Chercher

__________________________________________________________

Le Grand Dessein : Une hypothèse

Janvier 2010

Cliquez ici pour la version PDF de ce texte (4 pages)

Cette page est une traduction d'une publication originale de Project Camelot

 

Ce document est un résumé détaillé de notre compréhension actuelle, provisoire, des problèmes centraux en relation avec la présence des visiteurs et les changements possibles au niveau planétaire qui nous attendraient.

Par sa nature même ce sujet est versatile et peut être révisé à tout instant au fur et à mesure que le « grand dessein » se précise et se clarifie. Ce document entend aussi provoquer la réflexion et invite les lecteurs à faire leur propres recherches et à se livrer à leurs propres analyses. Ce serait extraordinaire que chaque détail soit correct.

La plupart de ces informations sont aussi disponibles sur ce site (sous la forme d’une interview ou sur les pages d'Henry Deacon), de même qu'ailleurs, mais le résumé ci-dessous peut constituer un synopsis utile dans une optique de discussion.



La Catastrophe de Roswell

Les visiteurs de Roswell étaient des humains du futur1. Ils ne venaient pas d’une autre planète2, mais d’une Terre future – « marchant » (qui est un meilleur terme que « voyageant ») dans le passé en 1947 pour essayer de régler des problèmes qui s’étaient produit au cours de leur histoire3. Leur mission était de changer leur passé en créant une branche alternative de leur propre ligne temporelle, pour que certains événements – qui nous arriveront dans un  futur très proche –  ne se produisent pas.

Les visiteurs de Roswell prenaient part à une mission purement altruiste. Ils n’étaient pas obligés de faire cela, mais ils ont choisi de le faire… par sympathie. Mais leur mission se termina de façon catastrophique – non seulement parce qu’ils se sont écrasés (un accident causé par un radar de haute énergie – l’armée s’en est rendu compte plus tard et en a fait une arme), mais parce qu’ils avaient avec eux un appareil qui était leur unique moyen d’orientation dans le temps et dans l’espace pour revenir chez eux, dans leur propre temps.

L’appareil était une petite boîte, hautement avancée et multifonctionelle par nature, plus petite que le « Looking Glass » (miroir) que Dan Burisch4 et Bill Hamilton5 décrivent avoir été utilisé par la suite par les scientifiques de l’armée dans diverses expériences. Lorsque la boîte a été reçue et examinée par l’armée, ce fut une catastrophe en soit. Cela rendit le problème temporel encore pire à la fois en introduisant la technologie du portail temporel au mauvais moment… et à la fois en informant l’armée de ce qui adviendrait par la suite.

On ne peut qu’insister sur la dimension calamiteuse de l’incident de Roswell. Ce fut un revers majeur, précisément au moment où débutaient les projets des humains du futur pour tenter de régler le problème temporel. L’acquisition d’un appareil tel que celui que possédaient les visiteurs de Roswell aurait immédiatement altéré la ligne temporelle que les futurs humains voulaient modifier au départ… Il existerait donc deux lignes temporelles à réparer, au lieu d’une seule.

NOAA, « Dark Star », et le réchauffement planétaire

Une petite organisation au sein de la NOAA (la National Oceanic and Atmospheric Administration – l’Administration océanique et atmosphérique nationale) est au courant de ce que les scientifiques appellent souvent le « second soleil ». Il s’agit d’un objet astronomique massif, probablement une naine brune6, qui parcourt une orbite elliptique longue autour de notre Soleil, fortement inclinée par rapport au plan des autres planètes. Pour nous accorder avec les autres scientifiques7, nous allons la designer « Dark Star » (Étoile Sombre).

La « Dark Star » (Étoile Sombre) s’approche en ce moment et cela cause des effets de résonance sur notre étoile de diverses manières8. Ceci est la cause du réchauffement de toutes les planètes, pas seulement de la Terre9. Cette information est classifiée mais est connue depuis un certain nombre d’années10 déjà.

Cette affaire est liée à la catastrophe de Roswell décrite ci-dessus. Les problèmes que les humains du futur tentaient de résoudre étaient multiples mais  comprenaient principalement un évènement déclenché par une augmentation massive de l’activité solaire á un point dans notre futur proche.

Nous insistons fortement sur le fait que cet évènement est seulement possible (ayant été observé par les appareils « le Looking Glass » (miroir) dans un futur possible) …et, important, est pour le moment considéré comme peu probable11.

