question intéressante, parce qu’elle peut causer des problèmes.
Voici pourquoi :

Le mode de fonctionnement de l’audition – au sein d’une séquence et d’une structure méticuleusement mises au point – est de constamment préserver l’équilibre et d’empêcher l « ego » de prendre trop d’importance. Le produit fini devrait être un être humain équilibré, sensible, conscient, en pleine forme, prêt à reconnaître ses torts à l’occasion, qui n’essaie pas de manipuler les autres ni de les dominer, et de ne pas se considérer comme supérieur en tout.

Mais tout le problème « d’ingénierie » consistant à optimiser la fonction du mental et de l’esprit humains est si complexe que cet équilibre n’est parfois pas maintenu. Dans ces situations, le produit fini peut se révéler à l’occasion être un individu qui n’est plus perturbé par quoi que ce soit, capable et sûr de lui, que plus aucun problème n’affecte dans sa vie, mais que les autres gens peuvent considérer comme un sale c** arrogant.  

C’est rare, mais pas du tout impossible. J’ai moi-même vu le cas. Mais il faut noter que cela peut se produire dans TOUTES les disciplines ou au cours de toute évolution spirituelle auxquelles je peux penser, avec l’exception (éventuelle) de la pratique bouddhique traditionnelle. Sont INCLUS le chamanisme traditionnel, quelle que soit la culture, le yoga, le zen, le soufisme, l’hindouisme, le christianisme, le judaïsme, l’islam, et bien sûr aussi, toutes les sortes d’ « enseignement » où une personne s’érige en figure d’autorité que l’on doit suivre ou à laquelle on doit obéir.

Donc, une personne qui, quand elle manquait de confiance en soi et ne se sentait ni puissante ni capable, pouvait ne pas avoir la force personnelle (par exemple) de nier l’existence de quelque chose, pourrait – une fois devenue beaucoup plus sûre d’elle et forte – se révéler BIEN PLUS facilement capable de dénégation, ou de se faire des illusions sur elle-même.

Je l’ai déjà vu. Il semble que, de temps à autre du moins, un développement spirituel déséquilibré puisse causer une arrogance et un manque d’équilibre détectables par les autres, mais pas par l’intéressé.

L’apport de l’audition est de rendre sans aucun doute quelqu’un plus capable. Un cynique pourrait dire (non sans raison !) que si on augmente les capacités d’un pauvre type, on ne fait qu’obtenir un pauvre type plus capable. Cela peut juste dépendre de la cause du problème.

Si (par exemple) ce pauvre type en est devenu un parce qu’il a été abusé sexuellement pendant son enfance, ou parce qu’il a décidé après une expérience traumatisante ancienne qu’il lui fallait toujours être le plus fort pour survivre, le problème s’éliminera probablement de lui-même.

Et puis – il y a des gens qui veulent être des pauvres types. Mais si ! C’est leur choix.  

En ce qui concerne le choix de ses propres parents (ou de quoi que ce soit d’autre : son environnement pendant son enfance, certains éléments de sa vie, ou même son corps, pour le meilleur ou pour le pire) – les raisons de ce choix émergent souvent d’elles mêmes au cours du processus d’audition, lorsque nous nous rendons compte de la façon dont nous avons créé de nombreux éléments dont nous accusons les autres (ou le destin, ou « Dieu »).

Nous sommes responsables de la plus grande partie de ce que nous vivons, sinon de tout.

 


[À suivre]


19 mai 2013

Bill Ryan[Traduction des messages de Bill parus le 19 mai 2013 dans le fil de discussion du Forum intitulé "Q and A about Ron Hubbard, Bill Robertson, Scientology, the Free Zone, Ron's Org, Planet Earth. Jim and the Future." (Sélection de messages : N°1, 3, 5, 7, 11, 12 et 15.) Pour l'original, voir ici.]
 
Questions et réponses sur Ron Hubbard, Bill Robertson, la Scientologie, la Zone Libre, la Ron's Org, la Terre, Jim et l'avenir


-------

Bon, il n'y a pas de mal à être ambitieux !

Le titre de la discussion ressemble (un peu) à une plaisanterie. Mon intention ici, c’est de poser clairement certains des principes de base – ce qui est vrai et ce qui ne l’est pas. Le BA-BA en quelque sorte. Toute critique concernant son contenu peut faire l’objet d’un autre fil. Mon objectif ici est de donner des explications, de manière à ce que les critiques soient au moins bien informés.



Il s’agit de pragmatisme. Ce qui fonctionne : les outils utilisables. Et, si cela vous convient, j’aimerais bien communiquer mon expérience personnelle, qui est assez vaste.

Pour des raisons qui, je l’espère, seront respectées par les membres du forum comme par ses visiteurs, je l’ai jusqu’à présent dissociée de mon travail et de ma mission. Parce que la mission est plus importante, et que le sujet de discussion actuel ne traite QUE d’un jeu d’outils permettant à quelqu’un de réaliser plus efficacement sa mission.

Je le répéterai sans aucun doute constamment dans les pages qui suivent. Il s’agit d’un jeu d’outils qui fonctionnent. Ils fonctionnent vraiment quand ils sont placés entre les mains habiles de gens moraux.

Vous n’êtes pas obligé de les utiliser. Il en existe beaucoup d’autres. Mais certains d’entre vous attendent peut-être cette information, et il serait mesquin de ma part de la leur refuser par peur de la réaction des détracteurs. Ceci peut transformer votre vie. (Et là encore, tout comme bien d’autres outils. Choisissez : vous êtes un être libre.)

Je m’engage à vous dire la vérité, à ne rien déformer, et si je ne sais pas ni ne comprends pas quelque chose, à clairement le dire. Allons-y.

***

Je n’ai jamais fait partie de l’Église de Scientologie, et elle me considère comme un de ses ennemis. J’y ai passé plusieurs semaines, en 1984 à Londres, dans le cadre d’une audition de niveau « Livre Un ». (C’était après avoir suivi l’EST Training de Werner Erhart et avoir été amené à découvrir d’où Erhart tirait toutes ces techniques extraordinairement puissantes. Tout ou presque provenait de la Scientologie.)

L’audition « Livre Un » est une audition de base dans le style 1950, fondée sur le livre innovateur de Hubbard, Dianétique : la science moderne de la santé mentale. Je le posterai plus tard en format PDF. Il n’y était fait allusion à aucun électromètre. L’ouvrage était destiné à permettre à « M. et Mme. Tout-le-Monde » de s’ « auditer » réciproquement sans dépendre d’aucune organisation.

L’Organisation est arrivée plus tard, lorsque Hubbard s’est trouvé inondé de questions et de demandes d’informations complémentaires. Il a alors fondé la Scientologie (littéralement : « la science du savoir comment savoir ») pour se protéger de l’American Medical Association, qui voulait faire pendre Hubbard haut et court pour « pratique illégale de la psychothérapie ».

Hubbard se montrait très critique vis-à-vis des techniques psychiatriques et de la prescription de médicaments, se faisant ainsi fait peu d’amis à Washington. L’ « Église » n’a jamais été une organisation religieuse. Ce n’était qu’une mesure de protection. Jim Humble (également ancien scientologue), l’inventeur du MMS, fait exactement de même actuellement, et se fait appeler évêque. Humble, tout comme Hubbard, avaient pour seul but de ne pas finir en prison.

Revenons à mon expérience personnelle. J’ai suivi 40 heures d’ « Audition Livre Un », qui m’ont fortement impressionné. Elle a tranché ce qui clochait dans ma vie comme un couteau coupe le beurre. Puis, lorsque j’ai regardé autour de moi, que j’ai vu l’environnement de l’« Église » et la qualité des gens qui s’y consacraient, je me suis immédiatement rendu compte que quelque chose n’allait pas du tout.

On peut ici parler de synchronisme, j’ai immédiatement rencontré une personne qui avait quitté l’Église, qui m’a informé de la « Zone Libre » et m’a expliqué la prise de pouvoir qui s’était déroulée quelques années plus tôt. Tout était clair. Je n’y suis jamais retourné, et ne l’ai jamais regretté.

J’ai redécouvert mes vies passées, me suis débarrassé des arriérés qui perturbaient ma vie actuelle, et j’ai commencé à développer mes capacités étouffées. Le principe ici est le « gain négatif ». On retire ses charges émotives, comme si l’on grattait la nourriture grillée au fond d’une poêle à frire, et dessous – devinez ! – tout est lumineux et brillant.

Les capacités existaient depuis le début, mais elles étaient étouffées sous une montagne de choses accumulées. Tout cela étant la conséquence d’un travail incomplet.

J’ai découvert pour ma part ce qui suit.

Nous les humains, nous sommes « déchus ». Il y a très, très longtemps, nous étions, en tant qu’êtres, des dieux en quelque sorte : des créateurs, qui se manifestaient, des dauphins s’ébrouant joyeusement ensemble dans l’océan universel. À force d’accumuler les tâches non terminées – principalement des choses dont nous n’assumions pas la responsabilité et que nous n’avons jamais récurées – nous nous sommes « densifiés », au point de ne plus pouvoir nous rappeler qui nous sommes, ou quelle était la situation autrefois. Et nous sommes tous dans le secteur depuis BIEN PLUS longtemps que le « Big Bang ».

L’audition, qui n’est qu’un simple processus structuré de questions-réponses (dans « audition » il y a la notion d’écoute), retire cette « charge émotionnelle » et ces blocages. Peu à peu – la plupart du temps sur plusieurs années – on commence à se souvenir et à retrouver qui on est réellement.

L’auditeur n’évalue ni ne juge (du moins il ne le devrait pas). Nous sommes les auteurs de nos propres prises de conscience. La maîtrise de notre propre expérience est (ou devrait être) essentielle.

L’électromètre est un outil, tout comme le pendule, mais beaucoup plus précis, qui aide l’auditeur à situer les zones de charge émotionnelle « disponibles ». En soi il ne joue aucun rôle. Il n’est même pas nécessaire, mais il aide cependant l’auditeur à repérer avec plus de précision les zones sensibles.

Il y a une sorte d’ordre à respecter. Dans les premiers stades de l’audition, on se focalise dans la plupart des cas sur sa vie en tant qu’être humain : les problèmes liés à la famille, au travail, les choses classiques dont on pourrait parler à un conseiller.

Mais à mesure qu’on les traite, l’attention se dirige presque toujours vers des questions plus vastes et plus profondes : Qui suis-je ? D’où viens-je ? Que fais-je ici sur Terre ? Quelle est ma mission personnelle ? Comment puis-je le mieux aider les autres ?

Tout en progressant, en éliminant de plus en plus de couches chargées émotionnellement, et en retrouvant des capacités perdues, on acquiert des outils (dans un autre contexte appelés « magie blanche » ou « chamanisme positif ») permettant d’aider les autres à distance.

Ces outils ne sont en rien mystérieux, ils font partie de nos droits de naissance perdus. C’est à la portée de nous tous. Ce que l’on constate quand on atteint ce stade, c’est que ces mêmes outils sont utilisés pour le mal par ceux qui ont des objectifs sinistres – et ce depuis des milliers d’années sur cette planète.

Le problème passe donc ainsi de : Comment puis-je me débrouiller pour que ma vie soit moins pénible ? à : Comment puis-je contribuer à vaincre les forces du mal qui détruisent actuellement la planète ?

Revenons à Hubbard. Je ne l’ai jamais rencontré (c’était bien avant mon temps), mais j’ai connu le « capitaine » Bill Robertson – « Captain Bill » ou « CBR » pour ses amis. CBR était un homme remarquable, d’une extrême moralité, et quelqu’un de très puissant. Il a trouvé par deux fois les numéros gagnants de la loterie allemande, mais a refusé d’acheter un billet parce qu’il considérait immoral le fait d’utiliser ainsi ses capacités. Il possédait une forte présence, c’était un meneur et un inspirateur né.

CBR a quitté l’Église en 1982, participant au grand exode en partie aggravé par Dane Tops. (Voir ici la traduction de son interview.) CBR s’est établi en Europe et a fondé en 1984 ce qu’il a appelé la « Ron’s Org » et il a recherché, avec Ulrich Kramer, auditeur de haut niveau et ancien de l’Église, un certain nombre de techniques manquantes que LRH n’avait, ou jamais découvertes, ou jamais rendu publiques. Ces techniques ont donné la possibilité à de nombreuses personnes de s’épanouir d’une façon qu’elles n’avaient jamais crue possible.

Je me suis personnellement mis en relation avec la Ron’s Org en 1988, et il m’a paru immédiatement évident que c’était là la chose à faire. La Ron’s Org existe avant tout en Europe et en Russie (beaucoup sont surpris de constater qu’il y a plus de scientologues Ron’s Org de haut niveau en Russie que partout ailleurs !), bien qu’il existe de petits groupes de gens hautement qualifiés en Amérique et Afrique du Sud. J’en connais beaucoup personnellement. Certain d’entre eux figurent parmi les êtres humains les meilleurs et les plus capables que j’aie eu l’honneur de rencontrer.

Hubbard (LRH) était de toute évidence très imparfait – à l’instar de beaucoup de grands hommes. Je ne suis pas qualifié pour juger l’homme ni le père de famille : je tente seulement d’évaluer son héritage. Dans ce qu’il a laissé, je ne tiens pas compte de l’Église elle-même, dont le développement s’est révélé une grande aberration.

Les techniques de Hubbard – dont il a établi les bases au début des années 50, à l’époque où il était au summum de sa brillante intuitivité – ces techniques fonctionnent, et même parfois miraculeusement. Pour les appliquer, il faut formation et persévérance : mais il en est de même (demandez à n’importe quel bouddhiste !) pour bien d’autres disciplines spirituelles.

Je marquerai ici une pause et je vous invite à me poser toutes les questions que vous souhaitez. Je m’évertuerai à y répondre de mon mieux. Je peux éventuellement aider à interpréter (en partie) l’histoire que Jim (un membre du forum – Ndt) essaie de relater, et je ferai de mon mieux, en gardant à l’esprit que toute interprétation de l’expérience de Jim peut ne pas se révéler totalement correcte. (Je ne connais pas Jim personnellement, mais ressens – comme beaucoup d’autres – qu’il essaie de nous communiquer quelque chose d’important. Ne jetons pas la boue avant d’en avoir au préalable extrait les diamants.)

 



Message N°3
[Pour l'original, voir ici]

Posté par seko (ici)
Êtes-vous éveillé, ou bien en transe, quand l’auditeur pose les questions ??

100 % éveillé. Cela n’a rien à voir avec l’hypnose.

Posté par seko (ici)
Pouvez-vous pratiquer cela souvent ? Tous les jours ? Toutes les semaines ??

Aussi souvent qu’on le souhaite. On peut parfois faire plusieurs sessions quotidiennes.

On ne dépend pas non plus d’un auditeur. Au bout d’un moment, on peut accéder à l’audition en solo, où on s’audite soi-même quand on le souhaite. Cela correspond à se poser à soi-même une question et à noter sa propre réponse. On n’a pas besoin de parler à quelqu’un d’autre – mais cela nécessite quand même un petit peu d’entraînement et de pratique.



Message N°5
[Pour l'original, voir ici]

Une petite réponse complémentaire pour seko, ci-dessus :
 
  • On peut aussi organiser des sessions à distance avec un auditeur, sur Skype. (L’électromètre peut être chez l’un ou chez l’autre.)
  • En cas d’audition en solo, à moins d’avoir beaucoup d’expérience ou d’être très bien formé, on a réellement besoin d’être guidé sur ce qu’il faut « auditer » (c’est-à-dire quels processus de questions-réponse utiliser) par une autre personne qualifiée et expérimentée, qui comprend ce que vous voulez traiter.




Message N°7
[Pour l'original, voir ici

Posté par dpwishy (ici)
Est-ce que c’est pratique pour ceux parmi nous qui font partie des nouvelles générations ?
J’ai lu que ce n’était peut-être pas nécessaire pour les enfants indigo.
Est-ce que c’est vrai ?

Je dirais que c’est très pratique (tout comme, une fois de plus, peuvent l’être beaucoup d’autres outils de soutien.)

Lorsqu’on arrive sur Terre, le problème c’est l’amnésie. C’est souvent la cause, pour les Enfants Indigo, de sales moments (rejet par les autres gamins, mauvaises relations avec leurs parents lorsqu’ils ne sentent pas du tout compris. De nombreux parents craignent d’avoir des enfants différents !).

L’audition est un des outils qui peuvent aider les Indigos et autres prodiges (de tout âge) à se remémorer qui ils sont et pourquoi ils sont ici.

Beaucoup peuvent très bien ne pas en avoir besoin ! Et d’autres progresseront très rapidement et franchiront tout ceci très vite, d’une manière peut-être impensable pour ceux qui ont vécu les auditions des années 50 !

Un autre facteur à se rappeler, c’est que certains prodiges sont tout simplement des primo-arrivants sur Terre. Ils peuvent donc trouver de nombreuses choses perturbantes et bizarres. L’audition est un outil qui permet d’éliminer la charge émotionnelle liée à tout cela.

Facteur supplémentaire – qui peut éventuellement sembler étrange– c’est que certains enfants doués ont suivi beaucoup d’auditions au cours de leur vie précédente, ce qui leur a permis de revenir dans cette vie en assez bonne forme. De nombreux adolescents et jeune gens d’à peine plus de 20 ans ont fait leur apparition aux Ron’s Orgs d’Allemagne et de Russie, et ont rapidement découvert qu’ils avaient déjà pratiqué tout cela des années durant au cours de leur vie précédente, et ils étaient maintenant impatients de continuer.

Qu’on le croie ou non, ce fait a été rapporté bien des fois. Un peu comme un lama tibétain revenant au monastère pour y poursuivre son chemin spirituel après s’être réincarné. C’est le cas dans de nombreuses disciplines, bien sûr, et pas seulement dans le bouddhisme ou la scientologie.



Message N°11
[Pour l'original, voir ici]

Posté parTalkingFish (ici)
Voyez-vous une objection à poster votre PDF concernant le Livre Un ?

Je le ferai avec plaisir, dès que j’aurai accès à mes CD de sauvegarde, d’ici quelques heures. 

Posté par TalkingFish (ici)
Ou bien avez-vous des centres d’audition fiables à nous recommander ?

 

http://ronsorg.com/english/linksenglish.htm

Pour obtenir d’autres contacts ailleurs, envoyez-moi un message privé en m’indiquant qui vous êtes. Beaucoup ne figurent pas sur cette page.

Posté par TalkingFish (ici)
Quel est le lien avec la méthode de Dolores Cannon, s’il y en a un ?

 

J’ai bien peur de ne pas trop le savoir. De nombreux thérapeutes qui pratiquent la régression utilisent des variantes de la Dianétique, sans même s’en rendre compte. Cette technique est vraiment extrêmement simple, cela n’a donc rien de surprenant.

Mais il est réellement important de travailler avec quelqu’un en qui vous avez confiance et avec lequel vous vous sentez à l’aise. C’est peut-être le plus important – si on excepte le fait de trouver une personne ou une technique qui vous donne UNIQUEMENT accès à votre propre connaissance de vous-même, sans vous suggérer ni idées, ni perceptions provenant d’elle.

C’est là quelque chose de vraiment crucial. Sinon, vous risquez de vous retrouver gavé, comme une oie, de notions appartenant à quelqu’un d’autre et, au moment où vous arriverez à quelque chose par vous-même, vous ignorerez si le souvenir est vôtre ou non. Dans ce domaine, la méthodologie de régression utilisée peut faire une grande différence.

 

Message N°12 [Pour l'original, voir ici

Posté par 778 neighbour of some guy (ici)
Parmi les questions que je me pose : Qui est considéré comme un bon auditeur expérimenté ?

 

Il existe une liste des auditeurs accrédités : http://ronsorg.com/english/linksenglish.htm (pour les francophones : http://www.zonelibresuisse.ch)

Mais comme je l’ai mentionné plus haut, beaucoup n’y figurent pas (y compris ceux des USA et d’Afrique du Sud). Envoyez-moi un message personnel avec vos coordonnées et je verrai si je peux vous aider.

Quand un auditeur est-il un bon auditeur, et comment un débutant peut-il le savoir ?

 

C’est la grande question. Le seul vrai moyen c’est qu’il/elle vous soit personnellement recommandé(e), comme pour beaucoup de thérapeutes. 

Concernant les questions pendant l’audition, l’auditeur et l’audité doivent-ils se mettre d’accord sur un sujet qui mérite ou nécessite d’être traité ?

 

Il y a presque toujours accord (parce que l’électromètre mesure la charge émotionnelle, et que celle-ci et l’attente personnelle sont presque toujours intimement liées). Autrement dit, ce qui correspond vraiment à votre attente et que vous aimeriez voir traité, fera presque certainement aussi violemment réagir l’électromètre. S’il existe une quelconque différence, un bon auditeur considérera toujours (ou devrait du moins le faire !) votre propre intérêt comme supérieur et prioritaire. 

Existe-t-il une check-list à passer en revue pour faciliter le processus, un ordre particulier, ou bien aborde-t-on avec l’auditeur ce qui vient à l’esprit ?

 

Au départ, au stade initial, l’auditeur partira (ou devrait partir) de ce qui vous intéresse. Voir ci-dessus.

Dans presque tous les cas, on effectue d’abord ce qu’on appelle une « Réparation de Vie » - qui est, comme le suggère l’expression, un nettoyage général de la personne, des événements et des incidents de sa vie qui ont laissé des charges émotionnelles (Par exemple des incidents traumatisants de l’enfance, la perte, le décès d’êtres chers, des problèmes relationnels, de graves déceptions, des blessures physiques, etc.) Après avoir procédé à cette Réparation de Vie, beaucoup de gens ressentent désormais leur vie différemment, et cela peut prendre entre 10 et 50 heures. (Très approximativement, dans la mesure où tout est bien sûr très personnalisé.)

Au cours d’une Réparation de Vie, des éléments d’une vie passée apparaissent souvent. Cela vient du fait que les incidents se produisent « en chaîne », ils s’empilent et se relient à un incident précédent (s’il en existe vraiment un).

Supposons par exemple que quelqu’un soit tombé d’un arbre durant son enfance, se soit cassé une jambe, et que personne ne soit venu à sa rescousse. Quelqu’un pourrait revivre cet incident, et il pourrait s’effacer (c’est à dire que sa charge émotionnelle pourrait disparaître totalement, comme cela se produit parfois).

Mais souvent la charge en question ne disparaîtra PAS immédiatement, à cause d’un autre incident similaire et antérieur. Ce dernier pourrait se situer dans une vie précédente : par exemple la personne est tombée d’un cheval lors d’une bataille au XVème siècle et personne n’est venu l’aider. Cela peut se révéler suffisamment similaire pour vous affecter.

Au cours du processus, cet événement plus ancien peut très bien ressurgir. On revient en arrière, et en arrière encore, jusqu’à ce qu’on retrouve un « incident de base » sur cette chaîne. Quand CET incident-LÀ est effacé – TOUT s’en va. Comme par magie.

Voici comment : (Ce petit livret a été élaboré par l’Église de Scientologie, mais toutes les informations qu’il contient sont correctes et valables.)

http://projectavalon.net/Dianetics_Picture_Book.pdf (en anglais)




UNE FOIS la « Réparation de Vie » terminée et que vous vous sentez en très bonne forme, il y a d’autres séquences recommandées pour les étapes suivantes du « nettoyage », qui vont chercher à traiter des éléments dont vous pouvez vous même ignorer l’existence. 

Existe-t-il des techniques supplémentaires permettant de rendre plus facile le processus de décharge, telles que des exercices respiratoires, ou du Reiki ?

 

Pas de drogues ni d’alcool avant la session. 24 heures dans le cas de l’alcool, et des périodes plus longues pour certaines drogues (médicaments compris). Parce qu’elles empêchent l’audition de fonctionner, dans la mesure où les incidents ne « s’effaceront » pas correctement.

Parfois des gens qui ont beaucoup pratiqué le yoga, la méditation, le reiki et bien d’autres choses, constatent que leur perception est déjà affinée et que l’audition peut donc se dérouler très rapidement. Mais mieux vaut ne pas essayer de combiner ces choses simultanément, sinon tout deviendra confus et l’auditeur sera alors incapable d’évaluer l’origine de ce qu’il faut évacuer.  

Le processus est-il similaire à celui qui consiste à travailler par affirmations ? J’ai personnellement une technique particulière : j’émets une affirmation que je considère comme totalement positive, et j’écris ce qui me vient à l’esprit ou ce que ressent mon corps et je répète cela 10 à 20 fois, jusqu’à ce que plus aucun argument contredisant cette affirmation n’apparaisse ; je veux dire par là que j’ai alors épuisé tous les arguments qui m’empêchaient de croire à l’affirmation totalement positive émise, et ce faisant, je suis allé au fond des choses et remué ciel et terre.

 

Les affirmations n’ont aucun rôle dans le processus d’audition, mais elles ne font certainement pas de mal ! 

Dernière question : quels sont les sujets précis à traiter selon la scientologie pour pouvoir retrouver la conscience de sa propre nature et celle de l’univers tel qu’il est ?

 

Il s’agit avant tout de gain négatif (voir mon premier post). Plus on enlève de grillé au fond de la poêle à frire, plus elle deviendra propre et brillante. C’est donc un processus progressif et régulier – à moins d’un coup de chance et qu’on découvre un incident important permettant de débloquer beaucoup d’éléments à la fois. Cela peut se produire, mais ce n’est pas prévisible. Et on peut obtenir des résultats – parfois considérables, qui vous changent la vie – au moment où on s’y attend le moins.

 



Message N°15
[Pour l'original, voir ici

Posté par bennycog (ici)
Hello Bill,

Quand on pose des questions est-il essentiel de le faire en style familier ? Parce que cela peut en modifier le sens ?

 

Non, pas du tout... les questions sont écrites en langue de tous les jours. Mais elles sont en général rédigées de manière précise, et on vérifie toujours si vous comprenez ce qui est demandé.


[À suivre]


4 mai 2013

Bill Ryan[Traduction du message de Bill paru le 4 mai 2013 dans le fil de discussion du Forum intitulé "Citizen Hearing On Disclosure, Wash DC, May 2013" (Message N°86). Pour l'original, voir ici.]
 

Objet : « Citizen Hearing On Disclosure » (Audition de Citoyens sur la Levée du Secret), Washington DC, mai 2013


-------

Voici le passage-clé du célèbre mémorandum de 1950 rédigé par Wilbert Smith au Contrôleur des Télécommunications du Canada :


Memo 1


(Traduction) "J’ai effectué une discrète enquête par l’intermédiaire du personnel de l’ambassade du Canada à Washington, qui a pu me procurer les informations suivantes :

a. Au sein du Gouvernement des États-Unis, ce sujet est considéré comme le plus secret, plus secret même que la bombe-H.

b. Les soucoupes volantes existent.

c. Leur modus operandi est inconnu, mais un petit groupe dirigé par le docteur Vannevar Bush y consacre tous ses efforts.

d. Les autorités des États-Unis considèrent toute cette question comme extrêmement importante."


Voici la note, dans son intégralité (trois pages), suivie d’une transcription [plus lisible] et de sa traduction en français :


---------------------------------------------
Memo 2
Memo 3
Memo 4
Memo 5

TRÈS SECRET ------------------(Déclassé à CONFIDENTIEL le 15/9/69)
MINISTÈRE DES TRANSPORTS
Correspondance interministérielle OTTAWA, Ontario, le 21 novembre 1950 Lieu et date
Dossier | Objet |  |Notre dossier | Géomagnétisme | (RST.) |  |  |

MÉMORANDUM AU CONTRÔLEUR DES TÉLÉCOMMUNICATIONS


Nous nous consacrons depuis quelques années à l’étude de divers aspects de la propagation des ondes radio. Les caprices de ce phénomène nous ont amenés à aborder les domaines de l’aurore boréale, des radiations cosmiques, des radioactivité et géomagnétisme atmosphériques. Pour ce qui est du géomagnétisme, nos recherches ont peu contribué jusqu’à présent à améliorer notre connaissance de la propagation des ondes radio, mais elles nous ont néanmoins ouvert plusieurs pistes de recherche qui méritent peut-être d’être explorées. Par exemple nous travaillons sur un moyen d’extraire et d’utiliser l’énergie potentielle du champ magnétique terrestre.

Sur la base de considérations théoriques, une petite unité expérimentale très simple a été construite et mise à l’épreuve il y a environ un an dans notre Laboratoire des Normes (Standards Laboratory). Ces essais ont réussi avant tout parce qu’ils ont permis d’extraire du champ terrestre une énergie suffisante au fonctionnement d’un voltmètre, environ 50 milliwatts. Cette unité, bien que loin de s’autoalimenter, a malgré tout démontré le bien-fondé quantitatif des principes de base et fourni des données utiles à la conception d’une unité plus performante.

Une nouvelle unité, dont la conception vient d’être achevée, devrait s’autoalimenter et même fournir un léger excédent d’énergie. En plus de son fonctionnement comme « centrale électrique pilote », ce type d’unité devrait se révéler de taille suffisante pour permettre l’étude des différentes forces de réaction que l’on s’attend à voir se produire.

Nous pensons être sur la voie de ce qui pourrait bien s’avérer être les prémices d’une nouvelle technologie. L’existence d’une technologie différente est confirmée par les recherches liées aux soucoupes volantes qui sont menées actuellement.

Alors que j’assistais au Congrès du NARB (North American Radio Broadcasting – NdT) à Washington, deux livres sont sortis, l’un de Frank Scully, intitulé « Behind the Flying Saucers », et l’autre « The Flying Saucers are Real », de Donald Keyhoe. Les deux ouvrages traitent essentiellement de l’observation d’objets non-identifiés, et tous deux prétendent que ces objets volants sont d’origine extra-terrestre et qu’il pourrait bien s’agir là de vaisseaux spatiaux d’une autre planète. Scully affirme que les études préliminaires d’une soucoupe tombée entre les mains du Gouvernement des États-Unis indiquaient que ces engins fonctionnaient selon des principes magnétiques inconnus jusqu’à présent. Il m’est apparu que nos propres travaux sur la géomagnétique pourraient bien faire le lien entre notre technologie et celle qui préside à la conception et au fonctionnement des soucoupes. Partant du principe que nos recherches géomagnétiques vont dans la bonne direction, la théorie du fonctionnement des soucoupes volantes devient tout à fait évidente, et toutes leurs caractéristiques observées s’expliquent qualitativement et quantitativement.

J’ai effectué une discrète enquête par l’intermédiaire du personnel de l’ambassade du Canada à Washington, qui a pu me procurer les informations suivantes :

a. Au sein du Gouvernement des États-Unis, ce sujet est considéré comme le plus secret, plus secret même que la bombe-H.

b. Les soucoupes volantes existent.

c. Leur modus operandi est inconnu, mais un petit groupe dirigé par le docteur Vannevar Bush y consacre tous ses efforts.

d. Les autorités des États-Unis considèrent toute cette question comme extrêmement importante.


On m’a de plus indiqué que les autorités des États-Unis effectuent des recherches dans toute une série de domaines qui pourraient éventuellement se trouver liés aux soucoupes, tels que les phénomènes mentaux, et je suppose que leurs résultats ne sont guère encourageants, car ils ont annoncé que si le Canada étudiait par hasard le géomagnétisme, ils seraient enchantés d’en discuter avec des Canadiens convenablement accrédités.

 Alors même que je ne suis pas encore en mesure d’affirmer que nous avons résolu ne serait-ce que les premiers problèmes liés à l’obtention d’énergie géomagnétique, j’ai le sentiment que la corrélation existant entre notre théorie de base et les renseignements disponibles sur les soucoupes, est trop importante pour qu’il ne s’agisse que d’une simple coïncidence. Je crois sincèrement que nous sommes sur la bonne voie et que nous sommes assez prêts d’avoir au moins certaines des réponses.

 Mr. Wright, l’officier de liaison de la Commission de Recherche de la Défense (Defence Research Board) auprès de l’Ambassade du Canada à Washington, souhaitait ardemment que j’entre en contact avec le docteur Solandt, président de ladite Commission, et que je discute avec lui des futures investigations liées à la production d’énergie géomagnétique.

 Je ne crois pas que nous possédions encore suffisamment de données à présenter à la Commission de Recherche de la Défense permettant le lancement d’un programme au sein de cet organisme, mais je suis convaincu de la nécessité d’un approfondissement des recherches et je préférerais les voir s’effectuer dans le cadre de notre propre organisme avec, bien sûr, coopération et échange complets d’informations avec d’autres parties intéressées.

         J’ai longuement discuté le 20 novembre de ce sujet avec le Dr. Solandt, président de la Commission de Recherche de la Défense et lui ai apporté toutes les informations que j’ai pu rassembler jusqu’alors. Le Dr. Solandt a convenu que les travaux sur l’énergie géomagnétique devaient avancer aussi rapidement que possible, et m’a assuré de l’entière coopération de sa Commission, en me fournissant laboratoires, équipements nécessaires, et personnel spécialisé pour un éventuel travail sur le projet. J’ai indiqué au Dr. Solandt que nous préférerions pour l’instant maintenir le projet au sein du Ministère des Transports, jusqu’à ce que nous obtenions suffisamment d’informations pour permettre d’évaluer complètement la valeur des travaux.

         La recommandation porte donc sur l’organisation d’un PROJET dans le cadre de cette section afin d’étudier ce problème, avec des travaux exécutés à temps partiel tant que des résultats tangibles n’auront pas été observés, et qui justifieraient une action plus décisive. Au stade initial, le coût du programme est estimé à quelques centaines de dollars et peut être supporté par notre dotation liée au Laboratoire des Normes Radio.

         Ci-joint une ébauche des termes du mandat concernant un projet de ce type qui, s’il est approuvé, nous permettra de poursuivre ces recherches au sein de notre propre organisme.

W.B. Smith
Ingénieur radio principal

[Fin de la traduction du document cité.]

20 mars 2013

Bill Ryan[Traduction du message de Bill paru le 20 mars 2013 dans le fil de discussion du Forum intitulé "Doug Hagmann's DHS insider update: 'IT HAS BEGUN'" (Message N°1). Pour l'original, voir ici.]
 