L’augmentation de l’activité solaire est causée seulement en partie par la « Dark Star » (Étoile Sombre) ; de multiples facteurs sont en jeu. Et ils sont complexes. Certains sont à l’œuvre à l’échelle galactique12 et sont associés à des phénomènes naturels, périodiques, que la Terre a déjà connus de nombreuses fois dans le passé. Ce qui rend la situation actuelle si particulière c’est la conjugaison de facteurs très sérieux – les émissions de carbone13, la surpopulation et notre propension à organiser des guerres14 – qui en se combinant avec ces activités solaires cycliques importantes vont menacer simultanément notre bien-être et celui de la biosphère.

Les événements à grande échelle sont imparables. Il n’est toujours pas clair de savoir quand l’augmentation massive de l’activité solaire devrait avoir lieu – mais selon notre compréhension il s’agit d’un événement imminent, qui se produira dans prochaine décennie. Même si le problème a été considérablement exagéré, il est impossible de ne pas voir que l’an 201215 tombe bien au milieu de cette « courbe en cloche » de probabilité.

Ce qui est possible, cependant, c'est de minimiser les effets de l’événement solaire. Des données évaluées du « miroir » ont permis de conclure qu’il y a  19% de chance de voir le pire scénario se produire, avec une confiance de 85% que le chiffre de 19% soit correct16. Il semble qu’on en soit sorti… Cependant, indépendamment de la ligne temporelle dans laquelle nous nous trouvons, de problèmes graves nous attendent avec les crises qui s’accumulent (exacerbés par l’activité solaire).

Protection : Bases Souterraines, Projet « Preserve Destiny », et la Colonie Martienne

Les lecteurs auront probablement établi le lien avec les milliers de milliards de dollars dépensés17 par les différentes agences militaires dans des bases souterraines situées dans de nombreux pays différents18. Etant donnée la possibilité d’une extinction de masse imminente19, une personne cynique argumenterait que c’est une utilisation intelligente de nos taxes pour assurer la survie d'au moins quelques humains20.

D’autres lecteurs verront la relation entre ce scénario potentiel et l’histoire décrite par Dan Scherman21, d’une façon franche et sobre, en ce sens qu’il aurait été formé comme « communicateur intuitif » dans le cadre d’un événement futur inconnu où tous les outils de communication électronique auraient été rendus inutilisables22. Le projet dont il faisait partie s’appelle le projet « Preserve Destiny » (Destinée préservée)… un titre qui nous fournit un bon indice sur ce dont il s’agit en réalité23.

Les chercheurs qui ont examiné les affirmations de l’infâme série télé « Alternative 3 » 24 ont conclu que l’émission était un canular. Il existe des preuves claires montrant que l’émission présentait des événements fictifs. Cependant, il apparaît qu’il pourrait s’agir d’une désinformation accidentelle plutôt que d’un canular. Certains événements décrits dans l’émission25 sont nettement similaires au scénario présenté ici.

Parmi ces éléments, on trouve l’existence d’une importante base sur Mars, établie au début des années 60 et ravitaillée par des « stargates » (portes des étoiles)26 ainsi qu’un programme spatial avancé et classifié sous le nom de code « SOLAR WARDEN » (Surveillant Solaire)27. La base sur Mars possède apparemment de nombreuses fonctions28 mais il y a certainement parmi celles-ci celle d'assurer la survie de l’espèce humaine en cas de problème sur notre planète mère.

Qu’est ce qu'on peut faire ?

Comme ça été écrit ci-dessus, les événements majeurs cycliques qui doivent se produire sont imparables. Ni par nous, ni par aucune autre race, quel que soit son niveau technologique. Mais on peut en mitiger certains effets. Beaucoup de choses restent sous notre contrôle. Mais l’horloge tourne : les émissions de carbone n’aident en rien13 ; les guerres organisées et orchestrés rajoutent au chaos14, et les nouvelles maladies et pandémies possibles29 peuvent être contrôlées si nous travaillons en équipe.

Cet avertissement n’est pas différent de celui qui a été donné par différents messagers au cours des dernières années, mais nous plaçons tout cela dans un contexte où les enjeux sont plus importants que ce qui est normalement reconnu. Il est possible de travailler ensemble de façon à faire la différence au cas où l’avenir de la race humaine devait aller dans le mur.

A un niveau individuel, d'autres choses sont possibles. Michael St Clair30 dit simplement : trouvez un endroit sûr, et faites le maintenant. Nombreux sont ceux qui partagent ce point de vue. Il serait judicieux d’éviter de vivre sur la côte, dans une zone de faible altitude, dans une zone de faille sismique, dans les grandes villes ou à proximité de volcans. L’eau potable sera probablement un problème majeur. Avec la folie des guerres orchestrées menaçantes, certains analystes considèrent que l’hémisphère sud (l’Australie ?) est plus sûr que celui du nord.