Mise à jour, par l'informateur de Doug Hagmann au DHS : « C'EST EN ROUTE ! »
------- 

Posté par Doug Hagmann, le 18 Mars 2013 (en anglais) :

http://homelandsecurityus.com/archives/7978

Articles précédents (très importants, en anglais) :


Mise à jour par l’informateur du DHS : « C’est en route ! »


Conformément à ce que ma source de haut niveau au sein du Ministère américain de la Sécurité Intérieure (DHS) a évoqué au cours d’une suite d’entretiens qui a commencé l’an dernier, l’effondrement orchestré du dollar américain et de tout le système économique mondial est en route. Les premières salves d’une prise de pouvoir économique au niveau mondial ont été tirées à Chypre, comme l’a exposé en détail mon estimée collègue, également fondatrice de Canada Free Press, Judi McLeod, dans sa rubrique d’hier. Lisez-la et suivez ses conseils, sous peine de subir les conséquences de votre tendance à la normalité, qui vous incite à croire que ce genre d’événement ne peut se produire ni aux États-Unis, ni au Canada, ni là où vous êtes en train de lire ceci. C’est faux, et le plan semble bien se dérouler dans les délais, avec un coup de semonce prévu au cours du printemps ici en Occident et, selon ma source, une prise de pouvoir plus agressive à partir de cet automne.

Le Plan

Pour rafraîchir la mémoire de ceux qui en auraient besoin, le plan est très simple et peut être résumé par la boutade attribuée au stratège politique James Carville, à l’époque de Clinton : « C’est l’économie, imbécile ! » et l’affirmation prononcée le 9 juin 2010 par Van Jones, socialiste extraordinaire et conseiller d’Obama : « le haut en bas, le bas en haut, et l’endroit à l’envers. » Il s’agit d’un plan établissant une économie communiste pour l’ensemble du monde, où la « classe moyenne » sera balayée par une suite d’événements ayant pour résultat ultime celui que nous voyons actuellement à Chypre.

Suite aux événements de Chypre, il devrait paraître tout à fait évident, même à ceux qui critiquent le plus la légitimité des informations que m’a fournies ma source au sein du DHS, telles qu'elles ont été publiées sur ce site, que ce plan n’est plus remis en question. Le dollar américain, pilier des monnaies mondiales et pare-feu censé éviter la dégradation de notre souveraineté nationale, est en fait l’ultime objectif d’une rafle effectuée par les grands financiers du monde contrôlés par une poignée de banquiers et de familles de l’ « élite royale ».

L’objectif d’une monnaie mondiale unique, ou d’un ordre économique mondial, transcende les partis politiques. Ceux qui continuent à se disputer au sein du bipartisme Républicains-Démocrates ne font qu’apporter des distractions, afin de détourner les gens du véritable problème, celui de l’élite mondiale contre nous tous. Dans cette chaîne de Ponzi, le sommet de la pyramide est occupé par des membres des deux partis politiques étasuniens, qui nous enfoncent, nous et les générations futures, dans les dettes financières, la servitude et l’esclavage. C’est un plan en cours depuis des siècles. Le problème, cependant, c’est que nous avons été conditionnés à ne pas envisager les choses à aussi grande échelle. Et pourtant, telle est bien la taille du mensonge !

Les parties en présence

Notre situation financière actuelle n’est pas due à l’incompétence, mais à une volonté délibérée. La nomination de Barack Hussein Obama comme Président présomptif des États-Unis est un plan datant de longtemps, et destiné à introduire ce système oppressif qui nous laisse à la merci de la classe dirigeante mondiale. Ce n’est pas par hasard qu’on ne nous a pas informés de la nature exacte de cet homme, depuis les controverses liées à son certificat de naissance, à ses relevés de notes universitaires, en passant par celle de son numéro de sécurité sociale. Contrairement à ce que les médias contrôlés par l’État aimeraient vous faire croire, jamais ces questions n’ont été traitées avec le minimum d’authenticité.

Peut-on par exemple honnêtement croire que, par le plus pur des hasards, la prétendue mère d’Obama, Stanley Ann Dunham Soetoro, ait pu tout simplement travailler avec le père de Timothy Geithner (ex-président de la Réserve Fédérale de New York et ex-Secrétaire américain du Trésor – NdT) à la Fondation Ford en Indonésie ? Pas un mot là-dessus cependant, de la part de l’establishment républicain qui non seulement observait, mais facilitait la prise de contrôle des États-Unis depuis l’intérieur. Comme je l’ai déjà écrit, notre nation est victime d’une opération de mainmise.

Ce plan a été lancé il y a longtemps, il remonte à la fondation des États-Unis et à la résistance temporaire manifestée au système d’une banque centrale. En 1913, la création de la Réserve Fédérale a déclenché le compte à rebours menant à l’asservissement total des États-Unis aux intérêts des banquiers et élite mondiaux. Les cliques du super-gouvernement secret, comme le Conseil des Relations Étrangères et la Commission Trilatérale, ont discrètement œuvré, couvertes par les médias complices, à nous amener à ce stade de l’Histoire. On a occupé les masses avec des guerres permanentes tandis qu’on plaçait les pièces de l’échiquier dans leur position actuelle. Nous sommes maintenant sur le point de payer notre incapacité ou notre absence de volonté à nous confronter à l’establishment et aux avancées progressives qui mènent à notre propre fin.

Selon notre source du DHS : « Tout ne va pas "comme sur des roulettes" »

Selon les plus récents renseignements fournis par ma source du Ministère de la Sécurité Intérieure (DHS) connue sous le nom de Rosebud (littéralement : Bouton de Rose), on finit de préparer le déploiement dans les rues américaines de forces fédérales puissamment armées. On le fera sous prétexte de « restaurer et de maintenir l’ordre, suite au chaos provoqué par l’effondrement de l’économie », et il ajoute que « beaucoup exigeront et approuveront ce déploiement dans les rues de l’Amérique. Ils obtiendront ce qu’ils souhaitent, et même plus ! »

Dans le style pseudo-sécuritaire que nous avons vécu après les attaques du 11-Septembre, nous serons soumis au contrôle brutal d’une armée fédérale dévouée, non au peuple américain, mais aux architectes mêmes de ce chaos.

« Voici la raison pour laquelle des drones survolent les grandes villes et la campagne américaines, et que la législation sur le contrôle des armes s’établit à marche forcée en vue d’une application totale, a précisé cette source. Comment peut-on regarder la situation à Chypre et s’imaginer que cela n’arrivera pas ici ? Ce sera le cas, et le choc en retour dépassera tout ce qu’a déjà vu notre pays. Surveillance, désarmement des citoyens et conditionnement du peuple afin de lui faire croire que c’est pour sa propre sécurité, sont depuis l’origine des éléments inhérents au plan. Tout possesseur d’arme sera diabolisé et présenté comme contribuant au problème. »

« Qu’arrive-t-il lorsque la classe moyenne perd une grande part de sa richesse, ou que cette dernière est confisquée d’un trait de plume ou d’un clic ? Qu’en sera-t-il des magasins, quand les gens pris au dépourvu, par la faute des satanés mensonges des médias inféodés aux grandes entreprises et des trolls au service de l’élite dirigeante, se précipiteront pour vider ces magasins de tout ce sur quoi ils peuvent mettre la main, tandis qu’autour d’eux leur monde s’effondrera ? »

C’est hier, au cours de mon plus récent contact avec ma source, qu’il a admis qu’on accusera de cette situation, non les banquiers et les dirigeants élus qui nous dépouillent de notre richesse et de notre pouvoir d’achat, mais des « groupes de droite, de "miliciens" conservateurs armés, convaincus que la situation est orchestrée. » Bien sûr qu’elle l’est !

« Il n’est plus question de dispute entre Républicains et Démocrates. Tout ceci n’est qu’un Grand Guignol politique destiné à maintenir occupée la plus grande partie de la masse pendant que l’ennemi réel a déjà asservi les deux partis, a-t-il ajouté. Dans cette prise de pouvoir, ils sont tous dans le coup, que ce soit volontairement ou non. Et, à ce niveau, il devient de plus en plus difficile de croire à des complicités involontaires. »

« Quand on tirera le rideau pour révéler le véritable objectif d’une monnaie mondiale unique, les gens qui auront crié le plus fort contre cette "théorie du complot" seront particulièrement montrés du doigt et diabolisés. On les rendra responsables de la panique dont nous serons témoins, et leur sort sera bien sûr réglé par l’armée que nous avons demandée, acceptée, ou même [seulement] tolérée. »

Tous ceux qui croient encore que les renseignements fournis par cet informateur ne sont que des prophéties de malheur, ou ne sont que les fruits de son imagination, devraient examiner les événements qui se déroulent à Chypre. Cela vient en Amérique. C’est déjà en route.

(Fin de la traduction de l’article.)


20 mars 2013

Bill Ryan[Traduction du message de Bill paru le 20 mars 2013 dans le fil de discussion du Forum intitulé "New Avalon main site is under construction" (Message N°11). Pour l'original, voir ici.]
 

Objet : Le nouveau site principal d'Avalon est en construction
------- 

Bonjour à tous,

Amzer Zo [un membre du Forum – NdT] a été le plus rapide ! J’ai mis en ligne la nouvelle page il y a 24 heures, mais j’ai été pris aujourd’hui jusqu’à maintenant, si bien que je n’ai pas pu en faire l’annonce sur le forum. La voici donc.

Je n’ai pas mis à jour le site principal d’Avalon depuis plus d’un an pour différentes raisons, dont les suivantes :

  • Le webmestre précédent a mis sur pied une structure unique et insolite (un type de système de gestion des contenus de sa propre conception) qui fonctionnait bien, spécialement les nombreuses pages en différentes langues qu’elle comportait, mais qui s’est révélée frustrante, délicate à maîtriser et à mettre parfaitement à jour.
  • D’autres projets m’ont beaucoup accaparé et, pour ceux qui trouvent important ou intéressant de suivre le cours de mes pensées et mes opinions, le forum d’Avalon demeure une excellente tribune publique.
  • Je voulais aller au-delà de toute l’hystérie liée à 2012 (car telle était essentiellement sa nature), qui a constamment détourné notre attention avec des incidents du genre Elénine, Drake, le calendrier maya, et pas mal d’autres.
  • Plus important : j’ai la forte sensation que les choses sont sur le point de devenir vraiment sérieuses – c’est-à-dire que nous pourrions commencer à traverser une période très difficile – et voilà donc peut-être venu le moment de m’exprimer de manière plus évidente sur les problèmes mondiaux.
J’aimerais également inviter beaucoup plus de gens à considérer ce forum comme une importante bibliothèque, offrant informations, recherches et réflexion personnelle d’avant-garde et de valeur. J’ai entre autres l’intention de trouver un moyen efficace d’encourager le public, de plus en plus nombreux à s’éveiller, à découvrir tout ce qui est ici.

Il faudra beaucoup de travail pour faire du site la nouvelle tribune dont j’ai envie, et cette transformation prendra sans doute un certain nombre de semaines. J’invite donc à la patience ceux parmi vous qu’enthousiasme l’idée de disposer bientôt d’un site principal d’Avalon entièrement nouveau.


11 mars 2013

Bill Ryan[Traduction du message de Bill paru le 11 mars 2013 dans le fil de discussion du Forum intitulé "I -- Bill -- am being impersonated on Facebook." (message N°1). Pour l'original, voir ici.]
 

(Bill :) On usurpe mon identité sur Facebook.
------- 

Bonjour à tous :

On m’a signalé, il y a quelques minutes, l’existence sur Facebook d’un compte intitulé "Official Project Avalon".

http://facebook.com/OfficialProjectAvalon




Je n’y suis pour rien, je n’ai pas écrit ça, et ce n’est pas ma page. Je ne l’ai jamais vue auparavant, et je n’ai jamais rien posté dessus.

Je n’utilise pas Facebook. Je ne dispose d’aucun accès à ce compte et je ne peux donc pas le modifier. Il s’agit d’une usurpation d’identité.

Merci aux utilisateurs avertis de Facebook parmi vous, de faire tout votre possible pour faire fermer ce compte ! De plus, n’hésitez pas, avant qu’il soit fermé, à y placer des messages indiquant très clairement que ce compte n’est pas le mien. Je ne suis pas l’auteur du passage concernant Kerry affiché ci-dessus : je n’écrirais jamais des choses pareilles !

Mes sincères remerciements à tous ceux qui apporteront leur aide ! ~~ Bill



20 février 2013

Bill Ryan[Traduction du message de Bill, paru le 19 février 2013 dans le fil de discussion du Forum intitulé "Graham Hancock's latest experiences with ayahuasca." (message N°8). Pour l'original, voir ici.]
 

Objet : les plus récentes expériences de Graham Hancock avec l'ayahuasca
------- 

Je n’ai jamais pris de drogue dans ma vie, mais je me hasarde à dire que j’ai l’esprit plutôt ouvert. Il existe d’autres techniques qui fonctionnent extrêmement bien, mais aucune d’elle n’est une solution de facilité.

Lisez le livre brillant, devenu un classique, de Robert S. de Ropp : THE MASTER GAME.

Cet ouvrage explique comment de nombreux primo-utilisateurs de drogues, destinées à élargir le champ de conscience, se retrouvent propulsés dans une expérience ahurissante et unique.

Le piège, explique de Ropp, c’est de continuer à prendre la drogue en pensant que c’est la voie à suivre. Ce qui est rarement le cas. La réaction biochimique de l’organisme diminue progressivement jusqu’à ce qu’on se sente [pour le moins] émotionnellement contraint à essayer de revivre l’extraordinaire expérience initiale.

Voici une citation d’un critique sur Amazon :

QuoteQue le sous-titre « Transcender l’expérience de la drogue » n’aliène pas ceux qui sont trop jeunes pour se rappeler le psychédélisme.

L’utilisation des drogues n’est pas le sujet de The Master Game. L’ouvrage explique comment les transcender afin d’atteindre l’illumination personnelle.

Il détaille les jeux que jouent les gens [tout comme Eric Berne], puis il définit le Master Game (le maître-jeu) : une partie dans laquelle la personne n’est pas tant impliquée dans sa vie, que sa vue n’est aveuglée par des situations personnelles, dans le style de l’observateur de Dyer.

Si, dans Castaneda, vous avez dépassé les drogues, vous pourrez découvrir le génie de
The Master Game. C’est vraiment un livre sur lequel on peut fonder son attitude.

Concernant l’ayahuasca en particulier, je connais personnellement, ici en Équateur, quelqu’un qui en a abusé, et on peut dire en résumant qu’il n’est « plus lui-même ». Un autre être semble maintenant habiter son corps, et cette personne n’y est plus chez elle. Soyez très prudents... vous pouvez ouvrir la porte à n’importe quoi, et ce n’importe quoi peut entrer et se sentir tout à fait chez lui. Après cela, il peut se révéler difficile et même presque impossible de le faire retourner là d’où il vient.



19 février 2013

Bill Ryan[Traduction du message de Bill, paru le 19 février 2013 dans le fil de discussion du Forum intitulé "MICRO-DRONES -- surveillance from mechanical insects and birds. They're already here." (message N°1). Pour l'original, voir ici.]
 

LES MICRO-DRONES -- la surveillance par des insectes et des oiseaux mécaniques. Ils sont déjà là.
------- 

Chers tous,

Il y a deux ans en Californie j’ai rencontré quelqu’un de personnellement impliqué dans un programme de mise au point de drones de la taille d’un insecte, et j’ai parlé avec lui.

Ces drones sont là maintenant.

Regardez ceci. C’est la vidéo promotionnelle la plus effrayante que j’aie vue depuis très longtemps.

http://videos.designworldonline.com/...-Force-Bugbots (en anglais, à peine plus de 4 minutes)

Téléchargez la vidéo ici :

http://projectavalon.net/Micro_Air_Vehicles.mp4

Pour autant que je le sache, elle n’est pas sur YouTube. Diffusez ceci largement. Nous sommes maintenant dans un monde nouveau, et il faut que tout le monde s’en rende compte.



 

7 février 2013

Bill Ryan[Traduction du message de Bill, paru le 7 février 2013 dans le fil de discussion du Forum intitulé "Essential readings for all Avalonians" (message N°1). Pour l'original, voir ici.]
 


Des lectures essentielles pour tous les Avaloniens
------- 

Chers tous,

Voici mon propre point de vue sur des lectures recommandées. Elles correspondent à ce que je pense personnellement être de grande importance – un résumé de ce à quoi nous pouvons être confrontés dans un avenir relativement proche. (Je veux dire de 2 à 6 mois environ à partir d’aujourd’hui, 7 février 2013)

Il y a naturellement bien autre chose à comprendre et à assimiler. Merci par avance aux lecteurs de me signaler les aspects importants que je peux selon vous avoir négligés. Par ailleurs, je suis tout à fait conscient que beaucoup d’entre vous sont déjà bien familiarisés avec ce qui suit.

Le but de cette discussion est de voir si nous pouvons tous nous retrouver plus ou moins sur la même longueur d’onde. Nous avons bien évidemment des personnalités différentes, des antécédents différents, des savoir-faire différents, nous appartenons même à des générations différentes, et nous avons des objectifs différents dans notre incarnation actuelle sur Terre. Mais il nous faut partir du principe que nous appartenons tous au même camp dans ce qui est un jeu, une compétition, ou une bataille à grande échelle : choisissez la métaphore qui vous convient.

Je vais me concentrer ici principalement sur l’aspect pratique. À mon avis, c’est ce que vous devriez faire aussi. Votre développement personnel et spirituel, votre apprentissage vont de pair. Beaucoup de choses sur Avalon traitent de cela et nous y incitent. Tant mieux, cela fait partie de nos objectifs.

Mais des dangers réels s’annoncent. Ici s’applique l’analogie de la grenouille dans la casserole. Nous ne devons pas nous contenter d’être spectateurs. Les médias alternatifs (dont sont issus les mots que vous être en train de lire) ne sont pas seulement un divertissement et une source supplémentaires de discussion frivole, comme l’est la TV alternative.

Nous ne pouvons nous contenter d’être des consommateurs d’informations intéressantes, comme si nous regardions le nec-plus ultra du reality-show. Il nous faut agir, prendre des responsabilités, concrétiser. Ne vous contentez pas d’observer !

Certains d’entre vous ont pour mission d’informer d’autres gens, et nous le comprenons. Mais si nous nous contentons TOUS de nous informer mutuellement, et de ne rien faire, ce circuit fermé devient futile et presque inutile. Un de mes griefs contre les médias alternatifs, c’est l’écrasante pléthore d’émissions radio, et le fait qu’autant de commentateurs passent autant de temps à s’interviewer mutuellement.

Cet envahissant déluge d’informations – dont une grande partie n’est que du bruit – est plus que ne peut en assimiler qui que ce soit. (Voici ce qui fait partie de la valeur du Forum Avalon : il s’agit d’un groupe compétent, dévoué, travaillant la main dans la main à présenter une synthèse filtrée, prédigérée. Ce fil de discussion en fait partie.)

Dès 2008 ; Kerry Cassidy et moi nous demandions si le travail de Project Camelot abordait bien tous les domaines nécessaires. Pour ceux qui n’en connaissent pas l’histoire, ce fut à l’origine de Project Avalon, dès le départ conçu pour apporter des solutions, encourager la constitution de réseaux et de liens personnels, et offrir des sources de renseignements à caractère pratique.

Voici donc en quoi consiste l’énoncé du problème :

S’il existe effectivement un groupe puissant, amoral [ou pire], aux moyens financiers inimaginables, qui contrôle la planète, bénéficie d’une technologie hautement perfectionnée, classée secrète, dont l’origine remonte à des milliers d’années et plus, allié à -- ou utilisé par -- des races ET qui n’ont AUCUNEMENT les intérêts de la race humaine à cœur, qui enfreignent les accords existants de non-ingérence, qui sont des experts du psychisme, sont formés à la magie noire et en pratiquent une forme techniquement amplifiée, et qui nous considèrent, vous et moi, comme des ennemis...

... qu’allons-nous pouvoir y faire ?

Mes suggestions.

1) Informez-vous sur tous les fondamentaux, et en particulier (parce que c’est pratiquement important dès maintenant) ceux dont je donne la référence à la fin de cet article.

2) Protégez-vous concrètement, vous-même et ceux qui vous sont chers. Cela peut aller jusqu’à :

·         Vous rendre indépendant des infrastructures classiques, au cas où elles ne rempliraient plus leur rôle

·         Vous mettre hors de danger si vous habitez dans un lieu à problèmes, pendant que vous avez encore la possibilité de le faire, et si cela est en accord avec vos objectifs personnels

·         Faire tout ce qui est en votre pouvoir pour contrer et redéfinir la/les probable(s) ligne(s) temporelle(s) existante(s).

Cette dernière suggestion est importante. Certains parmi vous ont des compétences spécialisées mais aucune capacité naturelle, formation ou expérience dans ces domaines, et c’est très bien comme ça. Parmi les modérateurs, je suis sûr qu’ils ne m’en voudront pas de le dire, cela inclut Paul et Ilie. Ce sont des héros dans un registre différent. Sans eux, Avalon ne fonctionnerait pas de manière aussi sûre et aussi fluide. Leur apport à l’ensemble de l’équipe est immense. Nous ne leur demandons pas en plus de pratiquer la magie blanche !

Mais certains parmi vous la pratiquent. Vous vous reconnaîtrez. Il est RÉELLEMENT possible d’influencer les événements, les individus et les groupes, de guérir les personnes concernées, et de démanteler les structures de contrôle aussi rapidement qu’elles sont mises sur pied. Un grand nombre de gens le font, et j’en connais personnellement beaucoup. Un certain nombre d’entre eux sont membres d’Avalon (dont quelques-uns agissent très discrètement et n’attirent pas l’attention sur eux), mais beaucoup agissent de manière autonome, au sein de différents groupes répartis dans le monde entier, appartenant à des cultures variées, et utilisant de multiples techniques. (Au passage, peut-être trouverez-vous intéressant d’apprendre que de nombreuses choses positives se produisent actuellement en Russie.)

Tout ceci a retardé l’exécution des événements planifiés. La ligne temporelle est déjà significativement différente de celle prévue dans (par exemple) T1V83. (C’était quelque chose de très réel. Kerry et moi avons été instruits là-dessus, hors caméra, pendant cinq heures. Pour nous, il n’existait plus le moindre doute : cela n’avait rien d’imaginaire !)

Mais la variante de la ligne temporelle s’est révélée de nouveau très différente. Il est important de se souvenir, tous les matins au réveil, que RIEN DE VRAIMENT GRAVE NE S’EST ENCORE PRODUIT ! Il ne s’agit ni de chance, ni d’actions divines, ni des ET, ni des erreurs des insiders. C’est parce que des gens dans votre genre se sont cramponnés au gouvernail pour modifier la direction du supertanker. Et ça marche.

Et maintenant, nous arrivons au thème principal de cet article.

Tout comme dans le cas d’un cycle solaire très calme (j’en dirai plus là-dessus dans un petit moment), il se peut que nous nous entrions actuellement dans une période d’activité en hausse, qui pourrait remettre en cause tout ce à quoi nous sommes habitués. C’est le sujet de cette mise en garde.

Alex Jones

Lectures essentielles (en anglais) :

1) De Dave Hodges, du Common Sense Show (un article mesuré et très bien écrit) :

Première partie :
http://thecommonsenseshow.com/2012/1...nto-hiding-why

Seconde partie :
http://thecommonsenseshow.com/2012/1...ng-into-hiding


2) Ces informations (telles que les présente Dave Hodges) coïncident bien avec celles de Doug Hagmann (cf. « Rosebud » - en français « Bouton de Rose »), qui sont apparues quelques jours plus tôt.

Première partie :
http://homelandsecurityus.com/archives/7305

Seconde partie :
http://homelandsecurityus.com/archives/7310

Ceci correspond tout à fait aux scénarios et situations connus. C’est ce à quoi je m’attendais plus tôt l’an dernier (2012), mais qui a peut-être été différé ou retardé jusqu’à maintenant.

3) L’interview de deux heures avec l’économiste « V », archivée ici :

http://projectavalon.net/Steve_Quayl...1_Jan_2013.mp3

4) Les derniers renseignements en date de « Rosebud », l’insider du Ministère de la Sécurité Intérieure (DHS), que j’attendais depuis Noël, publiée in extenso sur ce fil de discussion :

http://projectavalon.net/forum4/show...Insider-source

Et dont voici la référence d’origine :

http://homelandsecurityus.com/archives/7666

Tout y est exposé au grand jour. Les pièces s’imbriquent les unes dans les autres. Ceux parmi vous qui suivent l’incident très bizarre, anormal et suspect de Sandy Hook en auront vu tous les signes. « Rosebud » résume ce à quoi nous devons nous attendre.

a) Dès avril peut-être, un effondrement soudain de l’économie étatsunienne. L’économiste insider « V » en parle également (voir (3) ci-dessus), et déclare que le scénario le moins négatif ressemblerait à celui de l’effondrement du rouble russe en 1999 (une grande austérité, des queues pour la soupe ou le pain, mais des infrastructures intactes) – et la pire version en serait une authentique guerre civile.

http://projectavalon.net/Steve_Quayl...1_Jan_2013.mp3

Une des actions à prendre ici est de se désengager de tout investissement papier. Notez que les actions-or ne sont pas de l’or ! Il est astucieux de posséder du liquide, sous forme de pièces, en argent ou en or
à faible valeur faciale. Les gens en relation avec les insiders qui savent ce qui va se passer investissent dans de l’équipement pratique, des réserves de nourriture, des ressources concrètes, et de la terre arable. Tout le reste est converti en métaux précieux.

« V » indique qu’après une période de fluctuations apparemment folles sur les prix actuels, l’argent va grimper à 500-600 $ [l’once], et l’or à 4 000-6 000 $. Je le conçois, dans la mesure où j’ai une information de première main (comme le dit « V »), qu’il n’existe pratiquement aucun inventaire nulle part. Il y a très peu d’or ou d’argent physiques à acheter actuellement, et les prix sont certainement artificiellement maintenus bas.

Mais comme l’a toujours conseillé George Green, le meilleur investissement consiste peut-être à acheter de la terre, de l’équipement, des pièces détachées, et des objets utiles. On peut en arriver à un point où l’or et l’argent ne seront pratiquement utilisables qu’à la FIN de la période d’urgence. (Toujours se demander : qui va me l’acheter ?)

b) Un vrai-faux incident/un incident monté de toutes pièces, ou une situation destinée à diaboliser des « groupes marginaux » critiques du gouvernement, tels que les « survivalistes », les « souverainistes », les patriotes, les partisans du droit à posséder une arme, et autres « terroristes de l’intérieur » -- peut-être même tous mis dans le même panier.

c) Un autre incident du type Sandy Hook – peut-être même amplifié, pour le rendre en apparence encore plus affreux.

d) (Déjà arrivé le 23 janvier) – le début d’une action subversive et perturbatrice contre un grand nombre de groupes et de personnes en ligne, incluant sans aucun doute Project Avalon et certains de ses membres. (Il existe de fortes chances de croire que lorsque ceci s’est révélé inefficace, dû au pare-feu représenté par le grand nombre de membres à Avalon, l’action a été reportée à un niveau différent, une action que « Rosebud » ne mentionne pas ou qu’il ignore, qui comprend des agressions psychiques technologiquement amplifiées sur des victimes ciblées. Consultez cette importante interview en trois parties, si vous doutez de la réalité de cette technologie :

·         http://projectavalon.net/John_Hall_F...010_Hour_1.mp3

·         http://projectavalon.net/John_Hall_F...010_Hour_2.mp3

·         http://projectavalon.net/John_Hall_F...010_Hour_3.mp3

e) Le décès de quelques militants, en guise d’avertissement à la communauté alternative. (Ceci semble déjà avoir commencé à se produire, et je soupçonne qu’il y aura d’autres cas).

Pour terminer, j’ai promis d’ajouter un mot sur l’activité solaire. En résumé : tout va bien jusqu’à présent. Consultez http://spaceweather.com pour les alertes et les mises à jour. Je n’ai rien entendu de plus par ma source bien informée, qui m’a averti d’un événement lié au Soleil, attendu tôt cette année (c’est-à-dire pour à peu près maintenant) de l’importance de celui de 1859. Si nous parvenons sans encombre à la fin de l’été, nous pourrons considérer en grande partie écartés les risques d’une importante et destructive éjection de masse coronale (CME, pour Coronal Mass Ejection).

Entre-temps, j’ai un paquet de housses anti-EMP de qualité militaire, vraiment très bon marché, à portée de main pour protéger tout élément électronique d’importance critique. Vous pouvez en avoir besoin de plusieurs, et ils ne s’abîmeront pas.

Voici donc. Relisez ce qui est indiqué ci-dessus autant de fois qu’il le faudra pour bien comprendre tout ceci. Lisez aussi tous les articles signalés et écoutez tous les documents audio. (Cela vous prendra un peu de temps, mais je vous assure que ça en vaut la peine.)

Pour terminer, et comme je l’ai dit bien des fois, les modérateurs et les administrateurs d’Avalon font du magnifique boulot. Le forum A ÉTÉ L’OBJET d’agressions, et nous les avons soigneusement repérées. Nous avons dans l’équipe des gens très compétents, soutenus dans les coulisses par des membres également très compétents. (Vous vous reconnaître dans la description, et je vous remercie tous !)

Beaucoup de travail a déjà été fait. Le forum est en bonne forme, mais nous nous accordons à penser qu’il y aura presque certainement d’autres agressions. Ce n’est peut-être qu’un début. Enfilez vos gilets de sauvetage, enclenchez les dispositifs de sécurité : nous faisons tous partie du voyage.


 

31 janvier 2013

Bill Ryan[Traduction du message de Bill, paru le 31 janvier 2013 dans le fil de discussion du Forum intitulé "Psychotronic Weapons" (message N°1). Pour l'original, voir ici.]
 

Les armes psychotroniques
------- 

Voici un fil de discussion traitant d’agressions physiques et émotionnelles à distance, sur des victimes ciblées, et utilisant des technologies perfectionnées classées secrètes. Ces armes sont appelées armes psychotroniques.

Et voilà un début – suggéré par l’expérience de ghostrider, membre d’Avalon, qui est rapportée ici :

http://projectavalon.net/forum4/show...-heart-attack- (en anglais).

Il y a des preuves de l’existence de cette technologie perfectionnée, capable de causer des crises cardiaques sur des victimes ciblées.

Lors de ma première conversation (de 4 heures) sur Skype avec Charles, quelques mois avant qu’il soit éconduit, j’ai plaisanté avec lui sur le fait qu’il valait mieux que je sois prudent, car un individu pouvait un jour passer en voiture près de moi, et me descendre avec un de ces déclencheurs de crises cardiaques (lire ci-dessous pour en savoir plus).

Il m’a répondu sans sourciller qu’il n’était même pas nécessaire de passer à proximité en voiture, puisqu’on pouvait le faire depuis l’autre bout du monde.

Lisez cette page de la section « En Hommage » de Camelot, consacrée à Arie DeGeus.

http://projectavalon.net/lang/fr/in_tribute_arie_de_geus.fr.html

Le 11 novembre 2007 on découvrit Arie DeGeus - inventeur d'une technologie révolutionnaire utilisant une énergie propre et bon marché - affaissé dans sa voiture, totalement inconscient, dans le parking longue durée de l'Aéroport International Douglas, de Charlotte en Caroline du Nord. On le transporta à l'hôpital, où il mourut peu après. L'autopsie laissant supposer une défaillance cardiaque, les officiels déclarèrent donc le décès dû aux conséquences d'un problème médical ou à des causes naturelles, un homicide étant peu probable.

Les gens impliqués dans ses recherches sont dubitatifs et font état - entre autres - de sa bonne santé, âgé qu'il était d'environ 45 ans. Le moment était également curieux : DeGeus était apparemment en route pour l'Europe où il devait se procurer d'importants subsides pour la mise au point et la commercialisation de sa technologie, ce qui pouvait faire du pétrole quelque chose de dépassé.

Le personnel de sécurité et des relations avec les médias de l'aéroport n'a pas daigné répondre aux nombreux coups de téléphone et e-mails demandant des précisions.

Tom Bearden, une figure connue de l'industrie de pointe de l'énergie propre, rédigea un épais rapport sur l'inventeur, son décès et la technologie qu'il utilisait. Il écrivit :

"DeGeus était l'inventeur d'un matériau ou appareil ressemblant à une mince galette qui en quelque sorte alignait d'une manière spéciale les atomes ou flux d'électrons entrant dans ce matériau, de manière que cette galette produisait une intensité constante sous une faible tension - de l'authentique énergie en continu ou bien, en d'autres termes, un type étrange de "pile auto-rechargeable". (Lire ici l'article complet de Bearden)

Bearden spécule également sur la cause du décès et parle d'une technologie où l'émission soudaine d'un rayon électromagnétique annihile tout contrôle du rythme cardiaque par le corps. Il dit qu'il existe deux tailles de base pour l'arme utilisant la technique ECCM Venus. L'une a une portée d'environ 10 m (30 ft), tandis que l'autre, de la taille d'un bazooka, a une portée efficace d'environ 60 m (200 ft).

Bearden affirme avoir été atteint, ainsi que son collègue Ken Moore, par une arme de ce type il y a quelques années dans un restaurant. Il ressentirent la fibrillation et virent leur assassin potentiel à environ 6 m d'eux (20 ft), le manteau entrouvert, révélant une arme de la taille d'un livre. Ils se trouvaient fort heureusement près d'une sortie de secours, et ils purent filer avant de recevoir une dose mortelle.

DeGeus avait résidé les deux ou trois semaines précédent sa mort à Salt Lake City, pour faire la démonstration de sa technologie auprès de quelques personnes qui cherchaient aussi à rassembler des fonds pour son développement. Ce groupe affirma que DeGeus n'était pas le seul à savoir comment fonctionnait cette technologie, et qu'ils espéraient la voir suivre son cours bien que DeGeus nous ait quitté.

Pour en savoir plus sur Arie DeGeus, visitez le site d'AMDG Scientific, ou lisez cette interview de lui, publiée en 2005 par American Antigravity.

Pour lire l'article de Bearden concernant la mort de DeGeus, cliquez ici.



15 janvier 2013

Bill Ryan[Traduction du message de Bill, paru le 15 janvier 2013 dans le fil de discussion du Forum intitulé "Whistleblowers, Conspiracies and Proof" (message N°5). Pour l'original, voir ici.]
 
Objet : Lanceurs d'alerte, complots et preuves

------- 

On m’a conseillé il y a longtemps (c’était en février 2006), lors d’une rencontre de toute une journée avec Hal Puthoff -- que je compte maintenant parmi mes amis -- de ne jamais essayer de prouver quoi que ce soit. Cela s’est révélé une des conversations les plus intéressantes et fructueuses auxquelles j’aie participé. Sans l’altruisme de Hal et sa perspicacité je ne serais peut-être plus en vie aujourd’hui.

Ne rien prouver –- ne produire ni documents authentiques, ni photos authentiques, ni alien authentique  -- autorise le démenti plausible. Voilà ce dont se soucient ceux qui nous contrôlent.