Il faut se souvenir que le réchauffement de la planète frappera dans un futur proche. Le Gulf Stream31 pourrait s’éteindre, plongeant l’Europe dans un gel profond. Plus la Terre se réchauffe, plus l’évaporation marine est importante, donc il faut s’attendre à des ouragans du style de Katrina (à l’Ouest) et des cyclones (à l’Est – même si c’est fondamentalement la même chose), ainsi que des perturbations climatiques extrêmes partout.

Il y a une approche métaphysique aussi. Lynne McTaggart32, dans son nouveau livre « The Intention Experiment : using your thoughts to change your life » (L’expérience de l’intention : utiliser vos pensées pour changer votre vie) argumente, comme elle l’avait fait dans son ouvrage antérieur, « The Field » (Le Champ), que la conscience est un facteur qui peut affecter et qui affecte les événements de grande ampleur. Nous partageons chaleureusement cet avis. Les champs morphiques33 – gabarits et plans de manifestation qui doivent encore  se réaliser - sont aussi invisibles que puissants et influents ; et la résonance morphique est aussi soumise à la force de la pensée34.

Il est aussi possible de « s'attacher » à une ligne temporelle optimale (la moins mauvaise)… Cependant il n’existe pas de mode d’emploi avec les moyens mécaniques pour y aboutir. Les méthodologies spirituelles comme les différentes formes de méditation ou de yoga, le bouddhisme, le soufisme et le chamanisme peuvent aider ici. (Il ne s’agit pas d’une liste exhaustive et on peut inclure les religions majeures. La prière, si elle est correctement comprise et appliquée par un esprit mature et conscient, est certainement capable de faire des miracles.)

Les temps changent, et la conscience globale (en réalité, un vaste champ morphique) croit progressivement. La vraie question est : à quelle vitesse ? Le seul moyen d’obtenir un effort concentré est que les intentions fortes et optimistes de chacun d’entre nous soient ajoutées au concept d’un résultat positif. Et comme toutes sortes de gymnastiques spirituelles et mentales, cela doit être réel : il ne faut pas faire semblant.

Note de bas de page:

  1. Cette information a été rapportée par Dan Burisch. Voir notre page d’entrevues ainsi que le site de Dan Burisch.
    Tous les visiteurs ne sont pas des voyageurs temporels. Il existe vraiment beaucoup de races qui visitent cette planète actuellement, beaucoup d’entre eux étant de véritables extraterrestres. Le nombre déclaré varie, mais un témoin respecté le Sgt. Clifford Stone, par exemple, évoque le chiffre de 57. D’autres témoins ont rapporté un nombre du même ordre de grandeur.
    Les motivations des visiteurs varient de la même façon que l’ordre du jour des hommes. On peut sûrement supposer que certains d’entre eux  sont bienveillants et altruistes, que d’autres sont mauvais et intéressés, et que d’autres encore ont des programmes qu’on ne peut que deviner et qui pourraient se situer au-delà de la compréhension humaine.
  2. Selon Burisch, certains visiteurs ultérieurs étaient des humains du futur (à ce temps futur) basés sur d’autres planètes, et plus longtemps sur la Terre future.
  3. Il s’agit d’un sujet complexe. D’après Burisch, certains humains du futur sont bienveillants, alors que d’autres veulent en réalité s’assurer que l’histoire ne soit pas modifiée ; voir note 23 ci-dessous.
  4. Dan Burisch a fait des représentations détaillées et techniques, de mémoire, de l’appareil « miroir » qu’il a connu. Nous publierons celles-ci aussitôt que nous aurons l’autorisation. Henry Deacon dit qu’il n’a jamais vu ou travaillé avec la forme de « miroir » décrite par Burisch, et par conséquent n’est pas en position de confirmer.
  5. Bill Hamilton décrit « le Looking Glass » (miroir) en détail sur cette page de son site. (Remarque : l’image présentée n’est pas la vraie machine ; c’est une image issue du film « The Time Machine »). Le texte a été reproduit ici.
  6. Voir l’excellent site d’Andy Lloyd ici, et le site du l’Institut de Recherches Binaires ici. Pour une série d’excellents graphiques représentant l’orbite possible du « Dark Star » (Étoile Sombre), cliquer ici.
  7. Les détails présentés par les chercheurs diffèrent sur certains détails, mais le consensus reste qu’il s’agit probablement d’une naine brune (brown dwarf). Deacon l’a désignée comme un objet astronomique massif, causant de sérieux problèmes gravitationnels et autres. Burisch nous a communiqué dans une correspondance personnelle que son meilleur souvenir est qu’il a été dit que cet objet était un petit trou noir.
  8. Le mécanisme n’est pas clair, mais il semble avoir des effets électromagnétiques, gravitationnels et autres effets de résonances.
  9. Cette information est dans le domaine publique. Il a été observé, par exemple, que Mars, Jupiter et Pluton sont toutes en train de se réchauffer. Il existe de nombreuses autres références. Click here to read David Wilcock's and Richard Hoagland's comprehensive and detailed research into 'climate change' affecting every planet in our solar system.
  10. Un rival possible de l’étoile compagnon a été annoncé en 1983 par l’équipe du Satellite Astronomique Infrarouge (IRAS), qui a découvert l’existence d’un objet de la taille de Jupiter à une distance de 550 unités astronomiques (550 fois la distance Soleil-Terre). Le rapport fut rapidement retiré même si l’IRAS a toujours prétendu qu’il ne s’agissait pas d’une couverture. Deacon a signalé qu’une petite organisation au sein de le NOAA connaît l’existence du « second soleil » depuis déjà une décennie ou même depuis plus longtemps, mais n’a jamais fait de références publiques à cela.
  11. Burisch a déclaré que selon données les plus récentes de «Looking Glass » (miroir) analysées par ordinateur, il y a 19% de chance que le pire scénario se réalise, avec une confiance de 85% que le chiffre de 19% soit correct.
  12. Burisch et Deacon ont tous deux affirmé que les principaux facteurs en jeu sont à l’œuvre à grande échelle et galactiques par nature, liés à des cycles récurrents et à long terme qui influencent notre planète. Lire cet article par exemple sur la corrélation entre l’activité des rayons cosmiques et le réchauffement planètaire.
  13. Al Gore, dans son documentaire acclamé Une vérité qui dérange (an unconvenient truth), , montre les effets nuisibles de l’augmentation de l’émission de carbone à effet considérable. (voir note 9 au-dessus).
  14. Le Rapport de la Montagne de Fer (Iron Mountain report), parmi d’autres documents dans le domaine public, fait référence à la nécessitée de guerres orchestrées et organisées pour préserver la stabilité sociale et macroéconomique.
  15. Le 21 décembre 2012 est la fameuse date où le Calendrier Maya cs’arrête. Beaucoup de choses ont été écrites sur les raisons hypothétiques pour lesquelles les Mayas ne voyaient aucune nécessité pour prolonger leur calendrier au delà de cette date. Deacon et Burisch déclarent que cette date exacte n'est pas une prédiction précise et que les événements solaires en question pourraient arriver à tout moment entre 2007 et 2016.
  16. Voir note 11 ci-dessus. Car (selon Burisch) des étapes ont été mises en place pour retirer certains équipements qui risqueraient de déclencher des changements terrestres d’ampleur massive au moment du « pic solaire ». Burisch est confiant dans ce calcul. Deacon annonce que la situation est sujette à des changements continuels, et n’est pas aussi certain du résultat.
  17. Voir ce site pour quelques détails, et beaucoup d’autres.
  18. Il y a continuellement des rapports sur des bases souterraines aux Etats-Unis, en Grande Bretagne, à Puerto Rico, en France, en Allemagne, en Norvège, au Canada, en Australie, en Amérique Latine et en Antarctique.
    Voir ici, ici et ici pour trois photos intéressantes de tunneliers.