Il existe des problèmes (la véracité de l’existence des OVNI et des visiteurs ET) que ceux qui nous contrôlent veulent voir apparaître au grand jour... mais au compte-gouttes. Une preuve indéniable choque les individus et ébranle le système. Une preuve indéniable force aussi la main aux contrôleurs, et ce n’est certainement pas ce qu’ils veulent.

Si l’on désire modifier le paradigme, la meilleure stratégie consiste à proposer des témoignages (et non des preuves). Il s’ensuit une partie d’échecs. Reportez-vous à l’importante et intéressante discussion actuellement en cours dans le fil [du forum] intitulé Dulce Project 2013, où Paul (pseudo : TheDulceProject) cherche financement et soutien pour former une équipe compétente, dont l’objectif sera de récupérer la boîte de documents, de photos et de vidéos sur Dulce, qui a été enterrée quelque part en Arizona (emplacement connu) par l’ex-garde de sécurité Thomas Castello et Cherry Hinkle (le membre d’Avalon nommé Mystery).

Tout comme d’autres, je conseille une grande prudence. Se trouver en possession d’informations aussi concrètes et indisputables, c’est s’infliger son propre arrêt de mort (ou dans le meilleur des cas, un mandat d’arrêt)... à moins d’être habile, malin et très chanceux. Parlez-en à Julian Assange !




26 décembre 2012

Bill Ryan[Traduction du message de Bill, paru le 26 décembre 2012 dans le fil de discussion du Forum intitulé "The effect of Doubt" (message N°100). Pour l'original, voir ici.]
 

Objet : L'effet de doute

------- 

QuotePosté par Anchor (ici)
Si quelqu’un ne croit pas que les jours récents ont marqué un changement dans l’énergie et la prise de conscience, alors je lui conseille de tout réexaminer et d’y réfléchir à deux fois.

 

Avec tout mon respect (et je suis vraiment sincère) – cela ne correspond pas à mon expérience personnelle. Un autre ami très proche et moi avons vécu hier une journée vraiment épouvantable – le genre que je n’aimerais pas revivre trop fréquemment.

Il est tout à fait possible que les énergies augmentent – quoi que cela puisse vouloir dire ! Mais de même que le vent se lève sur une mer déchaînée, certains voiliers peuvent être plus rapidement propulsés si leur équipage est compétent et leurs voiles correctement hissées – tandis que d’autres menacent de chavirer, ou même de sombrer corps et biens. Je ne constate aucun signe d’évolution en douceur dans les années à venir. À mon avis, nous sommes encore très loin d’être sortis du bois, et croire le contraire peut nous conduire tout droit dans un nouveau piège bien conçu.

Il y a effectivement de l’espoir et des opportunités (comme je l’ai déjà dit et écrit maintes fois, je ne serais pas venu – moi et bien d’autres -- dans cette vie et sur cette planète si le jeu avait été truqué à l’arrivée) – mais le résultat reste indéterminé, et cela se passe sur le très long terme.

Il existe très certainement une augmentation graduelle de la prise de conscience sur notre planète, mais tout ne va pas changer en un jour. Comme je l’ai également très souvent dit, il nous faudra plusieurs générations pour réparer les énormes dégâts causés à cette planète, qui se trouve pratiquement au bord du gouffre et peut-être même à deux doigts d’y tomber.

Je crois sincèrement que c’est réparable... mais tout juste. (Notez que d’éminents écologistes tels que James Lovelock ont exprimé leur désaccord, et pour eux il est déjà trop tard, en fait.)

Voilà pourquoi je tiens tant à regarder la réalité en face : nous ne pouvons pas nous permettre le luxe d’agir autrement. Et le faire exige beaucoup, beaucoup de courage et d’honnêteté.



17 décembre 2012

Bill Ryan[Traduction du message de Bill, paru le 17 décembre 2012 dans le fil de discussion du Forum intitulé "6 Days out from the Big Day" (message N°34). Pour l'original, voir ici.]
 

Objet : À 6 jours du Grand Jour
 
------- 

QuotePosté par Kano (ici)
Bonjour, Bill :

Si c’est votre sentiment sur 2012 [depuis longtemps], pourquoi avoir publié la vidéo avec Patrick Geryl ? C’est une question honnête, pas une pique contre vous.


Dans l’intro à la vidéo nous avons placé un avertissement – c’était la première fois que nous le faisions – indiquant que nous ne croyions pas ce qu’annonçait Geryl.


Ecran 1

(Traduction de l’écran)

Veuillez noter :

Les conclusions présentées par
le chercheur Patrick Geryl
dans cette interview paraîtront
à beaucoup choquantes et
inacceptables.

Nous ne sommes pas d’accord, à Project Camelot,
avec ses conclusions finales.


Ecran 2

(Traduction de l’écran)

Après discussion, nous avons
décidé de publier l’interview
pour deux raisons : certaines des questions
évoquées méritent discussion,
et une récente découverte en Égypte
(le labyrinthe de Haouara), auquel
Geryl fait souvent référence,
existe de toute évidence et revêt
une grande importance archéologique.


Ecran 3

(Traduction de l’écran)

Appréciez l’interview - et soyez conscient
que Geryl parle probablement de
la catastrophe T2 (voir les documents liés à

Dan Burisch), dont nous sommes convaincus
qu’elle a été évitée.

Voir notre important article (en français) :
2009 : Le Conte de Deux Lignes Temporelles
http://projectavalon.net/lang/fr/2009_A_Tale_of_Two_Timelines_fr.html                        
...pour plus d’informations et de références.


Ecran 4

(Traduction de l’écran)

Bill Ryan
Kerry Cassidy
Project Camelot
Août 2009


15 décembre 2012

Bill Ryan[Traduction du message de Bill, paru le 15 décembre 2012 dans le fil de discussion du Forum intitulé "Next Fiday explained in gorgeous visuals" (message N°25). Pour l'original, voir ici.]
 
Objet : Vendredi prochain expliqué avec de très beaux supports visuels

------- 

QuotePosté par write4change (ici)
Pour être clairs, voulez-vous dire que tous ces gens qui parlent de rift, de l’alignement galactique, etc. ne font rien d’autre que raconter des bobards ?


Oui, j’en ai bien peur. Tout cela n’est qu’un mythe New Age ne reposant sur absolument rien d’astronomique ni de physique.

Le 21 décembre 2012 est devenu (pour une minorité de la population mondiale !) un peu comme le jour de Noël – il s’est imprégné de facteurs culturels ou liés à la société (et au contrôle mondial) dont l’importance est purement artificielle.

Mais Jésus n’est pas du tout né ce jour-là. Il ne s’agit que d’un système de croyance auquel souscrivent les gens, parce que la plupart veulent croire à quelque chose qui donne du sens à leur vie. Nous faisons cela constamment, nous les humains – et le 21 décembre 2012 n’est qu’un rituel de plus créé par les hommes.

Il est intéressant de chercher l’origine de la date du « 21 décembre ». Une grande partie du blâme (j’utilise volontairement ce mot) revient à Terence McKenna, un drogué au LSD, inspiré mais avant tout déjanté, qui a largement fait la promotion de ce jour dans un livre écrit en 1993. Robert Sharer, chercheur spécialiste des Mayas, est à l’origine de la date du 21 décembre.

Avant la publication par Sharer et McKenna de leur consensus sur la date de la fin du calendrier Maya, les spécialistes étaient loin d’être d’accord. L’an dernier encore, le respecté chercheur Carl Calleman déclarait que le calendrier se terminait « pour de vrai » le 28 octobre (2011), et on l’avait là aussi largement crié sur les toits. Bien sûr, rien ne s’est produit ce jour-là.

Mais la croyance dans le 21 décembre, largement partagée au sein de la communauté New Age, la rend « réelle » en termes de société. Malgré tout, le reste de l’univers physique l’ignore. C’est un phénomène purement New Age, rien de plus. Cela passera.

Vivement le 1er janvier 2013 (comme je l’ai souvent écrit) ! Nous pourrons alors laisser derrière nous toute cette hystérie et nous concentrer sur des choses plus importantes. Nombre de gens, pourtant par ailleurs capables et perspicaces, marchent dans cette énorme diversion et distraction créée par des Forces obscures, qui s’en donnent à cœur-joie. Il sera important, l’année prochaine, que nous nous retroussions les manches.


20 novembre 2012

Bill Ryan[Traduction du message de Bill, paru le 20 novembre 2012 dans le fil de discussion du Forum intitulé "The Project Camelot/Tru TV pilot episode: SHADOW OPERATIONS - The Mars Project" (message N°94). Pour l'original, voir ici.]
 
L'épisode pilote Project Camelot/TruTV de SHADOW OPERATIONS - The Mars Project  (Suite)

------- 

Ce courriel de Rick Doty, qu’il m’a donné l’autorisation de publier, peut intéresser un grand nombre de ceux qui suivent ce fil :


De : Rick Doty
Date : Dimanche 18 novembre 2012
Objet : Mars project

C’est avec beaucoup d’intérêt que j’ai regardé votre émission. J’étais dans l’Air Force et j’ai débuté à la 26e Division Aérienne/casemate Région NORAD, à la base de Luke, dans l’Arizona, de 1976 à 1980. Je peux attester d’au moins une observation d’OVNI suivie au radar, mais suivie également visuellement par des pilotes d’interception de l’Air Force. Je confirme de plus que les États-Unis conservaient à l’époque la trace des rapports d’OVNI, malgré la clôture en 1969 du Projet Bluebook (Livre Bleu).

J’avais aussi un beau-frère qui, du début des années 60 jusqu’à son décès d’une crise cardiaque en 1989, a travaillé pour un sous-traitant du gouvernement sur des projets qui nécessitaient une accréditation au secret de niveau « Q ».

Il m’a raconté en 1972 un incident qui se rattache à certaines choses que vous avez exposées dans votre émission.

Mon beau-frère travaillait pour Allied Signal, dans un complexe du gouvernement situé Bannister Road à Kansas City, Missouri. Son habilitation de sécurité lui donnait accès à tous les secteurs du complexe. Il m’a raconté en 1972 que dans les labos souterrains ils expérimentaient la téléportation, comme dans Star Trek. Il m’a dit qu’ils téléportaient un lapin d’un bout à l’autre du laboratoire. Le seul problème, c’était qu’au point d’arrivée, on ne pouvait pas trop dire ce qui avait été téléporté ; il m’a dit que le lapin ressemblait à un tas de charpie mutilée. C’était il y a quarante ans. On peut se demander jusqu’où ils sont allés depuis.

D’après ce que j’ai appris et ce que je sais sur le sujet, j’ai tendance à croire qu’il y a au moins quelque chose de vrai dans tout cela.

Rick

 

(Fin de la traduction du courriel.)




17 novembre 2012

Bill Ryan[Traduction du message de Bill, paru le 17 novembre 2012 dans le fil de discussion du Forum intitulé "The Project Camelot/Tru TV pilot episode: SHADOW OPERATIONS - The Mars Project" (message N°87). Pour l'original, voir ici.]
 
L'épisode pilote Project Camelot/TruTV de SHADOW OPERATIONS - The Mars Project  (Suite)

------- 

QuotePosté par peace (ici)
J’apprécie beaucoup votre allusion à Mr. Deacon. Pourriez-vous nous indiquer ce qui, dans son témoignage, vous a convaincu qu’il était allé sur Mars ?
 

Littéralement des centaines d’heures de conversation sérieuse, officieuse et non-enregistrée, au moment du café, à dîner, et dans des lieux sans caractère officiel – y compris un séjour d’une semaine dans mon appartement en Suisse. Cette visite s’est déroulée après des centaines d’heures de conversation avec Kerry et moi, pratiquement un an avant, en Angleterre. (Suite à quoi, Kerry et moi n’avions plus le moindre doute qu’il avait bien vécu les expériences qu’il nous a racontées.)

Dans mon appartement, je l’avais vu contempler silencieusement une grande et spectaculaire photo du Grand Canyon affichée au mur. Je lui ai demandé ce qu’il regardait si intensément.

Il m’a répondu : Vous savez ce que ça me rappelle ? – et il m’a alors parlé en détail des jumprooms. Quand je lui ai dit : On dirait juste un monte-charge, il a ajouté avec emphase : C’était EXACTEMENT ce à quoi ça ressemblait ! Peu de temps après, nous enregistrions MARS VIA LA JUMPROOM, la conversation avec David Wilcock.


http://projectavalon.net/lang/fr/david_wilcock_jumproom_to_mars_fr.html.


QuoteJe pense que votre critique du physicien n’est peut-être pas très juste. Il se peut qu’il ait seulement voulu se sortir du style bizarre des questions et de la direction que prenait la conversation. Il se peut aussi qu’il ignore tout des projets clandestins, et le fait est qu’il n’a pas été choisi [pour en faire partie]. Il pourrait très bien, comme la plupart des gens, ne pas croire du tout aux idées partagées ici.

C’est absolument exact.

QuoteEt, je vous en supplie, pourriez-vous nous parler de cet homme qui avait annoncé par inadvertance qu’il avait créé une ancienne arme de la guerre des étoiles, et nous donner des renseignements sur lui ?


Comme je l’ai déjà dit, il ne m’a pas raconté grand-chose, mais c’était néanmoins passionnant. Je peux sans risque l’appeler John (c’est d’ailleurs son vrai nom !).

Il m’a dit qu’au temps où il travaillait aux Laboratoires Bell, il disposait de toute une gamme d’accès – mais il restait tout de même des choses qu’il n’avait pas le droit de voir. On lui demandait – tout comme à d’autres – de marcher entre des lignes parallèles clairement marquées sur le sol, qui délimitaient un chemin à suivre dans certains secteurs – et de ne pas en dévier, sous peine de déclencher des alarmes qui préviendraient la sécurité que quelqu’un s’était égaré dans une zone interdite. (Des années plus tard, j’ai appris que c’était là exactement ce que Dan Burisch avait raconté avoir vécu dans le secteur S-4 de la Zone 51.)

Qui plus est, lorsque John se déplaçait d’un département à l’autre, on exigeait de lui qu’il porte des lunettes spéciales qui rendaient tout flou, à l’exception de ce qui était juste en face de lui – à seule fin de s’assurer qu’il n’allait pas se cogner dans un bureau, dans quelqu’un, ni contre une porte (ni, probablement, dégringoler un escalier). Dès que l’objet était à un mètre ou deux, il ne pouvait plus le voir.

John a raconté qu’il était tombé sur un dispositif antigravitationnel, de la taille d’un paquet de cigarettes, qui supprimait le poids de tout objet fixé à lui. À l’époque (c’était en 2000, avant Camelot), j’ai trouvé que c’était très cool, et je le lui ai dit. Il m’a répondu : Oh, ça, c’est de la VIEILLE technologie !

Je lui ai donc demandé ce qui, de son point de vue, était cool, s’il n’y avait pas de quoi s’extasier sur l’antigravitation. Sa réponse m’a intrigué. Il ne m’a PAS raconté ce dont il avait été témoin, mais me l’a décrit de façon imagée. Il m’a raconté avoir répondu à ce qu’on lui avait montré : Pourrais-je revoir ceci une fois de plus, s’il vous plaît ?

J’insiste, il n’a révélé AUCUNE information sur ce qu’il a été si surpris de pouvoir observer. Mais j’ai la forte impression – elle vaut ce qu’elle vaut - qu’il avait clairement vu dans le laboratoire la téléportation d’un objet.

Dernier élément que j’ai trouvé très intéressant : il a sans équivoque affirmé qu’il existait une compétition concernant des projets clandestins de haute technologie entre les États-Unis et la Chine. Il m’a dit que la physique classée secrète était au moins 50 ans en avance sur celle du domaine public, et que les choses ne cessaient de s’accélérer. (Jake Simpson nous avait parlé de 10 000 ans, mais il s’agissait peut-être d’une figure de style : il est très difficile de mesurer de telles durées !) Il termina la conversation en indiquant que la Chine était considérée par les États-Unis comme une menace, car on leur connaissait un plan de domination du monde portant sur 500 ans.

Quote De plus, l’émission n’a jamais expliqué le pourquoi des choses. Pourquoi ces prétendues bases existent-elles ? Solution un jour dans l’épisode N°2 ?


Je n’en connais pas la réponse. Nous avons posé la question à Henry Deacon. Il nous a répondu que ces bases étaient très anciennes, qu’elles avaient été récemment rénovées et modernisées (dans les années 80, si j’ai bonne mémoire), qu’elles étaient utilisées par un certain nombre de races humanoïdes (y compris certaines originaires de planètes gravitant autour d’Alpha du Centaure), et qu’elles étaient polyvalentes.

Henry n’en avait visité qu’une, beaucoup plus vaste que les quelques autres. Il n’était autorisé à se déplacer sur la base que dans d’étroites limites, et il était principalement astreint à travailler ou à faire fonctionner un équipement électronique particulier, placé plus ou moins sous sa responsabilité. Mais il a tout de même assisté à des réunions avec d’autres, y compris avec des ET humanoïdes, et nous a raconté s’être trouvé dans les « tubes martiens » décrits dans l’émission de TV... et que ceux-ci correspondaient exactement à ce qu’on voyait sur les photos : des tunnels de surface, anciens et translucides.

QuoteJe sais que la dernière théorie en date de Dolan soutient l’idée d’un programme spatial secret et d’une société en rupture. MAIS : La main d’œuvre nécessaire serait tellement nombreuse qu’il serait difficile d’éviter des fuites d’infos en tout genre. Sans compter que tout un tas de gens seraient bien sûr considérés comme manquants, disparus à tout jamais. Quelqu’un a-t-il songé à imaginer la logistique liée à la main d’œuvre nécessaire à ce type d’opération ? Il semble que l’info suivante pourrait confirmer ou infirmer l’allusion à une théorie.

 

Le Manhattan Project a, entre 1942 et 1946, employé 130 000 personnes – qui, toutes, ont su protéger de leurs compatriotes le secret de la nature de leur travail (le développement de la bombe atomique). Pendant quatre ans, ni le peuple, ni les médias américains n’ont eu vent de ce qui se passait. Ceci pour prouver qu’un nombre très important de gens, s’ils sont suffisamment motivés (soit par la coercition, soit par patriotisme, l’effet étant le même) peuvent garder un lourd secret. 



11 novembre 2012

Bill Ryan[Traduction du message de Bill, paru le 11 novembre 2012 dans le fil de discussion du Forum intitulé "The Project Camelot/Tru TV pilot episode: SHADOW OPERATIONS - The Mars Project" (message N°41). Pour l'original, voir ici.]


L'épisode pilote Project Camelot/TruTV de SHADOW OPERATIONS - The Mars Project  (Suite)

------- 

Je suis reconnaissant de tous les commentaires intelligents, y compris ceux provenant de gens qui n’aiment pas le style de TruTV (ou de n’importe quelle sorte de TV !).

Croyez-moi : Kerry et moi en avons longtemps et franchement débattu, entre nous et avec notre réalisateur, supporter de longue date de Camelot et qui était devenu un ami personnel (incidemment, il ne travaille plus pour Fishbowl Productions). Le problème est simple : qui paie les violons veut choisir la musique. En fin de compte, je pense que l’émission est aussi bonne qu’il était possible (en étant réaliste).

La véritable question, c’est : doit-on se faire le champion de l’honnêteté jusqu’au-boutiste et refuser de participer à toute opération commerciale – qui va inévitablement comporter du battage publicitaire, des réclames et des distorsions – et [donc] continuer indéfiniment à parler à une audience réduite, minoritaire ? Après en avoir longuement discuté, nous avons en toute conscience décidé de tenter de toucher un auditoire plus vaste, armés de témoignages convaincants provenant de gens comme Bob Dean, sachant que certains nous critiqueraient. Je pense vraiment que nous avons bien fait.

Nous savions également que dans l’épisode pilote, nous n’aurions peu ou pas du tout notre mot à dire. Nous étions absolument inconnus dans le monde de la TV, et le pilote pouvait facilement moisir dans sa boîte (c’est ce qui s’était produit, pensions-nous). Mais, supposons que TruTV souhaite commander une série. Ce n’est pas hors de question. Nous avons maintenant davantage droit à la parole, et nous pouvons négocier nos propres conditions (telles qu’obtenir un rôle plus actif et celui de producteur exécutif, pour insister sur certains contenus).

De plus, dans la mesure où ce qui a été tourné et édité figure maintenant dans le domaine public, nous pouvons dorénavant utiliser ce pilote pour notre promotion auprès d’autres chaînes. Avant le passage à l’écran, nous étions invisibles et ne disposions pas du métrage pour le montrer à quelqu’un d’autre. Tout a changé. Théoriquement, Kerry et moi, ensemble ou séparément, pourrions être contactés par d’autres chaînes, en ces périodes de bouleversements. Et le rôle de notre agent consiste à nous promouvoir sans vergogne, ensemble ou séparément, auprès de toute personne intéressée.

Pour terminer, il y a quelques commentaires sur YouTube (inévitable !) disant que nous sommes des « vendus intéressés par le fric » (traduction libre de « selling out and cashing in » - NdT). Il est à mettre au crédit d’Avalon que rien de ce genre n’a été reproché ici. Pour la petite histoire (de mémoire, tout ça est déjà si loin !), j’ai gagné quelque chose comme 1 350 $ net, taxe US une fois déduite à la source et frais remboursés. Rien de plus. Une misère, et ça ne nous a pas rendus riches.




10 novembre 2012

Bill Ryan[Traduction du message de Bill, paru le 10 novembre 2012 dans le fil de discussion du Forum intitulé "The Project Camelot/Tru TV pilot episode: SHADOW OPERATIONS - The Mars Project". Pour l'original, voir ici.]
 

L'épisode pilote Project Camelot/TruTV de SHADOW OPERATIONS - The Mars Project 

------- 

Bonjour à tous,


L’épisode pilote Project Camelot/TruTV de SHADOW OPERATIONS (Opérations fantômes) – intitulé « The Mars Project » (Projet Mars) -- est passé à l’antenne le 7 novembre 2012, deux ans après une longue semaine de tournage en Californie, en Arizona, au Nevada et dans l’Utah.


http://youtube.com/watch?v=slQD0rUqbGo

Kerry et moi étions aux anges. Totalement surpris par la décision subite de porter l’émission à l’écran, nous avons également été enchantés de la réaction très positive d’un public critique, qui ne connaissait TruTV que pour ses engagements envers CONSPIRACY THEORY (Théorie du complot), la série de Jesse Ventura.

Reste à voir maintenant si on nous demandera de tourner une nouvelle série par nous-mêmes. La réaction du public y sera pour beaucoup : une chaîne ne se soucie de rien d’autre. Si vous voulez voir Project Camelot davantage à la télévision, merci d’avance d’écrire à TruTV pour les en informer.  

L’épisode montré ici a une histoire. Comme dans tout show télévisé, certaines scènes ont disparu en cours de route. Poussé dans ses retranchements par Kerry, Sean Carroll (le physicien du CalTech) a soudain arraché son micro puis est parti. Cet incident authentique a été coupé, malgré notre souhait de le conserver. Les droits de ce métrage ne nous appartenant pas, nous ne pouvons pas vous montrer cette scène.

L’affrontement avec les gardes chargés de la sécurité est une mise en scène (même si elle a été bien jouée !). L’altercation que nous a rapporté Dave Rosenfeld s’est déroulée exactement comme il l’a décrite, et on l’a réellement menacé. Mais quand nous sommes partis en voiture vérifier si nous pouvions provoquer une expérience similaire, rien ne s’est passé. C’est TruTV qui a exigé la « reconstitution ». D’une certaine façon c’est authentique – dans la mesure où nous savons que cela aurait pu réellement se produire, mais cela n’a pas été le cas. Telles sont les lois du genre en TV-réalité.

La photo de l’énorme barre verticale présentée par Dave Rosenfeld et son témoignage à propos du vaisseau spatial Venture Star (Étoile de l’Aventure) sont 100 % authentiques. Ainsi que tout le reste de l’émission (sauf que, bien sûr, les photos des « tubes martiens » que Gordon Novel nous a montrés, traînent sur Internet depuis des années.)

Après avoir entendu parler du Venture Star, nous avons spontanément téléphoné à Michael Schratt, l’investigateur aérospatial, dont la réponse non moins spontanée a été : WAOUH ! (Nous avons ri : Michael, habituellement prudent et sérieux, a réagi ici avec exubérance et de manière typiquement humaine. Mais comme il ne s’agissait pas d’une séquence d’action, et que nous n’avions rien d’autre à proposer sinon Kerry parlant sur son mobile dans la voiture, on l’a inclus dans l’émission.)

Conformément à ce que tous ceux qui le connaissaient pouvaient attendre de lui, Brian O’Leary s’est montré éloquent, réaliste et brillant dans le passage qu’il a enregistré, où il parle pendant plus de dix minutes du Visage visible sur Mars, et de sa relation avec le spécialiste en imagerie Mark Carlotto, qu’il connaissait personnellement. Il avait été en contact avec ce groupe d’analystes en imagerie à l’époque où le « Visage » avait été identifié.

Cela non plus n’a pas été intégré à l’émission, car les producteurs préféraient se concentrer sur les événements dramatiques qui avaient encouragé Brian à partir en Équateur. (Les événements sont réels, mais amplifiés pour les besoins de l’épisode. Nous voulons sentir le danger, a dit TruTV.) Brian n’aimait pas la manière dont on l’avait représenté dans l’extrait mais, comme tous les autres participants, il avait signé une décharge et n’avait absolument pas son mot à dire sur l’utilisation de ce passage.

On nous pose beaucoup de questions sur Andrew Basiago, dont les affirmations concernant son séjour personnel sur Mars sont maintenant bien connues. Pour dire les choses simplement, nous ne le croyons pas – tout en ne doutant pas de la sincérité d’Andy. (Un autre passage de l’émission qui a été coupé est celui où [le Dr.] Lilian Glass, spécialiste en langage corporel, l’interroge en profondeur, pour conclure devant la caméra qu’Andy croyait absolument tout ce qu’il disait.)

Il faut noter que ma première conversation avec Andy Basiago a duré quatre heures, au téléphone, bien avant que son histoire soit connue de quiconque – c’était en février 2007. Il a longuement parlé d’expériences de téléportation qu’il avait vécues dans son enfance – et il avait même mentionné Mars. Tous ces « souvenirs » lui sont revenus plus tard.

Beaucoup nous demandent pourquoi le témoin-clé de Camelot, Henry Deacon (Arthur Neumann) n’est pas apparu dans l’émission. La réponse est simple : il a refusé d’y participer. Son nom ne pouvait pas non plus être cité sans une décharge de sa part. Il ne pouvait donc pas « faire acte de présence », et Andy Basiago l’a en quelque sorte remplacé. (Henry est RÉELLEMENT allé sur Mars.).

Pour finir, cette émission est un hommage à nos amis, le Dr. Brian O’Leary et Gordon Novel, tous les deux décédés depuis l’enregistrement de l’épisode en août 2010. Je suis persuadé qu’ils auraient tous deux vivement apprécié la réponse positive [du public]. Kerry et moi remercions donc tous les spectateurs qui ont réagi de manière aussi positive et encourageante.



24 septembre 2012

Bill Ryan[Traduction du message de Bill, paru le 24 septembre 2012 dans le fil de discussion du Forum intitulé "What we may be here to do". Pour l'original, voir ici.]
 

La raison possible de notre présence ici 

------- 

Chers tous,

Autant qu’on puisse l’être, je suis persuadé que dans les 6 à 9 prochains mois beaucoup de choses vont se produire, et que ces événements vont nous obliger à enfiler les gilets de sauvetage (action sensée et de routine lorsqu’on vogue sur l’océan), à bien travailler ensemble, et à préserver notre énergie, nos ressources et notre bien-être jusqu’à la fin de la tempête.

Pas plus que de voguer en mer, il ne faut craindre d’essuyer une tempête – il suffit de la maîtriser. Si on veut éviter les tempêtes, mieux vaut ne pas aller en mer du tout. Si nous sommes tous sur cette planète au cours de cette vie, ce n’est pas par erreur. Vous avez choisi d’être ici. Vous êtes en mission.

Avec un bon bateau et un bon équipage, ce n’est qu’une simple aventure... et pour tous, en prime, une épreuve ainsi qu’une expérience profitable.

Cela peut se révéler très amusant. L’affirmation n’est pas anodine. En tant qu’êtres spirituels, nous sommes tous de joyeux dauphins batifolant dans la mer universelle... et nous nous retrouvons parfois pris dans des filets, d’où il nous faut nous évader. Cela aussi fait partie de l’aventure.

Le seul véritable problème est de se rappeler sa mission. Pas facile lorsqu’on souffre d’une amnésie à la Jason Bourne. Cherchez des indices autour de vous : parmi les gens que vous connaissez, ceux que vous rencontrez, les choses qui « vous arrivent », les coïncidences et les synchronicités, dans ce qui vous stimule et dans ce qui accapare votre attention.

Essayez ensuite de deviner pourquoi vous êtes ici, et jetez-vous à l’eau dès maintenant – si vous n’êtes pas déjà bien engagé sur votre voie !

Vous n’êtes pas venu ici juste pour contempler le spectacle. Vous faites partie du film, et vous pouvez en modifier le cours. Voilà pourquoi vous êtes ici !

Posez-vous aujourd’hui ces deux questions :

  • Est-ce que j’accomplis ce que je suis venu faire ici ?
  • En fais-je suffisamment ?
(Incidemment : mes propres réponses à ces questions sont (a) Oui, et (b) Non, on peut toujours faire plus.)


Mes meilleures amitiés à tous

- Bill   


15 septembre 2012

Bill Ryan[Traduction du message de Bill, paru le 15 septembre 2012 dans le fil de discussion du Forum intitulé "A personal reply to someone whose membership application was denied". Pour l'original, voir ici.]
 

Une réponse personnelle à quelqu'un qui s'est vu refuser l'adhésion au Forum 

------- 

Chers tous,

Comme vous le savez, les membres potentiels remplissent d’abord un formulaire en ligne pour adhérer au forum Avalon, puis les modérateurs examinent soigneusement leur candidature. Elle est parfois refusée.

Le message que nous expédions dans ce cas est le suivant :


Cher(e) __________ ,

Un grand merci de vouloir nous rejoindre sur le Forum Avalon.

Veuillez excuser cette lettre standard. Nous recevons un grand nombre de demandes, mais nous ne disposons malheureusement pas de suffisamment de personnel pour pouvoir répondre individuellement à chaque candidat.

Comme nous vous l’avons expliqué lorsque vous nous avez annoncé votre intention, nous acceptons en ce moment très peu de nouveaux membres. Votre demande nous a néanmoins fait grand plaisir.

À la lecture des informations que vous nous avez fournies – souvenez-vous que ce sont les seules dont nous disposons – nous regrettons de ne pouvoir être en mesure de vous créer un compte pour l’instant.

Nous n’ignorons pas qu’il est impossible de bien connaître quelqu’un seulement par une fiche de candidature, et si vous avez l’impression que nous avons commis une erreur ou que nous vous avons mal compris(e), réécrivez-nous (en anglais) à staff@projectavalon.net, nous serons heureux de recevoir votre courriel.

Bien sincèrement,

 

-    Le personnel du Forum Avalon

 

Dans le cas suivant, la personne concernée a répondu par un long message courtois et personnel, nous demandant pourquoi nous l’avions refusée – de manière à apprendre de ses erreurs. Je me suis senti obligé de lui répondre personnellement. Voici ce que j’ai dit. J’ai pensé que cela pouvait intéresser tous les membres du forum.

 

Cher(e) ______ ,

Merci pour votre message. C’est moi, Bill Ryan, qui vous réponds personnellement. J’ai pensé que vous méritiez une réponse plus détaillée. Nous ne voulons pas du tout que vous vous imaginiez que nous vous sommes hostiles, ni que nous avons une opinion négative de vous en tant que personne.

Concernant votre candidature et les informations que vous nous avez communiquées, le problème a été votre insistance sur la Confédération Galactique de la Lumière (FGL) et le fait que (selon vos propres termes) vous ambitionniez « d’ascensionner en 5ème dimension ».

Nous sommes très circonspects, sur ce forum, vis-à-vis des membres (et des nouveaux candidats) qui partagent ces centres d’intérêt et ces croyances – qui ne sont en fait rien d’autre que cela. Il se peut que d’autres forums correspondent davantage à ce que vous recherchez. Sur le Forum Avalon (« où se rencontrent science et spiritualité »), nous considérons ces questions d’un œil critique, et quelques-uns de ceux qui partagent vos croyances se sont fait sévèrement recadrer par d’autres.

Le « recadrage » qu’ont vécu ceux qui croient à la FGL et à l’Ascension n’est pas fait de grossièreté et d’insultes (fortement édulcorées par nos soins) – mais il peut néanmoins se révéler pour vous une expérience très difficile à vivre.

Il ne faut surtout pas en déduire que les ET (et les Semences d’étoile – ou Starseeds) n’existent pas. Au contraire. Il existe de nombreuses civilisations galactiques et certaines d’entre elles communiquent de bien des manières avec les citoyens de cette planète. Les membres de certaines d’entre elles se sont incarnés ici. S’incarner comme humain est un moyen spécifique d’aider la planète sans violer les différents accords de non-ingérence, habituellement respectés (mais pas toujours). Certains de ces êtres se sont incarnés dans la vie actuelle, tandis que d’autres sont ici depuis très longtemps.

L’ « Ascension », dans le sens où le terme est habituellement utilisé, est une fiction New Age. Un système de croyance à part entière. Rien de tel n’arrivera. Il nous faut assumer la responsabilité des dégâts que nous avons causés pendant plusieurs milliers d’années. La planète est en mauvais état, elle est presque devenue une ruine. Au moment où j’écris, un très grand nombre d’espèces sont en train de disparaître. De vastes et multiples portions des océans n’abritent presque plus de vie.

Personne ne va nous tirer de cette situation si nous ne le faisons pas nous-mêmes. Cela fait partie de notre apprentissage. Nous gagnerons ou non la partie. Voilà où est le défi. Le résultat n’est pas écrit d’avance. Aucun ET ne va agir à notre place, bien qu’ils nous aident indirectement de différentes façons.

Il s’agit de notre planète. De celle de personne d’autre. Il s’agit avant tout de responsabilité personnelle.

Avec mes meilleurs souhaits de réussite dans votre parcours – Bill Ryan


15 août 2012

Bill Ryan[Traduction du message de Bill, paru le 15 août 2012 dans le fil de discussion du Forum intitulé "Intel assessment, You Tube, Dr Sal's video, and geomagnetic pole reversal". Pour l'original, voir ici.]
 