    Il existe aussi des bases sous-marines, confirmées par Deacon et qui font l’objet de recherches par le Dr. Richard Sauder et d’autres.
  19. Burisch cite que selon les données du « Looking Glass » (miroir), dans le pire des scénarios, environ 94% de la population de la Terre serait tuée au cours d'une période de quelques années suite à la catastrophe.
  20. N’importe quel scénario de planification militaire de haut-niveau serait basé sur l’assertion que tout le monde ne pourrait être sauvé au cas où la population mondiale devait faire face à une menace sérieuse.
  21. L’histoire de Sherman est décrite dans son excellent e-book , « Above Black » (Au-dessus du Noir).
  22. Il est reconnu par les scientifiques qu’un des effets d’un « pic solaire » suffisamment important serait que toutes les communications électroniques pourraient devenir inutilisables sur Terre pour un temps..
  23. Le titre « Project Preserve Destiny » (Projet destinée préservée) donne des frissons, car il insinue que le projet est basé sur l’hypothèse d’un événement cataclysmique futur observé grâce à un portail temporel de haute technologie… et qu’il est certain que ce qui a été observé va se réaliser. Burisch cite un certain groupe d’humains du futur, qu’il nomme les « Rogues » (les Coquins), venant d’environ 45.000 ans dans le futur, qui sont engagés à s'assurer que les événements de leur histoire nous arrivent dans notre ligne temporelle et ne soient pas détournés. .
  24. Alternative 3 passa sur Anglia TV en Grande Bretagne le 20 juin 1977 - pourtant il était prévu que cela soit diffusé le 1er avril. Un jour après la diffusion, Anglia TV déclara que le programme était sensé être une blague.
    Cliquer ici pour voir une version en ligne du programme (54min).
    Cliquer ici pour voir un découpage d’un journal dans lequel Leslie Watkins, l’auteur du livre portant le même nom, révèle que bien que son intention était de réaliser une fiction en support au programme télévisuel, il semble qu’avec le postulat qu’il a présenté, il ait en fait touché à quelque chose de très réel.
  25. Le postulat présenté dans le programme télévisuel (ainsi que dans le livre) était que pour régler le double problème de la surpopulation et du réchauffement planétaire, il y avait 3 solutions alternatives :
    Alternative 1 : Diminuer drastiquement la population humaine sur Terre ;
    Alternative 2 : Créer un réseau de bases souterraines pour assurer la sauvegarde d’une petite élite de la population humaine ;
    Alternative 3 : Etablir une colonie « Arche de Noé » des meilleurs et des plus doués de l’humanité au delà de la planète – sur Mars.
  26. Selon Deacon, des « stargates » (portes des étoiles) sont régulièrement utilisés pour le voyage sur de vastes distances, le « temps de voyage » étant instantané..
  27. Deacon raconte que le « SOLAR WARDEN » (SURVEILLANT SOLAIRE) comprend une petite flotte d’immenses navettes spatiales hautement confidentielles.
  28. D’après Deacon, la base sur Mars est multifonctionnelle et comporte une large population d’environ 670.000 personnes (qui ne sont pas toutes des humains de notre époque). Située sous la surface du sol sous une mer asséchée, il semble qu’elle ait existé depuis des milliers d’années mais qu’elle ait récemment été restaurée, au début des années 1960, par une équipe internationale. Elle a notamment pour fonction un accès de type stargates (portes des étoiles) vers des lieux encore plus distants.
  29. VIH, SARS, grippe aviaire et autres frayeurs – orchestrées ou pas – viennent à l’esprit.
  30. Voir notre page d’entrevues pour plus d’informations sur Michael St Clair, visionnaire et astrologue connu qui prévoit des problèmes majeurs dans les prochaines années et qui préconise prudemment d’identifier des lieux sûrs. (St Clair s’est déjà déplacé pour vivre dans une petite communauté isolée).
  31. Cliquez ici pour un résumé sur l’importance du Convoyeur Atlantique (dont le Gulf Stream est partie), un élément important du système circulatoire océanique. Si le Convoyeur Atlantique se tarissait (par une arrivée massive d’eau froide de l’Atlantique nord, issu par exemple de la fonte de glace Arctique ou des glaciers du Groenland), alors les eaux chaudes du Gulf Stream n’atteindraient plus les côtes européennes et l’Europe aurait un climat beaucoup plus froid… malgré le réchauffement de la planète.
  32. Le livre de Lynne Taggart « The Intention Experiment : Using Your Thoughts to Change Your Life » (L’expérience de l’intention: utiliser vos pensées pour changer votre vie) est disponible ici. Elle est aussi l’auteur du best-seller The Field (Le Champ).
  33. Le biologiste britannique Rupert Sheldrake introduit le concept des « Morphic Fields and Morphic Resonance  (Champs morphiques et résonance morphique) dans son livre révolutionnaire «A New Science of Life: The Hypothesis of Formative Causation (Une nouvelle science de vie: hypothèses de causalité formative) en 1981. En deux mots, Sheldrake fait l'hypothèse que chaque espèce crée des champs morphiques – des formes basées sur les expériences accumulées qui peuvent avoir un effet sur les comportements, les attitudes et les capacités des autres membres de la même espèce – qui influencent ceux qui rencontrent les mêmes situations en même temps ou à des temps différents.
  34. L’intérêt ici c'est que les hommes peuvent créer des champs morphiques consciemment, qui peuvent influencer les autres une fois qu’une masse critique d’attention est établie. C’est un moyen que peut utiliser un petit groupe d’individus, fortement et positivement concentrés, pour progressivement changer le monde.




Soutenez Project Avalon - faites un don :

Donate

Merci de votre aide.
Votre générosité nous permet de poursuivre notre tâche

Bill Ryan

bill@projectavalon.net


unique visits