Évaluation d'informations confidentielles, You Tube, vidéo du Dr. Sal et inversion géomagnétique des pôles

------- 

Bonjour à tous,

Le 1er juin de cette année, j’ai écrit ce qui suit sur un fil concernant John Kettler :

http://projectavalon.net/forum4/show...l=1#post499117

La masse des renseignements apportés par Henry Deacon, par exemple, est invérifiable. Kerry et moi avons pourtant passé des centaines d’heures avec lui et nous sommes convaincus de sa sincérité et de ses bonnes intentions. Il rapportait de son mieux sa propre expérience pratique de première main.

[-- coupure--]

Les « renseignements » se répartissent en de nombreuses catégories différentes – d’où la pratique habituelle aux agences de classer les infos sur une échelle allant de A1 à F6 – A à F désignant la fiabilité de la source, et 1 à 6 la fiabilité du renseignement apporté par cette source. Les deux éléments sont indépendants. Il est donc possible (mais peu probable) d’avoir une info classée A6, ou F1.

http://en.wikipedia.org/wiki/Intelligence collection_management

Notation de la source

A – Fiable : aucun doute sur l’authenticité, la crédibilité ou la compétence ; les antécédents indiquent une fiabilité totale
B – Habituellement fiable : quelques doutes mineurs sur l’authenticité, la crédibilité ou la compétence ; les antécédents indiquent des informations valables la plupart du temps
C – Plutôt fiable : des doutes sur l’authenticité, la crédibilité ou la compétence, mais a fourni des informations valables dans le passé
D – Habituellement non fiable : de réels doutes sur l’authenticité, la crédibilité ou la compétence, mais a fourni des informations valables dans le passé
E – Non fiable : déficit d’authenticité, de crédibilité ou de compétence ; les antécédents font état d’informations non valables
F – Ne peut être jugé : absence de bases de jugement

Notation du contenu du renseignement

1 – Confirmé : confirmé par d’autres sources indépendantes ; logique en soi, cohérent avec d’autres informations sur le sujet
2 – Probablement vrai : non confirmé, logique en soi, cohérent avec d’autres informations sur le sujet
3 – Peut-être vrai : non confirmé, une certaine logique interne ; en accord avec d’autres informations sur le sujet
4 – Doutes sur la véracité : non confirmé, possible mais pas logique ; pas d’autres informations sur le sujet
5 – Improbable : non confirmé, illogique en soi ; contredit par d’autres informations sur le sujet
6 – Ne peut être jugé : absence de bases de jugement

Des concepts utiles pour évaluer des infos présentées (par exemple) sur You Tube.


*******

Les agences de renseignements opèrent de cette façon afin d’évaluer une large gamme d’informations provenant de diverses sources, connues ou inconnues.

Et c’est aussi ce que nous essayons tous de faire ici.  

Crier au canular et passer à l’affirmation suivante n’est pas forcément ce que ferait la CIA. Ses agents prendraient le temps d’approfondir. Ils sont obligés de le faire. Nous devrions faire pareil.

Considérer qu’on fait preuve de « discernement » lorsqu’on utilise un filtre du type oui/non, vrai/faux permettant soit de claquer la porte, soit de l’ouvrir en grand, ne convient pas non plus. C’est bien trop simpliste. Faire preuve de « discernement », c’est en réalité creuser profondément et examiner tout ce qu’induit l’affirmation, dans ses moindres détails.

Par exemple :

Il y a ici un certain nombre d’hypothèses. En fait juste deux – afin d’illustrer le propos.

1) Sal Conti est Frank Vidal, qui a abusé de la bière avec ses amis, dont l’un a parié qu’il pourrait mettre au point un beau canular, « pour rigoler ». Les renseignements apportés par Frank sont une pure invention et totalement dénués de fondements.
Autre possibilité...
2) Puisque Frank habite Houston, il est indirectement en relation avec des collègues de la NASA. Ils souhaitaient diffuser des informations sur les prochains changements concernant la Terre (c’est en fait de la désinformation, puisqu’une partie est fausse : les 331 jours, et les communications ET) – le script, écrit à son intention par un astrophysicien de la NASA, est ficelé pour permettre un démenti plausible.

Frank, en tant qu’acteur payé à la tâche, est à sec et on lui a donné 25 000 $ pour qu’il fasse son numéro. On lui a ordonné de rester bouche cousue s’il se trouvait démasqué (le transfert de l’argent à son compte a été retardé de quelques semaines, pour s’assurer de son silence). Entre-temps, la manière dont l’information est reçue et traitée dans les médias alternatifs est suivie de près par la NSA.

(De toute évidence il existe d’autres hypothèses. Je vous invite, vous qui lisez ceci, à soumettre les vôtres.)

Voyez-vous pourquoi il peut être important d’examiner ceci plus prudemment ?

Ceci nous fournit un cadre permettant une évaluation plus approfondie de la vidéo Sal Conti. Cela semble être à mon avis un E3. Pas un E6 !

Ma position personnelle : l’information peut se révéler importante, indépendamment de celui qui l’a présentée. Comme Kerry et moi l’avons tous les deux déclaré (et beaucoup semblent avoir négligé la chose), ceci correspond aux informations que nous avons reçues hors micro en octobre 2007.

Je remercie Cidersommerset d’avoir lancé le très valable et très intéressant fil : Magnetic Pole Flip 530,000 Years Overdue & Happening Now? (Un déplacement des pôles magnétiques se produit-il maintenant, avec 530 000 ans de retard ?)

http://projectavalon.net/forum4/show...-Happening-Now

Même aujourd’hui, Mitch Battros, sur Earth Changes Media, diffuse une mise à jour de son bulletin intitulée :
BREAKING NEWS: We Are Witnessing a Pole Reversal "Right Now" (DERNIÈRE MINUTE : Nous sommes « actuellement » les témoins d’une inversion des pôles).

Les amis, cette histoire n’est peut-être pas terminée.


10 août 2012

Bill Ryan[Traduction du message de Bill, paru le 10 août 2012 dans le fil de discussion du Forum intitulé "Reconnecting with alienated family members". Pour l'original, voir ici.]
 

Se réconcilier avec des membres de sa famille

------- 

Chers Tous,

Voici un sujet pour lequel je n’ai aucune expérience personnelle, mais j’ai été dans le passé témoin d’amis qui ont vécu des expériences extrêmement émouvantes, et cela a changé leur vie.

Un moment de crise dans une famille, suivi d’une période (parfois très longue) de rupture des liens, puis les plaies se cicatrisent.

C’est cette expérience qu’a récemment vécue un de mes amis. Une explication sincère et pleine d’humilité liée à la cause du problème, accompagnée d’excuses venues du cœur et acceptées avec gratitude, a créé l’amour et l’apaisement qui ont transfiguré les membres de plusieurs générations de toute une famille – y compris des parents âgés, au crépuscule de leur longue vie, qui n’auraient jamais pensé voir ce jour arriver.

Je l’ai (indirectement) vécu il y a un certain temps, à l’époque où je dirigeais et organisais des stages de développement personnel. Le groupe – composé d’une douzaine de jeunes hommes et jeunes femmes – et moi évoquions le fait que de nombreuses décisions sont simples à prendre. Certaines choses sont faciles à faire... ou à ne pas faire.

Par exemple, ai-je dit : Quand on a faim, il est facile d’aller à la cuisine prendre un petit gâteau ou des sucreries. Ou bien facile de prendre un morceau de fromage ou une pomme.

Voyez-vous, des décisions qui peuvent finir par façonner notre vie sont souvent le résultat d’un choix entre deux gestes faciles.

J’ai ensuite donné l’exemple d’un coup de téléphone. Il est facile de penser à un ami, de regarder le téléphone, et de ne rien faire. Il est facile aussi de le décrocher et de taper 10 chiffres sur le clavier. Comme ceci.

J’ai alors fait semblant de le faire avec mon mobile. Cela m’a peut-être pris 15 secondes, pratiquement sans effort.

Quelques minutes plus tard, alors que la conversation se poursuivait, un des participants, un jeune homme d’environ 25 ans s’excusa discrètement, se leva et quitta la pièce. J’ai pensé qu’il était allé aux toilettes.

Dix minutes plus tard, il n’était pas encore revenu. La conversation du groupe étant toujours intéressante et de qualité, je ne me suis pas préoccupé de son absence.

20 minutes se sont écoulées, puis 30.

Il est finalement rentré après 35 minutes, l’air un peu hébété. Plusieurs des participants ont pris de ses nouvelles, se demandant s’il avait eu un malaise.

Il a jeté un coup d’œil circulaire, puis a respiré un grand coup.

Je viens de téléphoner à mon père. Je ne lui avais pas parlé depuis 13 ans. Puis il s’est mis à pleurer.

Ce fut le déclencheur pour nous tous. Sa vie en a été changée. Et tout ça, parce qu’il avait fait le choix entre deux gestes faciles.




4 août 2012

Bill Ryan[Traduction du message de Bill, paru le 4 août 2012 dans le fil de discussion du Forum intitulé "The Spiritual Conspiracy". Pour l'original, voir ici.]
 

La Conspiration Spirituelle

-------
 

Certains d’entre vous l’ont peut-être déjà vu, mais je ne suis tombé dessus qu’aujourd’hui. On trouve ce texte [en anglais] en différents endroits sur le Net.

Cela pourrait constituer une grande partie de l’énoncé de mission du Forum d’Avalon. Bonne lecture – et soyez inspirés. smile

-------

Sur la surface de notre globe, en ce moment même, font rage la guerre, la violence et la bêtise, et les choses semblent bien sombres. Mais, calmement et discrètement, quelque chose est néanmoins en train de se produire de manière souterraine. Une révolution intérieure est en cours, et certaines personnes sont appelées vers plus de lumière. C’est une révolution silencieuse. De l’intérieur vers l’extérieur. Du sol vers le ciel. Il s’agit d’une coopération mondiale comportant des cellules dormantes dans toutes les nations. Il s’agit d’une Conspiration Spirituelle au niveau planétaire.

Vous ne nous verrez probablement pas à la TV. Vous n’entendrez pas parler de nous dans les journaux. Ni à la radio. Nous ne recherchons pas la gloire. Nous ne portons aucun uniforme. Nous sommes de toutes les formes, de toutes les tailles, de toutes les couleurs et de tous les styles possibles. Nous sommes présents dans tous les pays, dans toutes les cultures du monde, dans les villes, petites ou grandes, sur les montagnes et dans les vallées, dans les fermes et dans les villages, dans les tribus et sur les îles lointaines.

La plupart d’entre nous travaillent anonymement, cherchant non pas à voir leur nom reconnu, mais à ce que la vie soit profondément transformée, en œuvrant discrètement dans les coulisses. On pourrait croiser l’un d’entre nous dans la rue sans même le remarquer. Nous agissons clandestinement, ne nous préoccupant pas de qui en tirera finalement gloire, mais seulement de l’accomplissement de la tâche.

Beaucoup d’entre nous semblent pratiquer une activité normale. Mais c’est derrière l’apparence que se déroule le véritable travail. Utilisant la puissance individuelle et collective de notre esprit et de notre cœur, nous communiquons à tous passion, connaissance et joie. On nous appelle parfois l’Armée Lucide, puisque nous participons tous ensemble à la création d’un nouveau monde.

Nous tenons nos ordres de la SIA (Spiritual Intelligence Agency, ici l’Agence de l’Intelligence Spirituelle), qui nous apprend à lâcher de douces et secrètes bombes d’amour quand les gens ont le dos tourné. Consistant en poèmes, embrassades, musiques, photos, sourires, gentilles actions, films, méditations, prières, danses, sites web, actions militantes, blogs, articles stimulants, en mots et en messages de vérité. Nous nous exprimons de notre manière toute personnelle, à l’aide de nos dons et de nos talents particuliers.

« Soyez l’artisan du changement que vous désirez voir se produire dans le monde », telle est la devise qui emplit nos cœurs. Nous savons qu’elle est la voie vers une profonde transformation. Nous savons, en toute discrétion et en toute humilité, qu’individuellement et collectivement, nous possédons autant de puissance que tous les océans réunis.

Au premier abord, notre travail n’est même pas visible. C’est un travail lent et méticuleux, comme la formation des montagnes. Et pourtant, en combinant nos efforts, des plaques tectoniques entières se trouvent façonnées et déplacées pour les siècles à venir.

L’amour est la religion que nous venons partager. Il n’est nul besoin d’être très instruit ni de posséder des connaissances exceptionnelles pour le comprendre. L’amour naît de l’intelligence du cœur, joyau depuis toujours enchâssé dans le désir d’évolution de l’être humain.

Soyez l’artisan du changement que vous désirez voir se produire dans le monde. Personne ne peut le faire à votre place. N’oubliez pas, cependant, que nous sommes tous là pour vous y aider. Nous recrutons actuellement.

Peut-être viendrez-vous nous rejoindre – peut-être l’avez-vous déjà fait. Car, dans cette conspiration spirituelle, tous sont les bienvenus, et tous sont aimés. La porte demeure toujours ouverte.
[Fin de la traduction du document cité]


19 juillet 2012

Bill Ryan[Traduction du message de Bill, paru le 19 juillet 2012 dans le fil de discussion du Forum intitulé "Avalon event in Saint-Gobain, France, 11 August (Canceled - see Post #12)". Pour l'original, voir ici.]
 

Une manifestation Avalon à Saint-Gobain (France), le 11 août - Annulée

-------
 

Bonjour à tous,

Notre sponsor français vient de retirer son soutien – pour raisons personnelles – et de ce fait la manifestation prévue ne pourra avoir lieu.

Avec plus de temps devant nous, nous aurions pu trouver une solution à ce problème. Mais au moment où j’écris, il ne reste que 23 jours, ce qui concrètement ne nous laisse aucun moyen de trouver une solution de repli.

Je souhaite toujours venir rencontrer en France mes nombreux amis (anciens ou récents !) et y faire un exposé. Comme je l’ai écrit hier dans le post juste au-dessus, Marcel Messing était prêt à participer dans les plus brefs délais.

En cas de nouveau séminaire, soyez sûrs que je préviendrai tous ceux qui m’ont contacté. Il ne se déroulera certainement pas à St-Gobain, mais très probablement à Paris ou à Bruxelles – deux endroits beaucoup plus faciles d’accès. Je transmets mes sincères excuses à tous ceux qui, comme moi, attendaient cet événement avec impatience.



2 juillet 2012

Bill Ryan[Traduction du message de Bill, paru le 2 juillet 2012 dans le fil de discussion du Forum intitulé "Avalon event in Saint-Gobain, France, 11 August". Pour l'original, voir ici.]
 

Une manifestation Avalon à Saint-Gobain (France), le 11 août

-------
  Chers Amis,

J’ai été invité à prendre la parole en août, à Saint-Gobain (France). La date n’a PAS ENCORE été confirmée, mais ce sera très probablement le samedi 11 août.

Saint-Gobain est situé entre Paris et Bruxelles (à 140 km de Paris et 220 km de Bruxelles) :

https://maps.google.com/maps?q=saint-gobain+france

Cette manifestation m’a été suggérée par un supporter de Camelot et d’Avalon qui habite en France. Nous n’en parlons que depuis quelques jours, mais il est très enthousiaste et s’est généreusement engagé à couvrir mes frais de voyage depuis l’Équateur... ce qui rend la chose possible.

1) Il nous faut une équipe sur le terrain pour contribuer à l’organisation de la manifestation – et qui soit également présente ce jour-là. Une équipe qui inclue quelqu’un qui puisse traduire en alternance mon anglais en français (mais PAS en traduction simultanée).

2) Il me faut un ou plusieurs traducteurs pour m’aider à communiquer avec le sponsor de la manifestation (qui ne parle pas bien anglais, et mon français n’est pas terrible ). Cela pourrait se dérouler au moyen d’un chat sur Skype (de façon que la traduction en temps réel puisse se faire par écrit.)

3) J’ai besoin d’un ou plusieurs traducteurs pour m’aider à répondre aux questions par e-mail/courriel concernant l’événement (je créerai une adresse e-mail spécialement pour l’occasion.).

Je posterai les mises à jour ici, sur ce fil, y compris la confirmation de la date et du lieu, et tous les détails nécessaires.

J’ai aussi expédié ce message aux membres de l’Avalon Translation Project (dont la composante francophone est particulièrement représentée). Vous trouverez ici leur page très complète :

http://projectavalon.net/lang/fr/flag.html

Pour toute demande d’information, offre d’assistance, quelle qu’elle soit, ou pour annoncer votre intention d’y assister, merci de me contacter ici par message personnel et/ou par e-mail/courriel à bill@projectavalon.net, en indiquant en objet, dans les deux cas : SAINT-GOBAIN EVENT.

Mes meilleures amitiés à tous – Bill

Saint-Gopain_map



2 juillet 2012

Bill Ryan[Traduction du message de Bill, paru le 2 juillet 2012 dans le fil de discussion du Forum intitulé "From Bill Ryan - the Ultimate Hypothesis" (messages 141 et 145). Pour l'original, voir ici et ici.]
 

De Bill Ryan - l'Hypothèse Ultime (Suite)

-------

(Message N°141)

QuotePosté par RMorgan (ici)

(Extrait) (...) Tout ce que je souhaite, c’est de répondre à cette simple question : pourquoi la Lune ?

Cette hypothèse, pour l’instant, n’a pas beaucoup de sens à mes yeux...



La seule réponse que je puisse donner à cela c’est que Dan Burisch (Kerry et moi avons eu l’occasion de le connaître plutôt bien – et il n’était certainement pas fou) n’a cessé d’expliquer que, dans l’Histoire des humains du futur, la race humaine s’est en quelque sorte scindée :

-- une moitié est demeurée sur notre planète, sous terre, pour survivre à la catastrophe qui s’y est produite ;
-- et l’autre moitié a quitté la Terre, d’abord pour la Lune, puis pour Mars, avant de finalement se fixer à nouveau, loin de là, du côté d’Orion.

Le groupe qui a fini à Orion a évolué en une race très avancée, empreinte de spiritualité – « des gens merveilleux », pour utiliser les mots mêmes de Dan. Il n’en a rencontrés que deux ou trois fois.

Le groupe qui est demeuré sur Terre avant de finalement partir, a vu son génome subir des dégâts, et une des raisons de leur retour à notre époque était d’essayer de réparer le dommage causé, en partant du capital d’ADN encore intact que nous avons tous en nous.

Dans l’intervalle, le groupe d’Orion est revenu à temps pour essayer d’éviter la catastrophe – en convaincant les scientifiques militaires de retirer de la circulation tous les appareils du type Looking Glass (Miroir) et toutes les Portes des Étoiles (Stargates), qui avaient causé le problème. Ils avaient créé par inadvertance des phénomènes spatio-temporels accentuant l’influence sur la Terre d’une certaine forme d’énergie dans laquelle le système solaire allait bientôt passer.

Tout ceci, selon Dan (qui relayait ce qu’il avait appris (a) directement, par Chi’e’lah, son contact extraterrestre et (b) par des physiciens de Majestic), était à l’origine du déplacement des pôles. Dan est certain que cela a effectivement été accompli, et que la catastrophe a bien été évitée.


(Message N°145)

QuotePosté par Bill Ryan (ici)
Tout ceci, selon Dan (qui relayait ce qu’il avait appris (a) directement, de Chi’e’lah, son contact extraterrestre et (b) de physiciens de Majestic), était à l’origine du déplacement des pôles. Dan est certain que cela a effectivement été accompli, et que la catastrophe a bien été évitée.

QuotePosté par Operator (ici)

Bonjour Bill,

Je suis maintenant un peu perplexe... D’un côté nous avons des données indiquant que la catastrophe a été évitée, mais de l’autre vous semblez prédire :

a. qu'il existe encore une bonne raison pour que l’élite parte 
b. que cela va se révéler un grand problème (une catastrophe ?).

Pouvez-vous [nous] en dire un peu plus là-dessus ? Merci...



Bonne question. Les renseignements cités dans mon post d’ouverture sont tous rassis – jusqu’à un certain point.

  • « Victor » a fait sa déclaration finale en 2008 ;
  • « Dutch » a seulement été au courant de ce qui se passait il y a très longtemps (il n’a participé au programme qu’un an) ;
  • Henry Deacon, qui nous a parlé pendant toute la période 2006-2008, n’était plus au courant après 2005-2006 ;
  • Les informations de George Green, reçues du gouverneur du Colorado, dataient des années 70 (je l’ai vérifié avec lui il y a deux ou trois jours) ;
  • « Charles » transmettait des bribes d’informations sur les plans de l’élite, qu’il avait entendues de manière fragmentaire sur de nombreuses années.

Dan Burisch (avec lequel nous avons longuement parlé, en privé ou devant un micro, pendant toute la période 2006-2008), lui, était réellement au courant des choses. Il a toujours affirmé que l’évaluation des données Looking Glass avait permis de conclure qu’il demeurait une probabilité de 19 % que le pire scénario puisse se produire, ce chiffre de 19 % étant sûr à 85 %. Afin de comprendre ceci dans toute sa complexité, lisez http://projectavalon.net/lang/fr/big_picture_fr.html.

Comme j’en ai fait plusieurs fois la remarque à Dan, on pouvait encore comparer ça à jouer la Terre à la roulette russe avec une seule balle dans le revolver au lieu de 5. Les chances sont bonnes – mais pas les meilleures possibles.


30 juin 2012

Bill Ryan[Traduction du message de Bill, paru le 30 juin 2012 dans le fil de discussion du Forum intitulé "From Bill Ryan - the Ultimate Hypothesis". Pour l'original, voir ici.]
 

De Bill Ryan - l'Hypothèse Ultime

-------

Hier, j’ai écrit ici :

Honnêtement, je ne sais pas encore quoi faire de tout ceci, mais je rassemble et évalue soigneusement certaines preuves qui semblent suggérer que les contrôleurs du monde se préparent peut-être à quitter la planète. Non pas pour s’exiler, mais plutôt comme on quitte un navire dont on croit qu’il va couler sans espoir raisonnable de sauvetage.

Rappelez-vous : pour eux leur responsabilité consiste à protéger (et diriger / contrôler / exploiter) le génome humain... et non pas à se préoccuper des individus, dont ils se soucient à peu près autant qu’un éleveur se soucie du destin de chacune de ses vaches dans un vaste troupeau.

Tout ce que souhaite l’éleveur, c’est que son affaire marche. Il ne ressent aucune compassion pour les vaches qui souffrent, qui sont malades ou qui vont à l’abattoir. Ce n’est pas son problème. Son objectif est totalement différent.

Ce scénario n’est pas aussi ridicule ni aussi impossible qu’il le paraît. J’ai une demi-douzaine de points de données, dont chacun est à prendre au sérieux, qui suggère cela, et ils s’imbriquent les uns dans les autres. Je n’en dirai pas plus pour l’instant, parce que c’est absolument terrifiant. J’ai l’intention de préparer une sorte d’exposé et de le soumettre ensuite à l’observation et à l’analyse... Nous sommes tous dans le même bain, les copains !
 

QuotePosté par Whiskey_Mystic (ici)

Bill, cela ferait un chouette nouveau fil de discussion quand vous aurez réuni vos données.

 

C’est fait. Les voilà.


Voici une liste de points importants :


1 ---
L’interview de « Dutch » sur cette page :
http://golden-rule.org/2012/04/24/ro...ws-the-whistle

Téléchargez la vidéo ici :
http://videos.videopress.com/AOFRod3...manwmv_dvd.mp4
ou ici :
http://projectavalon.net/resources/D...nterview_1.mp4 (595 Mo)

Deux commentaires :

a) l’intervieweur est un nouveau membre de ce forum. (Bienvenue !) (http://projectavalon.net/forum4/memb...TheGoldenRule1)

Je serais enchanté de le voir s’exprimer ici.

b) « Dutch » n’est pas très loquace et ne sait pas grand-chose. Mais, comme on dit, il sait ce qu’il a vu et vécu. Je suis convaincu qu’il dit la vérité.

Il a indiqué qu’une de ses tâches consistait à charger physiquement du matériel à bord d’engins aériens très perfectionnés, classés secrets, dans le cadre d’un projet d’installation d’une base sur la Lune destinée à être un refuge pour l’élite mondiale.

Ne tenez pas compte de sa manière de présenter les choses et de s’exprimer (ni de certaines de ses spéculations)... et rappelez-vous qu’une ou deux autres personnes d’importance ont également déclaré que les visiteurs de Roswell étaient des voyageurs temporels, ce dont je suis passablement convaincu depuis des années. Pour moi c’est une confirmation importante car elle est mentionnée par très peu d’autres témoins. Je reviendrai là-dessus ultérieurement.



2 ---
La seconde interview de « Victor » - ici :
http://youtube.com/watch?v=EEFJ_C-wdlw (1ère partie)
http://youtube.com/watch?v=aMVdaQox308 (2ème partie)

« Victor » a décrit, empli d’une amertume sincère, la façon dont l’élite projetait de quitter la planète – quelque temps avant un événement catastrophique qu’ils s’attendaient à voir se produire avant 2017.


3 ---
Lors de son premier appel sur Skype (le 1er août 2010), « Charles » m’a dit que l’élite se préparait à quitter la planète – après l’avoir transformée en « toilettes » (c’est le mot qu’il a utilisé).

Il m’a déclaré ne pas VOULOIR voir la Terre transformée en toilettes. (C’est proche d’une citation exacte, faite de mémoire à partir de mes notes, et qu’il me faut vérifier : elles ne sont pas archivées en ligne.)

Indépendamment de tout jugement sur la série complexe d’événements qui ont suivi, ce premier appel (et le second, 6 jours plus tard) contenait très probablement des informations exactes, crédibles et des données de bonne foi.

Tout comme « Dutch » ci-dessus, « Charles » ne savait pas vraiment grand-chose, et d’ailleurs N’AFFIRMAIT PAS en savoir long – mais il était sûr de ce qu’il avait vu et vécu. Je reste convaincu que la plus grande partie des informations qu’il a communiquées de bonne foi, lors de ces premiers contacts, étaient valables.


4 ---
George Green – que je connais plutôt bien (j’ai dîné avec lui hier soir) – n’a jamais fait allusion, dans aucune de ses interviews ni aucun de ses séminaires, à l’élite se préparant à quitter la planète. J’ai saisi l’occasion de le lui demander directement, et il m’a simplement répondu : « C’est possible. »

Au début de son interview à Camelot d’avril 2008 – qui est une très bonne interview – George déclare effectivement, d’après une conversation et des contacts de première main, que les membres de l’élite « ont leur billet » : le gouverneur du Colorado de l’époque lui a dit en privé que les « billets » en question menaient à un refuge souterrain dans l’hémisphère sud.

Que ces billets soient à destination d’une ville souterraine adaptée à un long séjour, ou à destination d’une base lunaire, le petit nombre de lanceurs d’alertes ou de défections s’explique par le fait que tous les initiés privilégiés savent très bien que s’ils ne respectent pas le protocole, le billet, le leur comme celui de leur famille, sera annulé.

J’ai de nouveau posé la question à George hier soir, et il m’a confirmé que c’était exact à 100 %.


5 ---
Dan Burisch a toujours évoqué l’existence d’ « une Arche sur la Lune ». Cf. http://projectavalon.net/lang/fr/da...ript_2_fr.html

Il parle de la Ligne temporelle 1 (très probablement la nôtre) et de la catastrophique Ligne temporelle 2 (que nous pouvons avoir évitée).

Voici la citation exacte :

Dan : Ils quittent en fait la Terre les premiers. Les J-Rods, ou leurs précurseurs, restent sur Terre une longue période, bien plus de 24 000 ans après l’époque de la transition, 24 000 ans à partir de maintenant. Parce qu’ils avaient à peu près 24 000 ans d’avance sur nous quand ils se sont écrasés à Roswell en 1947. Eux, c’était les « 24 ». Ils restent. Les Orions partent les premiers là-bas.... après le rétablissement d’une société à la surface du globe... on remet en route la technologie, etc... ils déménagent pour le lieu où se trouve l’Arche.

Kerry : Qui est où ?

Dan : Sur notre corps céleste le plus proche, la Lune.

Kerry : La Lune.

Dan : Où exactement sur la Lune, je ne vais pas le dire.

Kerry : OK. Bon, ça correspond à...

Dan : À cause de la nécessité de se protéger au cas où la Ligne temporelle 1 rejoindrait la Ligne temporelle 2, en contradiction avec ce qu’on m’a dit. Et je ne veux pas être celui qui donne de fausses informations.

Kerry : Bon... OK, mais vous dites que les Nordiques vont quitter la Terre si la catastrophe se produit. Et même sans ça.

Dan : Ils partent plus tard.

Kerry : Après la catastrophe.

Dan : Probablement plusieurs milliers d’années après.

Kerry : Plusieurs milliers d’années.

Dan : Oui, ils partent vivre sur la Lune.

Kerry : Oh, j’avais l’impression que vous disiez qu’ils allaient [se réfugier] à bord de vaisseaux spatiaux ou autres.

Dan (fait non de la tête) : Non, pas vraiment. Ils partent habiter la Lune quelques milliers d’années plus tard, au moyen d’engins spatiaux. Ils vont là où se trouvait l’Arche et recréent une nouvelle communauté. De là ils vont s’établir sur Mars. Puis ils quittent Mars pour Orion.



6 ---
Henry Deacon a toujours affirmé qu’il ne fallait jamais mettre en danger le programme spatial secret, « parce que l’avenir de la race humaine peut en dépendre. » Kerry et moi nous remémorons clairement une conversation, de décembre 2008, où Henry s’en est trouvé très affecté et où il a clairement insisté là-dessus.

Au cours d’autres conversations (lors de multiples réunions et de très nombreuses heures de discussion), il a décrit et confirmé l’existence d’un inquiétant enchevêtrement de lignes temporelles entrelacées, où chaque effort (de la part des ET, des humains du futur ou des nôtres) aggravait les problèmes et compliquait les choses.

Il nous a indiqué qu’aucun de ces problèmes n’avait encore été résolu. Il nous a dit que ces problèmes de lignes temporelles remontaient loin dans l’histoire humaine et « impliquaient nos ancêtres ».

Et aussi qu’il avait connaissance de l’existence de QUATRE lignes temporelles principales (et non deux, comme chez Dan Burisch) – dont une authentiquement catastrophique, avec pour conséquence dans six mille ans une Terre presque déserte et où la vie avait pratiquement disparu.

Henry avait également confirmé que les visiteurs de Roswell étaient des voyageurs temporels humains venant du futur (cf. http://projectavalon.net/lang/fr/big_picture_fr.html). Il n’en démordait pas, et déclarait qu’il le savait par des briefings qu’il avait lus et/ou auxquels il avait assisté. La seule différence entre son récit et celui de Dan Burisch (qui avait pratiquement raconté la même chose) étant que, pour Dan, les visiteurs provenaient de 24 000 ans dans l’avenir alors qu’Henry avait dit, sans l’affirmer, qu’à son avis ils étaient originaires d’une époque un peu plus récente.

Dan et Henry ne s’étaient jamais rencontrés, n’avaient jamais communiqué, et lorsque nous avons fait la connaissance d’Henry, il ignorait l’existence même de Dan. Ces confirmations se sont toujours révélées d’une extrême portée pour Kerry et pour moi.

Et nous avons maintenant le témoignage de « Dutch »... Voir ci-dessus.


7 ---
Pour terminer voici quelques remarques, aussi déplaisantes que possible. Je les présente comme des points à considérer pour ceux qui ont envie de ce qu’Einstein appelait « une expérience de réflexion ».


a) Une raison possible au fait que l’élite PERMET tout simplement que la Terre et son écosystème merveilleux, équilibré, incroyablement complexe et sophistiqué, soient saccagés, peut très bien être qu’ils s’en moquent désormais, puisqu’ils ont de toute manière l’intention de la quitter. Cela paraît terriblement logique. Un peu comme quelqu’un qui a l’intention de déménager et qui laisse sa maison se délabrer. Pourquoi se soucier des réparations ?

b) Le scénario le plus horrible : l’abandon de la Terre peut se révéler être l’ultime sacrifice humain de masse dédié à leurs « dieux » démoniaques.


En résumé – ce qui précède doit être vu à la lumière de ce que dit si bien David Wilcock (dans notre première Conversation sur l’Avenir, de mars 2008) :

« Les Illuminati sont persuadés que Dieu est absent. Si Dieu avait été présent, Il les aurait empêché d’agir. Mais Il ne les a PAS arrêtés – en conséquence de quoi ils ne croient pas à son existence. En son absence ils vont donc prendre la place de Dieu. » (Je paraphrase, de mémoire.)

Ceci correspond tout à fait à la rhétorique, aussi fictive qu’impressionnante, de Peter Weyland dans TED 2023 : « Maintenant nous sommes les dieux. »

http://youtube.com/watch?v=kFix7xIwrQg

C'est aussi exactement dans la ligne de ce que « Charles » m’a si clairement affirmé le 1er et le 6 août 2010 : que les « expérimentateurs » (les bio-ingénieurs ET qui ont créé la race humaine) n’interviendraient pas, quoi qu’il advienne de leur expérience. Et maintenant les contrôleurs humains, à qui on avait en quelque sorte confié la direction de la planète au nom des expérimentateurs, s’étaient accidentellement approprié la technologie ET (volée aux voyageurs temporels humains qui remontaient le temps pour nous aider mais qui, en lieu et place, s’étaient écrasés ici et s’y étaient trouvés bloqués – ce qui n’avait jamais été leur intention). Ils étaient actuellement en mesure de s’échapper de la zone d’expérimentation, en se rendant compte qu’on ne pourrait pas les en empêcher.

« Charles » a indiqué que, du point de vue des ET, l’expérience avait vraiment mal tourné – mais quoi qu’il arrive, qu’ils n’interviendraient pas, et [qu’ils se contenteraient d’]observer le déroulement des événements.

Ce qui PEUT leur offrir une possibilité d’intervention, sans enfreindre le protocole cosmique, c’est de s’incarner parmi leurs sujets d’expérimentation – c’est-à-dire parmi nous. Si, en lisant ceci, vous vous sentez émus, interpelés par ce fil de discussion et ces concepts puissants et perturbants, vous pourriez être vous-mêmes un de ceux qui se sont incarnés ici dans le but précis de changer le cours des choses... depuis l’intérieur. Il se peut que cela soit impossible à faire de l’extérieur.

Je suis sincèrement ouvert à toute critique intelligente et circonstanciée de ce qui précède.



29 juin 2012


Bill
                    Ryan[Traduction de la réponse de Bill, parue le 29 juin 2012 dans le fil de discussion du Forum intitulé "Drake: Updates, clarifications and more" (messages N°2608 et N°2610). Pour l'original, voir ici et ici. Les références personnelles ont été retirées du document traduit.]
 


Objet : Drake : mises à jour, explications et autres

-------

(...) J’ai le devoir et la responsabilité de signaler les i